Archives de l’auteur : Ana MissBrownie

« Tu veux un autre frère ? »

nouveau-bébé

Je crois qu’il n’y aura jamais eu autant de bébés autour de moi qu’en 2014. C’est assez fou et impressionnant.

Toutes mes amies et même ma soeur ont eu des bébés après la naissance de Chichi. De ce fait, mon tout-petit n’est pas le bébé de la bande et il est entouré de plus jeunes que lui. Des bébés de 0 à 18 mois, il en voit !

D’ailleurs, sa première réflexion quand il me voit avec l’un d’entre eux dans les bras, c’est :

« Oh non maman … »

Cette phrase est bien évidemment accompagnée d’une mou, de sourcils froncés et d’un regard noir. Parfois les bras sont même croisés sur sa poitrine.

Chichi jaloux ? Il me semble que oui. Il n’est pas prêt à partager sa maman. Parce que finalement avoir un grand frère 7 ans plus âgé et une grande soeur de 5 ans de plus, ça ne demande pas beaucoup de partage de câlins.

Pourtant, quand j’ai pris sa nouvelle cousine, nouvellement née, il n’a rien dit.

Un 4ème bébé dans notre famille n’est pas au programme, d’ailleurs, petit à petit, tout ce qui attrait à la petite enfance disparaît de la maison et par moment, j’avoue que nos 3 enfants sont une supère contraception. Certains jours, ils ne donnent vraiment pas envie d’agrandir la famille.

Bizarrement, pour T-Biscuit, il est quasiment inconcevable qu’il n’y ait pas un autre bébé. Un petit frère de préférence.

Chupa n’a pas vraiment envie que la composition de la famille change. Un 3ème frère : Pouah ! Une petite soeur : Bof bof. Un chien ? Un autre chat ? : Youpi !

Bref, pas d’agrandissement de la famille en vue, mais par curiosité, une amie a demandé à Chichi s’il voulait un petit frère ou une petite soeur, alors que j’avais un bébé de 9 mois dans les bras.

Il n’a pas trop compris la question je crois car il a répondu un truc du genre :

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petite leçon sur les prénoms à mes Doudoux

animaux-de-lou

Plus les générations passent et plus les prénoms donnés aux bébés évoluent, entre prénoms tout droit sortis de l’imagination des parents, orthographe totalement revisitée, prénoms désuets la génération précédente mais revenant en force, prénoms tirés des films ou séries à la mode, bref, il y en a pour tous les goûts !

Malgré cette effusion de prénoms, dans les classes de mes doudoux, il y a souvent plusieurs Emma, Tom, Théo, Léo … que des prénoms (à la mode) qui sont en fait des diminutifs …

J’expliquais à mes doudoux que les prénoms que portent leurs copains n’étaient pas des prénoms il y a plusieurs générations, c’était juste un moyen de raccourcir un prénom trop long, une manière d’appeler plus vite quelqu’un qu’on connait bien, une forme affective. Parce qu’on ne se serait jamais permis d’appeler un Théodore Théo sans le connaître intimement.

Avant, les Théo se prénommaient en réalité Théodore, Théophile, Théotime, les Léo étaient des Léonard, les Tom des Thomas, les Emma des Emmanuelle, les Lou des Louise … La liste des prénoms diminutifs pourrait être longue !

Puis je leur ai dit :

« C’est comme Béa (ma meilleure amie), c’est un diminutif, mais peut-être qu’un jour il y aura des petites filles qui s’appelleront juste Béa, comme si c’était un vrai prénom …

- Quuuoiiiii ??? Béa c’est pas son vrai prénom ??? (en choeur)

- Euh… bah non, son vrai prénom, c’est Béatrice, mais personne ne l’appelle comme ça, enfin, sauf peut-être ses parents quand ils veulent montrer qu’ils sont fâchés …

- Han mais moi je pensais qu’elle s’appelait vraiment Béa … Béatrice … c’est bizarre Béatrice »

Parmi mes doudoux, seule Chupa pourrait avoir un diminutif mais à part Chichi, tout le monde l’appelle par son prénom en entier. Sauf peut-être ses copines.

Photo: je n’avais pas vraiment de photos adéquates pour illustrer un tel billet

Rendez-vous sur Hellocoton !

Survivre à un vol de 3h avec 1, 2, 3 enfants (bébé inclus)

DIGITAL CAMERA

(Un petit pot avalé dans le hall d’embarquement de l’aéroport)

Voilà 10 ans que nous sommes parents et donc 10 ans que nous prenons l’avion pour nos vacances annuelles en Tunisie avec 1, 2 ou 3 enfants. Mes aînés étant nés à 18 mois d’écart, il nous est même arrivé de voyager en avion avec 2 bébés !

Les voyages en avion avec des tout-petits, cela m’a toujours un peu stressé … Le pire, c’est que quand il y a un aller, il y a aussi un retour. L’autre petit truc embêtant est que parfois, à l’atterrissage, je me retrouve dans l’incapacité de m’occuper de mes enfants car je suis foudroyée par un mal au niveau des sinus (avec envie de m’arracher les yeux –  oui c’est plutôt sympa comme truc – heureusement, ce n’est pas à tous les atterrissages comme ça)

Du coup, nous avons du apprendre à gérer les vols avec bébé(s) pour survivre.

Qui dit avion dit espace restreint, voire très restreint avec un bébé sur les genoux et un plateau repas devant soi …

Parce qu’il ne suffit pas de trouver le vol idéal sur alibabuy pour que tout se passe bien, voici donc quelques astuces pour qu’un vol d’environ 3 heures, un Bruxelles-Monastir par exemple, se déroule le mieux possible : Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Vie Douce et Piquante { Sem 29 * 2014 }

img1405931074926

La semaine dernière fut une semaine sous le signe du soleil, de la chaleur et des amis. Un programme plutôt doux, même si mes doudoux ont parfois été piquants en montrant qu’ils pouvaient être très relous et insister lourdement pour arriver à leurs fins même si on a dit 3 fois non (ferme) avant.

Mercredi, Chupa a invité sa meilleure copine à la maison. 10 jours qu’elles ne s’étaient pas vues. Des retrouvailles que ma grande attendait avec impatience et pour qui les 15 minutes de retard de sa copine parurent piquantes comme une éternité.

Surprise inattendue, une petite main qui frappe à la porte à 19h, c’était le copain de T-Biscuit qui revenait tout juste de vacances et qui après 8h de route n’avait qu’une envie : jouer ! Là aussi, les retrouvailles entre copains furent douces et accompagnées d’un « câlin », comme les footballeurs durant le mondial.

Jeudi, les doudoux ont lourdement insisté pour allumer le tuyau d’arrosage avec l’embout qui tourne. J’ai d’abord dit non parce que je voyais déjà ma maison ruinée par les pieds mouillés et boueux, mêlés aux brins d’herbe … Puis j’ai cédé. Malgré les multiples serviettes laissées un peu partout, dont une à l’entrée du séjour, ma maison a été marquée par les pieds mouillés (surtout ceux de Chichi) et les brins d’herbe, mais les doudoux et le copain de T-Biscuit se sont beaucoup amusés. Ils étaient doux à écouter. Il ne fallait juste pas penser au ménage qui s’ensuivrait.

Le soir, MrRéglisse est rentré avec une petite piscine. Douce surprise pour mes doudoux ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Cuisine selon Chichi

pasta-box-oasis-enfant

Quand j’étais enfant, Jacky, l’animateur déjanté du club Dorothée avait sorti un livre de recettes de cuisine complètement improbable sur la cuisine au cola. A l’époque, je ne connaissais même pas le goût du cola. Il n’y en avait pas à la maison, mais peut-être que j’aurai adoré ça.

Maintenant, je n’ai plus vraiment l’envie de tenter, mais quand je vois les mélanges improbables que font mes 2 derniers enfants, il semblerait que ce soit bon.

Chupa était déjà l’experte des mouillettes de pain dans son verre d’eau à 3 ans, parce qu’elle ne buvait que de l’eau à 3 ans, mais aujourd’hui, Chichi prend la relève avec encore plus de level !

Déjà, en bon petit 3ème 5 ans plus jeune que Chupa, à 3 ans, il boit du cola. Il adore ça même. Il adore également faire des expériences gustatives.

En chimiste en herbe, il a voulu tenter le mentos-coca, mais avec des M&M’s. Les jaunes.

Il a plongé plusieurs M&M’s dans un verre de pepsi, a attendu, puis les a sorti. Découvrant des M&M’s tout blanc, il a déclaré :

« Voilà, ils sont lavés ! »

En attendant un peu plus, le chocolat apparaissait.

Un midi où le repas était des pâtes torti, Chichi a réinventé la pasta box en plongeant toutes ses pâtes dans son verre d’Oasis.

Dans son verre de pepsi, il y plonge ses frites. Et quand ce sont des pommes de terre rissolées, il les met toutes dans son verre avec de la mayonnaise. Il paraît que c’est trop bon … A voir, cela me semble pourtant trop beurk …

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
cartable-kokeshi

Le Cartable Kokeshi sera recyclé mais …

… à la rentrée les Kokeshi seront encore de la partie !

J’ai l’impression que les vacances scolaires viennent à peine de débuter et Chupa me harcèle déjà avec la liste de ses fournitures pour sa rentrée en CM1. Pas un jour ne passe sans qu’elle me dise :

« Maman ? On va faire les courses aujourd’hui ? Je prends ma liste pour la rentrée ? »

Certes, officiellement, presque 2 semaines de vacances se sont déjà écoulées. Il ne reste donc plus « que » 6 semaines. En faisant un petit peu d’arithmétique, c’est à dire en soustrayant nos semaines de vacances aux 6 semaines de vacances qu’il reste, en fait, nous aurons un peu plus de 2 semaines pour préparer la rentrée.

Et cette année, c’est l’année du changement de cartable pour Chupa ! Elle a son cartable Kokeshi depuis le CP, il est temps de changer ! Même si ma grande aime toujours l’univers des Kokeshi, elle a un peu évolué et veut un univers moins chargé de paillettes, un peu plus rock’n'roll. Son cartable sera recyclé comme le cartable DragonBall Z de T-Biscuit l’année dernière. Enfin, il va falloir que nous fassions vite car l’opération reprise des cartables chez Carrefour se termine le 20 juillet. Cette opération donne droit à un bon d’achat de 10€ pour 50€ d’achats dans l’hypermarché. Les cartables récoltés iront ensuite à l’association Le Relais.

Par contre, je ne sais pas encore sur quel modèle elle jettera son dévolu …

En attendant, même si je n’ai pas encore jeté un oeil sur les listes de rentrée, le cartable de Chupa a déjà quelques fournitures qui pourront aller dedans : trousses, stylos et agenda Kimidoll Love, des kokeshis bien rock’n'roll comme les aiment les filles de (bientôt) 9 ans. C’est Quo Vadis qui fait ces petites choses dont Chupa raffole !

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il voudrait qu’on dorme en Famille

dodo

Quand j’avais l’âge de T-Biscuit, nous avons déménagé.

Après avoir passé 10 ans à dormir dans la même chambre que ma petite soeur, dans une pièce située juste à côté de la chambre de mes parents, je me suis retrouvée seule dans ma grande chambre de 17m² (à moins que ce soit 21m², je ne sais plus … en tout cas, aujourd’hui, 1 lit 2 personnes + des lits superposés et 1 lit bébé passent sans souci et il reste encore de la place).

Pour moi qui avais eu l’habitude d’attendre que mes parents soient au lit, à quelques pas de moi, pour m’autoriser à dormir, désormais, leur chambre me paraissait à des kilomètres … Leur chambre est vraiment à l’opposée de ma chambre d’ado : au rez-de-chaussée, côté droit de la maison alors que la mienne est à l’étage, côté gauche.

Je me souviens qu’à l’époque, alors que j’allais devenir à nouveau grande soeur, je m’étais persuadée qu’il était temps de grandir et de ne plus faire le bébé.

Certes, les premiers temps, j’ai dormi la porte grande ouverte, tout en discutant un peu avec ma soeur, comme au bon vieux temps, avant de m’endormir.

T-Biscuit, lui, a toujours eu sa chambre à lui tout seul.

Pourtant, ce qu’il préfère par dessus tout, c’est quand nous dormons ailleurs qu’à la maison car, bien souvent, nous dormons à 5 dans la même pièce, comme c’est le cas chez mes parents par exemple.

D’ailleurs, si je lui dis en blaguant que je vais mettre le lit de Chichi dans sa chambre, il ne dit pas non.

Son éternelle question est : « Pourquoi ne pouvons-nous pas tous dormir dans la même chambre tout le temps ? » Cet enfant aurait certainement été heureux à l’époque où il y avait une seule pièce de vie commune. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !