Archives du mot-clé mère

De Mère à Sorcière …

salle-d-attente

Avant qu’il ne sorte en livre de poche, la couverture du livre broché de Paulo Coelho, un de mes écrivains préférés, m’avait toujours intriguée…

Il s’agissait d’une image de la poitrine d’une femme. Il y avait juste un petit doigt boudiné de bébé pointé vers son téton. J’en avais donc juste déduit qu’il s’agissait d’un roman traitant de l’allaitement maternel, du statut de mère d’une femme considérée comme une sorcière.

En effet, il y a un peu de cela dans « La sorcière de Portobello« , bien qu’à aucun moment le sujet ne traite d’allaitement. Par contre le thème principal est bien la mère… la Mère même, le Déesse Mère!

Athéna, Sherine ou la sorcière de PortoBello, appelez- là comme vous voulez, a été adoptée alors qu’elle n’était qu’une enfant par une famille libanaise exilée à Londres. En grandissant, Athéna n’a qu’un souhait : devenir mère, puis retrouver sa véritable mère.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pas de Cadeau!

 
Ce n’est pas un scoop, l’information est suffisamment relayée un peu partout depuis plus d’un mois, vous n’êtes donc pas sans savoir qu’aujourd’hui c’est la fête des mères.Oui, ben je vais peut-être vous paraître bizarre, mais je n’aime pas cette fête. Encore une fête commerciale.

Je me souviens qu’à l’école primaire, on pouvait acheter une carte pour la fête des mères. J’en achetais toujours une que je sélectionnais avec soin dans la pile. Le matin de la fête des mères, j’écrivais dedans avec soin un petit texte voir un petit poème pour ma maman. Ma maman les a toutes gardé. Quand je les revois et relis, je les trouve kitsch mais dans le cœur d’une maman, c’est beaucoup plus précieux. Oui je trouve que ces cartes écrites avec le cœur d’un enfant sont beaucoup plus précieuses que n’importe quel cadeau acheté.

Mes doudoux sont petits. Je n’attend rien d’eux pour la fête des mères. Même le cadeau confectionné à la crèche ou à l’école, je m’en passerai bien car je ne sais où les ranger après. Je dois vous paraître sans cœur. Mais non, je préfère attendre qu’ils soient en âge d’écrire leur amour pour moi et moi aussi garder leurs cartes dans une boîte à souvenirs. Ce sera beaucoup plus précieux pour moi.

En attendant, pour moi c’est à chaque fois ma fête quand mes doudoux me disent qu’ils m’aiment, que je suis belle et qu’ils me serrent fort dans leurs bras. C’est ça la plus belle des choses pour moi, ces gestes qui font fondre mon cœur.

Maintenant je n’écris plus de cartes à ma maman. Je ne lui fais pas de cadeaux non plus, ni de fleurs d’ailleurs. Je l’appelle seulement pour lui souhaiter une bonne fête, mais je ne lui dis pas que je l’aime. Pourtant c’est le cas. Mais je n’arrive pas à prononcer ces 3 mots. Peut-être qu’un jour j’y arriverai…

Bonne fête à toutes les mamans!
Rendez-vous sur Hellocoton !