Culpabilité, Quand Tu Nous Tiens …

sucetteExceptionnellement, mercredi, j’ai quitté le boulot à 15h00, histoire de pouvoir emmener TiBiscuit à son cours de judo.

En fait, je crois que je n’aurai jamais du prendre cette décision. Nous aurions du continuer de l’emmener le samedi et profiter de la générosité des parents d’un de ses copains quand ils se proposent certains mercredi…

Pourquoi?

Tout simplement parce que cette exception a fait resurgir ma culpabilité d’être une maman qui travaille à 100%, une maman qui ne peut pas emmener ses enfants aux activités sportives du mercredi… Je ne demande même pas à ne pas travailler le mercredi, mais ne pas travailler le mercredi après-midi serait juste idéal.

Mais voilà, pas la peine de se leurrer, dans mon boulot actuel, cette demande serait immédiatement refusée. Je connais bien une autre solution [temporaire] mais bon …

Maintenant, je ne pense qu’à une chose, pouvoir réitérer mercredi prochain [mais j’ai une réunion et je prends déjà mon mardi pour cause de grève], et le prochain, et le suivant  et …

Mouais… Pour que ce soit réalisable sur une année entière, il faudrait que je ne prenne aucunes vacances et utilise tous mes malheureux congés les mercredis après-midi… Nanmého, ça va pas la tête !? J’aime mes enfants mais pas au point de sacrifier tous mes congés pour aller assister au cours de judo les mercredi après-midis.

Malgré tout, j’avoue que cette parenthèse m’a fait du bien par cette journée ensoleillée, tellement que j’ai eu la sensation de vivre 2 journées en une. Puis se retrouver au milieu de tout pleins de mamans venues admirer leurs rejetons et accessoirement papoter entre elles, c’étaient juste génial! Amusant, distrayant, instructif. Et surtout on m’a dit : “Qu’est ce qu’ils sont sages vos enfants!” [surtout TiBiscuit en l’occurrence, mais c’est vrai que quand je ne suis pas là, il a toujours un comportement exemplaire… ou presque] et c’est toujours plaisant à entendre, même si je sais très bien qu’une fois rentrés à la maison, ils revêtiront leurs habits de petit démon. Au moins, ils donnent l’impression que…

Bon puis finalement, maintenant, ma culpabilité a disparu.

[la photo n’a rien à voir avec le texte? Et alors! Une sucette, c’est l’enfance]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

36 commentaires sur “Culpabilité, Quand Tu Nous Tiens …

    Oum

    (19 mars 2010 - 8:23)

    J’ai bien peur que la culpabilité est le lot quotidien des parents… Je dis bien parents et non mamans car je vois que mon mari souffre de ça aussi de temps en temps.

    Sandra

    (19 mars 2010 - 8:32)

    Je culpabilisais beaucoup et maintenant je culpabilise beaucoup moins à mon boulot, que je hais d’ailleurs donc c’est facile, et mon fils est ma priorité. Mais j’ai dû batailler sévère……..quand je rentre le soir à 20h que je vois mon fils 10 minutes et c’est tout , là oui je culpabilise et je me dis que ma paye n’en vaut pas le coup. Voilà, tu as tout mon soutien 😉

      MissBrownie

      (19 mars 2010 - 17:10)

      Je hais aussi mon boulot depuis que j’ai changé de chef et je ne culpabilise pas pour le boulot, ça c’est sûr! [Heureusement, j’ai des collègues extras!]

    juju

    (19 mars 2010 - 8:54)

    je crois qu’etre parent c’est passer sa vie à culpabiliser… moi en ce moemnt c’est à base de “je n’aurai jamais du faire de deuxième (et par là meme, de 3eme) si tot, j’ai l’impression que Madame ma Fille n’est pas heuresue, et je ne sais plus quoi faire”

    c’est bien si tu arrives de temps en temps à l’accompagner… ca te changera tes journées des fois, et pis ça lui fera surement très plaisir à lui!

      MissBrownie

      (19 mars 2010 - 17:18)

      Tu sais, j’ai longtemps culpabilisé d’avoir imposé une petite soeur si vite à TiBiscuit. Lui aussi n’était pas toujours heureux, me demandait de la mettre dans son lit pour m’avoir rien qu’à lui et finalement, aujourd’hui, il est (parfois) bien content de l’avoir sa petite soeur 😉

    maman@home

    (19 mars 2010 - 9:17)

    On ne devrait pas être tiraillée comme ça c’est sûr… quand je bossais 1 semaine sur deux je partais à 17h (au lieu de 19) du boulot pour aller chercher mon fils après la première heure d’étude et c’était un grand bonheur pour nous 2 mais j’avais vraiment l’impression de tout laisser en plan au bureau… en travaillant j’ai toujours eu le sentiment de mal faire mon taf et de mal m’occuper de ma famille. Fais toi plaisir une fois de temps en temps le mercredi si c’est possible, c’est déjà pas mal.

    Nashii

    (19 mars 2010 - 9:27)

    c’est marrant, c’est aussi mon sujet du jour 😀 … ca veut tout dire!

    Cécile-Une quadra

    (19 mars 2010 - 9:40)

    A toi aussi t’as des enfants avec un mode “version de démo” quand t’es pas là ou qu’ils ne connaissent pas bien la personne en face ?
    C’est bien agréable, mais parfois certains se demandent si je ne fabule pas lorsque je parle de mini monstresse dans ses œuvres, jusqu’à ce qu’ils soient bien connus de mademoiselle et là… ils voient et rigolent.
    Heureusement à l’école et au centre de loisirs elle maintient le mode démo 😉

    Pour le 100% moi je ne culpabilise pas car je sais que si je n’y suis pas le budget va prendre une grosse claque et ce qui sera sacrifié en priorité sera le budget loisirs, livre, sorties de mademoiselle (et nous aussi bien entendu) donc je préfère passer moins de temps mais pouvoir faire des trucs chouettes avec elle que d’être là mais pas avoir le budget pour l’amener voir ou faire des trucs. De plus les rares fis où j’avais pris 1 mercredi de congés, pour des rendez vous incasables ailleurs qui nous avaient pris 2 heures su a journée mademoiselle ‘a fait la remarque que c’était quand même vachement bien d’être avec les copains plutôt qu’avec maman même pour aller au parc ou au ciné, donc…

    Libelul

    (19 mars 2010 - 9:42)

    J’ai vécu comme çà la première année, et j’ai utlisé toutes mes vacances dans des mercredi, cete année j’ai demandé le 4/5 et obtenu je respire enfin. Ce qui n’empeche que tous les mercredis c’est la même chose, appels intempestifs du travail, emails, et culpabilité de leur dire, non je suis en congés !

    eddie

    (19 mars 2010 - 10:24)

    Chaque année, je prends mes mercredis pour m’occuper des monstres…
    Chaque année, c’est la galère pour leur trouver une activité qu’ils aiment faire…
    du coup, cette année, seule greluchounette a gym le mercredi en fin d’après midi, donc le reste de la journée, j’ai trois monstres dans les pattes “qu’est ce que je peux faire, je m’ennuie, il/elle m’embete”
    Chaque année, je regrette de prendre mon mercredi…
    et l’an prochain, je le prendrai à nouveau… à cause de cette culpabilité…

    Océane

    (19 mars 2010 - 9:42)

    Comme dit Oum, cette culpabilité est notre lot à presque toute !Mais bon, on fait le max pour nos enfants, et toi aussi !

    Poumok

    (19 mars 2010 - 11:05)

    Beaucoup d’enfants sont super sages lorsqu’ils ne sont pas avec leurs parents, et finalement c’est plutôt positif : il savent se tenir en société, ils possèdent un certain savoir-vivre, savent gérer la relation à autrui dans les règles de la pragmatique…! Je trouve ça très important, et si cela inclue parallèlement qu’ils se défoulent à la maison ou quand ils sont avec les parents, à la limite, ce n’est pas bien grave… on a tous, même adultes, nos moments de “grain de folie” avec nos amis, nos familles, où on se permet de moins se contrôler…! 😉

    Roxane

    (19 mars 2010 - 11:16)

    Je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir. J’ai une autre approche de la chose à te proposer, plus positive, c’est ma méthode Coué à moi: quand je vais, exceptionnellement, les conduire, ou les chercher à l’école / aux activités sportives / à la musique, c’est la fête pour tout le monde. Surprise, joie, on en profite pour faire un détour à l’aire de jeux, ou s’acheter un croissant, c’est la fête de la liberté, du temps volé au Grand Capital, et on en profite pleinement en ayant conscience du caractère exceptionnel.
    L’année dernière, en congé parental, ma voiture y avait marqué taxi dessus. Et les tronches, je te raconte pas. Maintenant, ils sont toujours heureux de me voir, et réciproquement, parce que nous savons de part et d’autre que c’est sacré, ce temps ensemble…
    Bisous.
    (mais moi aussi je rêve parfois du mercredi libéré!!!)

    Gazelle

    (19 mars 2010 - 11:40)

    Une maman qui ne culpabilise pas, c’est pas une vraie maman 😉

    Mais au delà du travail, tu passes beaucoup de temps avec eux, ton blog est même centré sur eux, je pense qu’ils sont fiers de toi 😉

    elunaléo

    (19 mars 2010 - 11:57)

    Moi je suis à 80% et c’est vrai qu’on est moins riche mais que c’est appréciable! Je reconnais avoir de la chance et être consciente que tout le monde ne peut pas le faire..

    Amé

    (19 mars 2010 - 12:31)

    Tu sais, rien n’est impossible à obtenir!! Comme toi quand j’étais à 100% je pensais qu’avoir mon mercredi était impossible, de même qu’un temps partiel.
    Puis j’ai posé tous mes (2) rtt mensuels sur les mercredi après-midi. Avant de présenter ma demande de congé parental à temps plein… et là, mon boss a flippé de me voir partir et m’a supplié de prendre un temps partiel… comme quoi!
    Faut oser demander!!
    En tout cas, je te souhaite encore de beaux mercredis à vivre avec tes enfants.

      MissBrownie

      (19 mars 2010 - 17:30)

      Bon déjà je n’ai que 5 RTT par an, donc pas assez… zut :worried:

      Vu la situation de ma boîte, malheureusement, aucune négo n’est possible…

    marie (unefillelatoile)

    (19 mars 2010 - 12:49)

    Doit-on vraiment se sentir coupable quand on sait qu’on fait tout ce qui est en notre pouvoir pour que ce soit le mieux possible…? Je ne crois pas ! Bon week-end !

    charline

    (19 mars 2010 - 12:44)

    alors la pas de genre de soucis pour moi, je bosse de chez moi!
    et si je devais travailler a lexterieur, je travaillerais le soir ou le weekend ( tant quelle ne va pas a lecole bien entendu)
    ce ne serait pas par culpabilite pour moi, cest juste que je ne fais confiance a personne pour soccuper de ma fille donc je ne me verrais pas la mettre en creche ou nourrice pour aller bosser…

    My

    (19 mars 2010 - 13:28)

    Allez on fait le 3e et on prends un CP de 3 ans ? Chiche ?
    Après tout, faut savoir profiter.

    ici ma patronne, depuis qu’elle est la seule patronne si je puis dire comme ça … ha ha ha et bien elle vient que 2h ou pas, quand elle veut le mercredi.
    Comme ça elle peut être avec ses 2 filles.

    Moi j’vais faire patronne tiens.

      MissBrownie

      (19 mars 2010 - 17:29)

      😀 Tu me fais rire !

      Faut voir si nos hommes peuvent nous entretenir avec 3 enfants 😉
      Ou alors on monte un projet à 2 comme on en parle depuis des lustres 🙂

    e-zabel

    (19 mars 2010 - 13:44)

    Pas simple de ne pas pouvoir tout faire comme on aimerait… en plus toi ta contrainte est double car tu ne peux même pas passer à 80% dans les conditions en ce moment…
    Moi je culpabilise régulièrement d’être à mi temps mais d’avoir la nounou a plein temps ! mais bon, je ne pourrai tout simplement pas les gérer toutes mes journées de mi temps, je dois aussi penser que ce choix je l’ai fait pour travailler pour moi, donc… je gère, et je profite quand l’activité est plus cool pour rentrer plus tôt ou partir plus tard le matin !

    Kahlan

    (19 mars 2010 - 16:15)

    Tu fais ce que tu peux, surtout, comme la plupart des parents ! Donc, tu fais le mieux possible.;)

    madamezazaofmars

    (19 mars 2010 - 15:19)

    Plus de culpabilité en ce qui me concerne car comme Sandra, je hais mon boulot, je n’ y ai aucune responsabilité, je ne suis qu ‘une petite main… Mais je te comprends, on culpabilise toujours de quelque chose des qu’ il s’ agit de nos enfants

    Carole

    (19 mars 2010 - 17:21)

    En ce moment j’ai trop de boulot, je suis seule au bureau donc je travaille trois mercredis de suite alors que je suis à 80%… et ça me fait culpabiliser aussi car ma fille me réclame…
    j’y ai tellement pris goût, j’ai peur que ça s’arrête et qu’on me dise non l’an prochain…
    mais bon avant je faisais sans les mercredis et ça allait quand même, c’est maintenant que j’y ai goûté… 😉
    quand on n’a pas le choix, ça sert à rien de culpabiliser hein!

    Le Journal de Chrys

    (19 mars 2010 - 18:13)

    La culpabilité n’est jamais bonne conseillère… On fait ce qu’on peut avec les contraintes qu’on a. Ne sois pas si dure avec toi-même et pense aux bons moments, ceux que tu vis réellement avec tes enfants plutôt qu’à ceux que tu ne peux pas vivre en raisons des contraintes professionnelles. Sacrifier des vacances c’est aussi sacrifier ces moments dont les enfants ont besoin avec leurs parents, ce serait dommage!!!!

    Maria

    (19 mars 2010 - 20:21)

    et moi qui culpabilise (par fois) de ne pas travailler en dehors de la maison! avec un bon salaire à la clé!! parce que par fois…les autres petits, demandent à mes enfants: et ta maman fait quoi, comme travail? mon fis répond! et bé : rien!
    ma fille par contre: elle dit que je suis artiste! 😉

    bref! je te comprends…mais bon…il faut que tu songes que tu leur donne plus de qualité que de quantité, et c’est ça qu’ils vont garder en tête! croie-moi!

    😉

    SANDRINE

    (19 mars 2010 - 20:50)

    moi ce que je trouve dur, c’est justement de se retrouver au milieu de ces mamans qui elles sont là tout les mercredis…. SO JEALOUS!
    Bien que je sois pour l’indépendance de la femme, c’est toujours déchirant de laisser son enfant….
    Allez haut les coeurs, tu es une super maman!
    bises

    mistinguett

    (20 mars 2010 - 10:39)

    c’est en partie pour cela que j’ai décider d’arrêter de travailler pendant un laps de temps… pour ne plus culpabiliser et de pouvoir vivre à 100% ma vie de maman et encore…. je suis sûre que je culpabiliserai encore mais sans doute, pour d’autre choses 😉

    cricri

    (20 mars 2010 - 11:04)

    Ah cette culpabilité….moi je n’ai pas encore repris le boulot et il a neuf mois.
    Et je crois que cette culpabilité grandit de jour en jour, au plus on reste avec son bébé, au moins on a envie de le laisser.

    Biz et bon week end

    cricri

    evy

    (21 mars 2010 - 16:11)

    C’est dur en effet j’ai découvert tout ca pendant mon congé parental, et suis bien contente d’avoir encore mes mercredis… puis de temps a autre je prends une demi journée pour participer a une sortie, la piscine ou encore juste la permanence a la bibliothèque…
    on ne peut pas tout faire, alors faut l’accepter et s’en accomoder ;-D

Laisser un commentaire