Son premier Catalogue de Noël …

Mère naïve que je suis … Oui, même au bout de 3 enfants …

Un midi, je rentre de l’école avec un Chichi plutôt énervé et dans ma boîte aux lettres, je découvre le premier catalogue de jouets de Noël de cet automne 2013. Celui du magasin de jouets Picwic.

Pour tenter d’occuper mon tout petit pendant que le déjeuner chauffe, je lui tend le magazine de la caverne d’ali baba des jouets. Mais au fond, je n’ai pas peur. Chichi est encore ce petit garçon qui, dans un magasin de jouets, ne demande rien et prend mais repose aussitôt après. Du moins, je l’espère car durant les derniers vide-greniers en famille, il voulait presque toutes les voitures… Bien que, quand il en prenait une nouvelle, il reposait l’autre, celle que nous avions déjà achetée quelques stands plus tôt …

Je lui donne donc le catalogue de jouets de Noël 2013 en lui disant :

« Regarde un peu tous les jouets dans le catalogue »

Puis je disparais dans la cuisine, l’abandonnant sur le canapé avec sa nouvelle occupation.

Quand je reviens, quelques minutes plus tard. Il tourne la tête vers moi et me dit :

« Maman, ze veux ça, ze veux ça, ze veux ça, je veux tout !!! »

Oups …

Puis il tourne encore une fois la page et tombe sur la double-page Cars … Lire la suite de à proposSon premier Catalogue de Noël …

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Collation du matin est-elle du Grignotage ?

Avant, mon tout-petit se réveillait un peu à l’heure qu’il voulait. Il prenait son biberon de lait nesquické, jouait ou squattait mes genoux, puis 1 ou 2 heures après, quand son ventre grognait un peu, il me demandait quelque chose à manger. Jamais je ne lui refusais. Je ne suis pas rigide avec les horaires ou la nourriture. Quand on a faim, on a faim. C’est la société qui tente de nous formater pour qu’on mange à heure fixe, mais est-ce la meilleure (bonne) solution ?

Chichi aime autant les fruits que les yaourts que les gâteaux industriels ou fait maison.

Les premiers jours d’école, pas habitué à se réveiller si tôt, Chichi a peu mangé. Il buvait à peine son lait et ne voulait rien d’autre. Alors quand je le récupérais à 11h45, ses premiers mots étaient :

« Maman, ai cro cro faim »

Comme j’avais loupé la réunion d’informations de la rentrée, je me suis permise de demander à la maîtresse quelle est la « politique » de l’école par rapport aux goûters. Selon les écoles, ça diffère.

Par exemple, dans l’école maternelle de mes grands doudoux, les classes de grandes sections mangeant au second service de cantine avaient droit à une petite collation. Les parents achetaient des paquets gâteaux industriels genre petits beurres (avec des pépites de chocolat parfois pour plus de fun) ou rapportaient des fruits (mais pour 25 élèves, c’étaient plus rare – j’ai du le faire 1 ou 2 fois dans l’année) et la maîtresse faisait la distribution. Il n’y avait ainsi aucune différence entre les enfants, aucun moyen d’échange de goûter ou de rackettage. C’était parfait. Les enfants souffraient moins du coup de mou de fin de matinée.

En CP, T-Biscuit avait le droit à une collation, le matin uniquement, mais seulement fruit ou pomme pote. Là encore, je trouvais cela génial ! Au moins, mon fils était obligé de manger des fruits s’il avait faim. Et  il avait faim.

Dans leur nouvelle école primaire, ils peuvent prendre ce qu’ils veulent comme goûter. Chupa aime tout alors parfois elle prend des fruits, parfois elle ne prend pas de collation et parfois, elle partage avec ses copines. T-Biscuit ne veut que son petit paquet de gâteaux fourrés au lait. J’aurai préféré que seules les compotes en gourde ou les fruits soient autorisés parce que je n’arrive pas à dire non pour les gâteaux (puis ce n’est pas comme si T-Biscuit avait des kilos en trop … et il ne mange parfois pas grand chose à la cantine)

Par contre, en maternelle, là où est Chichi, les collations sont interdites. Seul un verre d’eau ou de lait est autorisé. Donc chaque fin de matinée, Chichi a trop trop faim et quand il me voit, il ne pense qu’à une seule chose : la nourriture !!!

Lire la suite de à proposLa Collation du matin est-elle du Grignotage ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Devoirs d’école et la #BadMother

Cette année, en CE2, Chupa découvre les auto-dictées.

L’année dernière, elle avait des dictées à préparer. De longues dictées avec des difficultés, mais la maîtresse les dictait le jour J. Maintenant, il n’y a que 2 ou 3 phrases, mais il faut les apprendre par cœur.

La maîtresse y va plutôt en douceur. D’abord des mots à apprendre, puis les phrases à recopier, une chaque soir dans le cahier de devoirs et enfin, après tout cela l’auto-dictée.

T-Biscuit ayant eu la même maîtresse l’année passée, je sais un peu comment elle fonctionne. J’avais donc conseiller très vivement à Chupa de ne pas se contenter de recopier les phrases mais de les apprendre aussi. Par coeur.

Mais Chupa n’en fait qu’à sa tête. Les devoirs sont toujours un peu conflictuels avec moi qui ai zéro patience quand ça me semble évident ou zéro patience quand j’estime que Chupa devrait comprendre l’énoncé puisqu’il s’agit de ce qu’elle est censée faire en classe … Du coup, Chupa préfère les faire seule dans sa chambre puis me donner à corriger. Mais des phrases à recopier, elle ne me fait pas corriger.

Donc Chupa n’a pas appris ses 3 phrases par coeur.

Chaque soir, je lui demandais si son auto-dictée était pour le lendemain. Chaque soir, elle me répondait qu’elle ne savait pas.

Jusqu’à ce mercredi où elle m’a répondu qu’en fait, l’auto-dictée, elle l’avait faite la veille. Sans jamais l’avoir vraiment apprise.

En #badmother, je ne lui ai pas dit :

Lire la suite de à proposLes Devoirs d’école et la #BadMother

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand la #BadMother procrastine

Pour rappeler les faits, T-Biscuit entame sa 3ème année de basket. Cette année, il a changé de club. Il a repris son entrainement le mardi 10 septembre, à raison de 2 entraînements par semaine, soit 3h de basket hebdomadaire.

A l’heure actuelle, il n’a qu’une hâte : reprendre la compétition !

Ça tombe bien, il a son premier match demain !

Ah oui, mais … oups … Il a une #badmother, reine de la procrastination …

Si je compte bien, il a eu 8 entraînements depuis la rentrée. On peut dire que les 2 séances d’essais sont largement dépassées … puis ce n’est pas comme si T-Biscuit avait encore un doute sur le sport collectif qui le passionne … cependant, c’est lors de la 8ème séance que moi, sa maman, je suis allée faire son inscription pour sa licence. Pourtant j’avais les papiers depuis … le 2ème cours. J’avais même déjà le certificat médical. Il ne me restait qu’à remplir les petites cases, remplir le gros chèque et découper une vieille photo de T-Biscuit à 7 ans. Mais voilà, il me faut beaucoup de temps pour faire cela.

Lire la suite de à proposQuand la #BadMother procrastine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon Enfant est Malade et je suis une #BadMother …

Je pourrais vous raconter comment, à l’époque où j’étais salariée en 4/5ème, avec seulement 20 jours de vacances par an, sans RTT, je larguais T-Biscuit (souvent malade jusque 5 ans) avec une dose d’Advil dans les veines pour camoufler les 38°6 au réveil, en priant bien fort pour que cela fasse illusion le plus longtemps possible et qu’au pire, je ne perde que quelques heures sur mon compteur … Parce que ce n’était pas les 7h enfants malades par enfant et par an qui allaient me sauver.

Je pourrais également vous narrer comment j’ai fait semblant de ne pas voir les premiers boutons de varicelle sur T-Biscuit, situé au niveau de l’élastique du slip, comment je l’ai mis à l’école sans rien dire un vendredi, en pensant que c’était 1 journée de gagner sur les 10 où il allait être exclu de l’école (et durant lesquels je devrais poser des CP).

Maintenant, je ne me pose plus trop la question. Je suis à la maison. Un doudou de malade : no soucy ! Il reste avec moi. Enfin pas trop parce que je ne suis pas du tout partisane de l’école buissonnière et enfant, je n’ai quasiment jamais manqué l’école. Devoir rattraper les leçons et les devoirs, ça craint !

Voilà que depuis mercredi, Chupa n’est pas bien. Elle semble victime du virus « Gastro-angine » qui traîne en ce moment partout. C’est sympa comme virus … Se taper une angine en même temps que la gastro … comme si une gastro ne suffisait pas… Bref…

Jeudi, Chupa est restée dans le canapé, sans bouger et en parlant un minimum. La preuve qu’elle était vraiment malade.

Lire la suite de à proposMon Enfant est Malade et je suis une #BadMother …

Rendez-vous sur Hellocoton !

La #BadMother de la Machine à Laver !

Je suis une #BadMother dans le sens où parfois, j’accumule les fails avec mes doudoux, mais aussi parce que je ne fais pas toujours des efforts pour tendre vers une perfection très subjective … Mais, je tente tout de même de me racheter. A moins que le vrai terme soit :  » Je tente tout de même de les acheter » (les = mes doudoux)

Au quotidien, je ne trie pas le linge. Je n’ai jamais trier le linge. Hop, toutes les couleurs et toutes les matières ensemble dans le tambour de la machine, programme coton à 30°. Voilà.

Au quotidien, j’oublie souvent de vérifier les poches. La preuve avec les chèques Cadhoc dont je n’ai retrouvé que le trombone qui les liés … Je retrouve donc souvent des mouchoirs en papier se baladant au milieu du linge. J’essaie d’y penser, mais parfois, je fourre tout le linge sale dans le tambour sans prendre le temps.

Pourtant, cette fois là, je suis certaine d’avoir fouiller les poches du slim de Chupa … enfin 2 poches sur 4. Je me souviens aussi avoir penser que la rentrée venait d’avoir lieu, que ma fille n’était pas enrhumée et donc qu’elle n’avait certainement pas de mouchoirs dans ses poches …

Une fois le linge toutes couleurs et toutes matières mélangées lavé, je le jette dans le sèche-linge à côté, programme délicat.

Sauf qu’une fois le linge presque sec, en le sortant, j’ai retrouvé un petit tas de papier bien plié …

Lire la suite de à proposLa #BadMother de la Machine à Laver !

Rendez-vous sur Hellocoton !