Le Sommeil de Bébé : La Grande Loterie !

Les bébés et le sommeil, c’est un peu la grande loterie, la boîte de chocolats comme dans Forrest Gump : on ne sait pas sur quel genre de bébé nous allons tomber, l’équation a plusieurs inconnus qu’il faudrait résoudre même si les mathématiques et nous, ça fait 2 …

Avant l’arrivée de bébé, les futurs parents se préparent vaguement à ne plus dormir la nuit après la naissance, mais il est parfois impossible d’imaginer ce qui nous attend après. Comme dans la vie, il y a souvent des injustices, certains parents auront un bébé qui dort dès le retour de la maternité. Qui dort la nuit je veux dire bien évidemment! Quel intérêt qu’il roupille la journée mais pas la nuit? D’ailleurs, ayant une vraie chance de cocus, ces mêmes parents n’auront que des enfants qui dorment la nuit, qu’ils en aient 1, 2, 3, 4 ou 5…

Puis il y a également les autres parents, ceux qui ont tiré le gros lot, qui ont un peu la loose, ceux qui n’ont que des bébés qui ne dorment pas, jamais … qui pleurent tout le temps, qu’ils ne peuvent pas poser, qui ont des coliques du nourrisson … Et les parents de la 1ère catégorie ne peuvent pas imaginer un seul instant à quel enfer ils ont échappé. Tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas savoir ou comprendre.

Quand on parle du sommeil des bébés, on parle souvent du sommeil des nourrissons. Les parents de bébés de 0 à 1 an auront souvent à répondre à la question : “Il fait ses nuits ?”. Après, la question n’est plus posée. Bizarre.

Pourtant, combien de parents d’enfants de 1 à 3 ans vivent des nuits archies pourries ??? Des tas!

Les enfants entre 2 et 3 ans peuvent avoir le sommeil très perturbé, la faute à tous leurs nouveaux apprentissages, à leurs parents qui leur prennent le chou avec l’apprentissage de la propreté ou du langage … de quoi faire des cauchemars.

Exemple !

Mon exemple. (Et je sais que je ne suis pas seule)

Pour me garantir un sommeil réparateur, les premiers mois de vie de Chichi, j’avais fait le choix de l’allaiter allongée la nuit et de ne pas lui changer la couche entre 1h et 7h (ou très rarement). Souvent, Chichi finissait la nuit en cododo et le matin, j’étais fraîche comme un gardon.

Finalement, il a intégré sa chambre vers 3 mois et a vite fait ses nuits. S’il se réveillait, j’avais un matelas à disposition dans sa chambre où je finissais la nuit en cododo. Quand les réveils la nuit sont devenus rares, le matelas a été retiré.

Après des mois magiques où Chichi dormait bien la nuit et se réveillait tardivement, vers ses 9 mois, il a commencé à se détraquer. Les réveils nocturnes sont devenus de plus en plus fréquents. Les pleurs inconsolables également.

Il y a parfois eu des périodes de mieux, puis du pire.

Soudain, Chichi n’a plus voulu s’endormir sans que l’on reste à ses côtés. C’était à ses 18 mois. Même la nuit, s’il se réveillait, il fallait rester parfois 1, 2 ou 3 heures à côté de lui. Épuisant.

Environ 1 fois  par mois, Chichi nous fait 1 nuit bien pourrie. Je n’y vois aucune interaction avec le cycle lunaire bien que j’ai l’impression que ça précède souvent la lune noire. Ce mois-ci, mon bébé de presque 22 mois (demain) nous a fait subir 2 nuits bien moches.

J’ai même cru un instant qu’il se prenait pour un nouveau-né. Je le voyais sursauter dans son sommeil puis se réveiller, comme victime du réflexe de Moro. Il confondait presque la nuit et le jour, à faire de grosses siestes mais à ne plus dormir la nuit. Il ne voulais plus s’endormir que dans mes bras et pleurait dès que je le posais.

2 jours comme ça.

Puis un jour où il était bien épuisé, je l’ai posé dans son lit puis suis partie sans me retourner alors que depuis 4 mois je devais rester à ses côtés jusqu’à ce qu’il s’endorme, que depuis 4 mois, j’avais perdu mon bébé capable de rester 1h dans son lit à babiller avant de sombrer dans les bras de Morphée. Il n’a rien dit.

Enfin si, il m’a dit : “Ma-Man !?”, comme s’il souhaitait me dire “Maman, qu’est ce que tu fais, ça ne va pas la tête ?”, puis plus rien.

Depuis 2 jours, je touche du bois, du singe (je suis singe, TiBiscuit aussi), mais Chichi ne demande plus à ce que nous restions à côté de lui pour s’endormir. En même temps, on le met au lit quand il est épuisé … Hier soir, après un après-midi sans sieste et une grosse colère de fatigue, il s’est écroulé dans les bras de MrRéglisse.

Bref, les livres de puériculture ne peuvent rien pour les bébés et leur sommeil. La seule clé est d’être à l’écoute de son bébé, d’être patient, de donner de l’amour, de l’attention et de se souvenir que nous aussi nous étions peut-être des enfants au sommeil difficile … Pour ma part, c’était le cas…

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

22 commentaires sur “Le Sommeil de Bébé : La Grande Loterie !

    ratounette

    (10 janvier 2013 - 11:09)

    Alors moi je fais partie de la premiere catégorie des parents qui ont eu des marmottes.
    Capuchou faisait ses nuits à la maternité, je ne me suis jamais levée pour lui donner à manger la nuit… en revanche vers 18 mois il a eu un épisode où il ne pouvait plus s’endormir tout seul et se réveillait 50 fois par nuit, on finissait par le prendre avec nous dans le lit et puis au bout d’un mois c’était fini.
    Poussine dort aussi , beaucoup. Pour elle je me suis levée la nuit, mais genre pendant 3 semaines et une seule fois par nuit, maintenant elle est couchée à 20h ou 20h30, dort jusqu’a 8h30 voir parfois 9h30, une heure apres elle repart au lit pour 2h de plus.
    Alors effectivement, je ne saurais jamais ce que c’est que d’avoir un bébé qui ne dort pas, pour moi c’est de la science fiction mais j’imagine très bien dans quel état peuvent être les parents, et tu as raison, il faut etre à l’ecoute de l’enfant qui a un trouble du sommeil.

      Maud

      (10 janvier 2013 - 11:22)

      Wouaw ! ça c’est vraiment le top ! je ne pensais pas faire partie des parents looser… mais c’est quand même pas à ce point chez nous…
      Profite bien 🙂

    amalise

    (10 janvier 2013 - 10:42)

    Quel beau post, et tellement vrai! Je crois qu’on pourrait lire tous les bouquins du monde, écouter tous les conseils, essayer toutes les potions magiques, rien ne marche aussi bien que d’écouter son enfant et de lui faire confiance. Je croise les doigts, ça semble marcher pour moi comme pour toi, apparemment. Bonnes nuits 😉

      Maud

      (10 janvier 2013 - 11:23)

      Moi, j’écoute, mais j’avoue qu’en ce moment, j’entends rien 😉
      Je ne comprends pas du tout quels sont ses soucis en ce moment… je mets ça sur le compte des dents (comme toujours), mais peut-être que je me trompe !

    Maud

    (10 janvier 2013 - 11:36)

    Merci pour ce billet ! Il tombe à pic !

    Je m’estimais plutôt chanceuse avec mes loulous : ils n’ont pas fait leur nuit en sortant de la maternité (quand même!!), mais à 6 semaines pour le premier, et 2m1/2 pour la deuxième… Et quand ils ne faisaient pas leur nuit, ils se réveillaient toutes les 3 ou 4 heures, pour manger, et se rendormaient aussi sec. Ça aussi ça compte !

    Et quand ils ont fait leur nuit, c’était de vraies nuits : des nuits de 10/11h pour le premier et de 12/13h pour la seconde.

    Ils ont aussi toujours fait des bonnes siestes. Et se sont toujours couchés seuls, sans pleurer, sans qu’on les endorme.

    J’ai de la chance. Je sais que ce n’est pas toujours le cas.

    Mais en ce moment, on traverse quelques moments difficiles… comme tu le dis, on pense aux premiers mois et aux premières nuits du nourrisson, pas à la suite. On pense que c’est acquis.
    Le grand nous a fait bien stressé début décembre avec sa toux, ses ronflements, ses apnées du sommeil, et ses sortes de terreurs nocturnes, impossibles à calmer… Ouf, c’est passé.
    La petite, elle a eu aussi quelques nuits difficiles, peut-être à cause de son otite ? de ses dents ? Une nuit horrible avant les vacances, où j’ai trouvé que c’était PIRE qu’un nourrisson, qui lui, dort au moins 3h entre 2 biberons ! Elle se réveillait toutes les demi-heures, en hurlant, on arrivait pas à la calmer… l’horreur.
    La nuit de lundi à mardi, ça a été la java à 4h du matin : des pleurs incessants, et une fois calmée, elle voulait aller jouer !! on comprenait rien… Le matin, quand elle s’est réveillée comme d’hab vers 8h, je l’ai sortie de son lit, et elle s’est endormie presque aussi sec dans mes bras, chose qui n’arrive JAMAIS !
    Cette nuit aussi, enfin la soirée surtout, elle a hurlé toutes les 10 minutes, se rendormait au bout d’un certain temps à la calmer, l’apaiser, l’endormir à moitié dans les bras… Heureusement, pas de réveils entre minuit et 7h !

    La sieste aussi est assez irrégulière en ce moment pour elle : elle qui peut dormir 3h habituellement sans rechigner, elle s’endort 30minutes, se réveille en hurlant, impossible à calmer, il faut la prendre dans les bras, réussir à l’apaiser, mais si on la repose dans son lit, elle se remet à hurler aussi sec ! ca fait plusieurs fois que je dois l’endormir dans les bras (ou presque, parce que si elle s’endort vraiment, ça la réveille quand je la pose dans son lit!!), puis, une fois calmée, et l’envie de dormir retrouvée, elle accepte de retourner dans son lit (ou pas).

    C’est épuisant et j’alterne entre des envies de la laisser pleurer (impression que c’est des caprices), et l’envie de la consoler… je mets ça sur le compte des dents, mais si c’était pas ça ?

    madamezazaofmars

    (10 janvier 2013 - 12:03)

    Depuis que Jajaja a intégré sa chambre, très tard en fait a 18 mois parce qu’on avait pas le choix, il fait des nuits presque correctes. Je dis presque parce qu’il ya toujour sune ou deux nuits par mois ou ça recommence comme quand il était plus petit

    madamezazaofmars

    (10 janvier 2013 - 12:03)

    Depuis que Jajaja a intégré sa chambre, très tard en fait a 18 mois parce qu’on avait pas le choix, il fait des nuits presque correctes. Je dis presque parce qu’il ya toujours une ou deux nuits par mois ou ça recommence comme quand il était plus petit

    Toumpite

    (10 janvier 2013 - 12:32)

    Non, tu n’es pas seule.
    En ce moment, il ne s’endort jamais avant 22 heures; (faut dire que depuis qu’on a déménagé, on vit et dort tous dans la même pièce)
    Et très rarement, il se réveille après 6h30.
    Sans compter les pleurs inconsolables, les “Maman” criés la nuit. Qu’on y aille ou pas, ça ne change souvent pas grand chose. Patience et longueur de temps…

    Madame Moustick

    (10 janvier 2013 - 12:37)

    Moi j’ai des enfants au sommeil pourri. Mon grand n’a fait ses nuits qu’à 4 ans passés et le petit se réveille encore souvent la nuit. C’est comme cela, je ne crois pas qu’ils fassent cela juste pour nous déranger. Mais comme tu le dis bien, il est incompréhensible pour des parents dont les enfants ont bien dormi de nous comprendre sans nous juger, le pire pour moi étant mes parents qui ont eu des enfants loirs ….

    charlotte

    (10 janvier 2013 - 14:35)

    J’étais une vraie marmotte et ma soeur aussi (sauf quand elle a fait ses dents mais c’est une autre histoire!) avec des siestes jusqu’à 7/8 ans! Pour contrebalancer le tout on épuisait sans doute ma mère à force de parler du matin au soir ^^

    FoxyMama

    (10 janvier 2013 - 16:14)

    Moi aussi je suis singe et je me touche la tête pour toi 😉

    leoetlisa

    (10 janvier 2013 - 15:57)

    Ha le sommeil, c’est le plus dur quand on a un bébé je trouve ! Je suis une grosse dormeuse et heureusement, les enfants commencent à apprécier leur lit le matin

    LMO

    (10 janvier 2013 - 16:39)

    Un grand pas pour vous tous! Clair que les bébés ne sont pas tous égaux face au sommeil…

    amanda

    (10 janvier 2013 - 16:53)

    Autant avec le 1er, on a jamais eu de souci, que ce soit pour les nuits ou les siestes (à part quand il était malade), autant avec Gaël, c’est tout à fait différent. Les nuits nickel, à part un période y a quelques mois qui a été assez difficile, 5 à 6 réveils par nuit et quand il est malade je te raconte pas.
    Là ca va mieux. Et les siestes se sont améliorées encore, 1h30 à 1h45 alors qu’avant c’était 30 mins, je vais pas m’en plaindre.

    Bobine

    (10 janvier 2013 - 21:35)

    Je fais partie de la Catégorie des parents chanceux. Et quand je passe une nuit pourrie à cause d’une gastro, je mesure ma chance! Allez dodo Chichi! Bon courage :à

    Vinie

    (10 janvier 2013 - 21:47)

    Pour le coup, je trouve que je n’ai pas trop à me plaindre. Certaines nuits sont atroces mais dans l’ensemble les garçons dorment bien. Puis bon, Timinoo appelle parfois la nuit encore (à 5 ans…) mais je ne l’entend pas alors c’est ConjointChéri qui gère héhé
    Par contre, je suis au taquet pour Tilù : un gémissement et je suis dans sa chambre ! 😛

    Happy Housewife

    (11 janvier 2013 - 0:17)

    C’est bien vrai tout ça !
    Mon grand continue de se réveiller 1 à 2 fois par nuit à 2 ans et demi passés !
    Heureusement, mon 2ème a 3 mois dort bien 😉

    Delph

    (11 janvier 2013 - 1:33)

    J’ai de la chance avec ma fille qui a fait ses nuits tôt et qui depuis longtemps s’endort sans difficulté de 19h à 7h-7h30 mais je sais que ça pourrait changer un jour… Par contre, ça arrive aussi qu’elle se réveille et qu’on soit obligé de rester à côté d’elle jusqu’à ce qu’elle s’endorme mais ça ne prend pas des heures non plus bien que la nuit même 20 minutes ça paraît une éternité! En tout cas, je touche du bois pour toi!

    Sandy

    (11 janvier 2013 - 9:50)

    C’est marrant : on vit la même chose à la maison ! LB a “fait” ses nuits vers 2 mois. Mais, à 9 mois, elles redevenaient caotiques, puis, ça s’est calmé. Depuis quelques semaines ( elle a 2 ans) c’est reparti pour de longs réveils nocturnes…

    christelle

    (11 janvier 2013 - 9:53)

    Bonjour,
    Comme je suis d’accord avec tout ce que tu dis !!! mes deux enfants m’ont fait vivre des nuits d’enfer entre leur un an et leur deux ans et ma fille encore plus et maintenant encore quand elle se réveille (rarement heureusement elle à plus de trois ans) la nuit, il faut rester à côté d’elle parfois une heure ou plus… j’en ai pris un coup nerveusement et je crois que j’aurais pensé avoir une troisième bébé si les nuits de mes premiers n’avaient pas été si pourries !! bon courage et merci pour ce post !!

    Cema et sa Family

    (11 janvier 2013 - 21:46)

    Oh lala que de souvenirs, Nous avons connu beaucoups de nuits difficiles avec Barbalala jusqu’à ces trois ans, alors que ni Barbidou, ni Barbotine n’ont eu ces soucis de sommeil la nuit. Je me rappelle comme cela était dur d’assurer la journée de boulot après ces nuits si difficiles…
    Et en en parlant avec mes parents, j’ai appris, que moi également, j’avais eu les mêmes nuits jusqu’à environ le même âge (3 ans), j’ai d’ailleurs toujours des souvenirs de quelques cauchemards nocturnes que je fesais plus que régulièrement à cette époque qui me reviennent parfois en quelques images, et même après toutes ces années, et je n’arrive toujours pas à m’endormir dans le noir complet, c’est la honte, mais je n’y peu rien, nous dormons donc les volets ouverts !!

    Calou

    (12 janvier 2013 - 21:21)

    Bon il va falloir qu’on stocke du sommeil à l’avance alors !!!
    Je te dirais ça d’ici 6 mois, voir de quelle catégorie on fait partie

Laisser un commentaire