Sous l’Oreiller …

la-petite-souris

A quel âge j’ai perdu ma 1ère dent de lait … je ne m’en souviens pas … Il suffirait peut-être que je regarde quelques clichés de l’époque, ceux où j’avais toujours un sourire forcé, pas naturel pour un sous et sur lesquels je montrais toutes mes dents, même s’il en manquait quelques unes… Comme ça, je dirais que je devais avoir 7 ans, pas moins …

Je me souviens avoir joué pendant des heures du bout de la langue avec cette dent ne tenant plus que par un fil, mais ne surtout pas avoir tenté de briser ce dernier lien pour éviter tout filet de sang.

Je me souviens l’avoir placée sous mon oreiller puis avoir lutter au maximum contre le sommeil et pouvoir surprendre la petite souris… Une fois nous avons même tenté à 2 de veillée pour la démasquer, mais il faut croire que ni ma sœur ni moi n’ayons été assez forte car au petit matin, la petite souris était passée et aucune de nous deux ne l’avait surprise …

Influencées par « Tom & Jerry », mais aussi par « Les minipouss », ma sœur et moi, nous nous étions lancées dans une chasse à la petite souris, cherchant désespérément le trou de souris qui abritait sa tanière sous le buffet de la salle à manger, derrière le canapé, derrière le lit parental, mais aussi dans le grenier et dehors, que ce soit dans le garage ou dans la cabine à lapins. Nous sommes restées des heures accroupies à l’attendre, parfois même dans le noir, une lampe poche à la main … un piège avec un morceau de fromage tendu à l’autre bout … Nous aurions pu avoir peur de ne plus jamais trouver de petite pièce sous l’oreiller, malgré tout, la traque a continué .

Des souris, nous en avons vu … plusieurs … certaines habitaient dans le grenier et se faufilaient dans les chambres à la nuit tombée, d’autres habitaient dans le garage ou dans les cabines à lapins, attirées par l’odeur du grain, mais je ne crois pas que c’était ces souris là qui échangeaient nos dents de lait contre une petite pièce.

Bientôt, il sera l’heure pour TiBiscuit et Chupa de perdre eux aussi leurs premières dents de lait. Je me demande si eux aussi se lanceront dans une chasse à la petite souris et tenteront de combattre le marchand de sable pour la démasquer…

[Chaque jeudi, LMO sème des petits cailloux nous invitant à nous remémorer notre enfance… une petite séquence nostalgie à laquelle je me prête aujourd’hui]
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :