Mes Poils se Hérissent …

cheveux_dresser

Dans le genre, je suis loin, très loin du rôle de la mère parfaite. Je fais du mieux que je peux [enfin pas toujours, parfois je suis laxiste], mais je fais pleins de faux pas qui font que je suis plus une maman imparfaite, parfois indigne et même parfois plus proche de la grand soeur que de la maman.

Des défauts, j’en ai donc, mais tout de même, il y a certain défauts que je n’ai pas et qui chez les autres, me font hérisser les poils… pourtant, je me résonne en me persuadant que je suis juste tombée au mauvais endroit au mauvais moment, que d’habitude, ses mamans ne sont pas comme ça, que c’était juste un moment de faiblesse, de fatigue, comme cela arrive à tout le monde.

Malgré tout, j’avoue que j’ai du mal quand:

  • J’entends une maman parler vulgairement à ses enfants, avec un langage à base de grossièreté et surtout de gros mots… Un soir, c’est comme ça que j’ai croisé une mère de 4 enfants répondre de la sorte à cette question d’un de ses enfants: “Maman, il est où Steven?” “Ce connard, il me fait la gueule alors j’vais pas l’chercher!” et la maman a continué de plus belle en insultant son fils devant ses enfants, fils âgé de 5 ans, 6 ans au plus étant donné qu’il est avec TiBiscuit.

  • J’observe une maman en course avec ses 2 enfants, le plus petit en poussette et le plus grand, 5 ans tout au plus, à ses côtés. La maman ne cesse d’hurler sur son gamin en lui ordonnant de ne pas bouger, qu’elle ne lui demande pas grand chose, juste rester à côté d’elle… et elle lui criait dessus à chaque fois qu’elle se retournait pour l’observer… mais je vous assure, je n’avais jamais vu un gamin aussi sage que celui-là en course et en liberté ! Il ne bougeait pas, ne bronchait pas en suivant sa mère au pas. Je n’ai pas compris…

  • Je croise une mère et son fils de 6 ans tout en captant leur conversation : “Maman, est-ce que ce soir, je peux dormir avec vous?” Je m’attends à ce que la maman réponde “non”, comme je l’aurais moi même fait car la place d’un enfant n’est pas dans le lit parental, comme le disait si bien Super Nanny [lol]. Mais la maman a répondu : “Oui”. Bon elle a tout de même ajouté : “Mais tu dormiras sur ton matelas par terre”, ce qui a amoindri mon étonnement.

Bon, loin de moi l’idée de juger… Certaines mamans ont peut-être pu penser la même chose de moi certains jours , qui sait… tout de même, quand j’assiste à ces scènes, mes poils se hérissent.

Mais que va-t-on faire maintenant que Super Nanny n’est plus ? Elle avait encore tant à faire! Reste plus que Nanny Mc Phee, pleine de magie et aussi très très moche… Elle aussi obtient des résultats étonnants avec les vilains enfants![humour]

[sur grand écran le 31 mars, si vous voulez prendre des leçons]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

61 commentaires sur “Mes Poils se Hérissent …

    Carole

    (26 février 2010 - 8:31)

    le premier exemple est choquant… voilà une mère et une femme paumée comme il y en a beaucoup malheureusement….
    Hier j’en aurais baffé une à l’atelier où je suis allée avec Nina… j’ai vu ce qu’on appelle vraiment un “enfant roi” et un comportement de mère hallucinant. Son gamin a dérangé tout l’atelier, a fait n’importe quoi, elle ne savait que dire gentiment “arrête, fais pas ci, fais pas ça…” et pas une seule fois le gosse a écouté, pas une seule fois elle l’a empêché de faire des bêtises comme jouer avec des bougies allumées… je leur souhaite du courage à tous les deux!

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 9:34)

      Elle était peut-être mal à l’aise de devoir hausser le ton sur son fils face à d’autres parents et a préféré le laxisme …

    TunisiaMum

    (26 février 2010 - 8:36)

    Je te plussois pour les deux premiers points. Parce que ce n’est pas tombé au mauvais moment. On voit que c’est une habitude… Et d’un autre côté, je ne suis même pas étonnée… Quand on entend le langage des gamins, hein… On a tout compris.
    Par contre, je te trouve super dur avec le petit garçon de 6 ans.
    Tout d’abord, si le fils pose la question, c’est que ça doit être exceptionnel que le fils dorme dans la chambre parentale.
    Ensuite, j’ai du mal avec le concept “lit parental”… Ce n’est pas parce qu’une “vérité” est ligne de conduite dans une famille, qu’elle l’est forcément partout, si?
    Non, au Japon, les enfants dorment avec leur parent, sans que cela ne pose aucun problème.
    Mon fils de 3 ans a son matelas à côté de mon lit, et nous rejoint au milieu de la nuit, sans que cela ne nous dérange. Le petit d’un an, n’a pas de lit propre à lui, parce que les barreaux me débectent, et que je l’allaite la nuit, ce qui est beaucoup plus simple pour tout le monde!
    Alors, non, ça ne me choque pas qu’un petit garçon de 6 ans puisse dormir dans la chambre de ses parents. Et ça me choque encore moins s’il a un matelas prévu à cet effet.
    Je crois qu’il faut vraiment revoir les choses, et se dire que notre façon d’élever les enfants n’est pas la seule. Quant à savoir laquelle est la meilleure… c’est celle qui nous convient!

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 9:33)

      Je suis consciente que dans certains pays ou certaines familles, cela ne pose pas de problème que l’enfant dorme avec les parents dans la même pièce voir le même lit… Ca ne me dérange pas pour un week-end quand c’est exceptionnel et que nous ne sommes pas chez nous, mais chez nous, c’est chacun se chambre. Je préfère largement.
      Il faut vraiment qu’ils soient très malades pour passer la nuit dans notre lit. D’ailleurs je préfère passer la nuit avec le malade dans notre immense canapé d’angle que dans mon lit.
      Quand il était bébé, j’ai parfois pratiquer le cododo mais à partir d’un certain âge, chacun son lit.
      J’avoue que je n’aimerai pas voir débarquer mes enfants dans mon lit en pleine nuit.
      Mais je ne juge pas. Chacun ses choix.

        TunisiaMum

        (26 février 2010 - 10:33)

        Justement, j’ai trouvé que tu as jugé cette maman, dans ta façon de raconter.
        Après tout, qu’est ce que ça peut bien nous faire si une famille décide de dormir autrement, serait-ce donc mauvais pour les enfants?
        Je préfère une maman à l’écoute de son enfant, qui l’autorise à rejoindre la chambre parentale pour X ou Y raisons. Plutôt qu’une maman qui traite son fils de connard…
        Personnellement, je ne trouve pas du tout indigne d’ouvrir la porte à son enfant quand il en a besoin 😉

          sabine

          (26 février 2010 - 10:48)

          je suis d’accord que la meilleure façon d’éduquer ses enfanst est celle qui nous convient. mais contrairement à toi, je n’accepterai pas qu’un enfant dorme à côté de nous avec nous sans “bonne” raison. Quand ils sont malades je dors avec eux s’ils me le demandent et dans leur lit. (c’est aussi un problème technique, mon mari est très très grand ;-))

            TunisiaMum

            (26 février 2010 - 11:51)

            Mais après tout, si pour toi, ce n’est pas une bonne solution, c’est toi que ça regarde 😉
            Si d’autres personnes voient les choses différement, est ce forcément critiquable?

          MissBrownie

          (26 février 2010 - 15:30)

          J’avoue qu’après relecture ça porte à confusion mais ce sujet n’a vraiment rien à voir comparé aux 2 précédents…

          C’était juste un exemple en plus parce que sur le coup j’avais été étonné d’entendre cette réponse, juste parce que ce n’est pas celle que j’aurai donné.

          Mais je ne trouve pas ça indigne [si l’enfant en a besoin de temps en temps] et pas tous les soirs.
          Le fils de ma voisine finissait toutes ses nuits dans le lit des parents et elle en avait ras le bol mais elle n’osait rien faire de peur que ses hurlements dérangent les voisins…

            TunisiaMum

            (26 février 2010 - 15:57)

            Souvent, on a du mal à accepter la différence d’opinion et de façon de vivre.
            Si le partage du lit convient à tous, il n’y a aucun problème, quoique puisse en dire feu Super Nanny (dont je ne suis pas du tout fan :p ). Mais si l’un des protagonistes est gêné, bah, à, oui, faut revoir le concept…

            MissBrownie

            (26 février 2010 - 16:15)

            @TunisiaMum : Tiens un lien qui pourrait t’intéresser 😉
            http://www.psychologies.com/Famille/Maternite/Bebe/Articles-et-Dossiers/Le-nouveau-debat-dormir-ou-pas-avec-ses-enfants

            Et je ne suis pas non plus super fan de Super Nanny, c’était pour rire 😉 J’utilise beaucoup le second degré mais tu ne me connais pas encore assez pour le savoir.

            Je ne te considère pas comme une mauvaise mère pour ça 😉 Et je fais aussi des choix pour mes enfants que peut-être d’autres n’acceptent pas comme par exemple : manger un truc de sucré 1 heure avant le dîner parce qu’ils rentrent affamés du centre et que le repas n’est pas prêt.
            Nous sommes tous la cible des critiques d’une autre 😉

            Ce que j’aime le moins: les mamans se pensant parfaites! :p

            TunisiaMum

            (26 février 2010 - 19:37)

            Pas moyen de cliquer sur Répondre dans ta réponse faite plus haut… Donc, je te réponds ici :p
            J’espère que je ne t’ennuie pas avec mon débat et mes idées…
            J’avais bien compris que c’était du second degré pour Super Nanny (ou du moins, je l’espérais secrétement, hein…) Parce qu’à mon avis, des gens qui se cantonnent à Super Nanny n’ont pas la verve que tu as dans ton blog 😉

            J’ai énormément de mal avec le lien que tu m’envoies lire (je n’ai pas lu les 3 pages), parce que et d’une “psychologie” est super commercial, et pour moi, pas vraiment une référence en matière d'”éducation”.
            Et de deux, je pourrais t’envoyais quantité de sites prônant le cosleeping, qui rappellons le quand même, à la base, n’est pas du tout US 😉
            J’ai du mal avec les magazines qu’on trouve dans les kiosques à journaux, que ce soit Enfant Magazine (que j’e-mailais réguliérement pour leur faire part de la médiocrité et du manque d’objectivité envers certaines pratiques…), Psychologies et autres… que je classe, personnellement, dans la même case que “Elle” ou “Femme Actuelle” :p bref, ne m’en veux pas.
            Leurs avis ne sont pas des avis objectifs, et à mon avis pas tellement emprunt de psychologie que ça (un peu comme Doctissimo qui n’a jamais été un site médical :p )…
            Ce qui me fait toujours marrer dans ce genre d’article sur le cosleeping, c’est la question d’intimité… J’ai bien envie de répondre que faut vraiment manquer d’imagination si on ne devrait faire l’amour que dans “le lit parental”… Même avant d’avoir des enfants, ce n’était pas tellement notre endroit préféré.
            Bref, comme toujours, c’est stigmatisant, et ce n’est pas trois lignes d’une pseudo-journaliste-psychologue qui me fera douter de mes pratiques, et des bienfaits du cosleeping.

            Un dernier truc, je conçois parfaitement que des familles, des couples ne peuvent pas dormir avec des enfants, que ça les gênent, etc… Je comprends tout à fait… Mais qu’on ne vienne pas condamner le cosleeping de 7 mois à 77 mois :p

            Bonne soirée!!!
            😀

            MissBrownie

            (27 février 2010 - 9:33)

            Bon ben désolée pour le lien, c’est le premier que j’ai trouvé et qui m’a semblé intéressant parce qu’il donnait 2 avis, celui de ceux pour et des contre.
            Sinon, je n’achète pas non plus la presse… jamais. Bon ok, j’ai été abonné 1 an à parents mais j’aurai préféré Family et mes copines de forums ont toujours été de meilleures conseils qu’un magazine.

          Sylvie

          (26 février 2010 - 19:14)

          En même temps, elle donne son avis et nous dit que ça lui hérisse le poil ce genre de situation…donc à partir de là je pense qu’elle est libre de juger par rapport à son point de vu perso non?

            TunisiaMum

            (26 février 2010 - 19:40)

            En lisant le billet, j’ai senti une pointe de jugement, et comme je pratique le cododo, est bien, j’ai tenu à réagir. Je ne crois pas avoir été agressive ou quoi. On peut très bien échanger des idées, sans forcément convaincre l’autre ou quoi… Ou toujours caresser dans le sens du poil. ça ne veut pas dire que je n’apprécie ce qu’elle fait ou ce qu’elle écrit 😉

    maman@home

    (26 février 2010 - 8:36)

    J’avoue ne pas être toujours bien zen face à mon grand mais de là à lui hurler dessus ou parler de cette façon ça me dépasse. Peut être aboie t elle aussi après son mari… ça doit être sympa l’ambiance chez eux!

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 9:29)

      Il m’arrive évidemment de crier sur mes enfants, mais jamais avec de tels mots.

    sabine

    (26 février 2010 - 8:29)

    pour mon cas “le matelas par terre” n’amoindri pas mon choc…

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 9:34)

      Pour moi ça amoindri parce que je me dis que c’était exceptionnel et peut-être pas une habitude.

    Virginie B

    (26 février 2010 - 8:51)

    je suis vraiment choquée par la première attitude, peut être parce que la vulgarit& ne passe vraiment pas pour moi !

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 9:28)

      Comme toi, je ne supporte pas la vulgarié… Les gros mots ne sortent pas souvent de ma bouche et je trouve ça moche dans la bouche des autres.

    Camille

    (26 février 2010 - 10:02)

    ah ben ça, alors, jamais ma mère ne m’a parlé d’une manière pareille…. mes parents ne sont pas parfaits, loin de là, (heureusement sinon je rigolerai pas beaucoup) mais si il y a bien une chose dont je leur suis reconnaissante, c’est de l’éducation (presque) exemplaire qu’il m’ont donnée!

    chocoladdict

    (26 février 2010 - 9:06)

    il y a une maman à l’école de mon fils qui a le même langage avec son fils que ce que tu décris dans ton premier exemple et dire qu’elle est ass mat !

    juju

    (26 février 2010 - 10:41)

    ouuuuf j’ai eu peur d’abord de me reconnaitre dans un de tes exemples, et en les lisant, nooooon!!!

    mais certaines fois tu te mords la langue pour ne pas dire quelque chose, c’est sur, surtout quand on entend des grossieretés immondes et que les gamins se font tout petits, rabaissés… que j’aime aps être témoin de ça, ça me hérisse les pwals des jamdes, comme tu dis!

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:34)

      Et alors, même si tu avais été dans un de mes exemples, est-ce que ça aurait fait de toi une mauvaise maman ?
      Bon pour le 1er exemple, un peu quand même car la vulgarité est quelque chose qui ne passe pas.
      Quoique quand mon ex voisine s’énervait elle était parfois vulgaire mais n’était pas moins une mauvaise mère. Elle aime ses enfants.
      Mais celle que j’ai vu, c’était vraiment le pompon! La vulgarité dans toute sa splendeur!

        TunisiaMum

        (26 février 2010 - 19:42)

        Traiter son enfant de connard… Même en étant le plus excédée possible, faut quand même y aller…
        Si ça, c’est le langage à l’extérieur, j’imagine à peine la violence (et pas seulement verbal) en privé… ça fait carrément peur, et à se demander si la DDASS ne devrait pas intervenir!

    Sophie L

    (26 février 2010 - 10:45)

    Ce qui me dépasse, ce sont les enfants qui t’insultent et les parents ne disent rien… Ca m’est arrivé et franchement, je lui aurais bien collé deux tartes à la gamine (7 ans, je précise…)

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:35)

      Les miens finissent dans leur chambre quand ils manquent de respect!

    Luna Part

    (26 février 2010 - 9:56)

    je suis morte de rire avec la 1ère, je me dis “ah ouais, mais ça c’est dans un Auchan du Nord” on en voit plein par ici, et les gamins ont toujours des prénoms de série américaine (“Putain, t’es chiant Brandon !”) 😀 je suis pas dépaysée 😉
    Pour le lit familial ça ne me choque pas, au moins le gamin a demandé (peut-être qu’en ce moment il est angoissé…) et puis qui ne tente rien n’a rien (“maman je veux des bonbons” quand t’es coincé devant les présentoirs à la caisse me hérisse beaucoup plus, tiens)

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 10:06)

      Je suis d’accord que dans le dernier cas, il est difficile de juger, d’ailleurs je ne juge pas, c’est juste que chez moi, jamais mes enfants ne dorment dans mon lit.
      C’est une conception de la famille que je n’ai pas.
      Mais là comme tu dis, l’enfant a demandé, ce qui prouve que c’était certainement exceptionnel.

    Poumok

    (26 février 2010 - 11:50)

    La vulgarité me choque énormément aussi !! A croire que cette maman n’a pas conscience d’être un des premiers modèles de son enfant…!? (ou alors elle se contrefichera qu’il soit comme elle plus tard ?)

    Il manque un sujet à tes exemples de la vie de tous les jours… (suspens…) : la punition corporelle ! (là aussi, ce qu’on peut voir est parfois violent, au propre comme au figuré !).

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:37)

      Des punitions corporelles en pleine rue, j’en vois de moins en moins!

        Poumok

        (26 février 2010 - 18:53)

        Au supermarché, c’est très fréquent…! Et puis la punition corporelle, ce n’est pas que le martinet, la tape sur la main ou sur la fesse en sont aussi !

    Faustine

    (26 février 2010 - 11:58)

    Je n’apprécie pas moins non plus un tel barouf pour rien quand je fais mes courses ou ailleurs … Je ne supporte pas qu’on puisse insulter un enfants de la manière dont tu le racontes …

    Libelul

    (26 février 2010 - 12:53)

    C’est dramatique en effet, çà m’est arrivé quelques jours avant Noel, où je croise une maman qui parlait à sa fille de 8 ans, en lui disant qu’elle était crétine de poser des questions aussi débiles … alors que son seul tord était de demader si 1/ Elle aurait préféré avoir un garçon 2/ Si le prénom qu’elle portait avait été choisi par ses 2 parents … Je te raconte pas la suite parce ce trop long, mais je me suis demandé comment cette mère pouvait être si cruelle.
    J’ai failli dire quelque chose, j’y pense encore souvent.

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:39)

      Typique de la maman à bout qui n’a qu’une envie, que sa fille se taise!

    Lili

    (26 février 2010 - 11:53)

    Il y a des fois où l’enfant sorti de chez lui est livré à lui-même. Moi aussi j’ai des envie de baffes quand, par ex, demandant 3 ou 4 fois à la mioche de 7 de virer son popotin pour que je puisse sortir, je fini par craquer et pousse la porte qu’elle m’enfonce sur le coin de la gu*ule ! J’ai chopé le père qui la regardait amoureusement…il a pas encore du s’en remettre le pauvre…

    Le truc qui m’énerve le plus “arrête, ou la dame elle va se fâcher !!” entendu avec toutes ses variantes au travail.
    deux fois j’ai craqué : “tiens mon lapin tu peux jouer avec si tu veux.” et le fabuleux “non, madame je ne dirai rien car ce n’est pas à moi d’élever vos enfants. Tous ce qu’ils y gagneraient serait une peur de l’autre comme opposants à moi-même” et de tourner les talons pour partir en pause déj’ sous un flot d’insultes de cette femme et les ricanements de mes collègues(d’accord avec moi).

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:38)

      C’est l’excuse facile de dire aux enfants qu’ils vont se faire gronder par d’autres …

    Océane

    (26 février 2010 - 12:02)

    Je suis comme toi pour ce genre de réaction. Il m’arrive même d’intervenir et de faire ma morale petite-bourgeoise, mais franchement quand on parle comme ça à un gosse, je ne peux m’empêcher d’ouvrir ma bouche…

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:39)

      Là je me suis retournée, j’ai regardé avec insistance mais j’avais trop peur de m’en prendre une 😀

    marie (unefillelatoile)

    (26 février 2010 - 13:50)

    Des fois je me dis que c’est injuste de juger sur un moment de faiblesse, mais, comme toi, le nombre de fois où j’ai eu le coeur brisé en entendant des mamans parler à leurs petits en public…

    Flannie

    (26 février 2010 - 14:35)

    En général, je dirais qu’il faut se garder de juger car nos enfants peuvent nous rendre totalement fous parfois 🙂 Un jour, je me suis vue dans le miroir de ma chambre alors que je pétais un câble, criant comme une folle, en fin de journée… Ca a été le choc 🙁

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:41)

      Je suis d’accord avec toi !
      Je n’aimerais pas me voir quand je suis énervée …

    La Grenadine

    (26 février 2010 - 14:51)

    Ah oui, elle est pas bien belle. ^^’
    ça m’arrive souvent de me faire la même réflexion sur des parents. La dernière fois au McDo, une femme arrive, cri sur son fils de ne pas bouger et de venir dire son repas… alors que le petit bout était juste sage comme une image. o_O

    evy

    (26 février 2010 - 15:26)

    C’est vrai que dans des moments de grosse fatigue on crie , on parle un peu fort… du coup je le fais en allemand pour que personne ne comprenne. mais jamais jamais je ne suis grossière.
    Comme certaines disent à leur enfants qu’ils sont chiants !!!
    dingue. mais voilà chacun sa croix.
    je te rejoins aussi sur le coup de l’enfant ds la chambre parentale, matelas par terre (c’est très fréquent) ou carrement dans le lit des parents, chez moi c’est niet sauf grossse grosse fievre et plutot parceque je suis inquiete.

      MissBrownie

      (26 février 2010 - 15:47)

      Oui, il me faut vraiment une bonne raison pour décider de passer la nuit avec mes enfants (bébé c’est différent), genre la grippe A = 3 nuits dans le canapé ou une gastro.

    la perchée

    (26 février 2010 - 15:12)

    roh insulter ses enfants c’est vraiment le pire !

    Kahlan

    (26 février 2010 - 16:33)

    C’est vrai qu’il y a parfois quelques paroles qu’on entend qui font hérisser les poils, comme tu dis !
    Mince, je viens de me souvenir que j’avais envie de voir ce film, Nanny McPhee.

    La Mère Joie

    (26 février 2010 - 15:46)

    Brrrr ! J’ai énormément de mal aussi avec les parents qui sont violents (verbalement ou physiquement) et d’une exigence démesurée avec leurs enfants. Ca me fait mal pour les gosses tout simplement.

    madamezazaofmars

    (26 février 2010 - 16:55)

    Des meres comme ça j’ en croise tous les jours, et je me retiens souvent de ne pas dire tout haut ce que je pense tout bas …

    annouchka

    (26 février 2010 - 17:18)

    Dans “tout ce qui brille”, film vu hier soir en avant-première, il y a une scène mémorable qui se passe au parc. Le gamin joue et la mère assise sur un banc se met à hurler “Jordan, si je me lève, je te défonce !” 😀 Ça m’a fait mourir de rire mais quand je pense que ça existe dans la vraie vie ! (et puis dans le Nord, des mères qui parlent vulgairement, yen a un paquet)

    Delph

    (26 février 2010 - 18:54)

    Je suis d’accord avec toi sur tous les points et j’espère juste que je saurais m’y tenir lorsque j’aurais des enfants! 🙂

    Elise de Prada

    (27 février 2010 - 8:55)

    comme je te comprend, l’autre jours j’ai vue une mere appeler ces fils : entre 5 et 8 ans à tous cassé:
    Et les gars ramenez vos fesses ici!!!
    on est resté scothcé moi et Jules! inimaginable!

    c’est la qu’on se dit qu’on est pas de si mauvais parents que ça! qu’ailleurs il y a bien pire!

      MissBrownie

      (27 février 2010 - 9:38)

      Ah j’aurais dit “ramenez vos petites fesses ici!” 😀

    kat

    (27 février 2010 - 8:15)

    mes poils se hérissent tout pareil dans ces cas là!!!! j’ai beau avoir 5 enfants, même fatiguée, je n’insulte pas mes enfants…

    SAEM

    (27 février 2010 - 10:39)

    Tout pareil!
    Je te rejoins sur la vulgarité. C’est assurément ce qui me choque le plus.
    Quand au lit parental, je ne suis pas pour et l’Homme encore moins. Déjà pour mettre la petite avec nous dans la chambre au retour de la maternité j’ai du négocier, alors plus agée c’est tendu du string.
    Et pour l’anecdote, elle est restée 3 mois et demi avec nous, j’étais assez angoissée à l’idée de la mettre ds sa chambre (qui n’est pas à côté de la notre).
    L’Homme résigné, savait cependant que le temps jouait en sa faveur -15 jours de plus et elle ne rentrait plus dans son berceau mouhahahah-.

      MissBrownie

      (27 février 2010 - 16:14)

      Les doudoux sont tous les 2 restés dans notre chambre jusque 3 mois révolu. Je ne m’imaginais pas les mettre seul dans leur chambre… Et jusqu’à la fin de l’allaitement, il arrivait que je les laisse dans mon lit après la dernière tétée avant le réveil.

    Nelfah

    (27 février 2010 - 12:00)

    Putain !!! Oups, pardon mais là ça me révolte également de lire des mamans qui parlent de la sorte à leurs enfants Oo

    EmmA

    (27 février 2010 - 13:06)

    “Steven” OUF je suis rassurée, ça ne pouvais pas être des Nordistes… Surement des américains en visite touristique dans notre belle région 😀

Laisser un commentaire