La Maternité, Ma Mission

poupon

Il y a moins de 2 ans, j’étais encore à la recherche de raisons valables pour convaincre Mr Réglisse d’avoir un 3ème enfant… Et je dis bien raisons valables! Car des raisons pas valables, il y en a des tonnes… Mais trouver des raisons valables d’avoir des enfants, des raisons qui ne sont pas égoïstes, je ne sais pas …

Je m’étais donné pour objectif d’en trouver 10. J’avais mis la barre un peu haute je crois car j’avais lamentablement séché sur le sujet en rendant une copie quasiment blanche…

Si je n’étais pas capable de trouver 10 bonnes raisons d’avoir un 3ème enfant alors pourquoi en voulais-je un ??? Juste comme ça ?

On peut vouloir des enfants pour ne pas se retrouver seul une fois vieux… Et plus on fait d’enfant, moins on a de risques d’être abandonné une fois âgé. Plus de chances que l’un d’entre eux ne parte pas trop loin du foyer familial. Il y a fort fort longtemps, avec la mortalité infantile élevée, il valait mieux faire plusieurs enfants qu’un seul.

On peut vouloir des enfants pour réduire les impôts ou pour augmenter l’allocation de la CAF … bouh! Pas bien! Surtout qu’au final, je ne sois pas certaine que ce soit un très bon calcul… Le jour où mes parents se retrouveront avec une dizaine de petits enfants à recevoir et à gâter, je ne suis pas certaine qu’ils trouveront génial d’avoir eu 3 enfants se reproduisant comme des lapins… surtout que niveau impôt et CAF, nous ne leur rapportons plus rien!

On peut vouloir des enfants pour jouer avec la nature, voir ce que donnera le mélange des gènes du papa et ceux de la maman comme cocktail. Ça c’est excitant! On met dans un shaker, on secoue et on admire le résultat. A chaque nouvelle tentative, on se demande quelle belle surprise on pourrait encore avoir si on recommençait encore et encore. Une fois une maman de 4 enfants métissés franco-tunisien comme les miens m’avait dit “Plus on fait d’enfants et plus mes enfants ont la peau mate!“. Bizarre, chez nous c’est le contraire. Plus ça va et plus ils sont blancs avec les yeux clairs.

On peut vouloir des enfants juste pour mettre un peu de piment dans son quotidien. C’est vrai quoi, quand on est juste 2, parfois ça manque un peu de piquant, on s’ennuie… avec des enfants, on ne s’ennuie jamais! Vraiment jamais.

Mais alors pourquoi fait-on des enfants ? Surtout aujourd’hui, à l’heure où des groupes écolo décident de ne pas avoir d’enfant du tout pour protéger notre planète Terre …

Pour nos retraites? Comme le disaient nos grands-parents et parents? Pas sûr qu’on en ait une de retraite, même si on fait beaucoup d’enfants.

Juste par amour ?

Alors pourquoi? C’est la question que se posait Maman Top Produit Bébé la semaine dernière dans le cadre des vendredis intellos.

Et si je devais répondre honnêtement à cette question, je citerai un passage de “La sorcière de PortoBello“, un roman de Paulo Coehlo :

“Je sais que j’ai une mission que j’ai refusée très longtemps, et qu’il me faut maintenant accepter. Cette mission, c’est la maternité. Je dois l’accomplir, ou je deviendrai folle. Si je ne vois pas la vie se développer en moi, je ne pourrai plus accepter la vie qui est à l’extérieur.”

La citation ci-dessous pourrait aussi répondre à la question “Pourquoi les avoir conçu jeune?

” Cette même Gloire me demande quelque chose qui est beaucoup plus facile et beaucoup plus généreux qu’une maladie – être mère. Si j’attends trop, je ne pourrai pas être la camarade de mon enfant, la différence d’âge sera trop grande et nous n’aurons plus les mêmes intérêts communs”

Avoir des enfants, c’était juste viscérale, quelque chose qui me rongeait de l’intérieur, un feu ardant qui peine à s’éteindre et qui n’aurait jamais pu s’éteindre avant d’avoir 3 enfants. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises raisons, juste une question de survie. Peut-être un instinct animal.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

34 commentaires sur “La Maternité, Ma Mission

    Sandy

    (19 août 2011 - 7:45)

    Très bel article !!! Merci, miss brownie…

    lexou

    (19 août 2011 - 8:30)

    Il y a tellement de raisons d’avoir des enfants, même si les gens qui n’en veulent pas pourraient trouver des tonnes de raisons de ne pas en avoir!!!Pour le moment, les raisons qui m’ont poussés à en faire un sont toujours bonne, mais moi qui voulait deux ans d’écart entre deux enfants, j’aurais du tourner 7fois ma langue avant de parler, je ne suis pas prête pour le moment!

    MyChoco

    (19 août 2011 - 8:36)

    Tu postes un an après que le moineau est fait son nid derrière mon nombril.
    Si c’est viscéral pour la maman, est ce que ça l’est aussi pour le papa ? Car y’a des papas aussi qui en veulent plein des enfants…

      MissBrownie

      (19 août 2011 - 10:01)

      C’est vrai 🙂
      Pour les papas c’est peut-être comme les chiens qui marquent leur territoire 😀
      Et pourquoi ça ne pourrait pas être viscéral pour les hommes? Par contre, ça leur prend peut-être moins aux tripes que nous…

    La Ptite graine folle

    (19 août 2011 - 8:39)

    J’aime beaucoup. C’est vrai qu’il n’y a pas de raisons “valables”, c’est juste quelque chose dans le ventre qui appelle, qui appelle jusqu’à obtenir ce qu’il désire tant… 🙂

      MissBrownie

      (19 août 2011 - 10:22)

      L’instinct de reproduction peut-être 😛
      Une force mystérieuse

    maman@home

    (19 août 2011 - 8:48)

    Ah si il me semble qu’il existe de mauvaises raisons, comme celle de faire un enfant pour “récupérer” ou “retenir” le papa, ou pour ne plus se sentir seule … enfin c’est mon avis hein

      MissBrownie

      (19 août 2011 - 9:54)

      C’est bien ce que je dis, des raisons pas valables de faire des enfants, il y en a des tonnes 😉

    madamezazaofmars

    (19 août 2011 - 9:44)

    Je le connais bien ce feu ardent qui à peine à s’ éteindre, c’est tres bien dit

    sparkle and co

    (19 août 2011 - 9:55)

    je ne me suis jamais posé la question!

    Libelul

    (19 août 2011 - 9:57)

    Des raisons je n’en cherche pas. Mais l’envie est là …
    Bises,Jane

    fleur

    (19 août 2011 - 10:19)

    Très bel article 😉
    Nous on avait pas vraiment de raison valable d’avoir un pitchoune, c’était viscéral comme tu l’expliques si bien..

    broisha

    (19 août 2011 - 10:49)

    Très bel article, et je crois que j’ai eu les même raisons que toi…
    parce que franchement, vu le monde actuel, c’est pas folichon…

    Céline

    (19 août 2011 - 11:26)

    Et pour le 4ème, combien de raisons ?

      MissBrownie

      (19 août 2011 - 11:28)

      La seule raison pour un 4ème sera que Mr Réglisse en fasse la demande 😉
      Les doudoux eux, réclament déjà un autre bébé

        MyChoco

        (20 août 2011 - 8:43)

        Binh y’aura un quatrième alors !

    anaisl57

    (19 août 2011 - 12:53)

    j’aime beaucoup la 1ere citation, c’est tellement vrai!
    j’espere aussi en avoir 3, mais on vera si Mr est d’accord et si la vie le veut bien…

    laféeclochette

    (19 août 2011 - 13:10)

    Pfff comme je me retrouve dans ton article…. cette envie viscérale…deja maman de 2 enfants et pourtant ce vide en moi,ce ventre “inutile”, cette envie irrepressible d’un 3eme….mais là “encore” (visiblement c’est un schema assez cassique sauf pour certaine 😉 ) le papa ne suit pas… pas les memes instincts? pas les memes envies? mars/vénus ont mis leur nez là dedans encore j’en suis sure!
    Alors ma foi pour le moment et surtout n’ayant pas le choix : 2 ca me va 😉

    mistinguett

    (19 août 2011 - 14:11)

    pour moi aussi, avoir des enfants était vital… je ne sais pas comment le dire mais oui, peut être ma mission dans cette vie ou tout simplement, une envie tellement profonde que rien ni personne n’aurait pu m’enlever… à vrai dire, non, je ne sais pas pourquoi on fait des enfants….

    C’est dur de mettre de mots sur l’envie de maternité mais les tiens sont très bien choisis 🙂 joli billet…

    Maud

    (19 août 2011 - 19:50)

    Pffff…j’avais laissé un super comm sur top produits bébé… Mais ça a pas marché! Alors je vais essayer de retrouver mes mots ici…
    En “bref”, quand j’étais plus jeune, je voulais pas du tout d’enfants (peut-être parce que mon copain de l’époque n’en voulait pas… On finit par s’en persuader aussi…), et bien plus tard, ça a été comme une évidence, et même l’horloge biologique tournaiut trop vite à mon goût! Du coup, marié en 2007, et Chouchou conçu pendant le voyage de noces été 2008… Né en avril 2009. Puis choupinette peu de temps après, née en mars dernier… On était d’accord : on en voulait 2 et rapprochés.
    Maintenant qu’ils sont là… on se demande comment on vivait avant, sans eux! On devait se faire un peu chier quand même… Parce qu’avec eux, on s’ennuie pas! (ils me manquent déjà… ils sont en vacances chez les grands-parents, pour un petit séjour en amoureux à l’occasion de notre anniversaire de mariage… 4 nuits sans eux… Une grande première : on a jamais fait si long, même pour le grand qui a plus de 2 ans! Peut-être un prochain sujet à écrire sur la séparation avec les enfants pour les vacances?)

      MissBrownie

      (20 août 2011 - 11:43)

      Tu aimerais que j’écrive un billet sur la séparation parents -enfants pendant les vacances?

        Maud

        (21 août 2011 - 20:47)

        oui, c’était une idée…. comme ça ! j’en ai déjà écrit un perso, mais j’en étais pas complètement satisfaite, je crois pas avoir réussi à faire passer ce que je ressens vraiment… à moins que vous ne vous sépariez jamais de vos doudoux Mr. Réglisse et toi ?

    Marie

    (19 août 2011 - 23:26)

    super article!

    Quand on me demande pourquoi j’ai fait ma première fille aussi jeune, je ne sais pas trop quoi répondre, à part que c’était là, en moi, depuis plusieurs années, oui, viscéral comme tu dis…

    Quand mon mari ne comprenait pas pourquoi je désirais tellement avoir un autre enfant, je ne savais pas lui dire pourquoi non plus, mais j’étais capable de me mettre dans des états de mélancolie extrême tellement je ressentais un manque en moi. Et je lui disais que juste un seul enfant en plus pourrait combler ce vide…

    J’ai eu mes jumeaux, j’ai été comblée plus que je ne l’esperais, j’ai eu mes 3 enfants comme dans mes rêves de jeune fille, et je me sens toujours comblée, je ne ressens plus le vide en moi.

    Mais parfois, quand j’apprend la grossesse d’une amie, j’ai ce petit pincement au coeur, car je sais que tout ça est fini pour moi… Chaque instant que je vis avec mes bébés, chaque nouvelle chose qu’ils apprennent, je sais que c’est la dernière fois…

    Quand quelqu’un me demande, moqueur (moqueur parce qu’avoir des jumeaux semble parfois aux yeux des autres être quelque chose de terrible) si je compte refaire un petit 4ème, je réponds “non”, mais mon “non” sonne un peu faux….
    Je ne veux pas de 4ème enfant, je ne m’en sens pas capable, mais ce petit pincement au coeur, va-t’il grandir, vais-je ressentir de nouveau un jour ce besoin viscéral? Ca me fait parfois un peu peur.

      MissBrownie

      (20 août 2011 - 11:45)

      Soit quand les enfants grandissent, les nouvelles activités que l’on peut faire avec eux ne nous donnent plus du tout envie de retourner dans les couches, soit on a envie à nouveau d’un petit bébé…

    amandine didine

    (20 août 2011 - 0:09)

    un article qui, comme souvent , tombe bien …
    si tu me suit sur facebook tu devrais comprendre …
    dur decision que jai a prendre , qui concerne loe fait davoir encore des enfants , du moins de pouvoir encore porter la vie …
    ton article me touche , une fois de plus , car les raisons de mes choix se trouvent dans tes phrases, surtout dans le mot ”viscerale”
    un besoin de porter la vie , mais pour moi a quel prix …
    un besoin de mettre au monde , d voir grandir , mais dans quels conditions ,
    je voulais 4enfants , mon hommes 2, on a couper a 3, mais on s’arete a 2 , (pour des raisons medicales)
    j’ai porter la vie 2fois , jai donner naissance 2fois et j’ai 2garcons adorables qui me comblent de bonheur

    Mme Déjantée

    (20 août 2011 - 16:36)

    Merci de ta contribution!!! Pour une fois, je dois dire qu’elle parle plus à mon ventre qu’à mon cerveau!!! Mais je crois que tu peux prendre ça comme un compliment!!!
    Tu ne saurais mieux résumer les questionnements, les tiraillements, les hésitations qui nous chiffonnent Mr Déjanté et moi en ce moment… Est-ce bien fini?? Avons nous eu notre compte??
    Je me sens tellement incapable d’y répondre!!!
    Allez, à lundi pour le débrief et sûrement plus de rationalité!!!

    Xtinette

    (21 août 2011 - 10:21)

    Et penses-tu au 4iè ?

      MissBrownie

      (24 août 2011 - 17:02)

      Je m’étais interdit d’y penser mais comme on me laisse entrevoir des brèches, je commence à m’autoriser à y penser 😛

    working-mum

    (21 août 2011 - 10:56)

    très très joli 🙂

    Maman Sioux

    (21 août 2011 - 13:16)

    En ce qui me concerne, c’est exactement la même envie viscérale, inexplicable, qui ne pourra pas s’éteindre avant d’avoir au minimum 3 enfants ! Je ne sais pas pourquoi pour moi c’est ce chiffre-là, tandis que pour d’autres, 2 ce sera bien assez. Qu’est-ce qui fait qu’en moi, un instinct me pousse à “me reproduire” autant de fois ? Sûrement un vieux truc de perpétration de l’espèce ou dans mon histoire, que sais-je. Mais ce feu est bien là et j’ai fermement l’intention de l’aider à s’apaiser !! 😉

    Top Produits Bébé

    (21 août 2011 - 22:14)

    On est vraiment pareilles, c’était en moi et personne n’aurait pu m’empêcher de fonder une famille une fois que j’avais trouvé mon homme adoré, mon mari. J’en ai parlé avec des amies et c’est très tranché généralement, certaines sont certaines de ne pas en vouloir ou juste un enfant, d’autres au contraire en rêvent depuis des années et se voient avec toute une petite tribu. J’en fais partie comme toi. Tout ce que je peux dire à ceux qui hésitent, c’est qu’il est plus simple de passer de 2 à 3 que de 1 à 2 (ça je l’ai entendu une dizaine de fois). Puis j’aime l’idée d’avoir une famille nombreuse. C’est sûr que c’est du boulot, mais bon, quel est le sens de notre existence ? Donner la vie n’est-il pas une belle mission même si ce n’est pas écolo ? Malheureusement les décennies qui vont arrivées seront marquées par des drames climatiques, peut-être aussi des pandémies. Il y a des scientifiques qui pensent qu’il y a une sorte de régulation pour que le nombre d’habitants n’augmente pas trop (ce serait l’explication de la peste, du Sida, du cancer…). Plus les auto-destructions humaines (guerres, bombes nucléaires, et on peut s’attendre à une guerre bactériologique, à des guerres civiles). Je digresse désolée, mais c’est un sujet que je trouve passionnant et j’en parlerai peut-être vendredi prochain. Bravo pour ton article et pour l’émotion qui en ressort 🙂

      MissBrownie

      (26 août 2011 - 16:41)

      Il est vrai qu’il est plus simple de passer de 2 à 3 que de 1 à 2, après je ne sais pas si ma soeur pense pareil étant donné que ses 2 derniers sont forts rapprochés

    blandinette

    (25 août 2011 - 15:09)

    raisons pour notre 3ème:
    – le papa le voulait
    – déséquilibrer les rôles figés grand/petit, fille/garçon, un parent pour un enfant
    et puis, ‘labsence de raisons, le désir d’être mère….

Laisser un commentaire