(Se) Mettre la Pression

devinette-mot

Il arrive parfois que je ressente un tout petit complexe d’infériorité … Ce qui est totalement ridicule parce qu’en plus ce complexe nait à cause de mes doudoux.  Mais forcément, en tant que parents, quand on pense que ça ne va pas avec nos enfants, c’est nous même que nous remettons en cause…

Les enfants des autres ont parfois l’air si intelligents [et ce n’est pas une critique] que je me demande si je ne laisse pas un peu trop tranquilles mes doudoux… A lire les exploits de certains petits [et ce n’est toujours pas une critique], j’ai presque l’impression qu’un enfant en fin de grande section doit quasiment savoir lire et écrire … J’en arrive à croire que c’est la norme alors que le CP est tout de même la classe spécifique pour apprendre tout cela.

D’ailleurs, TiBiscuit connaissait les syllabes de bases à son entrée en CP et arrivait à écrire des mots simples comme “tomate”, ce qui n’est pas énorme en soit, mais malgré tout, de connaitre ces syllabes a fait qu’il s’est ennuyé au début de son année de CP…

Pour avoir vécu ma grande section de maternelle en classe unique, mélangée avec des CP, je me souviens avoir été jalouse de ma soeur qui elle avait eu droit à un coin lecture et un coin poupées en grande section. Elle avait pu avoir de vraies activités de maternelle alors que de mon côté, les seuls “jouets” avaient été des cubes en plastique pour apprendre à compter. J’ai tellement regretté cette dernière année de maternelle volée que je me refuse à imposer des révisions à mes doudoux en grande section s’ils ne sont pas demandeurs…

Ainsi, Chupa qui se révèle être immature et souffrir d’un manque de confiance en elle n’a pas envie de travailler. Elle veut jouer. De temps en temps, elle demandera à ce que je lui dicte un mot, une phrase, lettre par lettre, mais c’est récent. En même temps, pour sa défense, elle est de novembre … Elle a 10 mois d’écart avec les élèves de sa classe nés en janvier… Et ce n’est pas parce qu’elle est grande qu’elle doit avoir la maturité qui va avec la taille.

Chupa n’a pas envie de travailler. Et quand elle n’a pas envie, elle ne fait pas. Son excuse : elle est fatiguée.

“Pourquoi ton travail est bien au début et à la fin ça ressemble à n’importe quoi?”

“J’en avais marre, j’étais fatiguée alors j’ai fait n’importe quoi…”

Chupa préfère papoter que d’écouter les consignes de l’exercice. Conclusion elle fait n’importe quoi histoire de rendre quelque chose. Chupa avoue même tricher quand elle n’a pas compris la consigne…

D’ailleurs même au cours de gym, quand Chupa n’a pas envie, elle s’allonge sur les tapis et attend que ça passe … Quand il faut se rhabiller après la piscine, idem, elle attend que quelqu’un finisse par l’habiller parce qu’elle n’a pas envie. Ça promet pour l’adolescence… On sent déjà la grande sportive [comme sa mère].

Pourtant je ne pense pas me tromper en disant qu’elle est intelligente. Beaucoup de choses le prouve. Mais elle est fainéante…

Résultat, plutôt que d’écrire en cursive, Chupa préférera faire des arabesques au bout de chaque lettre ou dessiner de petits monstres avec les lettres.

Et quand elle joue à la maîtresse d’école qui prépare son travail de classe, j’ai plutôt le sentiment qu’elle essaie de communiquer avec les extra-terrestres.

communiquer-avec-extraterrestres[Chupa communique avec les extra-terrestres]

TiBiscuit quant à lui, je l’ai toujours trouvé très studieux, très appliqué, mais il était loin de savoir lire et écrire des phrases seul à la fin de la grande section. Et même si au milieu de son année de CP, il a encore parfois du mal à trouver comment écrire un mot inconnu, il est parmi les meilleurs de sa classe  et il est motivé. Pourtant, en ce moment, il a tendance à confondre les “d” et les “b”, ainsi que les “on” et les “an”… mais on peut dire qu’il sait presque lire s’il se concentre [et qu’il ne regarde pas la télé en même temps].

Même grippé, TiBiscuit a envie d’écrire. Et quand il invente des phrases, voilà ce que ça donne :

ecriture-enfant-cp-janvier

Mr Réglisse et moi-même ne sommes pas bêtes. Nous ne sommes pas surdoués non plus, mais nous étions de bons éléments scolairement parlant. Nous ne pouvons pas avoir engendré des cancres … une petite fainéante oui, mais pas une cancre … enfin c’est ce que j’espère.

Devrions-nous nous inquiéter, les pousser ? Je ne pense pas … Certains enfants sont juste encore plus motivés qu’eux.

Histoire de se mettre un peu plus la pression, comme le fait remarquer Nipette, il y a les évaluations de maternelles!

C’est dingue cette fixation que nous pouvons faire, en tant que parents, sur le niveau scolaire de nos enfants … Et pourtant je sais  qu’il ne suffit pas d’être intelligent pour réussir sa vie professionnelle. D’ailleurs, ça ne compte parfois pour pas grand chose, au final. D’anciens cancres qui gagnent mieux leur vie que moi, il y en a plein!

Bon maintenant, je vous mets au défi de deviner ce que TiBiscuit avait tenté de me dire, un jour où il jouait celui qui a perdu sa langue, sur la 1ère photo du billet.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

64 commentaires sur “(Se) Mettre la Pression

    stephie et les cacahuètes

    (1 février 2011 - 8:42)

    On se demandait, l’autre jour, avec mon homme, si c’était bien ces évaluations si tôt… le soutien, si petit.
    N’est-ce pas les dégouter encore plus, et leur donner une mauvaise image de l’école ?

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:28)

      Le soutien a été très bénéfique pour TiBiscuit dans le sens où il est très timide et qu’en MS, la maîtresse n’avait jamais entendu le son de sa voix avant de le mettre en soutien.
      Elle se doutait bien qu’il n’avait pas de problème de langage mais elle voulait voir si en petit groupe il était plus à l’aise pour parler avec elle.
      Bien sûr la maitresse nous avait demandé notre avis avant.
      Mais ça a libéré TiBiscuit de certaines angoisses qu’il pouvait avoir.

    Eurêka

    (1 février 2011 - 9:16)

    mes enfants sont pas dans la norme, Kiri a un retard de langage qu’il ratrappe bien, il parle comme un enfant de 3 ans mais il en a 4, Pepito dit quelques mots et il va faire 3 ans, il parle comme un enfant de 18 mois. ce que j’en pense ben des fois ça fait mal d’entendre ou de lire les exploits des autres enfants du meme age que j’en suis sure sont beaucoup de fois grossit ou amplifié et pas du tout objectif. On se dit que les notre sont sacrement en retard…su le moment ça blesse et puis je me dis que les miens sont tellement bien suivie au niveau psychomoteur et orthophonie qu’ils ne peuvent qu’aller mieux et comme je l’ai dit à mon mari, l’important est qu’ils soient heureux..il existe des enfants intelligents à qui les parents mettent trop de pression et qui ne sont pas forcément heureux. Laissons les enfants vivre une enfance normal et arretons de vouloir a tout prix en faire des einstein en herbe

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:36)

      Je comprends tout à fait que pour toi, ça ne doit pas être facile mais les enfants évoluent parfois très vite et un enfant en retard à un moment peut faire un bond et dépasser tout les autres 😉
      Véridique! Il faut juste réussir à ne pas focaliser …

    La Mère Joie

    (1 février 2011 - 8:17)

    Moi, ce qui me met mal à l’aise, c’est cette notion d’intelligence. Il n’y a pas une seule forme d’intelligence ! L’école privilégie uniquement au niveau cognitif l’abstraction et tout ce qui relève du domaine logico-mathématiques.
    Or on s’en sort par exemple bien mieux avec un bon niveau d’intelligence émotionnelle.
    D’après tes exemples, ta petite Chupa en a vraiment dans le crâne. Elle a juste une manière différente d’apprendre et de travailler. Je ne pense pas du tout qu’elle soit fainéante : les méthodes proposées ne lui correspondent pas et forcément ça la gonfle. Il y a de grande chance que ce soit lié à ses latéralisations (je ne te parle pas d’être gaucher ou droitier de la main seulement). Aussi, je te conseillerai de lire entre autres de la Garanderie sur les profils pédagogiques ainsi qu’Howard Garner sur les formes d’intelligence. Ca pourrait t’aiguiller. 😉
    J’avais un bouquin génial également à t’indiquer sur les différentes façons d’apprendre mais impossible hélas de me souvenir du nom de l’auteur beaucoup plus confidentiel !

      My

      (1 février 2011 - 9:31)

      Je partage ton avis sur l’intelligence.

      J’aime pas la compétition qu’engendre les écoles françaises.
      c’est difficile à transmettre à un enfant. Il faut qu’il arrive a travailler pour lui, son plaisir, aussi un peu faire plaisir a ses parents pourquoi pas, mais pas pour être le premier à tout prix.

      Tichou nous a déjà demander à plusieurs reprise, à quoi ça sert l’école ?
      J’aimerais bien connaitre les réponses des autres a ce sujet simple 😉
      ( Tichou est en PS )

        MissBrownie

        (1 février 2011 - 11:19)

        Franchement, on ne sait pas quoi répondre d’autre que “avoir un travail plus tard” … Et encore, ce n’est pas forcément vrai!

        Ça avance à quoi d’être le premier ? Juste pour la fierté des parents et sa propre fierté ?

          Elizabeth

          (1 février 2011 - 11:49)

          Etre le premier, ça permet éventuellement d’aller dans des classes plus fortes, voire dans de meilleures écoles, puis à la fin, de faire de brillantes études.
          Ca, c’est ce que mes parents m’ont martelé toute mon enfance, et bien que nous soyons d’une génération qui privilégie énormément la réussite personnelle, je ne suis pas totalement en désaccord.
          Et pourtant, qu’est-ce que ça a pu me filer comme complexe d’infériorité !

            Elizabeth

            (1 février 2011 - 11:49)

            Ma première phrase peut paraitre très prétentieuse, ce n’est pas le cas, c’est la seule réponse que je peux avoir pour “pourquoi être le premier”!

            MissBrownie

            (1 février 2011 - 11:52)

            Tu n’as pas tort!
            C’est d’ailleurs pour ses raisons que j’ai fait une 6ème “internationale” avec anglais et allemand dès la 6ème.
            Les classes qui faisaient espagnole en 2ème langue, c’était le gros bordel!

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:16)

      Je suis d’accord avec toi, la notion d’intelligence que l’école prend pour base n’est pas la seule forme d’intelligence et c’est dommage qu’on mette autant l’accent sur cette intelligence.

      Dire que ça la gonfle, c’est vraiment le terme 😀

      alex

      (12 octobre 2011 - 14:54)

      Bonjour à toutes
      nous voila le 12 octobre 2011 et je n’en peux déjà plus de ce Cp, mon fils a fait sa rentrée.
      constation, tous les parents n’ont qu’un mot “tu as eu un bon pont ??? tu as bien travaillé ????” on compare chaque enfant à un autre, le mien a celà … le mien a ceci ….
      ils veulent que leurs enfant deviennent les premiers de la classe et savent déjà lire et écrire à peine rentrés au cp !!!!! on me parle de soutien, j’ai refusé avec grand plaisir et grandement reflechi !!! à la grande deception de la maitresse !!!!!! mon qui ne suis pas comme tous ses parents qui veulent rentrer dans ce moule stéréotypé de la société en tant que bon parent !!! moi je ne veux pas être conforme à tout celà … mon fils fait deux sports, de la musique et nous favorisons les sorties en vélo, ballade …. l’éveil de la vie !!!!!! cela fait aussi partie de la construction de notre enfant !!!! et quand il arrive pas a savoir tous ces fichus devoirs, dès fois je m’énerve …. car je fais comme les autres parents ….. car je me met inconsciement dans ce meme fichu moule !!! mais je m’en défais tout aussitot, j’essaye !!!!

    Jenn

    (1 février 2011 - 8:33)

    Personnellement je n’ai jamais été une cancre, j’ai toujours été une élève moyenne, pas parce que je n’avais pas les capacités (je les ai démontré quand j’ai fait ma formation d’infographie, qui me plaisait vraiment), mais parce que j’étais un peu fainéante. Du coup si mon frère, très studieux à toujours tout fait tout seul, mes parents ont eu besoin de me pousser un peu plus, de vérifier que j’avais fais mes devoirs, appris mes leçons. Comme ta Chupa j’étais une bavarde n’écoutant pas les consignes, par contre je n’ai jamais osé triché (trop peur que mes parents l’apprennent et ne me grondent). J’étais bonne dans les matières qui me plaisaient mais ne faisait pas d’effort sur les autres. Je ne pense pas que le fait que Chupa ait envie de jouer plutôt que de lire alors qu’elle n’est encore qu’en maternelle soit significatif d’une future cancre… voilà voilà. Sinon je dirais que TiBiscuit a voulu écrire “Je ne rigole pas” non ?

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:21)

      On verra comment Chupa évolue l’année prochaine 😉 Mais je sens que faire les devoirs va être plus une corvée qu’avec TiBiscuit 😀

      Sinon, oui, TiBiscuit a voulu écrire “Je ne rigole pas” 😉

        La Mère Joie

        (1 février 2011 - 11:25)

        Avec l’accent du ch’nord. Ca se tient parfaitement donc. 😉

        Jenn

        (1 février 2011 - 11:25)

        hihi ! Ma maman a encore un cahier où j’ai écris “Flash est un berjiallement”, Flash était le chien de ma grand-mère, un Berger allemand :p

    lexou

    (1 février 2011 - 9:01)

    Je ne peux pas voir tes images ce matin, tant pis, les enfants avancent à leur rythme, et même si je ne sais pas encore bien de quoi je parle, je pense que le système scolaire classique n’est adapté à tous les enfants, selon leurs âges, et la différence de 10 mois est énorme je pense, et selon leurs caractères.Chupa est artiste dans l’âme, cela ce voit au travers de tes billets, et les artistes ont toujours eu du mal avec l’école..Ti biscuit, lui est sans doute beaucoup plus cartésien que sa soeur.Mon neveu est entré à l’école à l’aube de ses 4 ans, tandis que certains n’en ont même pas 3.La différence est dingue, l’évolution des jeux, du language ect…Résultat il ne veut pas y aller, il s’ennuie, il n’y trouve pas d’intérêt, il fait tout comme chez ses parents ou chez papi et mamie, lui ce qu’il aime c’est le sport et c’est tout!!!Difficile de trouver le juste milieu entre pousser ses enfants, et les laisser, en même temps, grandir chacun, comme ils le veulent!!Quant aux évaluations de maternelles, j’ai toujours trouvé cela ridicule, mais ca n’engage QUE moi!!je trouve que cela ne veut pas dire grand chose…

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:09)

      Je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec mes images mais je viens de les remettre 😉

      Je pense aussi que Chupa a plus un côté artiste mais l’école a tendance à gommer ce côté de sa personnalité au fil du temps.

      TiBiscuit est un vrai matheux qui s’intéresse à la science 😉

      Le pire, ce sont les évaluations dès la moyenne section ! N’importe quoi!

    MissMath

    (1 février 2011 - 9:09)

    J’ai une anecdote concernant le fait de pousser les élèves en maternelle.

    Quand il était en maternelle, la maitresse se désespérait que mon frère ne sache pas écrire son prénom (assez long et compliqué à écrire au demeurant) alors que tous les enfants savaient le faire. Ma mère n’y voyait pas d’urgence et trouvait important qu’il joue, lui aussi était du mois de Novembre d’ailleurs. Devant l’insistance de la maîtresse, ma mère a pris une après-midi pour lui apprendre.

    1ère réunion parenfs-profs de CP: “C’est la catastrophe dans cette classe. Aucun élève ne sait écrire correctement sauf…mon frère!” Ils avaient sans doute appris trop tôt à écrire et écrivaient en bâton alors que mon frère, qui avait mis plus de temps, avait dès le départ une écriture plus déliée.
    Comme quoi, à cet âge-là, chacun son rythme et que ce n’est pas parce qu’on fait les choses plus tard qu’on les fait moins bien.

    Et pour ti biscuit, je dirai “je rigole pas”

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:30)

      Comme quoi,rien ne sert de pousser, il faut savoir aller à son rythme 😉

      Bravo pour la phrase de TiBiscuit 🙂

    Top-produits-bebe

    (1 février 2011 - 9:34)

    Je pense que ce n’est pas bon de mettre trop de pression sur ses enfants. Faut les laisser respirer. Ok, ils seront peut-être moins avancés que les enfants hyper stimulés (les pauvres), mais au niveau émotionnel, ils seront sans doute bien mieux.

    Et je sais de quoi je parle puisque j’ai été mise sous pression par ma mère (aujourd’hui encore d’ailleurs). Résultat, ok j’ai des diplômes sympas, mais par ailleurs je manque de confiance en moi et je suis hyper-affective et hyper sensible.

    Il faut un juste milieu (les excès ne sont jamais bons) : savoir guider et motiver son gnome sans l’écraser, sans lui donner l’impression que s’il n’est pas major à X avec 2 ans d’avance, c’est une merde.

    Mais c’est vrai aussi que l’on rêve toutes d’un enfant brillant. C’est le paradoxe…

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:38)

      J’ai surtout remarquer avec mes doudoux qu’en les encourageant et félicitant sans leur mettre la pression les fait beaucoup plus avancer 😉

        Mooom

        (2 février 2011 - 7:52)

        C’est exactement ce que je compte faire (et ce que j’ai reçu comme education quand j’etais petite). L’essentiel c’est d’essayer, de participer et de comprendre, ce n’est pas le résultat, les notes ou le classement (en tous les cas en ce qui concerne l’ecole)

    madamezazaofmars

    (1 février 2011 - 9:54)

    Merci pour cet article. JE suis comme toi, et lire les blogs ne m’ arrangent pas car j’ ai trop souvent l’ habitude de comparer et de m’ affoler de ce que les autres mamans peuvent raconter.
    Mais comme l’ ecrit la mere joie l’ intelligence c’est tres subjectif.

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:40)

      C’est vrai que certains enfants de blogueurs/ blogueuses ont l’air très en avance, du moins par rapport à mes doudoux 😉

    Frigg

    (1 février 2011 - 10:00)

    Attention: JE NE RIGOLE PAS

    Mooom

    (1 février 2011 - 10:17)

    Je ne rigole pas ?
    Je suis entierement d’accord avec toi. Je n’ai pas l’intention de mettre la pression sur mes enfants pour l’ecole. Ils ont tous leur propre rythme. Mon frere (aujourd’hui 35 ans) a ete un grand premature, beaucoup de problemes de sante, de retards, il parlait a peine a 4 ans (!!) Les gens le prenaient pour déficient. Resultat, il a fait sciences-po et l’ESSEC (je ne dis pas que c’est la une marque de reussite mais juste qu’il est loin d’etre bete). C’est pour ca que j’adhere a 200% a la methode Montessori qui laisse les enfants de developper par eux-memes. Je ne sais pas si cette methode est appliquee en France.
    De ce qu’on peut voir (savoir) de par ton blog, je trouve tes enfants tres epanouis et c’est tout ce qui compte !
    Et a la maman super fiere de t’annoncer que son fils sait ecrire son nom, je reponds ‘Et bin moi le mien sait tres bien retirer les crottes de son nez…. et tout seul ! si si si”
    PS: A part la 1ere photo, je ne vois pas les autres…
    PS2: “Chagrin d’ecole” de Daniel Pennac. Et oui D. Pennac etait un sacre cancre a l’ecole

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:12)

      Il y a quelques écoles Montessori en France. La plus proche de chez nous est à Roubaix, ce qui ferait tout de même beaucoup de route pour nous le matin, mais je suis d’accord avec toi sur le fait que cette méthode est plus à l’écoute des enfants. Malheureusement ça reste assez cher de mettre ses enfants là bas et il y a peu de place.

      Pas mal ta répartie 😀

      P.S: j’ai remis les images manquantes 😉

        Mooom

        (2 février 2011 - 7:55)

        Super l’ecriture de Choupa, j’adore 🙂 Je fouillais un peu le net et en effet la methode Montessori reste assez rare en France et très chere…. C’est bien dommage !

    sabine

    (1 février 2011 - 11:23)

    Ta Chupa est exactement comme Pierrafeu. Il est en moyenne section et adore les comptines, les histoires, les cahnsons, danser, raconter mais il a horreur de se mettre à une table et travailler. Ca me soule de travailler il nous a dit. La maîtresse ne l’embête pas parce qu’il n’y a pas d’urgence et il comprends ttes les consignes. Il est plus avance sur le plan moteur, il a su faire du vélo sans roulette à à peine trois ans et demi. Il a une répartie pas possible et beaucoup d’humour. je suis ok avec toi, chacun son rythme. ce qui est sympa c’est que leur maitresse a eu de sjumeaux et elle sait exactement ce qu’il ne faut pas faire et dire et surtout ne pas les comparer. Nous aussi on veille 😉

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 11:42)

      J’adore les enfants qui ont le sens de la répartie et de l’humour comme Pierrafeu et Chupa 🙂
      Ce sont des enfants intéressants 😉 On ne s’ennuie pas avec eux.

    LMO

    (1 février 2011 - 12:59)

    Pfff, c’est comme ces parents qui font la course à la marche…
    Certains enfants marchent à 9 mois, d’autres à 18, ça n’empêchera pas les seconds de devenir athlète, hein!

    Donc l’écriture et la lecture, certains l’acquièrent à 4 ans, d’autres en fin de CP… Les premiers ne sont pas forcément plus intelligents! (J’ai su lire à 4 ans, et je suis objectivement un peu con. Mouflette a su lire en CP, à 6 ans passées, et elle est bien plus brillante que moi au même âge!)

    La course à la compétition, j’ai du mal.

    Qu’on esaye de donner toutes les cartes à nos enfants qu’on les aide, les encourage et leur ouvre toutes les possibilités, je suis plus que pour.
    qu’on les fasse aller plus vite que la musique, NON!

    Vous êtes parfaits avec Chupa, à mon sens! 🙂

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 14:30)

      Tu me fais rire avec ton “je suis objectivement un peu con” 😀

      Toujours comparer … c’est usant!
      Comme tu dis, à 4 ans, on ne voit pas la différence entre un enfant qui aura marché à 1 an et celui qui aura marché à 2 ans.

    Frigg

    (1 février 2011 - 12:00)

    Je vis dans une ville un peu huppè (avec l’accent voyez-vous), et dès la maternelle, on entend leurs mamans dire: “haaan, mais il faut qu’il constitue son réseau.”

    Et elles de s’inviter les unes entre les autres en fonction de ce que la position sociale de l’autre va leur apporter.

    Le désir de réussite et la pression, ça va loin chez certaines personnes.

    Ca me soulage de voir que ce n’est pas le cas de tout le monde.

    Non vraiment, je me demande même si j’ai envie que notre fils aille dans les mêmes écoles que ces enfants-là.

    Dans ces écoles où les parents auront fait pression pour que les enfants rentrent à la maternelle à 2 ans, qu’ils soient forcés d’apprendre à lire à 3 ans et où chaque activité sera dirigée et évaluée: “Sait faire pipi quand la cloche sonne”, “Sait dessiner un bonhomme exactement comment on lui a ordonné”, “Obéis aux ordres, ne fait pas preuve de créativité, rentre dans le rang: Excellent”.
    J’exagère, mais je trouve ça dangereux. Les moutons pavloviens, ça fait des adultes obéissants à l’autorité, même si l’autorité est siphonnée.

    Ca me rassure, moi, de lire des personnes qui se demandent si elles doivent s’inquiéter que leurs enfants ne soit pas des bêtes de concours dès le berceau car on sent le souci du respect de l’enfant face à la pression sociale. Le parent qui se questionne. J’espère que je saurais faire preuve de ce recul, de ces questionnements quand notre tour viendra.

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 14:19)

      Merci pour ton commentaire qui fait du bien au moral 🙂

    A 5 c'est mieux

    (1 février 2011 - 13:14)

    je sais plus quant mais j’avais aussi émis ma “peur” parce que Fiston ne dessinait pas de jolis bonhommes comme ses camarades ou certains dessins vus chez certaines bloggeuses.
    Et puis je me suis dit que le Fiston, il a tout juste 3 ans 1/2 et qu’il n’est finalement pas bête puisqu’il sait faire d’autres choses.
    en fait, on en revient toujours à cette pression du “le mien il fait ça, ça et ça et toi?” On veut toujours comparer des loulous du même âge mais au final, ils ne peuvent pas tous être au même “niveau”.
    Je me suis demandée si ça n’est pas vouloir les grandir trop vite parfois. L’exemple, quant on dit à fiston “mais t’as encore ton doudou, mais c’est pour les bébés” et ça me souale parce que ça le “rabaisse” mais merde, il n’a QUE 3 ans 1/2, on peut le laisser un peu profiter de son enfance non?
    Et au final, il sait les dessiner les bonhommes patates, mais c’est un “révolutionnaire” qui n’aime pas faire les choses qu’on lui demande quant il en a pas envie!! (surtout si on insiste “mais machin sait le faire”)

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 14:32)

      Si ça peut te rassurer, TiBiscuit va avoir 7 ans et il a besoin de ses 5 doudous pour dormir!
      Heureusement, la journée, ils restent dans son lit 😉

      Et si elle le pouvait, Chupa emmènerait son doudou à l’école et elle a 5 ans. Chaque matin elle doit lui faire un bisou en le quittant et le soir, il faut qu’il soit dans mon sac pour qu’elle le récupère le plus vite possible.

    La Mère Joie

    (1 février 2011 - 12:42)

    J’adore, il y a des commentaires excellents sur ce billet ! 🙂

    Nashii

    (1 février 2011 - 13:56)

    Tu sais, pour avoir lu mes billets, que les notions de travail, d’intelligence, de QI, de progrès, d’avancement comparé, de scolarisation… c’est vraiment pas simple chez nous… alors je ne saurais quoi te dire, à part, peut être, suis ton instinct et essaie de répondre à la demande de tes enfants. Qu’ils soient épanouis est bien l’essentiel, non?

      MissBrownie

      (1 février 2011 - 14:36)

      Oui, je sais … :worried:
      Comme tu le dis, l’essentiel est qu’ils soient bien dans leurs baskets pour devenir des adultes bien dans leurs baskets.

    gazelle26

    (1 février 2011 - 14:39)

    Ah l’école vaste débat ! ;p) Bien avant d’avoir notre fils, l’homme et moi on parlait déjà de sa future scolarité ! C’est un truc qui nous stress vachement, on a peur qu’il soit “nul ou cancre”, qu’il n’aime pas l’école etc… du coup je sais que mon homme sera très sévère et très droit là dessus (lui n’a pas eu son bac et est devenu pourtant Directeur marketing monde pour une grosse boite mais ça c’est quand même exceptionnel ce genre de situation…) Moi j’étais une fénéante née et du coup je regrette que mes parents ne m’aient pas assez poussée car je sais que j’aurai pu exercer un métier autre que le mien, j’aurai pu mieux réussir en fait si je n’avais pas eu un baobab dans la main…c’est pour ça qu’il faut faire attention quand les enfants sont assez fénéants étant petits il ne faut pas les lâcher, enfin c’est mon avis. Notre fils de deux ans (dans 8 jours) rentre en toute petite section de maternelle en septembre et on pense déjà à la suite Car je suis assez d’accord avec le com d’Elizabeth “Etre le premier, ça permet éventuellement d’aller dans des classes plus fortes, voire dans de meilleures écoles, puis à la fin, de faire de brillantes études. Je pense qu’on a toujours envie du meilleur pour ses enfants, surtout qu’à Paris si tu veux entrer dans de bonnes écoles faut s’accrocher, bref connaissant l’expérience de mon homme et ma propre expérience, c’est sur que l’école sera un des points les plus important pour nous, il pourra avoir tout ce qu’il veut (façon de parler) mais l’école, aucune négociation !

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:16)

      Oui, on a toujours envie du meilleur pour nos enfants mais je n’ai pas non plus envie qu’ils passent leurs journées enfermés dans leurs chambres à travailler… Y a de quoi être dégoûté… Mais faut un juste milieu quand même car si on impose pas un peu, ils risquent de ne rien faire du tout 😉

        gazelle26

        (2 février 2011 - 11:24)

        Je suis d’accord avec toi qu’il faut bien évidemment trouver un juste milieu et puis surtout s’adapter en fonction de la personnalité de l’enfant, y’en a certain qui n’ont pas besoin d’être poussé et d’autres un peu plus…. on est pas des tyrans non plus 😉

    cranemou

    (1 février 2011 - 16:21)

    “je ne rigole pas”?
    nan, je rentre pas dans le débat de l’intelligence relative, masi je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis, on compar beaucoup (trop) nos enfants à ceux des autres alors que finalement, il y aura toujours certains plus en avance que les notres, même si pour nous, bah ils restent les plus malins 😉

    Petoulette

    (1 février 2011 - 18:51)

    ça me rappelle les éval de CP/CE1 de ma petite soeur qui, pour répondre à la question combien font 2 poules+2 poules, avait dessiné toute la famille poule (le papa, la maman, le poussin et sa soeur)… La remarque de l’instit : il ne faut pas écrire dans la marge… Complètement à côté de la plaque! Aujourd’hui, ma soeur, au collège, est toujours aussi douée en maths et en arts plastiques… Comme quoi! Laissons les grandir et apprendre comme ils veulent!

    Carole Nipette

    (1 février 2011 - 20:56)

    Oui ça rejoint bien mon billet… je sais comme toi que ma fille n’est pas bête et qu’elle est dégourdie sur certains points mais le matin à l’école, lors des exercices d’écriture du début de classe, j’ai juste l’impression que ma fille est la dernière de la classe ou presque! et oui il y a finalement beaucoup de parents qui leur apprennent des choses en dehors de l’école et certains écrivent super bien et lisent des mots… je n’arrête pas de me dire que tout va bien, que ma fille n’est pas en retard et qu’elle y arrivera comme les autres mais c’est pas toujours facile… l’école mais la pression mais les autres parents aussi… Nina ne reste pas concentrée longtemps sur autre chose que des jeux ou des loisirs mais c’est de son âge, enfin je croyais 😉

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:12)

      Comme tu dis, les autres parents voulant parfois aller plus vite que la musique nous font douter …

    C-cilou

    (1 février 2011 - 20:38)

    OUh là, vaste problème. Ayant été tous les deux en permanente réussite scolaire, je ne sais pas comment nous réagirions face à un enfant que l’école ne branche pas du tout et qui a d’autres aptitudes que celles mises en avant par l’institution scolaire. Merci d’en avoir parlé, ça cogite dans ma tête, depuis!

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:23)

      J’avoue que j’ai toujours eu des facilités à l’école, je n’avais pas besoin de trop bosser pour y arriver alors je croise les doigts pour que mes doudoux soient comme moi 😉

    Alice

    (1 février 2011 - 22:05)

    L’Epoux était TRES mauvais élève. Il a reprises ses études (équivalence de BAC + Etudes d’infirmier à 30 ans) après un CAP coiffure et une BEP vendeur de disques.
    Moi j’ai suivi mon chemin, bonne élève.
    J’espère ,profondément que nos deux parcours totalement contraires nous permettront d’être à l’écoute de nos enfants et de les aider à aimer ce qu’ils font.

    Notre fils est né en fin d’année aussi, tu avais vu l’étude parue il y a qq semaines?
    ICI
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/12/28/les-enfants-nes-en-fin-d-annee-ont-une-scolarite-plus-difficile_1458582_3224.html

    Camille

    (1 février 2011 - 23:42)

    Ben moi je pense que si Chupa est comme ça, d’une part, c’est qu’elle est encore plutôt petite, et d’autre part, c’est juste que c’est une artiste dans l’âme.
    Non, mais + sérieusement, ça sert à rien de la bousculer, elle va se braquer encore plus, laisse lui le temps de commencer son CP tranquille, surtout qu’en ce moment elle doit être complètement chamboulée avec le déménagement+ Chichi qui va arriver..

    Je me souviens pas du tout à quel âge j’ai su lire, ni écrire, j’étais très studieuse, mais pareil, dés que quelque chose m’agaçait (m’agace, en fait, c’est pareil encore maintenant,) je m’arrête et je bâcle tout..

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:09)

      Toi aussi, comme Chupa, tu dis “ça m’agace” !? 😉

    mamaraph

    (2 février 2011 - 2:19)

    moi j’aurai tendance à ne pas pousser… mais j’ai également un feignant!
    Il vient d’avoir trois ans, il compte jusqu’à 10 en oubliant le 5…les jours ou ca va bien, sinon quand ca le saoule il me dit “oué maman, 1, 2 3,6″… Il connait “la chanson de l’alphabet” mais ne reconnait absolument pas les lettres (sauf le A et le R) et s’en cogne comme de sa première couche.
    j’hallucine quand je vois des mamans qui me disent que leur enfant du même âge compte jusqu’à 30 et reconnait toute les lettres de l’alphabet, qu’ils connaissent toutes les couleurs et les formes et blabla et bla bla.

    je pense pas qu’il soit bête, mais comme toi, je pense que je vais en chier à l’école. il sera adepte du moins j’en fais/mieux jme porte.

    Par contre il est est très sociable, très gentil, il va vers les autres avec bcp de douceur et adore jouer.
    Je crois juste que c’est un petit garcon normal, et je le laisse profiter de son état de “petit garcon”! ils ont bien le temps de grandir!

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:08)

      Ton petit Raph me semble tout à fait normal pour son âge! Compter jusqu’à 10 à 3 ans, c’est génial!
      De toute façon, un enfant peut compter jusque 30 en faisant du par coeur, l’important est de savoir dénombrer, pas réciter.

    Poumok

    (2 février 2011 - 9:44)

    Tous les autres commentaires ont dit des choses très intéressantes, et je ne vais donc pas répéter certaines idées qui m’étaient vennues à la lecture de ton billet, mais juste un détail cependant qui m’a interpellée :
    Il est normal qu’en CP, les enfants confondent parfois les lettres qui se ressemblent, et ce sans que ce soit pathologique ! Quand on apprend à faire du vélo, on tombe ou on met souvent le pied par terre. C’est pareil avec la lecture, ça peut ne pas rouler tout seul ! 🙂

    Et puis les enfants ont le CP + le CE1 pour apprendre à lire, ça aussi ça fait partie des évaluations (un point positif pour une fois !), donc pas de panique en milieu de CP !

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:06)

      Oui, j’avais d’ailleurs moi aussi un problème avec les t et d et les b et les p mais avec un peu de concentration j’ai évité l’orthophoniste 😉

    christelle

    (2 février 2011 - 10:51)

    je te rassure Antoine est un peu pareil que Chupa et j’ai un peu peur pour les devoirs l’année prochaine tellement c’est facile avec Arthur.
    Mais comme toi, je ne pense pas que ce soit un cancre vu les reflexions qu’il me fait de temps en temps mais plutot un fainéant.

      MissBrownie

      (2 février 2011 - 11:05)

      En même temps, comme Chupa, Antoine est jeune, lui aussi est de fin d’années.
      Arthur et TiBiscuit avait 6 mois de plus quand on leur demandaient de faire la même chose, c’est énorme !

    Fanny

    (2 février 2011 - 12:42)

    Chupa sera une paresseuse et aura toutes une gamme de bouquins marrants pour avancer dans la vie (Les Paresseusses)… comme moi !
    Sérieux, j’étais une très bonne élève en primaire, pour devenir un petit cancre au collège/lycée et j’ai quand même fini avec un bac+5. Y’a pas de règles.

    Annesofi

    (2 février 2011 - 20:45)

    Suis épatée par la propreté, l’écriture et les phrases de TiBiscuit. Pour un milieu de CP c’est vraiment très très bien.
    Comme dit Poumok, effectivement l’apprentissage de la lecture se fait sur 2 années.

    il o tresors

    (5 février 2011 - 9:54)

    “je ne rigole pas”
    Note : j’ai pas lu les commentaires

    Sinon, ayant 3 enfants, (actuellement : CE2, CP, GS) tous sont différents et tant mieux, certains sont rêveurs, d’autres des artistes, d”autres très studieux etc… certains ont le “déclic” de la lecture très tôt, d’autres plus tard, certains veulent faire comme leur grand frère ou grande soeur, d’autres fuient cela et se complaisent dans une attitude plus “bébé” : tout cela est bien normal, ils ne passeront pas les entretiens d’embauche en fin de CP, donc, perso, je laisse le dernier s’éclater avec ses dinosaures, il apprendra à lire l’année prochaine, minimiss du milieu, elle, a appris à lire et compter en espionnant sa grande soeur et est donc “en avance” : chacun sa route !!!
    bon courage !

Laisser un commentaire