La Vie Douce et Piquante #63

Positivons

Cette semaine, il n’y a eu qu’une nuit pourrie et piquante sur 6. C’est plus doux que les 4 sur 6 de la semaine dernière. Puis il m’a tellement fait rire quand, entre 2 sanglots, il m’a dit « Ma…man…ron…pich… » en me montrant le fauteuil à côté de son lit pour que je reste. Je crois que le fait que Chichi zappe la sieste de l’après-midi pour cause de réveil tardif entraîne une nuit pourrie. Dans ce cas, si Chichi se réveille après 2 ou 3 heures de sommeil, il n’arrive plus à se rendormir. De 00h à 5h00, il n’a pas réussi à trouver le sommeil. Pourtant il a essayé. Il était sage mais seulement si je restais à ses côtés.

Je me suis parfois mise en colère mais moins que d’habitude. Enfin, je pense. C’est le sentiment que j’ai. Mais finalement ce n’est pas si certain puisque je me suis bien fâchée 2 fois contre TiBiscuit et 1 fois sur Chupa qui m’assurait avoir fait ses devoirs alors qu’ils étaient bâclés avec pleins de fautes dans du simple recopiage. Je choisis de garder une impression de douceur de la semaine qui vient de s’écouler malgré tout.

J’ai laissé couler les journées tout doucement, sans stresser, tant pis si les doudoux n’avaient plus leur goûter préféré dans le placard à gâteaux.

Un soir, vers minuit, en regardant par la lucarne des escaliers, j’ai découvert que la neige était revenue. C’était doux de voir le sol blanc, mais pas trop. Au réveil, tout avait disparu.

Un matin quelques jours après, c’est au réveil que le sol était blanc, mais pas trop alors cela restait doux, surtout que les températures s’annonçaient au dessus de zéro.

Exceptionnel pour un mercredi après-midi, je me suis retrouvée pendant 45 minutes dans un silence total. Ce fut doux. Chichi était à la sieste, TiBiscuit au basket et Chupa s’amusait dans une aire de jeux indoor avec la fille de ma meilleure amie. Même conduire sous la pluie-neige (oui la météo oscillait entre pluie et neige, d’humeur instable), à la nuit tombée et me tromper de sortie ne ternirent pas mon moral.

Plutôt que de ne voir que le côté piquant de mes semaines, cette semaine, j’ai tenté de me focaliser sur mes ptits bonheurs, comme Maman Bavarde.

Regarder Chupa s’entraîner à dire « Ouistiti » devant le miroir la veille de la photo de classe, c’était doux, tout comme voir TiBiscuit partir à l’école les cheveux bien coiffés.

A l’entrainement de basket, je ne reste plus comme quand Chichi était tout bébé. Maintenant il ne tient plus en place. Chaque semaine, il suit TiBiscuit jusqu’au bac où sont rangés tous les ballons de basket, dans l’espoir de pouvoir en prendre un lui aussi. Cette semaine, pour une fois, l’entraîneur lui a prêté un ballon spécial pour les touts petits, comme celui qu’il a déjà à la maison. Chichi a suivi TiBiscuit sur le terrain, là où une dizaine d’enfants de 9 à 10 ans s’échauffaient en tentant des tirs au panier. Les ballons rebondissaient de tous les côtés, mais mettant mon angoisse de côté, exceptionnellement, je l’ai laissé y aller. Chichi s’est placé à côté de TiBiscuit, a tenté de dribbler, comme lui puis de shooter dans le panier. C’était doux à voir. Le départ, quand il a fallu ranger le ballon, était nettement moins doux.

Observer Chichi dans le retro de la voiture et le voir se cacher dans son manteau ou tourner la tête les sourcils froncés de mécontentement pour échapper à ce coquin de soleil qui l’éblouissait parfois, cela me faisait sourire. Je trouvais ces moments doux.

Me demander ce que Chichi pouvait bien hurler dans la voiture pendant qu’une hôtesse plaçait mes courses dans mon coffre à Auchan Drive, puis découvrir qu’il était entrain de crier « Kakake ! Kakake! « , son petit mot pour désigner les oiseaux, juste parce qu’il avait reconnu l’oiseau Auchan, celui qui est sur de nombreux produits de notre quotidien. J’ai trouvé ce moment doux.

Tout comme j’ai préféré  doucement sourire plutôt que de me cacher de honte quand, au bout de ma main, Chichi n’arrêtait pas de crier « Caca Pout! » et « Caca beurk! » à tous les passants.

Une semaine douce ou piquante tient à peu de choses …

[Photo : Chupa porte son masque Pokémon à l'envers ]

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 réflexions au sujet de « La Vie Douce et Piquante #63 »

Laisser un commentaire