Dépoussiérer les Livres et Partager les Souvenirs

Depuis des mois, je tannais ma mère pour qu’elle parte en exploration dans le grenier à la recherche des livres de mon enfance.

J’avais très envie de faire découvrir à mes doudoux, surtout à Chupa, les histoires qui m’avaient passionnés alors qu’il me manquait quelques dents dans la bouche, tout comme elle. Je gardais un très vif souvenir des livres des trois petites soeurs, une histoire de triplés comme celle des cacahuètes (sauf que là il n’y a que des filles) et qui avait même été adaptée en série télé. Je pensais que nous avions les 3 de la collection mais le 3ème, un livre à la couverture jaune n’a pas été retrouvé…

Ma fille a pu découvrir tous mes albums de Martine. Mon préféré était « Martine petite maman ». Chupa n’a pas accroché à l’histoire. Elle s’est même indignée qu’un bébé puisse se prénommer « Alain ». D’après elle, un bébé se peut s’appeler Alain. Ce n’est pas un prénom pour bébé… Ma mère aurait certainement dit la même chose à 7 ans si elle avait lu une histoire dans laquelle un bébé se serait prénommé « Louis » ou » Hector ». En relisant moi-même mes « Martine », je trouve aussi le style lourd, pas fluide à lire. Je ne suis plus fan.

Cette excursion au grenier a permis à ma mère de dénicher des livres que j’avais oublié et que j’avais pourtant chéri.

Lire la suite de à proposDépoussiérer les Livres et Partager les Souvenirs

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouh!

Pourquoi les enfants aiment-ils autant avoir peur, se créer des frayeurs ?

Je me le demande.

J’ai moi-même été enfant, j’ai moi-même aimé avoir peur, je devrais donc le savoir et pourtant, non … Enfin, j’ai une petite idée quand même.

Quand j’avais l’âge de TiBiscuit et que ma soeur avait l’âge de Chupa, à chaque fois que notre cousin, 8 ans plus âgé que nous venait, il fallait absolument que nous le provoquions pour qu’il finisse par nous terroriser. Il avait 16 ans et imitait à merveille un zombie aux yeux blancs tout droit sorti d’un clip de Michael Jackson. Il prenait aussi un malin plaisir à nous entendre crier et le supplier d’arrêter quand il faisait semblant de nous étouffer sous une couverture. Sans oublier qu’il inventait des histoires abracadabrantesques pour nous faire faire des cauchemars la nuit.

Il finissait toujours par se faire gronder par notre père. Ça marquait la fin du jeu, mais nous étions rassasiées de trouille alors ça nous convenait.

24 ans plus tard, mon frère a presque repris le rôle de persécuteur anciennement tenu par mon cousin.

Lire la suite de à proposBouh!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une Balade qui Finit Mal … [Résultat concours Quinny Yezz]

yezz

J’ai cherché, cherché dans mes archives le récit de ma balade en poussette qui finit mal … J’étais certaine de l’avoir raconté. Mais impossible de remettre la main dessus. Finalement, je ne l’avais peut-être pas écrit ce récit. A l’époque, je ne bloguais pas vraiment. D’ailleurs mon blog était protégé. Aujourd’hui, je vais l’écrire, avant que ma mémoire ne s’envole au gré du vent.

Ce jour de 2007 (à moins que ma mémoire ne me fasse défaut et que ce fusse en 2008… nan…), un mercredi matin certainement, étouffant dans l’appartement avec 2 jeunes enfants de 3 ans et 18 mois, j’avais eu la bonne idée de sortir prendre l’air au parc de la mairie pour quelques tours de toboggan. TiBiscuit adorait ça.

Chupa installée dans sa poussette canne, TiBiscuit avec son tricycle et c’était parti pour la balade.

De retour, comme d’habitude, j’avais du gérer la montée des enfants dans les escaliers, mais aussi celle de la poussette et du vélo. D’ailleurs pour gagner du temps, j’avais monté Chupa directement avec la poussette.

Arrivée devant la porte, j’avais ouvert, j’étais rentrée avec les enfants et par réflexe, j’avais mis le trousseau de clé dans la serrure intérieure de l’appartement. Mais avant de refermer la porte à double tour, j’avais encore la poussette à récupérer. Je l’avais laissé dans le couloir, devant les escaliers.

A peine 2 pas hors de chez moi, à peine le temps de tourner la tête et d’apercevoir TiBiscuit, tout sourire, tutute en bouche et BAM! il me claque la porte au nez.

Lire la suite de à proposUne Balade qui Finit Mal … [Résultat concours Quinny Yezz]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Noëls de Mon Enfance

fabric-tape

Enfant, Noël n’a pas tout à fait la même saveur qu’une fois adulte… Adulte, nous cherchons désespérément à retrouver un peu de la magie de notre enfance. Bien souvent, c’est à travers les yeux de nos enfants que la féérie renait, parce qu’avouons le, faire les courses pour les cadeaux de Noël ou pour le repas de Noël quand on reçoit chez soi, parmi une horde de zombis ayant perdus leur sourire et recherchant forcément la même chose que vous, ça n’a pas grand chose de fun.

Le stress tue la magie de Noël.

Enfant, nous ne nous soucions pas de tout cela. Enfant, nous nous soucions surtout de savoir s’il neigera le jour de Noël ou non, comme dans nos rêves. Sauf que pour les parents, les Noëls blancs sont surtout synonymes de galère sur la route… Je me souviens très bien du Noël dernier…

A l’époque où je rêvais de voir la neige tomber le jour de Noël, préparer Noël avait ce petit quelque chose d’exceptionnel même si au final, c’était un peu tous les ans la même chose, encré de traditions.

Lire la suite de à proposLes Noëls de Mon Enfance

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noël, C’est un Spectacle !

pere-noel-2003

Finalement, je me demande bien pourquoi nous nous demandons si oui ou non nous avons envie de faire croire au Père Noël à nos enfants … Même si vous décidez de ne jamais parler de l’existence du gros Barbu rouge à vos enfants et de fêter Noël comme une simple fête du partage, au final, vos enfants croiront tout de même à un moment ou un autre à l’existence du Père Noël. L’école s’en chargera à votre place.

Enfin, je parle des écoles publiques car c’est la seule expérience que j’ai. Dans les écoles catholiques, le Père Noël n’est peut-être jamais mentionné, Noël étant avant tout pour fêter la naissance du Christ [qui était en juin il paraît… bref.]

Je n’avais jamais parlé du Père Noël à TiBiscuit. En fait, c’est lui qui m’en a parlé le premier. Mais en même temps, comment y échapper ?

Lire la suite de à proposNoël, C’est un Spectacle !

Rendez-vous sur Hellocoton !

RemBoBinage

mes-bebes-rapproches

Grâce aux talents incroyables de Mr Réglisse, nous avons enfin pu ressusciter toutes nos photos prises depuis l’ère du numérique, perdues dans les limbes du disque dur d’un portable hors service. Une occasion de se faire une petite séance « Retour vers le passé » supère nostalgique, de redécouvrir des images oubliées.

En voyant toutes ces photos, toutes ces vidéos, j’en oublierai presque à quelque point avoir des bébés rapprochés étaient parfois dur et épuisant  et je jetterai bien ma plaquette de pilules pour recommencer la même chose le mois prochain. Mais non, ne soyons pas fous! Profitons de notre Chichi d’amour, faisons de lui le petit dernier pourri gâté qui nous fera une crise si un jour il n’est plus de petit dernier.

Séance fous rires devant une vidéo de TiBiscuit, 2 ans 1/2 et Chupa, à peine 1 an, dansant comme des petits fous sur la musique de Titou le Lapinou.

Redécouvrir les 1ers pas de Chupa. Redécouvrir aussi notre ancien salon ressemblant un peu à une salle de jeux de crèche, totalement optimisé pour de jeunes enfants. C’était DisneyLand!

Le choc! Voir Zétoune toute svelte! Réaction de Mr Réglisse :

« Elle était encore bébé là Zétoune? »

Lire la suite de à proposRemBoBinage

Rendez-vous sur Hellocoton !

Frivolité? non. Bagatelle!

bouzouc-bagatelle

Il y a fort fort longtemps, bien avant l’ouverture de DisneyLand Paris, mon parc d’attraction préféré était Bagatelle, le parc d’attractions à côté de Berck sur Mer.

C’était là-bas que j’avais fait mon baptême de l’air, avec mon père, mais c’est aussi là-bas que j’aimais faire des tours de petit train de la Mine.

24 ans plus tard, pile en pleine polémique sur la TVA sur les entrées des parcs de loisirs, et à l’occasion de la fête de l’Aïd, nous avons voulu faire découvrir ce parc d’attractions à nos doudoux qui à  part Bellewaerd et DisneyLand, n’en connaissaient aucun autre.

Je vous avouerai que je n’ai absolument pas reconnu le parc de mon enfance… Je crois bien que tout à changé! Plus de baptême de l’air, plus de petit train de la mine, mais tout un tas de nouvelles attractions qui ont ravi mes doudoux.

A 7 ans, TiBiscuit devient téméraire! Il veut des sensations.

A bientôt 6 ans, Chupa a bien trop peur pour tenter quoique ce soit qui pourrait la faire crier.

Lire la suite de à proposFrivolité? non. Bagatelle!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vacances à la Belle étoile

orage-ete

Il parait que la voûte céleste est beaucoup plus belle à observer sous un ciel clair d’été

C’est par une nuit d’été que j’ai découvert la grande Ourse et la petite Ourse, ces 2 casseroles biscornues. C’était par une nuit claire, sans nuage. Je devais avoir 12 ou 13 ans.

Au mois d’août, durant les nuits des étoiles filantes, celles où ils faisaient beau et chaud, car oui, ça a existé, même dans le nord, ma mère, ma soeur et moi restions dehors tardivement à observer le ciel dans l’espoir de voir une ou des étoiles filantes. Des voeux, nous en avons fait. Beaucoup. Mais je suis incapable de dire si tous ce sont réalisés.

J’ai déjà tenté d’observer les étoiles en ville, mais le ciel y est beaucoup moins beau. Seules les étoiles les plus brillantes sont visibles. L’éclairage urbain masquant la myriade de petites étoiles certainement mortes depuis bien longtemps mais nous envoyant encore une faible lumière.

Lire la suite de à proposVacances à la Belle étoile

Rendez-vous sur Hellocoton !

Déjeuner à la Campagne

bons-vieux-de-lourdes

Déjà un peu plus de 18 mois que ma mamie nous a quitté… pourtant, je n’ai pas l’impression qu’elle ne soit plus parmi nous. Non, ma mamie est toujours là…

Quand je me regarde dans le miroir, fixant mes yeux, c’est le regard de ma mamie que je capte furtivement –  Quand Chichi fronce les yeux à la recherche du sommeil, je revois ma mamie le dimanche, après le café, dans le canapé, le temps d’une petite sieste – Quand je vais dans mon jardin, je vois ce tout petit hortensia qui pousse lentement mais sûrement et pour moi, les hortensias symbolisent ma mamie .

Ma mamie ne nous a pas quitté. Elle est toujours avec nous.

Et dimanche 26 juin, pour la première fois depuis bien longtemps, plus de 18 mois, je suis allée dans sa maison.

Par ce dimanche ensoleillé, mon oncle et ma tante qui prennent désormais soin de sa maison avaient sorti tables et chaises puis à l’ombre d’un cerisier chargé de fruits trop mûrs, nous nous sommes régalés d’un barbecue.

C’était un peu comme déjeuner au beau milieu du musée des souvenirs, l’occasion de se remémorer de nombreux souvenirs d’enfance avec mon cousin et de retrouver des trésors du passé comme cette planche de bois où nous avions gravé il y a fort fort longtemps tous les prénoms des petits enfants à la craie. Elle est toujours là.

Lire la suite de à proposDéjeuner à la Campagne

Rendez-vous sur Hellocoton !

Givrée l’Orange !

glace_vanille

Très tôt, mes parents ont tenté de nous initier ma sœur et moi aux boissons alcoolisées par des moyens détournés… Alors que nous n’étions que deux petites filles innocentes, en guise de dessert, notre mère nous servait de la glace aux raisins secs servie dans de minis bouteilles de champagne en plastique. Depuis, je crois que ces glaces ont été retirées du commerce, du moins je ne les croise plus dans les bacs à glaces des hypermarchés…

Quand la glace n’était pas servie dans une mini bouteille de champagne, c’était de la glace, toujours avec des raisins secs, sauf que ces derniers étaient au rhum.

« Oh! Le rhum se sent à peine… » disaient mes parents.

Puis quand la saison des glaces étaient finies, il restait toujours un bocal de cerises à l’eau de vie à la cave pour agrémenter la salade de fruits du dimanche et lui donner plus de goût… Et encore, je zappe le fait que les biscuits de la charlotte aux fraises que j’adorais [pas mangée depuis une éternité] étaient imbibés de Grand Marnier…

Lire la suite de à proposGivrée l’Orange !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sous l’Oreiller …

la-petite-souris

A quel âge j’ai perdu ma 1ère dent de lait … je ne m’en souviens pas … Il suffirait peut-être que je regarde quelques clichés de l’époque, ceux où j’avais toujours un sourire forcé, pas naturel pour un sous et sur lesquels je montrais toutes mes dents, même s’il en manquait quelques unes… Comme ça, je dirais que je devais avoir 7 ans, pas moins …

Je me souviens avoir joué pendant des heures du bout de la langue avec cette dent ne tenant plus que par un fil, mais ne surtout pas avoir tenté de briser ce dernier lien pour éviter tout filet de sang.

Je me souviens l’avoir placée sous mon oreiller puis avoir lutter au maximum contre le sommeil et pouvoir surprendre la petite souris… Une fois nous avons même tenté à 2 de veillée pour la démasquer, mais il faut croire que ni ma sœur ni moi n’ayons été assez forte car au petit matin, la petite souris était passée et aucune de nous deux ne l’avait surprise …

Lire la suite de à proposSous l’Oreiller …

Rendez-vous sur Hellocoton !

I had a Dream …

J’avais un rêve … J’avais le rêve de pouvoir aller un jour à New York, voir n’importe où aux Etats-Unis. Je pensais aussi qu’une fois ce rêve réalisé, cette envie serait assouvie et disparaîtrait. Pourtant, il y a pile 1 an, j’avais les pieds sur le sol américain et je me baladais à travers les […]

En Super 8 Muet …


miam miamAvant, nous avions juste les photos. Ces photos vieilles de presque 30 ans, témoins d’une époque où je faisais mes 1ers pas dans la vie. Enfin … nous pensions n’avoir que les photos. Jusqu’à ce jour où il a bien fallu fouiller et vider les souvenirs des mes grands-parents. C’est là que furent trouvées des bandes de films abîmées par le temps qui passe trop vite. Des films dont plus personne n’avait le souvenir, dont personne ne semblait connaître l’existence, pas même les adultes présents sur les bandes. Des images filmés par mon grand-père lui-même il y a 29 ans, durant l’été 1981.

Malgré les traces laissées par le temps, la magie de la technologie a réussi à redonner vie à ses minis films, filmés à l’aide d’une caméra Super 8. Des films muets d’environ 3 minutes chacun, des souvenirs précieux qui permettent de donner vie aux photos jaunies.

C’est grâce à ce témoignage du passé que j’ai découvert une Mini MissBrownie se faisait donner la bectée dans les bras de son père (qui a l’air de s’ennuyer à un point …), par sa mère, à même la casserole. Et oui, je n’avais même pas le droit à une assiette …

J’ai découvert ma mamie jouant avec moi, faisant pédaler mes petits petons potelés dans les airs.

Lire la suite de à proposEn Super 8 Muet …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fouiller dans le Passé …

boite-collector-vintage-bananiaRemuer la poussière …

Découvrir des trésors familiaux …

Réveiller les souvenirs …

C’est ce qu’a fait ma mère et ses frères durant l’été, dans le grenier de la maison familiale ayant appartenu à mon arrière-grand-mère et à ma mamie; ce grenier en haut d’un escalier raide, étroit, craquant, sombre et enclavé entre 2 portes … cet escalier qui me faisait tant peur dans mon enfance, surtout quand il fallait le traverser en pleine nuit pour aller aux toilettes.

La tâche était ardue d’avance. Des années et des années conservées, entassées dans ce grenier sous la poussière. Ma mamie gardait tout. Vraiment tout. Parfois je retrouvais même des cotons usagés dans sa boîte à poudre de riz. Mais dans le grenier, il y avait tous les journaux de l’Aisne nouvelle de tous les jours de toutes les années… des piles et des piles de journaux jaunis et poussiéreux.

Tels des archéologues, ma mère et ses frères ont déterré le passé chargé de souvenirs. Il ne fallait pas être allergique à la poussière et remonter ses manches.  Retrouvés, les cahiers d’école, une lettre écrite à un frère et jamais envoyée, la correspondance d’une « bonne amie » comme disait ma mamie.

Mais dans un grenier abandonné, on y trouve aussi de véritables trésors.

Lire la suite de à proposFouiller dans le Passé …

Rendez-vous sur Hellocoton !