Jouer les Pères Fouettards, Mr Réglisse en a Marre

rincer-bebe-au-tuyau-d'-arrosage

Mr Réglisse en a marre. Il aimerait ne plus devoir jouer les pères fouettards. Il dit que ce n’est pas marrant de toujours passer pour le méchant

Pourtant, j’ai besoin qu’il garde un peu ce statut car ici, c’est lui qui détient la vraie autorité.

Avec MyChoco, my sister, on trouve vraiment ça injuste, mais nous ne pouvons que constater que bien souvent, nos ordres, nos paroles se transformant parfois en cris n’ont quasiment pas d’impacts sur notre progéniture. Alors que les papas, dès qu’ils débarquent ça se met à trembler, même sans qu’il n’ait à ouvrir la bouche.

Un exemple ? Mercredi, TiBiscuit refusait de travailler sa dictée préparée. Résultat, avec grand mal, je le punissais dans sa chambre [je sais, la chambre n’est pas une punition mais j’aurai encore eu plus de mal à ce qu’il reste dans un coin]. Plus tard, Mr Réglisse m’appelait pour savoir si pour le déjeuner, il y avait à manger pour lui. Aussitôt, TiBiscuit descendait à pas de souris…

“Tu parlais à qui au téléphone ???”

“A papa”

“Pourquoi? Tu lui as dit que j’ai fait des bêtises ???”

“Il va rentrer manger avec nous et t’emmènera au basket après.”

“Et tu lui diras?”

“Oui je lui dirai”

“Je veux faire mes devoirs! Viens maman, on va faire ma dictée!”

Vous constatez un peu ce pouvoir du papa !! Alors que scène ordinaire avec moi, la maman : C’est l’heure d’aller au lit, je suis entrain de changer Chichi dans sa chambre mais les grands doudoux ont débarqué dans sa chambre et font la java au lieu de se calmer dans leurs lits.

“Vous arrêtez tout de suite et vous allez dans votre lit!”

Personne ne relève la tête. Aucun des grands doudoux ne me regardent. Têtes baissés, ils continuent leurs activités dans la chambre de Chichi. Je répète la même chose 3 fois et aucune réaction… J’ai l’impression de parler pour les murs. Je nous revois ma soeur et moi nous dire “Pfff, elle peut toujours crier maman, on s’en fiche, elle ne nous punit jamais...”. Par contre, notre père, nous le redoutions… Mr Réglisse monte, hausse légèrement le ton, dans les graves alors que quand je hausse le ton, je suis toujours dans les aigus, et hop, les doudoux s’exécutent.

Injustice!

Pourquoi? Pourquoi les mamans ont tant de peine à s’imposer ? Enfin… pas toutes mais beaucoup tout de même…

” Il est assez clair qu’un interdit est spontanément mieux entendu par un enfant, surtout s’il est jeune, quand il vient du père : il a une grosse voix, il est plus grand, globalement plus impressionnant. En général, quand il dit “non”, il n’a pas besoin de le répéter une deuxième fois! Peut-être aussi a-t-il moins tendance à se laisser atteindre par la culpabilité quand il faut hausser le ton. Quand un père s’énerve, il a fondamentalement conscience que quelque chose de juste a été accompli quand la paix revient et que l’enfant obéit. Alors que la mère a davantage un sentiment d’échec s’il y a eu des cris et de la contrainte. Parfois aussi, elle doute tellement de ses capacités à imposer la loi qu’elle devient en effet assez peu convaincante.”

[interview d’Anne Bacus, psychologue et auteur de “L’autorité, pourquoi, comment” pour Vies de famille, le magazine de votre CAF]

Donc en gros, les femmes qui choisissent un futur papa petit avec une voix fluette, elles sont mal barrées, à moins d’être grandes avec une grosse voix ?

En tout cas, d’après Anne Bacus, de nombreux pères ne veulent plus de ce rôle de père fouettard et il ne faut pas faire de retour en arrière en leur imposant ce rôle. Les pères aussi ont le droit d’avoir le privilège de jouer avec leurs enfants, d’avoir une relation câline, sans devoir toujours jouer les méchants.

Faut que je travaille. Que je sois convaincue de ce que j’ordonne. Faut que je me trouve une voix grave. Je sens qu’ils vont bien rire mes doudoux si je me mets à leur donner des ordres avec une grosse voix.

[Le vendredi, on fait chauffer ses quelques neurones – quand on est maman blonde de 3 enfants, on a plus forcément beaucoup de neurones – avec les vendredis intellos! Mais reviendez aussi cet après-midi, il y aura un petit jeu qui ne demande pas trop de neurones !]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

27 commentaires sur “Jouer les Pères Fouettards, Mr Réglisse en a Marre

    Val1603

    (23 septembre 2011 - 9:52)

    Rassure-toi, c’est pareil ici avec mon ado… Bizarrement elle craint plus son père avec qui elle ne vit pas que moi et notre quotidien !!!!!!!!!!!!!!!! Alors maintenant en cas de grosses bêtises, j’appelle le Père Fouettard, et il débarque illico presto !!!!!!!!!!! Et moi je peux souffler…
    Va quand même falloir que je m’entraîne pour le truc de la grosse voix alors 😉

    maman@home

    (23 septembre 2011 - 10:06)

    Je dois avoir une plus grosse voix que l’homme de la maison alors 😉 C’est moi qui m’occupe de tout il ne voit pas les enfants plus de 30mn le soir et le matin c’est l’histoire de 15mn tout au plus. Donc je suis la maman calin mais aussi la maman qui punit et le père fouettard c’est moche c’était le rôle que mon père avait : nous engueuler c’est un peu dommage de les limiter à ça je trouve… mais Mr Réglisse ne fait pas que ça lui donc ça devrait rouler.

    anaisl57

    (23 septembre 2011 - 10:32)

    punaise c’est vrai, deja moi ma fille a un an et j’ai tendance a lui dire “je vais le dire a papa” comme le faisait ma mere!!! c’est dingue je trouve mais deja je sens qu’elle est beaucoup plus receptive quand c’est lui qui parle.

    Sophie

    (23 septembre 2011 - 10:58)

    Ah ouf un discours qui me rassure !
    C’est pareil à la maison et mon fils n’a que 18 mois ! Il a compris qu’avec moi c’était plus facile qu’avec papa et il en joue énormément. J’ai beau crier il s’en moque !
    Par contre du coup, il refuse parfois les calins de papa qui vient de le gronder 10 minutes avant et ça c’est dur pour mon homme…

    etiKeta

    (23 septembre 2011 - 11:33)

    Pas d’accord! ça n0a rien à voir avec la voix ou quoi que ce soit selon moi. Ils passent plus de temps avec toi donc connaissent tes points faibles. Je suis devenue moi même une mère fouetard. J’essaie de ne pas crier mais de ne pas répéter non plus (pas plus de 3 fois) je compte jusqu’à trois et après il ya conséquence: jouet à la poubelle s’il n’est pas ramassé quand je le demande par exemple. Il faut bien sur mettre la menace à execution.. c’est dur au début mais ça marche…

      MissBrownie

      (23 septembre 2011 - 12:00)

      C’est vrai que je menace parfois de mettre les jouets à la poubelle mais je ne l’ai réellement fait qu’une seule fois. Le drame pour mes doudoux!

        Maud

        (25 septembre 2011 - 15:55)

        oui, le truc c’est toujours de bien réfléchir avant de dire quelque chose devant eux.. et souvent la parole va plus vite que la pensée (et le bon sens) malheureusement… parce que si on menace, mais qu’on exécute jamais, on est plus du tout crédible…
        Hier, on était en pleine crise avec Léo, qui faisait tout pour nous mettre en rogne, et riait quand on le grondait ce qui nous mettait hors de nous… on lui a dit “tu veux une douche froide pour te calmer ?”, ce à quoi il s’est empressé de répondre “oui” avec un grand sourire, et là, tous les 2, on a commencé à lui retirer ses vêtements (la scène se passait dans la sdb, juste avant la sieste)… et là, une fois déshabillé à moitié, il s’est “enfin” mis à pleurer, en disant non, non, non.. et il s’est calmé… et on l’aurait fait autrement… ça aurait été la première fois, et peut-être aussi la dernière… si il faut ça pour lui faire comprendre qu’on ne rigole pas, parfois ! C’est dur à vivre, mais je crois qu’à cet âge “difficile”, c’est essentiel… en ce moment c’est vraiment dur avec lui, parfois je craque !

      danslapeaudunefille

      (24 septembre 2011 - 8:55)

      Je note !

    pivoine

    (23 septembre 2011 - 11:34)

    je n’ai aucune autorité (et le papa non plus)

    Luna Part

    (23 septembre 2011 - 11:55)

    ce n’est pas un problème de voix, juste de limite.
    A vous parents de fixer les limites à ne pas dépasser.
    Par exemple ils font les fous dans la chambre alors que l’heure du coucher est passée : rappel de la limite, et sanction au besoin si ça ne suffit pas (par exemple pas d’histoire parce que vous avez dépassé l’heure).

    Les enfants doivent obéir aux parents, les parents doivent protéger les enfants et les limites sont des protections. Une fois que c’est bien intégré par tout le monde (parents+enfants) il n’y a plus de méchant dans l’histoire.

      MissBrownie

      (23 septembre 2011 - 11:59)

      Tu sais, mon problème, je le connais, je n’applique pas toujours la sanction prévue parce qu’ils ont fini par obéir mais souvent beaucoup trop tard.
      C’est moi qui doit changer , être convaincante et convaincue!

        Maud

        (25 septembre 2011 - 15:56)

        … et appliquer la sanction, même s’ils ont fini par obéir… mais trop tard ! 🙂 ici c’est pareil…

    madamezazaofmars

    (23 septembre 2011 - 12:00)

    J’ ai l’impression que tu viens de decrire une scene de mon quotidien

    La Mère Joie

    (23 septembre 2011 - 12:02)

    J’ai toujours su que j’étais un homme ! (ceci est sans rapport avec mon billet du jour :D)

    Anne

    (23 septembre 2011 - 12:56)

    ben moi, j’aimerai bien ne plus être celle qui faut craindre, j’aimerai bien profiter de mes loulous sans avoir à les gronder, punir (toujours le même)… papa est considéré comme un héros. cela dit, quand j’étais petite c’était ma maman que je craignais, je préférais faire signer mes notes à mon père!

    Lucky Sophie

    (23 septembre 2011 - 13:16)

    c’est vrai que la grosse voix me faisait effet quand j’étais enfant mais aujourd’hui avec nos enfants, je ne vois pas cet écart de comportement entre papa et maman…

    charline

    (23 septembre 2011 - 13:32)

    ici pas de role attitre! je suis meme beaucoup plus severe que le papa, mais avec une petite au caractere bien trempe pas de choix que de punir et ma foi peut importe qui le fait, elle obeit

    sandrine (Cambroussienne)

    (23 septembre 2011 - 13:42)

    Ici aussi, lorsque je monte dans les tours (bouh, pas bien !), il n’y aucune réaction… Presque, au contraire, une jubilation à me faire tourner “bourrique”… Mais quand mon Demi agit, même résultat que Mr Réglisse : tout le monde obéit !

      Maud

      (25 septembre 2011 - 15:58)

      j’ai aussi l’impression qu’il jubile quand je commence à me mettre en colère !!

    maman@home

    (23 septembre 2011 - 14:23)

    marrant je viens de lire l’article dans le magazine de la caf en me disant “mais j’ai déjà vu ça quelque part” 😉

    Mme Déjantée

    (23 septembre 2011 - 14:52)

    Merci de ta participation!!! Alors là, je dois dire que j’ai du me faire avoir quelque part!!! Mr Déjanté n’est pourtant pas si petit, ni si fluet… mais alors la mère fouettarde, c’est MOI!!! Il serait plutôt du genre “mais c’est pas si grave….” Mais bon, paraît-il que s’il y en a au moins un, la marmaille est sauvée…alors je positive…!!!

      MissBrownie

      (24 septembre 2011 - 15:37)

      Oui, l’important est qu’il y en ait au moins un des 2 qui fasse respecter la loi 😀

    laetibidule

    (23 septembre 2011 - 15:19)

    C’est aussi un peu le cas ici !!!
    J’avais déjà entendu l’histoire de la sonorité de la voix, que les enfants sont plus réceptif au voix grave !!!
    Mais ce qui embête plus mon Chéri, c’est que quand ils ont un chagrin les loupiots veulent plus me faire des câlins à moi qu’à lui, mais par contre ils savent toujours le trouver pour faire les fous !!!
    bonne journée !!!

    cleopat

    (23 septembre 2011 - 16:33)

    j avoue avoir appelé “au secours” mon mari plus d’une fois mais je pense qu un papa peut aussi bein jouer de son autorité tout en gardant le côté papa câlin !et papa qui joue! comme nous après tout! Car si la maman n arrive pas à se faire entendre et que le papa refuse de jouer ce qu il considère son rôle de père fouettard ça devient très vite difficile à gérer à la maison et en société !
    mais je comprends que monsieur Réglise puisse en avoir assez pas facile d être papa!
    mais pas facile non plus d être maman 😉

    lexou

    (25 septembre 2011 - 15:42)

    j’avais toujours peur de mon père, et jamais de ma mère, et aujourd’hui, crevette c’est la même ;-(

    Maud

    (25 septembre 2011 - 16:01)

    MyChoco c’est ta soeur !!! alors là, au moins, j’ai appris quelque chose 😉 (pour le reste, rien de trop surprenant…:-) )

    la farfa

    (25 septembre 2011 - 16:16)

    Hum… Pour le moment, on a autant d’autorité l’un que l’autre… Mais Surprise n’a que, à peine, un an… Ça changera peut être.

    Par contre, chez mes parents, ma mère n’avait pas besoin de demander le renfort paternel… On savait que, quand elle menaçait, ça serait suivi d’effet… Limite, ma mère avait plus le rôle de la mère fouettarde et mon père celui du gentil. ^^ (mais ils étaient toujours d’accord pour les règles à suivre. Au moins devant nous en tout cas.)

Laisser un commentaire