Je n’en ai pas Cru mes Yeux !

relation-frere-soeur

Il y a 7 ans, quand nous décidions de faire des enfants rapprochés, je pensais à la complicité que j’avais avec ma sœur et je rêvais secrètement que mes enfants aient la même complicité. J’imaginais qu’il serait plus simple que mes enfants soient liés si TiBiscuit avait un petit frère. Pourtant, ce fut une fille.

Les débuts ne furent pas simples…

Depuis toujours, Chupa aime son frère et elle le crie haut et fort. Elle l’aime tellement qu’elle serait capable de faire n’importe quoi pour lui, juste pour qu’il lui montre que lui aussi l’aime un peu. Elle s’inquiète perpétuellement pour lui et est même capable de pleurer pour lui. Mais TiBiscuit lui rend mal. Très mal.

TiBiscuit est souvent dur. Il la dénigre, lui dit ouvertement qu’il ne l’aime pas et elle accepte, sans broncher et continue de l’aimer.

Malgré tout, parfois, TiBiscuit met tout cela de côté et quand il en a envie, il joue longuement avec sa sœur, que ce soit aux Barbies, au papa et à la maman ou à des jeux étranges où ils mêlent des Skylanders avec des pets shop. Ils sont mignons, adorables même quand ils jouent ensemble.

Je sais que TiBiscuit aime sa soeur mais l’avouer est trop dur pour lui. S’il ne l’aimait pas, pourquoi penserait-il à lui choisir un cadeau quand exceptionnellement il m’accompagne en courses et que je lui concède un cadeau. Il n’accepterait pas qu’elle n’ait rien.

Pourtant, accepter qu’elle s’assoit à côté de lui ou qu’elle lui fasse un câlin/bisou était jusqu’à présent inimaginable.

Puis il y a eu ces vacances de février.

2 semaines durant lesquelles le copain de TiBiscuit fut souvent absent et durant lesquelles la météo ne laissait que peu de choix.

Puis il y a eu Mr Réglisse fort présent ces 3 derniers mois à cause de la rupture de son tendon d’Achille. Un papa dont les paroles ont beaucoup plus d’impact que celles de la maman… C’est incroyable comme la présence du père modifie le comportement des enfants. C’est tellement plus simple quand il est là.

Au bout de ces vacances d’hiver, je vois chaque jour mes enfants plus proches et plus complices que jamais, même si TiBiscuit a tendance à prendre sa sœur pour un frère et se bagarre avec elle pour jouer.

Comme il était heureux le jour où elle a accepté de jouer à Harry Potter avec lui à coup de combat de baguettes magiques imaginaires. Quand ils se chamaillent je revois mes cousins ou mes voisins, 2 frères qui se disputaient constamment. Sauf que contrairement à un garçon, Chupa pousse de nombreux cris aigus.

Ce qui les a beaucoup rapproché : Les jeux vidéos.

Ensemble, ils ont fini le jeu kinect adventures ou essayé une démo sur PS3.

Pour finir, une chose que je n’aurai jamais cru possible s’est produite…

Un midi, TiBiscuit a invité Chupa à s’assoir à ses côtés à table, lui qui est tellement à cheval sur la place de chacun à table et sur les couleurs des assiettes de chacun… J’ai cru que c’était une blague. Chupa était sur un nuage. Elle a aussitôt accouru dans le jardin pour prévenir Mr Réglisse. L’impensable se produisait. Et effectivement, ce midi là, Chupa a déjeuné assise aux côtés de son frère, le sourire aux lèvres.

Ils étaient tellement mignons que j’ai failli sortir l’appareil photo, mais je ne souhaitais pas enlever la magie de ce moment. La photo, je l’ai prise avec ma mémoire.

TiBiscuit serait-il entrain de changer, de s’assagir ?

Ne jamais perdre espoir… même si cela ne les empêche pas de se disputer toujours et encore.

Mon billet paraitra sûrement étonnant pour les parents dont les enfants s’entendent à merveilles, malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Il existe parfois de la jalousie, de la rivalité ou même d’autres soucis pas forcément simple à régler d’un coup de baguette magique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :