La Fête des Morts …

la-fete-des-morts

” Maman, c’est quoi la Toussaint ?”

“Euh… c’est la fête des morts…”

Mais comment expliquer la fête des morts aux enfants ? Surtout quand soi-même adulte, on n’y comprend pas tout parce qu’on a jamais fait l’effort de comprendre…

Dire que la fête des morts, c’est aller au cimetière rendre visite aux êtres chers qu’on a perdu, comme mamie Paulette par exemple.

Dire que la fête des morts, c’est aller déposer des pomponettes ou des chrysanthèmes sur la tombe des morts pour embellir leur dernière demeure et leur montrer ainsi qu’on ne les oublie pas.

C’est un peu réducteur tout cela…

Il parait que 2 français sur 3 iront au cimetière ce week-end pour fleurir les tombes de leurs proches.

Je fais partie du tiers qui n’ira pas…

Je ne vois pas l’intérêt de me recueillir sur la tombe de ma grand-mère et de prendre cet air solennel et triste.

Mamie Paulette, je n’y pense pas qu’une fois par an. Son souvenir est souvent présent avec moi. J’aime repenser à elle d’une façon joyeuse et ne pas prendre un air triste et forcé.

Je ne vois pas l’intérêt de déposer des fleurs qui faneront sur sa tombe … Juste pour montrer aux autres que sa famille pense à elle? Faire le concours de la tombe la plus fleurie, comme si la tombe la plus fleurie était celle de la personne la plus regrettée ?

Je préférerai lui apporter une tablette de chocolat. Son petit péché mignon. Une tablette de chocolat, ça la représente bien. Mais des fleurs, non. Elle était aussi attentionnée avec les bouquets de fleurs que moi… Elle les laissait faner, sécher avant de penser à les jeter. Du chocolat, je suis certaine que ça lui ferait plaisir.

Pour expliquer “La fête des morts” aux enfants, j’ai justement reçu un livre pour enfants s’intitulant “La fête des morts“. Un livre écrit par un haïtien ayant quitté son pays avant qu’il ne soit trop tard pour lui.

J’ai lu ce livre à Chupa. TiBiscuit, un livre sur les morts, avec des illustrations de squelettes avec des papillons à la place des yeux, ça le terrorisait d’avance.

Chupa dit avoir aimé l’histoire. Moi, pour être franche, je l’ai trouvé confuse et compliquée. Une relecture s’impose.

La fête des morts” est l’histoire d’un petit garçon se prénommant Vieux-Os qui vit avec sa Grand-mère Da.

Vieux-Os va se retrouver dans un cimetière avec son ami Frantz qui a perdu sa maman, morte d’amour. Dans le cimetière, c’est la fête des morts et les squelettes font  la fête. Un peu effrayant. Puis Vieux-Os croise Vava et a un coup de foudre. Il a peur de mourir d’amour lui aussi.

S’interrogeant sur la mort, la grand-mère de Vieux-Os lui explique qu’on ne meurt jamais tant que quelqu’un continue de penser à nous.

La morale est jolie. L’histoire pourrait être intéressante mais je la trouve trop compliquée. On passe d’une scène à l’autre sans trop comprendre. Sans les explications des illustrations et du texte par le lecteur adulte, l’enfant ne peut pas tout comprendre.

Malgré tout, ce livre pour enfant permet d’aborder un sujet pas facile et d’engager un dialogue, surtout quelques jours après la perte du chien de mes parents que Chupa adorait, pour éclaircir quelques points.

[Merci aux éditions La Bagnole de m’avoir fait parvenir ce livre]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

19 commentaires sur “La Fête des Morts …

    la bande à Jules

    (1 novembre 2010 - 8:25)

    Un très joli billet…pas facile d’aborder la mort avec nos pitchounes et tu as raison, je ne crois pas que c’est en allant fleurir aujourd’hui des tombes que cela signifie qu’on a aimé l’être disparu… je crois qu’il faut continuer de penser à eux, de parler d’eux, et de les faire vivre dans nos souvenirs…

    mistinguett

    (1 novembre 2010 - 8:49)

    moi non plus je n’aime pas tout ce marketing autour de nos morts… je trouve tout simplement hypocrite d’y aller un jour par an et faire comme si… moi, c’est à chaque seconde de ma vie que je pense a ceux qui sont partis… surtout en regardant mes enfants et en me disant qu’ils n’auront jmais la chance de connaitre un tel ou un tel autre….

      MissBrownie

      (1 novembre 2010 - 16:41)

      Oui, c’est ça le plus dur, se dire que telle ou telle personne ne connaîtra pas nos enfants et inversement.

    LMO

    (1 novembre 2010 - 10:27)

    Comme toi, je pense qu’une journée pour les morts, c’est réducteur. Et je fais partie du tiers qui n’ira fleurir aucune tombe, quelque soit le jour de l’année d’ailleurs…

    Le livre que tu décris ne donne pas très envie… Mourir d’amour, ce n’est pas un concept pour les enfants, je trouve!

      MissBrownie

      (1 novembre 2010 - 16:44)

      J’avoue que je suis assez partagée sur ce livre…

    My

    (1 novembre 2010 - 9:31)

    La Toussaint, chez les catho, c’est la fête de tous les saints.
    C’est censé être joyeux.
    Et a l’origine, on déposait plutôt des bougies sur les tombes.
    Y’a aussi l’origine celtique, qui elle aussi ce veut festive également.
    C’est vrai qu’on ne pense pas a nos proches partis que ce jour là,
    Mais bon ça nous fait un jour férié :p

      MissBrownie

      (1 novembre 2010 - 16:40)

      Les bougies, c’est plus sympa et plus jolies que les fleurs je trouve.
      Et oui, on ne crache pas sur le jour férié 😛

    madamezazaofmars

    (1 novembre 2010 - 11:09)

    J’ ai la meme conception que toi, et cet aspect il faut montrer qu’on a de la peine me gene beaucoup

    Faustine

    (1 novembre 2010 - 12:38)

    Non, la Toussaint c’est la fête de tous les saints, c’est demain la fête des morts 😉
    Bonne fête alors 😉

      MissBrownie

      (1 novembre 2010 - 16:39)

      C’est vraiment la preuve que j’y connais rien :worried:
      En tout cas, il fait un vrai temps de Toussaint aujourd’hui 😛

    Papillote

    (1 novembre 2010 - 15:07)

    je n’aime pas non plus l’idée de se recueillir tous en même temps… on va au cimetière quand on veut, pour moi c’est un sentiment qui ne se partage pas, par pudeur … quand j’étais petite ma mère me traînait au cimetière à la Toussaint et je n’aimais pas ça…

    pivoine

    (1 novembre 2010 - 16:22)

    Ma grand mère n’est pas enterré près de chez moi mais même si elle l’était je n’irais pas un 1er novembre. Quand j’étais à côté je passais lui faire un coucou de temps en temps au détour d’une balade, lui dire 2/3 bêtises.
    De toutes façons sur sa tombe il n’y pas de machins en pot, mon père en a fait un vrai jardin 🙂
    Et puis tous ces gens (dont certains ne peuvent pas faire autrement d’accord) qui y vont juste ce jour là ça me déprime.

    Mlle toutouille

    (1 novembre 2010 - 16:52)

    C’est un sujet si dur à aborder avec les enfants :/

    Oum

    (1 novembre 2010 - 21:00)

    Ce que je trouve encore plus bizarre c’est que la journée des “morts” c’est demain, 2 novembre …et que ça soit le premier qui est férié…

    Anne Cé

    (2 novembre 2010 - 9:08)

    aaaaaaaaaaaaaah noooooooooooooooon !! la toussaint ce n’est pas la fête des morts !!! (excuse-moi pour ce cri barbare, mais ça m’énerve à force, de voir tout le monde se tromper !)

    Chez les chrétiens, la toussaint est une fête joyeuse, c’est la fête de tous les saints ! et le jour des défunts, la fête des morts c’est le 2 novembre, c’est à dire aujourd’hui !

      MissBrownie

      (2 novembre 2010 - 10:35)

      Ne t’énerve pas 😉
      Je sais, j’ai fait une boulette mais j’étais persuadée que c’était ce jour là :worried:

    Anne Laure

    (4 novembre 2010 - 23:05)

    Je suis d’accord pour parler de cela aux enfants si besoin et je pense que les livres illustrés sont un bon support pour aborder le sujet mais celui-ci semblefaire un peu peur tout de même dans certains dessins, il en faudrait peut être un qui soit plus doux pour les petits. Bon en même temps celui-ci c’est pas freddy! lol!

    Thaïs

    (5 octobre 2011 - 22:34)

    moi je pense que les enfants ont bien le doit de connétre c’est quoi la Toussaint il faut qu’on leur esplique des le plus jeune âge moi j’ai déjà 11ans et depuis l’age de 6ans ma mère me la espliqué avec des jeste enfin tout les livre son éducative et l’ordinateur a plin d’image donc chercher tout comme moi je l’ai fait aujourd’hui parce que cétait mon premier jour de cathéchiste de 5éme année

Laisser un commentaire