L’éveil par le Conte

eveil-par-le-conte

A Noël dernier, le Père Noël m’a apporté un livre très spécial : L’éveil par le conte

Ce livre initiatique a été écrit par un vrai conteur. Un conteur qui passe de crèche en crèche, de halte-garderie en halte-garderie et qui divertit les plus petits pour le plus grand plaisir des enfants, mais aussi des adultes car les taties comme il les appelle, ne sont pas les dernières pour prendre plaisir à écouter ses historiettes.

Alors si l’envie me venait un jour de devenir conteuse d’histoire, grâce à ce bouquin, j’ai déjà 25 petites histoires à raconter, mais aussi quelques clés pour arriver à donner envie aux enfants d’écouter, de participer, de rire, d’avoir peur … Un bon moyen de tisser des liens avec les petits enfants.

Je me souviens que TiBiscuit et Chupa ont eu la visite d’un conteur tous les 15 jours quand ils étaient en petite section. Un rendez-vous qu’ils adoraient.

A la crèche, c’était une des puéricultrices qui avait un grand sac en toile colorée. Un sac magique! Il était rempli de peluches, marionnettes et petits objets faisant du bruit. Là était son matériel pour conter des histoires aux tout-petits. Les jours de contes, après que les contes aient été contés, les enfants adoraient fouiller dans le sac et jouer un peu avec les marionnettes. Parce qu’après un conte, on a toujours le droit de toucher.

La puéricultrice tenait au contenu de son sac comme à la prunelle de ses yeux.

Et oui, un bon conteur a toujours un sac à trésor pour donner vie à ses historiette!

A travers ce livre, on découvre l’art de conter, mais aussi à quel point les contes aident les petits à grandir, évacuer, parler …

Voici un passage de ce livre que j’aime particulièrement :

“Quand on parle du loup, on le fait avec malice, pour ne pas être pris au sérieux. De tout temps, en tout lieu, le conte est un récit balisé. Quand je dis “il était une fois”, on est dans le conte, tout ça c’est des bêtises, des sornettes, des contes à dormir debout pour bien dormir la nuit. Quand je dis “Et Cric et crac, mon histoire est finie”, on revient à la réalité. Si le moindre doute subsiste, si un enfant pose la question: “C’est vrai?”, on arrête tout, et on le rassure … Surtout s’il s’agit d’un enfant plus âgé, de maternelle ou de primaire. L’enfant a la certitude que ça se termine bien.

ou encore

” Sans langage, sans tendresse, sans amour, un enfant meurt ou s’éteint. S’il survit, il reproduira plus tard des comportements d’abandon ou de sévices envers ses propres enfants. On ne change pas, on ne nourrit pas un enfant en le considérant comme une chose inerte. La communication avec l’enfant s’établit dès avant la naissance. Un enfant qui aura entendu une berceuse dans le ventre de la mère adoptera la position foetale lorsqu’il entendra de nouveau cette berceuse. D’où la nécessité de leur parler, de leur sourire, de les bisouiller. De les considérer comme des personnes!”

Texte : Jean-Claude Renoux
[1ère participation aux vendredis intellos pour moi!]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

11 commentaires sur “L’éveil par le Conte

    Isa

    (5 août 2011 - 8:40)

    Interressant, je pense que je vais l’acquérir pour ma fille …. cela changera des histoires de princesses et de fées !
    Merci pour cette belle découverte !

    Keju

    (5 août 2011 - 9:11)

    Merci pour cette belle découverte 😉

    Sandrine

    (5 août 2011 - 9:48)

    Je cherche le livre et l’achète : c’est idéal pour les longs trajets !!!

    Mme Déjantée

    (5 août 2011 - 10:22)

    Merci beaucoup de ta contribution!!! Et puis, une référence sur le conte autre que la (passionnante tout de même mais très classique) psychanalyse des contes de fées, cela mérite un détour!!!
    A lundi pour le débriefing!!!

    Sweet Paris

    (5 août 2011 - 10:43)

    J’ai toujours revé d’avoir une librairie et de pouvoir conter les plus belles histoires aux enfants!
    Un peu comme dans le film: “You’ve got a mail”.
    Ce livre a l’air top en tous cas!

    La Mère Joie

    (5 août 2011 - 10:50)

    Chouette participation !

    April

    (5 août 2011 - 13:12)

    Je rêve de savoir conter, je vais peut-être y arriver et arriver à me sentir forte avec ce livre, très belle idée, merci 😀

    Kat (Boitatrucs)

    (5 août 2011 - 19:19)

    Bravo et merci, ça donne bien envie de l’avoir, ce joli livre !

    amandine didine

    (6 août 2011 - 23:48)

    jolie livre , jai bien envie de me le procurer 🙂
    moi qui adorerai raconter des contes a mon loulou , j’ai hate davoir un peu plus de temps a moi le soir afin de le coucher au lieu que ce soit son papa (qui deteste les livres et prefere largement les voiture lol)

      MissBrownie

      (7 août 2011 - 14:27)

      Là ce sont surtout de petits contes à mimer avec des marionnettes, des tissus, des instruments, il n’y a pas d’images à montrer 😉

    […] aux vendredis intellos, j’avais écrit à propos d’un livre intitulé « L’éveil par le conte » qu’on m’avait offert et je me souviens précieusement de ce paragraphe en […]

Laisser un commentaire