Et ça continue encore et encore …

colere

Il y a quelques jours, E-zabel nous racontait la dernière colère de son cascadeur baveux. A 19 mois , une colère me direz-vous, ce n’est pas si étonnant que ça. Bébé s’approche dangereusement des terrible two et tente de s’affirmer. Par contre, quand la colère survient à presque 5 ans, c’est un peu plus embêtant … à moins qu’il fasse une version longue des terrible two …

Si vous n’avez pas d’enfants et que vous comptez en avoir ou si votre enfant fait déjà de magistrales colères à 12 mois, évitez de lire la suite, ça pourrait vous décourager …

Dès que TiBiscuit a été en âge de se faire comprendre par quelque moyen que ce soit, il l’a fait. C’est donc dès sa naissance qu’il a su nous montrer son mauvais côté colérique, capricieux et possessif [un vrai petit taureau dans toute sa splendeur! Comme sa maman!]
Sa 1 ère vraie colère a été quand nous avons tenté de lui faire prendre le biberon plutôt que le sein … résultat, ensuite, il a fait la grève de la faim pendant 10 jours à la crèche …
La naissance de Chupa permit à TiBiscuit de tester toutes les facettes de la colère. Ce fut l’apothéose ! Nous avons eu droit à du TiBiscuit à la tomate se roulant de rage par terre ou se tortillant comme un ver coco agressé par une fourchette [ça c’est dans Koh lanta], à du TiBiscuit hurlant nu comme un ver sur son lit pendant 45 minutes, jusqu’à en avoir la voix cassée, à du TiBiscuit donnant des coups de pied dans la porte et tentant de s’enfuir, à du TiBiscuit refusant de sortir de la voiture en hurlant… enfin bref de la colère on en a eu et dans les cris pendant en moyenne 45 minutes.

TiBiscuit sait aussi trouver de nombreux sujets donnant prétexte à une colère  comme :

  • aller au bain en 1er
  • sortir de la voiture en 1er
  • s’habiller en 1er
  • être réveiller en 1er

… oui le mot “1er” revient beaucoup, vous ne trouvez pas et c’est toujours dans une situation où il se compare avec Chupa… Jalousie quand tu nous tiens …
Dans ce cas, il y a la solution de facilité: c’est à dire céder aux exigences de Monsieur. D’ailleurs j’ai souvent remarquer que les parents d’enfant colérique anticipent les situations et les réactions possibles de leurs enfants afin d’éviter les colères. Alors parfois, même si Chupa pleurait dans son lit, je réveillais TiBiscuit en 1er pour éviter de devoir subir ses cris…
Sauf qu’un jour on dit STOP !
… Et on subit quelques colères sans broncher …

Il y a aussi les colères parce que :

  • Monsieur a été réveillé trop brusquement à son goût
  • Monsieur veut que je sois assise à côté de lui pendant qu’il prend son frugal petit-déjeuner
  • Monsieur veut manger un petit dessert tout de suite maintenant
  • liste non exaustive …

Bien souvent en tant que parents d’enfants colériques, on se sent incapable dans son rôle de parents, surtout quand la colère se déroule sous les yeux de témoins… Pourtant, je ne suis pas sûre qu’on y soit pour grand chose… Les enfants sont tous différents et Chupa ne m’a jamais fichu de honte comme TiBiscuit a pu le faire. Avec TiBiscuit, je me suis souvent sentie impuissante, à avoir envie de fondre en larmes, à ne plus savoir quoi faire, comment le prendre ou le calmer. Et pourtant toutes les méthodes y sont passées, de la dure à la douce… pour finalement comprendre que la meilleure méthode était de le laisser faire sa colère , l’ignorer et attendre que ça se passe. Sauf qu’en pleine rue, c’est impossible.

Avec le temps, les colères de TiBiscuit [la dernière grosse était en mai 2008] se sont espacées. Parfois j’espère même que c’est définitivement fini, jusqu’à ce qu’il rechute comme mardi dernier …

Les doudoux étaient fatigués quand j’étais allée les chercher à l’espace éducatif. Chupa désirait que je la porte mais pour le peu qu’il y avait à faire, j’avais dit non. Depuis qu’elle a 3 ans, j’évite de la porter, je ne suis ni Katie Holmes ni Jennifer Garner et elle n’est ni Suri ni Violette ! Elle avait donc fait les quelques pas jusque la voiture en chouinant.
Arrivée devant la résidence, TiBiscuit ne voulait pas sortir de la voiture car il avait oublié de chanter sur “Pomme C”. Ne voulant pas céder, je lui avais calmement expliquer qu’il était tard, que j’avais froid et qu’il pourrait écouter “Pomme C” à l’appartement. Alors pour trouver une échappatoire, TiBiscuit avait demandé à ce que je le porte. Ayant dit “non” à ma Chupa, je ne me voyais pas faire de différence avec TiBiscuit en accédant à sa requête … C’est là que la colère débuta vraiment.
TiBiscuit ne voulait pas avancer si je ne le portais pas. Il hurlait des “MAMAN” sur le parking en sautant sur place et rien ne le faisait changer d’avis… Chupa s’était même mise à pleurer voyant son frère seul sur le parking alors que nous étions dans le hall d’entrée. Elle avait peur pour son frère. Mais jamais je ne l’aurai laisser seul sur le parking ! Chupa m’implorait presque de porter TiBiscuit, mais j’étais décidé à ne pas faire de différence entre eux.
Finalement j’attrapais TiBiscuit par le bras et s’en trop de difficultés il montait les escaliers en continuant de hurler.
Une fois les verrous fermés, TiBiscuit continuait de hurler derrière la porte essayant même d’ouvrir celui du haut en montant sur un pouf afin de s’enfuir … Maintenant il criait qu’il voulait voir son papa et l’attendre dehors …
Au bout de 20 minutes il a fini par se calmer , nous avons eu une conversation où j’ai enfin pu lui expliquer ma décision étant donné qu’avant il ne voulait pas m’écouter et mon TiBiscuit est redevenu l’enfant charmant qu’il peut être .

Et vous, comment gérez-vous les colères de vos enfants ?

Le terrible two, vous y avez eu droit ?

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

52 commentaires sur “Et ça continue encore et encore …

    sand

    (12 février 2009 - 7:30)

    Wouaou c’est ça qui m’attend. Je pensais pas que ça durait si longtemps. J’ai eu le droit à sa première crise de 45 min y a 3 semaines et j’imagine que ce ne sera pas la dernière. De te lire ça me rassure quelque part. Je me dis que ça ne vient pas de moi. TiBiscuit est peut être un vrai petit taureau ben je peux te dire que loulou est un vrai petit lion et qu’à travers ton billet j’ai vu mon avenir. A moi de m’y préparer maintenant 😉

    Babou

    (12 février 2009 - 8:15)

    Ohlala, l’angoisse… pour le moment le gnome commence à se rebeller mais ça ne dure pas encore 45 minutes…. j’avoue que ça doit pas être facile à géré un petit bout colérique quand même, et il en faut du courage pour garder son self contrôle ! L’avenir me dira si je suis d’une zenatitude à toute épreuve ! 😉 En tout cas, continu tes billets pour me prévenir de l’avenir, ça me permet de me prépare psychologiquement !!

    evy

    (12 février 2009 - 8:40)

    Comme je reconnais mon fils dans cet article, il vient de fêter ses 4 ans … Il n’est pas l’ainé comme TiBiscuit mais n°2, avec une soeur de 20 mois son ainée.
    Je crois que c’est une question de caractère. Petit du haut de ses 13 mois je l’ai vu pour la première fois se taper la tete par terre car il n’arrivait pas a faire rentrer un jouet dans un autre, il etait frustré et en colère contre lui même… les années ont passés et ont est passés par tous les stades comme toi : il veut que je le porte, il s’est mal réveilé, on lui a dit non, tout a pu devenir pretexte pour une grosse colère et des hurlements interminables…il y a eu des périodes ou c’était une à deux grosses colères par jour et comme toi on anticipait ses frustrations, l’angoisse permanente.
    On tout essayé, aujourd’hui je le met sur son lit de force et lui dit qu’il en sorte quand il se sera calmé… pas facile… heureusement ça s’espace beaucoup beaucoup.
    Petit à petit je crois qu’il arrive à canaliser ses émotions, c’est pas facile pour lui tout le temps et des fois ça éclate encore !
    allez courage ! 🙂

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 9:41)

      Je vois que tu as le même modèle que moi … Dans un sens ça me conforte de me dire que je ne suis pas seule et de voir que comme nous, vous n’avez pas forcément trouvé de solution pour le résonner, si ce n’est de le laisser faire sa colère :-((

    pivoine

    (12 février 2009 - 8:52)

    Et bien pour l’instant à part quelques caprices vite maitrisés rien à signaler.
    Mais crotte vous commencez à me faire peur avec e-zabel là 😀
    Et il y a bien des gosses qui n’en font pas de crises tout de même!?

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 9:43)

      Un gamin qui n’a jamais fait de caprices, je ne sais pas si ça existe, mais ils ont différentes manières de le faire …
      Chupa chouine quand elle n’est pas d’accord mais ça dure très peu de temps, elle revient vite faire un câlin et abandonne son idée 😉

    val

    (12 février 2009 - 9:22)

    Les miettes n’ont jamais fait ça et le quignon est trop petit. Ceci dit, je compatis. Ce doit être très dur et on doit se sentir très démunie. Le mieux c’est de le laisser vivre sa colère, (enfin si on peut) et effectivement parler ensuite quand il est calmé. Bouh, pas simple.

    juju

    (12 février 2009 - 9:31)

    je crois que la mienne n’en a pas encore fait. Mais ca ne saurait tarder….

    ratounette

    (12 février 2009 - 9:42)

    alors là… je ne me reconnais absolument pas dans ce que tu décris!
    nous avons heureusement échappé à ce genre de crises mais j’imagine que cela ne doit pas etre simple à gérer…
    bon courage!

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 9:44)

      Heureusement, tous les enfants ne sont pas comme ça, sinon on arrêterait vite d’en faire 😀

    virginie B

    (12 février 2009 - 8:56)

    c’est rigolo car il y a quelques jours je voulais faire un billet sur ce sujet pour connaître aussi votre avis, moi c’est Rosalie qui est colérique… ça a été terrible, aujourd’hui et depuis quelques semaines seulement on dirait qua ça va mieux, je voyais bien qu’elle maîtrisait rien et qu’elle était mal après… donc je lui ai dit “tu t’exprimes de cette manière mais tu sais il y a d’autres façons etc… donc comme ça fait mal à maman, maintenant tu t’excuseras chaque fois après ” et finalement elle l’a fait quelques fois en se rendant compte de sa colère et puis on dirait que ça va mieux, croisons les doigts !!!!

    Ness

    (12 février 2009 - 9:56)

    Ca ne m’ôte pas (encore) l’envie de confectionner moi-même un petit monstre hurleur, mais je ressens un énorme élan de sympathie pour toutes les mamans que j’ai vu se dépétrer comme elle pouvait dans une situation aussi folklorique que celles que tu décris.
    Par contre, deux de mes amies ont des bambins qui approchent dangereusement des deux années fatidiques et je me demande si c’est bien nécessaire que je leur forwarde le lien des “terribles
    Two”… 👿

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:24)

      Tes amies seront préparées 😉
      On échappe rarement au terrible two, sinon ils font leur crise plus tard 😉

    Nancy

    (12 février 2009 - 9:59)

    Oup’s… je vais peut-être revoir mes projets?!
    Non je rigole… ça ne m’effraye pas (en tout cas pas ça le plus…)
    Gros bec!

    Natacha

    (12 février 2009 - 10:57)

    C’est vrai que ça n’incite pas à avoir des enfants. En même temps, ses accès de colère semblent devenir de plus en plus rares qu fur et à mesure qu’il grandit…

    e-zabel

    (12 février 2009 - 10:29)

    Choupie m’en a fait très très peu de “vraie” colère. Par contre depuis la naissance de son frère, elle devenu difficile, désobéissante, agressive même… avec des phases hautes et basses.
    Son frère commence les colères… on va voir si ça dur ou pas comme sa soeur. Mais en tout cas, je rentre en effet dans la période difficile, d’affirmation et où ils ont du mal à gérer la frustration pourtant NECESSAIRE !!

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:19)

      Je crois que nos 1er ont eu beaucoup de mal à gérer l’arrivée d’un petit frère ou petite soeur :worried:

    angelita

    (12 février 2009 - 11:36)

    Comme tu le dis, c’est suivant le caractère des enfants.
    J’ai eu droit à une seule grosse colère, qui n’a pas duré 45 mn.
    Je me demande comment, vous toutes, vous pouvez faire pour supporter ça aussi souvent.
    Chapeau à vous, moi, je n’aurais pas pu et je ne l’aurais pas toléré.
    Désolée pour cet avis catégorique.

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:03)

      Tu sais, je ne le tolère pas non plus, mais malheureusement, ça ne suffit pas … Aucune méthode n’a réellement efficace avec TiBiscuit …

    Mlle Figolu

    (12 février 2009 - 11:52)

    Bon pour la mienne les colères ne sont pas encore là … forcément au chaud dans mon bidon je l’entend moins raler 😀
    Mais il est clair que je ne juge pas les parents d’enfants colériques comme tu le dis, je crois que chaque enfant est différent et je me dis que je ne sais ce que nous réservera la Miss … donc je ne fais pas ma maline sur le mode : “Moi quand j’en aurais je ferais comme ça …” parce que je me doute bien que si il y avait une solution miracle ça se saurait 😉

    Courage !!!

    Mais tu as l’air de dire que les grosses colères sont entrain de passer alors tu tiens le bon bout …

    Des bisous:love:

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:18)

      J’avais de grande théorie avant d’avoir des enfants, j’étais certaine que je serai une maman dure qui aurait de l’autorité, pas comme ma maman et finalement, je suis comme elle ;-( Mes enfants ne m’écoutent pas même quand je crie et que je suis ferme :emotion:

      Mais je crois que je tiens le bon bout 😉

    Dom

    (12 février 2009 - 11:53)

    Ils ont passé l’âge mais quand c’était le cas, c’était l’isolement, jusqu’à !
    Pas de colère qui tienne avec moi, je déteste les cris, et encore davantage les caprices, donc dans ta chambre, tu te calmes et tu reviens quand ça va mieux !

    et les colères en public, là par contre, je sortais.

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:14)

      TiBiscuit sort de sa chambre parfois, histoire de nous faire profiter de ses cris, sinon c’est isolement aussi chez nous.
      Chupa, au moins, elle va dans sa chambre, pleure mais ne sort pas.

    L'épice

    (12 février 2009 - 11:03)

    Bon, pas d’enfants, et à force de lire vos histoires avec vos petits anges, je commence sérieusement à flipper! alors j’ai pris la très sage décision de ne pas lire ton billet jusqu’à la fin. pour le bien être de mes futur-progénitures. enfin, pur qu’il y en ait, quoi! 😀

    Julie BBG

    (12 février 2009 - 12:22)

    Ha pas évident ces colères et je suis d’accord avec toi, on en arrive parfois à se sentir impuissantes devant leur grands élans de dramaturges. Mais bon, pareil, j’ai essayé la méthode douce, puis la dure, puis la douce.. et rien ne marche à coup sûr, ça dépend vraiment de la nature de la colère (et oui on pourrait écrire un mémoire sur ce sujet hein!). Enfin bref, tout ça pour dire que la dernière colère de ma crevette je l’ai gérée en lui mettant de l’eau froide sur la tête. Je sais ça parait hard mais vu qu’on était à la maison et qu’elle se roulait par terre depuis 30 mn en hurlant sans me laisser aucune chance de la calmer, à bouts de nerfs je l’ai prise dans mes bras et lui ai arrosé le visage d’eau bien fraiche.
    Réaction radicale: arrêt net des hurlements, remise des idées en place, souffle peu à peu retrouvé, et enfin la possibilité de lui parler calmement et de lui expliquer 2-3 choses. Et ça ‘est bien sûr fini par un gros “cayin”! Ouf 🙂

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:05)

      L’eau froide , beaucoup de mes connaissances ont eu recours à cette méthode . Avec TiBiscuit, c’est encore pire après :worried:

    Aileen

    (12 février 2009 - 12:27)

    Je connais aussi le terrible two qui déborde pas mal… hier elle m’a fait une mini-version, tout ça parce qu’elle était fatiguée, ça donnait noir quand je disais blanc et blanc quand je disais noir, j’ai du la menacer mille fois pour pas qu’elle s’énerve plus, pour éviter la crise… total, punie, couchée sans histoire du soir, non mais !
    Je suis déjà sortie une fois du quick avec elle sous le bras, elle hurlait, gesticulait, me tapait… tout le monde me regardait, une horreur ! Et comme je disais chez E-za, moi, quand je peux c’est l’abandon, dans la chambre, dans une autre pièce, en plan n’importe où… en général elle se calme seule et moi je souffle !

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:06)

      A une époque, TiBiscuit ressortait de sa chambre en hurlant quand je le mettais dans sa chambre … et pas de serrure pour fermer à clé …

    Electromenagere

    (12 février 2009 - 12:30)

    Je suis en plein terrible two ! Venez me sauver !!!

    annouchka

    (12 février 2009 - 12:04)

    Et ben ! Effectivement ça ne donne presque plus envie d’avoir des enfants ! mais bon il en faut plus que ça pour me décourager, heureusement ! 😉

    Sinon je pense que les enfants font tous un jour des crises de colère comme ça, à chaque fois que je vais faire mes courses j’en vois qui se roulent par terre dans le magasin et les parents rouges de honte (les pauvres) mais qui ne cèdent pas pour autant 😀
    C’est compliqué d’être parents !

    emanu124

    (12 février 2009 - 13:13)

    Bon, je vais te faire la même réponse qu’à e-zabel, quitte à passer pour la mère fouettard du web.
    La colère enfantine ne passera pas par moi. En cas de trépignage ou de hurlage, la sanction tombait immédiatement, Y COMPRIS sous forme de fessée..
    Le pompon a été le jour où mon cadet a fait un ENORME caprice dans un hypermarché parce que je lui refusais un truc. Il se roulait par terre. Je l’ai chopé par le col, l’ai traîné sur le dos jusqu’à la sortie et ai appliqué la méthode de la maman chat : le secouage, en le regardant au fond des yeux et en lui disant d’une voix calme et froide “TU NE RECOMMENCES PLUS JAMAIS CA”. J’ai cru que les passants allaient appeler la DDASS.
    En tout cas sanction sévère en public : le gosse n’a effectivement PLUS JAMAIS recommencé.
    M’en veut-il : non.
    Est-il traumatisé : non. Il ne s’en rappelle même plus.

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:08)

      … Dans ma situation, cette méthode a déjà été testée donc tu ne passes absolument pas pour une mère fouettard à mes yeux, malheureusement, ça ne l’a pas empêché de recommencer … 😐

        emanu124

        (12 février 2009 - 23:41)

        Ah ben là, y’a plus que la méthode de ma grand-mère : la douche froide…
        Oui, c’est radical. Ca calme les plus endurcis..
        Mais il faut avoir le coeur et le courage de le faire, quand même..
        👿

    Pimousse

    (12 février 2009 - 12:22)

    oui dis donc entre toi et e-zabel, ça me fait un peu flipper.Savoir qu’ils peuvent faire des colères aussi fortes et surtout ou tu ne peux rien faire pour les calmer….c’est dur d’être une maman!

    Une Fille & La Toile

    (12 février 2009 - 13:43)

    Moi j’étais la number two, mais j’Ai jamais été terrible … (en même temps y avait aussi une trois…et une quatre… ça aide pas !)

      MissBrownie

      (12 février 2009 - 14:10)

      Terrible two, c’est pour désigner les 2 ans d’un enfant 😉

        Une Fille & La Toile

        (12 février 2009 - 20:33)

        Oups. La blonde. 😀

    Nashii

    (12 février 2009 - 14:03)

    chez nous aussi (y’a pas de miracle), nous avons pas mal de colères pour mon plus grand désarroi.
    alors, plusieurs options :
    chez nous : tu fais ce que tu veux, si tu veux crier tu cries mais dans ta chambre et surtout pas de mauvais gestes, sinon, c’est la sanction : punition assis dans un coin.
    dans la rue, contrairement à toi, je le laisse hurler, tant pis pour le regard des passants. D’ailleurs, si vous voyez un enfant hurlant “MamanNashiiiii, MamanNashiiiii”, par exemple dans les 4 temps à la defense, et vous pensez spontanément qu’il s’est perdu. Erreur, je suis à 50 mètres devant et il me suit en trainant la patte.
    dans un magasin : je le sors aussi par la peau du slip et lui explique en hurlant plus fort que lui qu’il doit s’arreter immédiatement !! parfois ca marche. et parfois pas.

    mais je vous rassure, passés 30 mois, on en voit le bout !

    MissBrownie

    (12 février 2009 - 14:11)

    30 mois ? Mouais … un peu beaucoup plus chez moi 😮

    Delph

    (12 février 2009 - 14:31)

    Ça ne donne pas très envie d’avoir des enfants! Cela dit j’étais assez colorique moi-même mais surtout auprès de ma mère les midis chez ma grand-mère. Je ne sais pas trop pourquoi mais bon ça a fini par passer!

    Carole

    (12 février 2009 - 15:49)

    Oh la la j’ai l’impression que ton Ti Biscuit il te fait la misère un peu exprès quand même…
    J’ai été confrontée un peu au terrible two et quand ça arrive la première fois ben on ne comprend plus rien… comment notre ange devient tout à coup cette boule rouge hurlante à qui on a beau parler mais qui n’écoute rien…
    Par contre je peux te dire que dans la rue, pas de complexes, je la laissais hurler par terre jusqu’à ce qu’elle se calme car rien d’autre ne marchait… et je m’en foutais des gens. Bon ça n’a pas duré mais c’était intense à chaque fois. Maintenant j’arrive à la raisonner!
    une chance, jamais de crise au supermarché, mais je ne l’ai pas emmenée avec moi durant cette période!! ça j’aurais eu plus de mal à gérer que dans la rue!
    Du coup je compatis toujours quand je vois une maman aux prises avec son gamin hurlant et ça m’énerve de voir les têtes des gens qui font style “oh la la mais elle n’arrive donc pas à faire taire son môme” et tous ces regards méprisants dans le métro ou ailleurs…

    Evilysangel

    (12 février 2009 - 15:20)

    Tibiscuit 1er t’en fait des “de luxe” des colères dis donc… Jalousie peut-être ou esprit de compétition aussi, non?
    Dans certains de tes exemples je veux dire…
    Moi j’ai toujours eu du bol si on peut dire, avec mon Fashion Ado… Ayant vécu toute seule avec lui pendant longtemps, nous avions une relation assez fusionnelle où je lui parlais beaucoup et quand un soupçon de début de colère s’annonçait je lui parlais de suite pour lui expliquer le pourquoi du comment… Et cela même en pleine rue ou en plein rayon de supermarché… Mais de toute façon ça a été un enfant très facile à élever, plutôt sage et curieux que coléreux… C’est plus souvent quand un jouet ou un accessoires de jouets ne fonctionnait pas qu’il se mettait en colère… ( sacré Playmo!!!) pas à se rouler par terre mais presque…juste en colère contre lui même par ce qu’il n’y arrivait pas…un peu têtu sur les bords donc…hihi…
    Bonne journée Miss et gros bisous à tes Gourmandises… 😉

    Prune

    (12 février 2009 - 17:45)

    Bah comme on peut… comme tu dis, quand yen a plus yen a encore !!!
    La méthode ? j’ai envie de te répondre … MOi je menace, j’isole, si ça ne se calme pas, fessée (désolée pour les anti fessées je suis de la vieille école) et si ça dépasse les bornes (car ça arrive chez moi… sur les 4 yen a toujours un qui déconne) je passe à la douche froide !!!! Houuuuuuuuuuu la mère indigne. bah oui mais je préfère ça à une méga claque ! A part ça, j’adore mes crapouilles !!!

      Alexou

      (19 mai 2010 - 10:53)

      lol, perso ça ne me choque pas moi. Mon petit deuxième est très très colère, pas un jour sans au moins une colère.Il y a tjrs quelque chose qui va pas. Et les crises dans la chambre ne change rien à part tout casser. Alors nous aussi c’est douche froide, et rien que de me voir tourner le robinet sur froid, j’ai le droit a des j’suis calmé.

    MissOChoco

    (12 février 2009 - 19:17)

    Tu sais que tu me fais peur avec cette histoire?
    Je ne suis pas sure de pouvoir supporter ce genre de situation??? Mais je suis encore jeune ^^
    Bisousssssssssss!

    julie

    (12 février 2009 - 20:03)

    hmmmmm comme je retrouve mon fils….

    (valà ça sera tout je suis trop fatiguée pour en dire plus et même pas à cause de lui ;))

    chocoladdict

    (12 février 2009 - 22:19)

    au secours MissBrownie ! ton billet me fait flipper !
    ici les crises ne durent jamais plus de 5 minutes mais il peut en faire pas mal dans une journée…le summum a été atteint il y a 15 jours, un week-end d’enfer pendant lequel moi aussi j’avais envie de pleurer ! mais en fait j’ai trouvé l’explication un peu plus tard : il faisait ses molaires ! …je n’ai pas de méthode particulière, je ne le regarde pas et j’attends que ça passe puis quand il est calme j’explique, je reviens sur les raisons de la crise

    ithaa

    (12 février 2009 - 22:27)

    Au moins je sais ce qui m’attend! 😉
    Je pense que j’ai été une fille modèle, enfin c’est ce qui se dit, alors j’espère que mes mêmes seront aussi gentilles et moins capricieux que leur maman! 🙂

    ithaa

    (12 février 2009 - 22:28)

    Au moins je sais ce qui m’attend! 😉
    Je pense que j’ai été une fille modèle, enfin c’est ce qui se dit, alors j’espère que mes mômes seront aussi gentils et moins capricieux que leur maman! 🙂

    firemaman

    (13 février 2009 - 21:14)

    Ah la la, comme je reconnais Petit Soleil dans ton billet. Il a commencé à 18 mois, et ça s’est calmé vraiment l’été 2008. Parfois il en fait encore, quand il est très fatigué.
    Comme tu le dis, j’essaye d’anticiper au maximum, maintenant il devient raisonnable et si je prends le temps de lui expliquer calmement le pourquoi, il arrive à prendre sur lui, et à se calme. Mais c’est parfois épuisant d’anticiper, de calmer le jeu, quand tu es toi-même bien fatiguée.

    Zenath

    (17 mars 2009 - 1:53)

    Ça fait vraiment du bien de te lire ! Mon premier enfant a du caractère depuis qu’il est né. Je croyais que ça passerait, mais non… La raison n’y fait rien. Il a 5 ans aujourd’hui, et continue de faire des crises d’enfant de 2 ans. Je suis à bout, je me sens agressive envers lui. Dès qu’il vient nous rejoindre dans la chambre le matin, je me dis : Bon, que va t-il faire pour me pousser à bout aujourd’hui ?

    Ce soir, il a frappé son frère seulement pour un désacord. Comme à l’habitude, je lui ai enlevé un privilège, pas d’histoire avant le dodo, et ça l’a mis encore plus en colère. Il a donc hurler en fou, aigü comme c’est pas possible. Il m’a aussi tapée, m’a craché à la figure, m’a insultée, bref, il a fait en une minute tous les comportements que je lui ai demandé de na pas faire depuis le dernier mois. Il me cherche tellement ! Mais victoire, je lui ai demandé d’aller se coucher immédiatement sans me fâcher, je suis restée ferme et je n’ai pas monté le ton. Car moi aussi je dois apprendre à gérer mes colères…

    Ce qui m’inquiète, c’est de voir toute la colère que peux renferme ce petit bonhomme… J’ai peur pour lui et souhaite pouvoir lui donenr le moyen de bien gérer ses émotions. Il est pourtant capable de tellement de gentillesse, de douceur et de bons sentiments, et les autres intervenants de sa vie n’ont JAMAIS vu l’ombre de sa colère …

    Bref, ça fait du bien de savoir que mon enfant n’est pas seul, que je ne suis pas seule et de me remémorer que je dois apprendre à ignorer ces crises, que je dois maîtriser ma colère pour arriver à ne pas crier par dessus lui, que je dois apprendre à attendre le bon moment pour discuter… Pas facile d’être mère ! Mais je ne voudrais pas que mes deux autres garçons suivent les mêmes traces !

    h

    (31 octobre 2009 - 17:19)

    j’ai lu les aventures de tibiscuit en etant vraimant desesperee du comportement de mon cher bambin de 4 ans et demi.je ne sais plus quoi faire et je me demande si un jour cela va aller mieux

Laisser un commentaire