Prout!

Une fois entrés à l’école, le langage de vos doudoux progressera de façon impressionnante!

Les parents dont les enfants prononçaient à peine 3 mots en crèche vous le confirmeront certainement. TiBiscuit avait fait des progrès incroyables en entrant à l’école à 2 ans 1/2. Chupa, c’est différent, elle a parlé très tôt… peut-être l’influence du grand frère… et elle a toujours eu la langue bien pendue.

Par contre si l’école fait progresser votre enfant en langage, ce n’est pas forcément toujours dans le bon sens… A croire que toutes ces petites têtes blondes ne sont pas si innocentes que ça…

Un soir, vos anges rentreront de l’école en vous répondant comme si vous étiez sa meilleure copine de cours de récrée, avec des expressions toutes faites que vous n’aviez jamais employé devant vos enfants parce que 1/ vous ne parlez pas comme cela à vos enfants 2/ Vous ne parlez pas comme cela à votre mari non plus, question de respect. C’est donc avec des yeux ronds comme des billes que vous entendrez de la bouche de vos petits anges des “J’m’en fiche!” [ou la variante “J’m’en fous”, toujours mieux que “Rien à foutre!], “Ca va pas ta tête!” [ Quoique je ne suis pas certaine de ne jamais dire ses phrases, mais bon, bref…] et une amie a même eu droit à un “Dégages!”.

Ensuite viennent les gros mots… A cette âge là, beaucoup de mots sont considérés comme des gros mots.

Jamais je n’avais entendu un gros mot de la bouche de TiBiscuit. Jusqu’au jour où alors qu’il jouait à la bagarre avec ses power rangers, j’entendis un “Merde, putain…” . Bien sûr ce n’était pas TiBiscuit qui parlait, c’était son power ranger voyons. J’avais l’option faire celle qui n’a rien entendu ou lui dire que ce n’est pas joli de dire ça… j’ai choisi la 2ème option avec un “Qu’est ce que tu as dit?” . Vu son sourire et son air gêné, il savait très bien que ce qu’il avait dit n’était pas très joli. Je ne l’ai plus entendu prononcé ces mots. Mais quand il les entend à la télé, il pousse de grandes exclamations en mettant sa main devant sa bouche: “Han c’est pas bien!!! Il a dit “merde” c’est un gros mot! On a pas le droit!”

Il va sans dire que nous sommes des parents exemplaires qui ne disent pas de gros mots! Ou alors pas en la présence des doudoux… et quand ça arrive au papa, je fais de gros gros yeux réprobateurs. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous les parents… je n’ai qu’à tendre l’oreille chaque matin quand le silence règne dans l’appartement pour entendre ma voisine chanter des “Mais PUTAIN, vous me faites chier! Vos gueules!”… Ahem… A côté de ça, ses enfants sont bien élevés mais on ne peut pas leur reprocher de connaitre ses mots dans leur vocabulaire…

Enfin comme dirait mon Homme, nous n’allons pas en faire des chochottes dont les copains se moqueront s’ils parlent en langage  soutenu constamment mais il y a des limites ou alors je préfère ne pas savoir, qu’il ne parle pas comme ça devant moi, ni à d’autres adultes, après ce qu’ils se disent entre copains… il faut respecter.

Bref…

L’entrée à l’école ce n’est pas que l’apprentissage des gros mots, c’est aussi la grande période du “Pipi Caca Prout”. J’en ai mangé toute l’année dernière… TiBiscuit n’arrêtait pas et Chupa répétait tout à ses copains de la crèche. Maintenant que Tibiscuit s’est calmé, qu’il ne dit plus de bêtises en “Caca Prout”, mot qu’il répétait au moins 50 fois dans la journée l’année dernière, c’est au tour de Chupa de passer sa journée à enchaîner les “Caca Boudi” [pas caca boudin, bien caca boudi]… Je me console en me disant que l’année prochaine se sera fini.

Et chez vous, ça se passe comment? Vous dîtes des gros mots? Et vos enfants, quels sont les pires mots qui soient sortis de leur bouche innocente?

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

33 commentaires sur “Prout!

    frannso

    (22 octobre 2008 - 8:36)

    Tout se qu’ on peut apprendre à l’ école ! Récemment, Lu a traité sa grand – mère de gros patapouf, et à rétorqué à son père qui ne lui cédait pas : “Ca va, arrete de chialer ! “:-O
    Je t’ avouerai que quand tu as fait super gaffe au language et que ton moufflet rentre avec ce tout nouveau champ lexical, tu es un peu perdu et super fumasse . Des conseils ?
    Il y a aussi les concours de rot . Très raffinés .

    @ Je pense qu’il doit aussi y avoir des concours de prouts car en ce moment TiBiscuit essaie de faire des prouts sur commande :-S

    annick

    (22 octobre 2008 - 8:55)

    suis d’accord avec toi, l’important c’est qu’ils apprennent la différence entre le langage qu’ils doivent utiliser avec les adultes ou en présence d’adultes et le langage qu’ils ont entre copains. t’as bien de ne pas faire celle qui n’avait rien entendu.

    perso, les gros mots, je dois en dire oui, c’est par période. pour l’instant, je suis plutôt dans une période “minceuh!”. mais j’avoue que le “oh putain!!!” sort régulièrement, surtout le matin… :-[

    @ “Minceuh”, ça va, c’est très très soft 🙂

    virginie B

    (22 octobre 2008 - 9:05)

    Rosalie a vécu sa période “caca prout” en fin d’année de maternelle….. j’en avais pleins la tête, c’est qu’en plus parfois je la retrouvé en pleur lorsque ses plus proches copains lui disait “caca boudin !!!”…..
    Pour Jules quand tu dis “ouai…” c’est un gros mots alors à la maison tout le monde fait attention…comme quoi les enfants nous tirent vers le haut !!!!!!

    @ TiBiscuit n’aime pas non plus quand je dis “ouais”, il me reprend toujours et il m’a déjà dit que c’était un gros mot, tout comme ton Jules 😀

    zalapabelle

    (22 octobre 2008 - 9:39)

    Avec tous les gros mots que je dis en ce moment, je suis bien mal placée pour leur jeter la pierre aux loulous !

    @ Pas bien! Tu veux une tape sur les mains??? 😀

    Angie

    (22 octobre 2008 - 9:43)

    Tout le temps mais toujours les mêmes et pas forcément les plus méchants. Mais j’essaie de me corriger de plus en plus, surtout lorsque je suis en public.

    Au bureau, on a fait une cagnotte avec mon assistante. A chaque que l’une de nous dit un gros mot, on doit y mettre une pièce. Ensuite, on ira manger dans un resto avec ce qu’on a versé.

    Dans mon ancien boulot, on avait fait pareil et on avait réussi à se faire un resto gastronomique avec l’argent, je te laisse imaginer la somme et les gros mots prononcés…

    @ Vous deviez sacrément en dire des gros mots 😀 Ce n’est pas moi qui cotiserais beaucoup pour un resto 😉

    MamanCélib

    (22 octobre 2008 - 9:46)

    Dans le même goût, ma fille, après une chute 2 semaies à la rentrée, me dit “J’ai mal au cul” :-O La j’ai vu rouge :-O Comme toi, j’ai pris mon regard de mamanpascontentedutout et je lui ai dit “Tu as dis quoi ?”…. “Euh, j’ai mal aux fesses”….
    Ah, l’école :-[

    @ TiBiscuit aussi a eu le droit a des gros yeux méchants quand il m’a dit “cul” au lieu de fesses!!! Nanmého!!

    Annabelle

    (22 octobre 2008 - 9:49)

    😀 bien sympa ce billet
    Nous c’est caca pourri !! pourquoi pourri je sais pas et les je m’en fiche (je m’en F…) à la maison on ait attention aux gros mots même si bien sûr certains jours je suis capable de faire une phrase avec uniquement des gros mots je sais pas bien (N)
    Mais les filles savent que avec nous c’est pas la peine il y a les copains et les parents pour l moment ça va pas trop mal la grande ne m’a jamais sorti une grossièreté
    Ah toutes les jolies choses qu’on apprend à l’école 😉
    J’écouterai la chanson de la maison sinon ça fait pas sérieux au bureau

    @ En effet , ecouter une chanson dont le refrain est “pipi d’chat” au boulot, ça le fait moyen 😀

    pivoine

    (22 octobre 2008 - 9:50)

    Il ne parle pas, alors j’aimerais bien qu’il me dise “je m’en fous ” déjà. Ca serait moins bien que maman mais ce serait un début.
    Et oui des gros mots j’en dis, il y a de fortes chances qu’il dise “bord*l” en premier aussi.

    @ Ne t’inquiètes pas, ça viendra bien vite 🙂

    mallou

    (22 octobre 2008 - 9:51)

    Ah ouais, le “Putain” je connais ! Vincent nous la sorti aussi, maintenant il sait qu’il a pas le droit. MAis des fois ça sort tout seul (un peu comme nous quoi !).
    L’autre jour on a été accueilli a la grille de l’école par des petits gars et leurs caca prout prout prout boudin ! Très élégant !

    @ Une fois un camarade de TiBiscuit m’a dit “Au revoir Petit caca prout!” J’étais comment dire… sous le choc!

    juju

    (22 octobre 2008 - 10:14)

    pfff chez moi, le “putain” est une ponctuation limite. je le dis tout le temps. ou alors “bordel” ou “fais chier” je suis une mauvaise mere je sais… c’est ma fille qui apprendra des mots aux autres enfants 😀

    @ Et tu n’as pas honte??? 😀

    gazelle

    (22 octobre 2008 - 10:16)

    Je dis quelque gros mots oui :X

    Sinon ça me rappelle une histoire que ma mère m’avait raconté. Quand on père était allé chercher mon frère après son premier jour de maternelle, il sort à mon père “J’ai envie de chier!”, il s’est pris une tarte mémorable 😀

    @ Heureusement je n’ai pas encore entendu ce mot de la bouche de mes petits anges !!! :-O

    ratounette

    (22 octobre 2008 - 10:29)

    Je n’arrive pas a croire ce que Pivoine a écrit! Elle dit des gros mots???
    Eh bah putain!
    Non moi je n’en dis jamais…. je suis tres chichipompon en fait… :p

    En vrai j’en dis des gros mots bien entendu: putain, bordel et fait chier sont ceux qui reviennent le plus souvent…
    Par contre le Capuchou n’en dit pas ou alors avec ses copains mais là je ne le sais pas donc ce n’est pas tres grave.
    Et à la maison, si par hasard son pere ou moi avons le malheur de dire “des fois” il y a le Capuchou qui est là pour dire “non on ne dit pas des fois , il faut dire parfois!”

    @ Je dis tout le temps “des fois” 😀

    Mamzelle M'

    (22 octobre 2008 - 10:33)

    J’en dis rarement – du moins devant eux – mais ils en ramènent de l’école aussi 😛 ça fait parti de la vie, le tout c’est qu’ils savent ce qui se fait ou pas et du coup ils testent une fois et … ne recommencent pas 😉

    @ Ils sont bien obligés de tester 1 fos, sauf s’ils ont vraiment compris que c’était un vilain mot 😉

    Aileen

    (22 octobre 2008 - 10:35)

    Chez nous c’est papa qui est mal poli… moi un putain ou merde, je dis pas mais ça s’arrête-là et encore j’essaie de me reprendre avec des bon sang, purée, crotte de chien… Papa lui a du mal. Alors quand Clochette nous a un jour sorti “c’est un connard”, j’ai pas cherché loin d’où ça venait. Note qu’elle a été punie pour celui-là, pour les autres je la reprends et je reprends aussi son père devant elle, histoire qu’elle comprenne que je n’accepte pas.
    Sinon on a déjà eu aussi le “j’ai mal au cul” comme MamanCelib.
    Moi finalement, ce qui m’inquiète plus en ce moment, c’est son côté “main légère” : tu l’embêtes, elle te colle une claque…

    @ La main légère, je connais aussi! Depuis son entrée en maternelle, chupa a la main assez légère, TiBiscuit aussi mais que sur sa soeur :-S

    chocoladdict

    (22 octobre 2008 - 10:53)

    il m’est arrivé dans un moment d’énervement (quoi !) de dire merde et le chérubin s’est empressé de le répéter en souriant )…sinon on essaie de se contrôler et pour l’instant les gros mots n’ont pas l’air de circuler à la crèche, au moins qu’il ne parle pas assez bien pour les redire…

    @ A la crèche, ça ne circule pas , sauf s’il y a des grands frères ou grandes sœurs pour donner le bon exemple… 😉

    mamzellescarlett

    (22 octobre 2008 - 10:19)

    Moi ya des petits noms d’oiseau qui m’échappent, mais généralement j’évite devant eux. Mais comme toi j’entends parfois dans leur chambre, avec leurs copains des gros mots et des expressions que je ne leur connaissais pas … Mais puisque la limite n’est pas franchie (ils n’en formulent pas devant nous), je laisse dire !

    @ comme tu dis , tant que la limite n’est pas franchie, on tolère.

    Macaron

    (22 octobre 2008 - 12:12)

    ah je vois qu’on parle de moi ici 😉 en ce moment elle est in-sup-por-ta-ble !!!!!!!! je ne réponds pas à ta question tu connais la réponse.

    @ 😉 Courage !

    pivoine

    (22 octobre 2008 - 12:33)

    @ Ratounette : mouahahahah!
    et bien Capuchou est incroyable! C’est dingue qu’il ne dise pas de gros mots avec tout ce qui sort de ta bouche 😉

    lili

    (22 octobre 2008 - 13:12)

    Je trouve que les enfants “accèdent ” de plus en plus tôt à ce genre de vocabulaire…et je m’en rend compte quand j’entends dans la bouche des 6ème à qui je fais faire les devoirs le soir des mots que moi même je n’oserais pas prononcer…ils se parlent comme ça entre eux et quand je les reprend, ils me rétorquent que parfois les profs parlent aussi comme ça.

    @ Les profs doivent sacrément être hors d’eux pour parler comme ça! Aucun de mes profs ne m’a jamais parlé de la sorte…

    Electromenagere

    (22 octobre 2008 - 13:23)

    On fait très attention maintenant. Il y a peu je me suis cogné le gros orteil et forcément le “put***” est sorti, deux secondes après ma fille le répétait … donc maintenant motus et bouche cousue, même en cas de gros orteil douloureux !

    @ Parfois on a du mal à se retenir; c’est sûr!

    Sandra Elle

    (22 octobre 2008 - 13:59)

    Moi le mien, le mot “Prout ” le fait rire aux éclats alors parfois et bien je cède parce que “prout ” c’est pas tellement un gros mot si?!!!!

    @ “Prout”, c’est vrai que c’est rigolo! TiBiscuit éclatait de rire quand je lui racontais le livre “caca boudin”… maintenant il rit moins… 🙁

    sounie

    (22 octobre 2008 - 14:10)

    IL NOUS ARRIVE DE LAISSER échapper un gros mot, mais on fait attention, car le grand enregistre vite et répète tout ! Ceci dit, à l’école le grand en entend parfois des vertes et des pas mûres !! un jour il m’a dit “maman, ça veut dire quoi connasse ?” Heu …

    @ Ouf, TiBiscuit ne m’a pas encore dit cela! et tu lui as répondu quoi?

    Une Fille & La Toile

    (22 octobre 2008 - 14:59)

    Tu vas avoir des visites fortement portées sur la choses avec ton billet 🙂
    (et pas que des enfants…) :-O

    @ Pas pour le moment 😉

    Dom

    (22 octobre 2008 - 16:18)

    J’en dis, le moins possible, après certains n’ont pas la même valeur que d’autres.
    Dire merde quand on laisse échapper quelque chose ou traiter tout le monde de connard c’est pas pareil non ?
    Pour les gros mots, je leur demande le même respect que pour leur langage, je ne suis pas leur copine et donc on ne me parle pas comme à un pote, après, c’est un merde échappe par ci, par là, c’est pas la fin du monde non plus.

    Mais je précise que les miens sont plus grands !

    @ A l’âge de ta fille, je crois que des “putain” m’échappaient souvent… j’ai eu une longue période “‘tain!” :-S

    e-zabel

    (22 octobre 2008 - 16:27)

    pffffffffffff j’essaie d’en dire le moins possible, il y a quelques putain qui passe j’en suis sûre… mais ça va, choupie n’a pas encore eu la bonne idée de les sortir en plein diner familial….
    par contre, l’école nous apporte son lot de caca prout et de cacaboudin hautement intellectuel dans la bouche de ma puce qui parlait déjà super bien à 18 mois… LES BOULES QUOI !

    @ Et oui, nos bébés qui parlaient bien se retrouvent à parler comme des charretiers … 🙁

    djédjé

    (22 octobre 2008 - 16:35)

    On parle caca boudin ici ? et personne ne me dis rien !!
    j’adoooore le caca boudin/ bouda des enfants !

    At home, c’est mon italienne de fiancée qui jure (hein pivoine ?)

    Alors petite cagnotte à chaque gros mots (bien pleine la cagnotte). Mais ma fiancée à un jeu très intéressant à proposer. La règle: pendant 30 sec (ou 1 minute pour commencer), on a le droit de dire tous les gros mots que l’on connait.
    3 avantages:
    1.Connaitre où ils en sont question apprentissage des vilains mots (méthode Göring)
    2.Offrir un cadre/ un espace pour ces mots si jouissif à dire (Super Nanie n’a pas offert son agrément pour le point 2, ni pour le 1, d’ailleurs, ni pour ce jeu, en fait)
    3.Se poiler

    @ Pas mal votre petit jeu, ça doit entrainer de sacrés fous rires 😀

    majusdule

    (22 octobre 2008 - 18:00)

    Là je suis obligée de répondre ! Hier soir, mon grand de 4 ans a sorti à son père “mêle toi de tes affaires vieux cochon”…… gloups étranglement avec le bout de pizza… puis passé l’ahurissement, nous l’avons bien sur envoyé ds sa chambre…
    Ce à quoi le papa a finir par répondre après la tornade achevée : “cochon, je veux bien, mais vieux, là c’est odieux !!”………..ZEN…………..

    @ Ca va, le papa a su garder son calme 🙂 Le jour où j’ai dit à mon papa qu’il était bête comme un cornichon , il l’a très très mal pris alors qu’en réalité, je blaguais :-S

    Touwity

    (22 octobre 2008 - 18:29)

    Je suis une machine à gros mots. Mais c’est à cause de ma mère (faut bien rejeter la faute sur qqun hein 😀 ), elle ne sait pas aligner une phrase sans dire un gros mot (enfin j’exagère peut-être un peu).

    Quand on était petite avec ma soeur et mes parents, on avait crée le bocal des gros mots: quand qqun disait un gros mot paf il mettait 10francs dans le bocal. Mais ma mère en a eu marre de laisser tout son argent liquide dedans! Du coup on a arrêté 😉

    Mais en cmoment, c’est MonsieurGruyère qui essaie de m’éduquer en m’expliquant que des gros mots, c’est pas bien pour une fille (snif)

    @ On dit Merci MonsieurGruyère !!! 😀

    Delph

    (22 octobre 2008 - 20:33)

    Les gros mots étaient (et sont toujours) interdits chez mes parents. Je me souviens que mon frère m’avait vendu pour avoir dit “fais chier” à un moment où ils n’étaient pas là! Le petit rapporteur!!

    Pimousse

    (22 octobre 2008 - 21:44)

    ça va, je n’en dis pas des tonnes, mais les “merde” m’échappe souvent. Et pour ne pas dire des mots plus vulgaires au volant (on est tjs vulgaire au volant, pourquoi???), j’essaie depuis plusieurs mois le “abruuuuti”, en insistant bien sur le “uuuuuu”. Ca defoule assez bien 🙂

    firemaman

    (23 octobre 2008 - 9:42)

    C’est cette année que ça commence surtout à l’école. L’année dernière en petite section, Petit soleil n’est jamais revenu avec des expressions étranges. Mais la semaine dernière, j’ai failli tomber à la renverse quand il m’a sorti un “j’vais pisser dans mon froc!” en arrivant à l’école. La je peux certifier que ce n’est pas chez nous qu’il a entendu ça. En général, on relève légèrement en disant que ce n’est pas beau d’entendre des enfants utiliser des mots comme cela. Si on le punit, on peut être sur qu’il les ressortira pour nous énerver. En général il n’utilise pas de gros mots, parce que nous faisons très attention à notre language. Pour moi ce n’est pas difficile, mon juron préféré est “flute” ou “mince” 😉 . Par contre en crèche il nous avait servi un “occupe toi de tes oignons” entendu par une des puéricultrices, qui nous avait mis sacrément en colère. Je trouvais vraiment déplacé de dire ça à des enfants de 3 ans!
    Sinon il a eu sa période caca-boudin-prout, ca lui toque encore parfois.

    @ C’est charmant “je vais pisser dans mon froc” 😀 Je ne dis pas “occupe toi de tes oignons”mais “mêles toi de tes affaires ” 😉

    firemaman

    (23 octobre 2008 - 15:42)

    “J’vais pisser”, il l’a sorti juste dans le bon ton. Je me serais cru dans un marché aux bestiaux. C’est parfois difficile de ne pas rire à leurs sorties!

    […] Mes doudous et compagnie […]

Laisser un commentaire