Le tri par le vide dans les armoires

Article sponsorisé

La semaine dernière, il a fait beau et chaud. Généralement, quand l’été s’invite au printemps, je suis légèrement pessimiste pour la vraie période estivale à venir. Durant plusieurs années, j’ai pu constater qu’un joli mois d’Avril est suivi d’un mois de mai et juin catastrophique. De toute façon, il n’y a plus de saisons ma bonne dame …

Quoiqu’il en soit, la météo de la semaine dernière m’a mise face à une réalité : il fallait que je fasse le tri dans l’armoire de Chichi !

Il faut dire que dans son tee-shirt en 5 ans, à l’anniversaire de la voisine, il avait un peu l’air ridicule. Et des tee-shirts en 6 ans, je n’en ai pas retrouvé dans les affaires de T-Biscuit (par contre, je croule sous le 8 ans).

J’ai fait le tri et j’ai retiré de nombreux vêtements de l’armoire de mon tout-petit. Ces vêtements appartenaient, pour la plupart, à T-Biscuit avant d’être à Chichi. Ils datent de collections des années 2008 ou 2009. Ils ont vieilli. Impossible d’imaginer les revendre. Ils ont déjà eu plusieurs vies sur T-Biscuit, sur Chichi et parfois même sur le cousin.

Ils ont été lavés et séchés. Je les ai mis dans un sac plastique et MrRéglisse les apportera à un point d’apport volontaire, puis ils seront redirigés vers un centre de tri, là où ils pourront être recyclés et avoir une énième vie comme chiffon ou rembourrage pour canapé, qui sait ! Cela est possible grâce aux acteurs de la filière référencés sur La Fibre du tri.

Quand j’entame le ménage de printemps dans les armoires, je fais des tas :

  • Les vêtements de marque en bon état qui peuvent être revendus
  • Les vêtements en bon état que je peux donner/prêter
  • Les vêtements dont personne ne voudra dans mon entourage, qui peuvent parfois encore être porté mais qui sont démodés ou ternis

Pour déposer ces derniers dans un point d’apport volontaire (PAV) identifié dans la filière, après m’être assurée qu’ils n’avaient pas de traces de peinture ou solvant, c’est ça avoir la fibre du tri ! Savez-vous ce que signifie TLC ? Textiles, Linge, Chaussures. Et il suffit de les apporter dans des Points d’Apport Volontaire quand on souhaite s’en débarrasser de manière responsable. C’est tout simple. Avec plus de 35 000 PAV recensés, il y en a forcément un près de chez vous. Retrouvez le sur La Fibre du tri.

Comment bien faire le tri ?

Toutes les consignes sont disponibles sur le site www.lafibredutri.fr
– Ils doivent être propres, secs et déposés en sac fermé
– Ne pas hésiter à déposer les TLC usagés : draps déchirés, chaussettes trouées…
– Les chaussures doivent être liées par paire, pour éviter qu’elles se séparent au moment du tri
– Les textiles et linge humides doivent être lavés et séchés avant d’être apportés.

Pensez-vous régulièrement à mettre vos vieux vêtements dans des points d’apport de la fibre du tri ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Post Author: MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

7 thoughts on “Le tri par le vide dans les armoires

    Maud

    (28 avril 2015 - 13:55)

    dernièrement, j’ai vu une émission à la télé sur les récup des vêtement… envoyé spécial ou pas l je sais plus, et ben ça faisait froid dans le dos !! :/

      MissBrownie

      (28 avril 2015 - 14:02)

      Ah oui ? Pourquoi ? Mince, je n’ai pas vu ce reportage

    cleopat

    (28 avril 2015 - 14:40)

    Ma fille m a parlé de ce reportage, et le commerce qui est fait avec les dons de vêtements. Si j’ai bien compris on croit aider des personnes dans le besoin, et on enrichit des personnes sans scrupule! .
    Cela nous incite dorénavant à ne plus déposer les vêtements dans n importe quel conteneur de recueil! Pour ma part je dépose dans les bennes du Relais (ancienne communauté d’Emmaüs) et j espère faire bien !

    Vinie

    (28 avril 2015 - 14:56)

    Oui, j’ai vu le reportage aussi, ça ne donne pas envie de mettre son linge dans les bennes… Je préfère les déposer chez Emmaüs.

    J’ai fait le tri le mois dernier dans les armoires des garçons mais toujours pas eu le temps de revendre ou déposer quoi que ce soit :-/

    lanabc

    (28 avril 2015 - 19:58)

    Quand je trie, je fais en sorte de ne pas jeter et que ça resserve. Je donne beaucoup pour une recyclerie ou je connais quelqu’un qui y travaille. C’est pratique parce que je n’ai pas vraiment à me déplacer, je donne les trucs à ma connaissance et puis ce qui peut être vendu l’est et l’argent sert à financer du travail ou à aider à l’insertion de gens en situation précaire. Ce qui est HS est recyclé.

    Mère débordée

    (29 avril 2015 - 8:08)

    Avant, je mettais dans des conteneurs Apivet. Mais apparemment, les vêtements en bon état était revendu à des personnes qui n’étaient pas dans le besoin, et les autres dans les boutiques Apivet, un peu cher, pour tous.

    Du coup, maintenant, j’emmène aussi chez Emmaus, après avoir fait un bon tri.
    Je garde les vêtements, même trop petits, qui me touchent particulièrement, au cas où, un jour….
    Et avant de donner, je propose à mes amies et à ma famille de récupérer tout ce qu’ils veulent.

    Je fais pareil pour les jouets, livres, objets. Mais avant, je tente de les revendre.

    Anonyme

    (4 mai 2015 - 17:17)

    faites des vide greniers … ça arrange des tas de gens et vous vous aurez un petit pécule. de plus on passe un bon moment avec nos voisins de stands

Laisser un commentaire