Quand le chat n’est pas là… Mais que fait-il ?

pinocchio

La nuit était déjà tombée et les doudoux s’étaient endormis dans le canapé, après une après-midi passée dehors, à l’air frais et revigorant, quand nous sommes arrivés chez mes parents. TiBiscuit a donc d’abord cru à un rêve quand il a ouvert ses petits yeux encore embrumés de sommeil. Chupa quand à elle, nous a accueilli avec des grognements, signe qu’elle préférait son sommeil à notre présence.

Puis peu de temps après notre arrivée, à un moment où TiBiscuit était déjà mieux réveillé, il nous a fait un aveu quelque peu déconcertant. En effet, il nous a confessé avoir cru que nous étions morts puisque nous n’étions pas à ses côtés. Pourtant chaque soir, nous lui parlions au téléphone. Mais cela ne changeait rien. Il a dit penser que nous étions allongés, morts, mais que nous pouvions parler.

TiBiscuit n’a jamais été confronté à la mort, il ne sait pas réellement ce que c’est. Pour lui, ce n’est pas un état irréversible. Il pense ainsi que nous pouvons aller à l’hôpital, être mort, mais revivre après. Malgré tout, il n’y a pas si longtemps de cela, après avoir vu un film ou dessin animé , je ne sais plus trop, où l’enfant était orphelin, il m’a posé quelques questions sur la mort , surtout sur la peur de ne plus avoir de parents ou comment je réagirais s’il disparaissait.

Dans sa tête d’enfant de bientôt 5 ans, je pense qu’il n’est pas aisé d’imaginer que les personnes de son entourage ont une vie, des activités en dehors de ce qu’il fait avec eux. Quand il est à la maison, il se demande si ses copains sont encore à l’école ou entrain de dormir.

A 3 ans, Chupa se pose moins de questions. Elle vit son moment présent sans penser à ce que font les autres.

Après cette révélation un peu perturbante qui nous a fait comprendre que TiBsicuit avait adoré son séjour chez ses grands-parents mais que ça aurait été encore mieux si nous avions été à ses côtés, nous avons découvert la fameuse plante de ma maman devenu un bébé plante. TiBiscuit nous a avoué avoir voulu prendre 2 branches de la plante sur demande de Chupa, mais n’arrivant pas à les arracher, petit à petit, il en a fait le tour… Mais nous soupçonnons aussi mon papa d’avoir soudoyé les doudoux car il trouvait cette plante trop envahissante. Au moins, elle n’y est plus du tout !

Puis on a regardé “Les enfoirés font leur cinéma” en famille. Les doudoux ont adoré. J’ai été très étonnée de découvrir que les doudoux connaissaient la chanson des enfoirés quand ils se sont mis à chanter en coeur “Aujourd’hui on n’a plus le droit …”. La chanson avait apparemment été apprise à l’espace éducatif du midi, au moment de la cantine. Mon frère a essayé de regarder avec nous puis à abdiqué … quand à mon papa, il s’est quelque peu ennuyé et a regretté de ne pouvoir voir “Bones”. Ma maman quand à elle , a joué à fantômette entre ses obligations d’adjointe au maire et son cours de gym.

De retour dans leur univers, les doudoux ont l’air de tout redécouvrir. 1 semaine loin de leur chambre et c’est comme s’ils avaient oubliés l’existence de tous leurs jouets ou presque. Chupa était ravie de retrouver ses Barbies et ses Ketchup [littles pets shop], quand à TiBiscuit, il s’est exclamé: “Oh mais j’avais oublié que j’avais un beau château!” et il y a joué toute la matinée.

Après avoir passé 7 jours avec un chien, TiBiscuit ne quitte plus notre chat qui dit-il lui a trop manqué. Il a même décrété qu’il faudrait désormais l’emporter partout avec nous. Mais bien sûr …

C’est reparti pour la routine, mais une routine qui sera bientôt printanière et c’est tout de même beaucoup plus agréable !

Allez, pour la route, voici 2 paroles de doudoux :

“Mais comment il faut allumer ce truc ? Je ne vois pas d’allumette !” (TiBiscuit, cherchant comment mettre en route sur lecteur-CD)

“Mais elle est où la boîte à musiques ici ?” (Chupa, se baladant un CD à la main)

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

32 commentaires sur “Quand le chat n’est pas là… Mais que fait-il ?

    MissOChoco

    (9 mars 2009 - 7:22)

    En effet, pas facile de se mettre dans la tete d’un ptit bout de 5 ans, ils ont une réalité encore bien différente de la notre! A savoir s’il faut leur en parler tot ou non, je ne sais pas, ni en quels termes…
    Le principal étant que ca ne chamboule pas son univers!
    Trop mignons les petits mots d’enfants ^^
    Bisous et bonne journée!!!

    Angie

    (9 mars 2009 - 9:27)

    C’est toujours difficile d’expliquer la réalité aux enfants, surtout avec des mots qu’il peut comprendre et interpréter sans lui faire perdre ses propres illusions. Et 5 ans c’est l’âge des questions et des questionnements sur des choses simples mais dures à expliquer.

    lagrengren

    (9 mars 2009 - 9:38)

    Alors contente d’avoir recupéré ta tribu ça fait du bien non???

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:04)

      En tout sincérité, même si je crie, je préfère quand ils sont là :p

    Gazelle

    (9 mars 2009 - 9:50)

    A cet âge là, ils en parlent sans vraiment réaliser ce que c’est je pense, c’est délicat, mais il aura tout le temps de découvrir ce que cela veut dire plus tard!

    puis sympa les retrouvailles oui!!

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:06)

      Je réponds aux questions quand on m’en pose, c’est tout, je ne m’étale pas sur le sujet 😉
      Mais quand il demande où est le papa de leur papa, faut bien répondre.

    Carole

    (9 mars 2009 - 10:13)

    Retrouvailles pleine d’émotions …
    Ma fille ne se pose pas encore toutes ces questions mais ça viendra forcément… elle dit “tué” quand elle raconte les dessins animés mais je n’ai pas l’impression qu’elle comprend ce que ça signifie vraiment, de même quand on lui parle de ses grands-mères… j’imagine que le coeur de parent se serre quand arrivent ces fameuses questions…

    e-zabel

    (9 mars 2009 - 9:33)

    je ne pense pas que choupie sache vraiment ce qu’est la mort… d’ailleurs quand elle prononce le mot, ça me fout des frissons, car je ne suis pas à l’aise pour lui en parler encore… pas simple du tout, j’attends qu’elle me demande vraiment ce que c’est pour lui répondre le mieux possible.
    Chouettes les retrouvailles avec les enfoirées en famille !! j’adorerai mais les miens sont encore trop petits…

    firemaman

    (9 mars 2009 - 10:56)

    Petit Soleil parle assez librement de la mort, mais justement parce qu’il n’y a pas été confronté. Ca le travaille un peu. Il a demandé à ses mamies quand elles allaient mourir, parce qu’elles étaient vieilles. Ca leur a fait bien plaisir, tu penses.

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:09)

      MDR ! 😀
      Dans mon cas, les mamies, je ne les trouve pas vieilles, il y a les arrières grand-mères avant. Elles ont 90 ans toutes les 2 . Elles ont déjà fait une longue route et sont seules depuis plus de 20 ans, 30 pour une d’ailleurs …

    mamzellescarlett

    (9 mars 2009 - 11:01)

    Souvent le manque chez les enfants équivaut à une petite mort, qui n’a heureusement rien à voir avec le décès. La vraie mort restera longtemps quelque chose de complètement abstrait… à moins qu’ils y soient confrontés réellement dans leur histoire familiale. A ce sujet, j’ai toujours été étonnée de voir des parents emmener de jeunes enfants à des enterrements. Et en même temps, c’est peut-être à cette occasion qu’on peut donner du sens à la mort. Je sais pas trop, en fait !

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:10)

      Mon grand-père est mort quand j’avais 5 ans mais je ne suis pas allée à son enterrement. Ni celui de mon arrière grand-mère pourtant j’avais 9 ans je crois.

    virginie B

    (9 mars 2009 - 11:12)

    bonne reprise du quotidien, pour moi aussi c’est pareil, sauf que les loulous sont restés avec moi, c’est surprenant l’inquietude de Tibiscuit… au fait j’ai récupé au boulot ce matin ton adresse, don’t worry le tout “petite” cadeau partira demain !!!!

    Camille

    (9 mars 2009 - 12:34)

    je passe mon tour sur la mort et les enfants, je n’ai aucun souvenir, je crois que la premiere fois que j’ai été confrontée a la mort a été quand ‘javais 6 ans, pas avant, et je ne me souviens plus du tout de ma réaction…
    en revanche, je suis hilare sur le coup de l’allumette!

    Aude nectar

    (9 mars 2009 - 12:35)

    J’ai parlé aussi ce WE de la mort avec Nectarine, j’étais assez émue, elle demandait où elle irait, si elle pourrait venir au cimetière avec doudou dormir avec nous, horrible !

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:12)

      En effet, c’est dur d’entendre ce genre de parole :worried:

    virginie B

    (9 mars 2009 - 13:17)

    suis REvenue t’inviter à mon nouveau concours……….YOUPI vive le Printemps !!!

    evy

    (9 mars 2009 - 14:51)

    Il y a un mois ma Chipie, presque 6 ans, a entendu la conversation téléphonique que j’avais avec son père quand celui m’appelle du boulot pour me dire que son GP, malade, est décédé. Evidemment on parle enterrement, je suis désolée, etc etc… j’ai eu droit a une demi heure de questions réponses ensuite avec ma Chipie (heureusement son frère ,4 ans était absent). Mais on fait quoi quand on est mort? on va ou? mais pourquoi on est enterré? pourquoi on est mort? et quand toi tu seras morte, je serais morte aussi? et quand tout le monde sera mort?
    j’ai été très déconcertée par cela car je ne m’étais pas préparée, elle avait entendu ma conversation et compris que son arrière grand père etait mort et que son papa était triste… faut que je trouve un bouquin la dessus… car le petit s’y met aussi avec ses questions :worried:

    Chouettes retrouvailles en tous les cas 😀

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:18)

      C’est une bonne idée de trouver un bouquin sur le sujet. Si tu en trouves un bien, je veux bien les références.

    Dom

    (9 mars 2009 - 15:33)

    Il sera toujours temps, le jour où vous y serez confrontés de leur expliquer, cela peut commencer par le décès d’un animal de compagnie, déjà un premier aperçu de ce départ définitif, qu’on ritualise ou non.
    Pour ma part, le décès de mon père il y a 1an 1/2 suivi par celui de mon grand père a été le déclencheur des explications données au Wanou, le petit dernier, même si cela a été très violent.

    chocoladdict

    (9 mars 2009 - 14:33)

    je me demande comment j’aborderai la mort avec le chérubin si ma grand-mère qui est loin d’être au mieux de sa forme vient à disparaitre …en tous cas il faut bien choisir ses mots, j’ai une collègue qui a parlé de sommeil à propos de la mort d’un poisson rouge à son fils et après ça l’enfant a eu des gros soucis avec le sommeil justement car il avait peur de ne plus se réveiller !

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:14)

      Mes grands mères sont aussi assez âgées (90 ans) et j’ai du mal à imaginer qu’elles seront encore là dans 10 ans … le plus tard sera le mieux tant qu’elles ne souffrent pas.
      Mais j’ai le sentiment que les enfants ne trouvent pas la mort bizarre quand la personne est âgée.

    annouchka

    (9 mars 2009 - 15:23)

    Ah la difficle question de la mort face aux enfants… pas facile de leur expliquer !
    ma maman me disait “untel est monté au ciel”, ce qui n’est certes pas très violent mais n’explique pas non plus les choses de façon concrète, monter au ciel ne veut rien dire en soi ! 😀

    Pourtant quand j’ai perdu mon grand-père il y a 6 ans, le corps avait été ramené chez ma grand-mère (ça fait rude dit comme ça mais dans le Pas de Calais ça se fait encore beaucoup) et tous les petits de ma famille sont allés le voir (entre 6 et 12 ans quoi), et le plus suprenant c’est qu’ils n’ont pas été choqués, ils ont été très sereins tout en comprenant réellement la situation, ma cousine de 8 ans avait même fait un dessin sur lequel elle avait écrit, “au revoir Papy”. Rien que de te l’écrire j’en ai les larmes aux yeux.. Je crois qu’en fait les enfants ont des réactions beaucoup plus saine face à la mort que nous autres adultes.

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:20)

      J’ai perdu mon papy quand j’avais l’âge de TiBiscuit et ce qui me chagrine, c’est que j’ai très peu de souvenirs… Je me souviens juste qu’à la fin, il était alité et que ma maman ne voulait pas qu’on le voit car il ne reconnaissait personne et pouvait être méchant dans ses paroles … Il avait seulement 60 ans et une tumeur au cerveau 🙁

    la perchée de service

    (9 mars 2009 - 17:25)

    oui je suis d’accord avec Annouchka, je me souviens quand mon grand-pere est mort, ma petite cousine qui avait 7ans à cette époque, a passé la journée dans la chambre ou il repossait, à lui parler, à ceuillir des fleurs pour les mettre en ses mains, etc… elle était trés à l’aise et cela m’avait beaucoup surpris.

    Evilysangel

    (9 mars 2009 - 18:08)

    “Qu’est-ce que tu fais quand j’suis pas là?” était une phrase récurrente de moçn fils quand il rentrait des vacances de chez son père…
    Dans sa tête, il pensait que j’attendais tout simplement son retour…
    Dans le fond c’était pas tout à fait faux…lol…
    Mais quand je lui racontais ensuite les quelques petites choses que j’avais pu faire , il en était tout étonné…
    La première fois que j’ai eu à aborder le délicat sujet de la mort avec lui, il avait 6ans et je devais lui annoncer le déces de son oncle paternel… Avec beaucoup de douceur dans les mots, j’ai dû faire face…Il a compris assez rapidement… Ses questionnements étaient surtout par rapport à ses cousines qui n’allaient plus avoir leur papa avec elles pour grandir…
    Mais c’est vrai que ces questions-là sont peut-être encore plus difficiles à aborder que les questions sur le sexe et les bébés…
    Bisous Miss…

    ithaa

    (9 mars 2009 - 18:11)

    Ahhhh le monde des enfants, le commentaire de la perchée de service me rappelle le décès de mon grand père, on dirait que je suis cette petite fille qui cueillait des fleurs pour les mettre dans le lit du grand père qui dormait en paix… C’etait très émouvant, je crois que je ne réalisais pas encore qu’il etait vraiment parti…

    emanu124

    (9 mars 2009 - 21:16)

    Oui, les enfoirés, je ne suis pas une grande fan, loin de là..
    Je pense que la plupart des artistes font ce truc plus pour se mettre en valeur que par sincère conviction..
    🙁

      MissBrownie

      (10 mars 2009 - 10:24)

      Tu dois avoir probablement raison pour certains mais ça reste un agréable moment 😉

    Mamanourse

    (9 mars 2009 - 21:54)

    Compliqué de parler de la mort avec les ptits… Malo a compris qu’une fois mort, on ne voyait plus les gens, mais aucune gravité là dedans, rien que de très normal, c’est déroutant… 😮

    sounie

    (10 mars 2009 - 12:56)

    c’est toujours mignon les conceptions des enfants !!

Laisser un commentaire