Les Mystères de la Génétique …

bebe-yeux-bleus-papa-yeux-marrons

La semaine dernière encore, une maman m’a parlé de Chichi en disant « elle ». Comme elle m’avait l’air sympathique, qu’elle mettait de l’ambiance dans la salle d’attente du pédiatre et que je savais que j’en avais encore pour 1 heure au moins, je ne lui ai pas grogné dessus. Elle m’a juste avoué confuse qu’avec les bébés, ce n’est pas toujours simple de savoir. D’ailleurs, juste après, elle a dit « il » à la petite fille d’à côté qui pourtant était en rose avec une couverture rose…

Dans la salle d’attente, il n’y avait que des bébés entre 2 et 8 mois. 6 bébés pour être exacte.

La petite fille de cette maman se trompant sur le sexe des bébés avait le charme d’un bébé tibétain. Mais elle était cambodgienne. Elle avait 1 mois de plus que Chichi et 4 dents.

Une autre petite fille, 1 mois plus jeune que Chichi était métissée, comme Chichi, sauf qu’elle me paraissait beaucoup plus typée. Peut-être parce que la maman était brune. C’est marrant mais je trouve toujours que mes enfants paraissent moins métissés que les autres petits métisses franco-magrébins…

Même si souvent on me dit que mes enfants ne me ressemblent pas du tout, je ne trouve pas forcément qu’ils soient très typés. C’est peut-être parce que je les vois tous les jours ou parce que je n’ai aucune origine méditerranéenne [mon père a plus le type allemand qu’espagnol… mes parents c’est 100% origines nordiques], car tout de même, TiBiscuit a la peau bien caramel, les yeux marrons intenses, mais les cheveux châtains. Chupa a la peau bien blanche mais au hâle facile, les yeux verts ambrés et les cheveux châtains foncés, même si elle dit qu’ils sont noirs et qu’elle les voudrait jaunes, pour me ressembler un peu plus. Quant à Chichi, d’après mon cousin, c’est le moins typé des 3. Logique, pour le moment, il est pâle, il n’a pas beaucoup de cheveux et le peu qu’il a ont des reflets blonds, puis ses yeux sont d’un gris bleu orageux.

Il y a 10 ans, quand Mr Réglisse m’a demandé en mariage, j’avais en même temps fait une croix sur des enfants blonds aux yeux bleus. Jamais je n’aurai imaginé un jour avoir 2 enfants sur 3 avec les yeux clairs, verts ou bleus. Et pourtant …

J’avais toujours entendu dire qu’il fallait forcément qu’il y ait le gène des yeux clairs du côté paternel. Pourtant, toute ma belle famille a les yeux marrons foncés. Sauf chez les cousins-cousines de mon homme, mais à savoir si le gène vient vraiment du côté paternel, ça devient trop compliqué pour moi. Il faudrait presque que je m’amuse à réaliser un arbre généalogique. Waouh! Ce n’est pas comme s’il n’y avait que 2 ou 3 enfants par famille…

Ma 1ère pédiatre avait confirmé ce que je pensais sur cette transmission des yeux clairs.

Puis ma nouvelle pédiatre est venue tout foutre en l’air. Selon elle, ce sont des foutaises. La mère a elle aussi le droit de transmettre ses yeux clairs à ses enfants.

Enfin, peu importe, 2 de mes enfants ont les yeux clairs. Mr Réglisse peut toujours demander un test de paternité pour se rassurer, je n’ai aucun doute. Il n’a aussi aucun doute à avoir, il n’y a qu’avec lui que je peux faire des bébés sumos avec une crête de mogwaï apparaissant vers l’âge de 7 mois et avec un poil blond très clair et très fin poussant sur la tempe, comme lui.

Mais il est vrai que la génétique reste un mystère (au collège, j’imaginais que quand je serai grande, j’étudierai la génétique. Ça me fascinait. Mais ma 2nde a réduit mes espoirs à néants. J’étais nulle en physique-chimie)…

Je me souviendrai toujours de cette famille dans mon école primaire. Tous bruns aux yeux noirs, puis la petite dernière : blonde comme les blés avec les yeux bleus clairs. Pourtant aucun doute possible, ses traits de visage étaient les mêmes que les autres membres de sa famille.

De même, je me demande pourquoi les métisses de mamans blacks et de papas blancs ne gardent que très peu de traces du côté blacks de leurs origines… TiBiscuit avait un copain dont seuls ses cheveux joliment bouclés pouvaient un peu trahir son métissage. A part ses boucles, il avait les yeux clairs, les cheveux clairs et juste bonne mine. Si je n’avais jamais croisé sa maman, je ne me serai peut-être jamais doutée que …

Le métissage est une des plus belle chose qui existe. Jouer avec les couleurs, mélanger les caractéristiques culturelles, c’est palpitant. Si Billome, mon p’ti frère nous fait des petits eurasiens un jour, notre palette de couleurs familiales serait encore plus fascinante. Peu à peu, ces mélanges éradiques les vrais cheveux blonds. Ouf, MyChoco a fait 3 p’tits blonds.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :