Maman fois 3

Je suis quelqu’un de solitaire.

Je savoure les moments calmes et le silence. Enfin, relatif le silence puisque la télévision me tient souvent compagnie, en fond sonore. Mais le son est faible parce que j’ai remarqué que je suis incapable de me concentrer quand le son est trop fort. Par contre, à l’inverse, le bruit de la télé, un bruit que ne s’adresse pas à moi directement m’aide. Je pense que c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai passé toute ma scolarité à faire mes devoirs avec la télé allumée.

Le retour de mes doudoux après les cours a l’effet d’un tsunami intérieur pour moi. A quelques nuances près.

Si T-Biscuit est le seul à être rentré, étant donné qu’il est plutôt comme moi, c’est à dire silencieux, sa présence n’est pas dérangeante. Il se fond dans le canapé et j’oublierais presque qu’il est là. Mais cela n’est valable que s’il est seul car quand ils sont 3, il peut vite devenir le plus bruyant, le plus agaçant, celui qui taquinera les autres dans le but de les faire hurler.

Si Chupa est seule à la maison, elle va me parler non stop. Elle s’adosse au mur, à côté de moi tentant de travailler et elle parle, parle, parle, sans jamais s’arrêter, en commençant en sujet puis, comme elle a besoin de me donner tous les détails possibles, finit très loin du sujet initial. A la fin, j’ai perdu le fil. Je culpabilise mais parfois je lui demande de me laisser tranquille. Et elle me répond toujours : « Mais j’ai besoin de compagnie moi ! » Et moi j’ai besoin de travailler … accessoirement, je n’ai pas besoin de savoir que la prof de sport connaît les enfants de nos voisins (en même temps, elle a été leur prof alors ça me paraît logique, non ?). Elle est comme son arrière-grand-mère, ma mamie, ma grand mère maternelle : une sacrée pipelette. Par contre, dès que ses frères sont également à la maison, elle va souvent préférer s’isoler dans sa chambre. Ces deux là lui laissent rarement le choix du programme télé, surtout depuis que nous avons Toonami et Canal J. Elle arrive tout de même à suivre Soy Luna sur Disney +1.

Si Chichi est seul à la maison, je dirai que selon son humeur et les jours, il pourra être silencieux ou me raconter tout ce qu’il fait.

Quoiqu’il en soit, passé 17h, s’ils sont tous à la maison, je peux vite ressentir un malaise intérieur. Pourquoi ? Plus le temps passe et plus je remarque que je supporte mal le bruit, le trop de bruit, le bruit trop fort … Le pire étant la multiplication des bruits : les voix parce qu’ils parlent + le bruit de la télé qui augmente, augmente, augmente car à côté, il y a le + de la vidéo Youtube regardée sans écouteurs … Alors oui, il y a des solutions à tout. Des solutions que je n’ai pas encore mises en place comme les écouteurs pour le téléphone par exemple (ou les boules quiès pour moi). T-Biscuit me répondra certainement qu’il n’a pas d’écouteurs, j’en suis quasiment sûre.

L’autre facteur que je supporte mal est la sur-sollicitation. Ce maman fois 3. Ils ont toujours tous les 3 besoins de moi en même temps. TOUJOURS. Et encore plus au moment du coucher. Et encore plus quand MrRéglisse est en déplacement et que je suis seule. Dans ces cas là, la jalousie est à son maximum. Chupa boude. Soit disant que ses frères passent toujours en premier, que je passe plus de temps avec eux qu’avec elle. Au moment du coucher, elle n’a pas tort. Mais en même temps elle est tellement longue à se préparer à aller au lit. Puis T-Biscuit choisit toujours ce moment pour finir un devoir ou réviser une leçon. Chichi veut son rituel : histoire, bisous, câlin, chanson, bisou envoyé avec la main.

Ces derniers temps, je trouvais Chichi très apaisé, très cool. Plus de colère, moins de caprices. Puis je sens que ça revient. La jalousie encore une fois. Quand ils me parlent tous les 3 en même temps – « Maman ! Ma-man! Maman ! » – [parce que cela ne les dérange absolument pas de commencer une nouvelle conversation avec moi alors que j’en ai déjà une – surtout Chupa d’ailleurs qui cherche n’importe quoi à me dire quand je parle avec T-Biscuit ou qui vient se mêler de la conversation], Chichi ne supporte plus de devoir attendre son tour et se met à crier très fort. Vous savez, les cris qui déchargent de la colère. Petite c’était ma forme d’expression favorite avec la claquage de porte. Mes parents m’ont laissé faire. Mais comment ont-ils pu supporter sérieusement ??? Donc Chichi pousse des cris. C’est rare, il a du le faire 3 fois. Mais avant il ne le faisait pas. Aussi, une fois son rituel nocturne fini, il s’énerve s’il m’entend parler avec son frère ou sa soeur ou bien si ces derniers naviguent entre leurs chambres, les toilettes et la salle de bain. Il dit qu’il ne peut pas dormir à cause d’eux. De nouveaux comportements qu’il n’avait pas.

Etre 3 fois maman, pour quelqu’un de solitaire, introverti et silencieux comme moi, c’est parfois compliqué … heureusement, il y a le chocolat.

Dire que Chichi voudrait 5 autres frères et soeurs pour qu’on soit 10.

Un jour, quand ils auront tous les 3 quittés la maison – dans très très longtemps donc – leur 3 fois maman me manqueront peut-être, sûrement, probablement … ou pas du tout.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :