Une complicité Frère Soeur qui évolue

pate-a-modeler-8-ans

J’ai la mémoire courte. Ou non, j’ai une mémoire sélective plutôt.

Je n’arrive plus à me souvenir comment était réellement les relations entre T-Biscuit et Chupa avant, quand ils étaient petits. Oh, je pourrai relire toutes les archives de mon blog, elle remonte à cette époque où ils étaient encore tous les 2 dans la petite enfance, mais en feuilletant l’album photos de 2010, celui que j’ai fait imprimer récemment, j’ai observé attentivement ces photos où T-Biscuit serre Chupa dans ses bras.

J’avais oublié que de telles effusions avaient pu avoir lieu. Même T-Biscuit le nie. J’ai certainement du trafiquer les photos. Cela est impossible qu’il ait pu faire un câlin à sa soeur.

A bientôt 10 ans, jamais T-Biscuit ne ferait un câlin à sa soeur.

Devant ces instantanés du passé, je me suis demandée comment aurait évolué la relation de complicité entre T-Biscuit et Chupa si nous n’avions pas déménagé, ou tout simplement si T-Biscuit n’avait pas trouvé un meilleur copain à juste 2 maisons de chez nous.

Je pense avoir quelques bribes de cette relation fantôme quand le copain n’est pas là, quand il part en vacances ou qu’il n’est pas disponible.

Dans ces moments là, même s’il ne veut pas se l’avouer, T-Biscuit est ravi d’avoir une soeur 18 mois plus jeune que lui. Une soeur avec laquelle il joue à un “Danse avec les stars” à leur sauce ou à “Most Wanted” devant la maison, montés sur leur vélo et trottinette. Je n’ai pas compris les règles du jeu de leur “Most Wanted” mais T-Biscuit presse sa soeur pour qu’elle finisse ses devoirs et vienne jouer avec lui.

Leurs moments de jeu à 2 se raréfient, ils grandissent … malgré tout, ces moments existent encore et j’aime les voir complices. Même si cela suppose que Chichi reste seul à la maison, à pleurer derrière la porte – de laquelle j’ai retiré la clé pour qu’il ne se sauve point puisqu’il sait l’ouvrir – parce que lui aussi voudrait faire de la moto devant la maison (sauf que maman n’a pas envie et a autre chose à faire …)

Puis, finalement, je préfère ne pas imaginer ce qu’aurait pu être leur complicité de frère et soeur dans d’autres circonstances car avoir un meilleur un copain à côté de la maison, ainsi qu’une passion commune : le basket, a fait beaucoup de bien à T-Biscuit.

Je savoure les quelques instants de complicité qu’ils peuvent encore avoir, en croisant les doigts pour qu’à l’âge adulte, ils restent encore de cette complicité.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

10 commentaires sur “Une complicité Frère Soeur qui évolue

    Annesofi

    (18 mars 2014 - 13:07)

    Ah lala… les relations frère/soeur… je peux en parler ! Etant la grande soeur d’un frère 2 ans 1/2 plus jeune que moi, et ayant une fille 2 ans 1/2 plus âgée que son frère… Et ben… c’est pareil !!! Ils ne se font jms de câlins, ni de bisous (pourtant, il y en avait qd ils étaient petits), ils se disputent sans arrêt (et pourtant, ne peuvent pas faire l’un sans l’autre…)
    Comme quoi, c’est bien une histoire intemporelle !

      MissBrownie

      (18 mars 2014 - 13:41)

      Tu vois, naïvement, je pensais que quand c’est une fille en aînée, les relations passaient mieux , mais finalement, je crois qu’ils se chamaillent tous ^_^
      Avec ma soeur, il y a eu alternance de périodes complices et d’autres moins complices. En tout cas, je ne me souviens pas lui avoir fait des câlins ou bisous … mais je ne suis pas câlins de toute façon

    alameresi

    (18 mars 2014 - 14:43)

    Tu vois, tu as bien fait de passer du temps à faire des livres photos ! Et c’est super leurs petits moments de complicité à l’extérieur de la maison, je suis sûre qu’ils resteront complices même adultes!

    cleopat

    (18 mars 2014 - 15:31)

    en te lisant je me suis rappelée qu une de mes filles et son frère cadet jouaient à faire des émissions de radio! ils inventaient des jeux auxquels les auditeurs imaginaires devaient répondre lol
    Il faut que je transfère la cassette que j ai retrouvée avant qu elle ne soit trop abîmée!
    Ce sont des moments de complicité uniques ! Et je crois que plus de quinze ans plus tard , parfois on retrouve cette complicité!et ça fait très plaisir de les voir ainsi !m^me s ils n ont jamais été fusionnels,sans être câlins, ils sont assez proches alors qu ils sont éloignés par les kilomètres! Mais ils savent de temps en temps retourner en enfance ensemble lol
    Tu as le temps ,mais j espère que cette complicité perdurera m^me si à l adolescence il y a souvent des “petites” turbulences 😉

    Zineo

    (18 mars 2014 - 15:40)

    Merci pour cet article, c’est curieux de voir évoluer les relations entre nos enfants 🙂

    Madame Moustick

    (18 mars 2014 - 16:09)

    J’ai un grand frère trois ans plus vieux. Petits nous jouions beaucoup ensemble. À l’adolescence, mon frère m’a “reniée” et ne me parlait plus pour ainsi dire. Finalement, on est proches. Une vraie courbe en dents de scie !

    lavieentisanie

    (18 mars 2014 - 17:33)

    que c’est compliqué ces relations fraternelles…Je te comprends, c’est vrai qu’en tant que parents c’est une chose essentielle que de voir ses enfants s’entendre!

    Maud

    (18 mars 2014 - 20:35)

    Ici, de plus en plus de complicité… et de bisous ! Depuis quelques temps, ils aiment se dire bonsoir avant d’aller au lit ! Il leur faut le bisous de l’autre, et faire un bisou à l’autre, et vice versa, c’est valable dans les 2 sens…
    Bien sûr, parfois ils se chamaillent, mais de moins en moins, et léo fait de moins en moins souvent mal à sa sœur (mais mieux vaut ne pas parler trop vite, demain c’est mercredi !). Ce soir, il a quand enfilé toute sa tartine de babybel fondu d’un seul coup pour ne pas avoir à lui en donner ! J’ai bien cru qu’il allait s’étouffer… 🙁 mais bien souvent, il accepte de lui faire goûter ce qu’il a dans son assiette… Il l’aide malheureusement aussi parfois à finir la sienne !! L’autre jour, j’étais partie étendre le linge pendant qu’ils mangeaient, ils avaient tout deux un steack coupé en morceau, et Noémie en avait encore un paquet à mâcher ! Quand je suis revenue, tout était liquidé ! Je trouvais ça un peu rapide pour Noémie… et en fait léo l’avait “aidé”… j’ai jamais su combien il en avait mangé, mais quasi tout je pense ! 🙁 depuis je surveille de près, et interdit de piquer dans l’assiette de l’autre ou d’accepter ce qu’on donne son mon consentement ! 😮
    Léo aide aussi parfois Noémie dans les tâches quotidiennes : si elle s’habille et n’arrive pas à défaire ses boutons, il lui fait… c’est trop mignon ! 🙂

    madamezazaofmars

    (19 mars 2014 - 8:19)

    Je n’ai que des garçons, très complices pour l’instant, mais je ne sais pas comment ça vaévoluer dans le temps

    Hysterikfamily (julie)

    (19 mars 2014 - 10:03)

    J’espère que je pourrais aussi assister a des moments de complicités comme ça avec les miens (même si eux auront presque 5 ans d’écart) …

Laisser un commentaire