La vie à Bord du Costa Serena

port barcelone costa croisiere

Comme j’ai toutes les photos de la croisière à trier, avant de vous raconter un peu nos escales à Civitavecchia (Rome), Naples et Barcelone, je vais tenter de vous conter la vie à bord du Costa Serena.

Il se peut que je compare un peu avec l’Horizon de Croisière de France, parce que ce sont les 2 bateaux de croisière que je connaisse  et que j’ai eu du mal à ne pas comparer.

Il parait que sur le Costa Serena, il y avait autant de français que d’italiens. Il y avait également des allemands, des espagnols et anglophones mais les français et italiens sont majoritaires. Pourtant, mon sentiment était que les italiens étaient en plus grand nombre, même si nous avons croisé de nombreux français. D’ailleurs c’était rigolo de parler à tout le monde en anglais puis s’apercevoir ensuite qu’ils étaient français.

Sur l’Horizon de Croisière de France, c’était une croisière à la française. Tout le monde (ou presque) parlait français. Chaque matin, nous étions réveillés au doux son de la voix du directeur de croisière qui nous annonçait la météo et les quelques formalités de débarquement.

Sur le Costa Serena, la tâche pour Stefania, la directrice de croisière, est plus ardue. Elle doit présenter et clore les spectacles du théâtre en 5 langues. Tout de suite, c’est moins convivial. Du coup, le matin, aucune voix ne nous réveille ou nous annonce la météo. Le réveil a plutôt le son de portes de cabine qui claquent vers 7H30… Ce qui n’a jamais réveillé mes doudoux, ni ne m’a empêché de me rendormir. En vrai, il est difficile de ne pas faire claquer les portes des cabines. Enfin cela ne nous a pas dérangé.

Nous ne sommes pas vraiment matinaux dans la famille … vous devez commencer à le savoir. Du coup, les 2 seuls jours où nous avons eu le choix de tous les buffets de petit-déjeuner furent celui où nous avions pris une excursion à l’aquarium de Gênes avec rendez-vous au théâtre à 8h et celui du débarquement où nous devions quitter notre cabine pour 8h (en vrai, nous l’avons quitté à 8h15 avec un Chichi tout endormi et décoiffé)

Sur le Costa Serena, j’ai donc plus eu l’impression d’une croisière à l’italienne. La preuve, nous avons eu une soirée Italie au restaurant, la majorité des chaînes de télé était en italien, tout comme les matchs de foot retransmis sur écran géant le soir, devant la piscine. En plus, à la carte, on pouvait choisir : entrée / pâtes / plat / dessert. D’ailleurs, moi qui suis une vraie bouche à sucre, je fus un peu en manque … honnêtement, les desserts n’étaient pas le fort du menu alors que quiconque me connaissant pourra affirmer que je regarde le dessert en priorité. Puis pour le goûter, le menu était … PIZZA ! Heureusement, il y avait des fruits.  MrRéglisse, lui, était ravi, il est beaucoup plus salé que moi. Malgré tout, je n’ai ni perdu ni pris du poids durant cette semaine … pourtant, j’en ai fait de la marche !

Pour l’anecdote, sur la carte postale que T-Biscuit a envoyé à son meilleur copain, il a écrit :

“Les frites sont bonnes !”

Avec le personnel de bord, il valait mieux savoir baragouiner en anglais. En effet, notre serveur ne comprenait pas le français. MrRéglisse a pu mettre en pratique ses cours d’anglais. Il a l’habitude avec ses voyages pro d’être avec des italiens, espagnols ou portugais et aime ce mélange des cultures. C’est vrai que c’est enrichissant.

Mais donc, à part ces quelques points, comment se passait la vie à bord ?

J’avoue que j’étais curieuse de savoir comment se passait une croisière en avril, quand la météo peut être capricieuse. D’ailleurs, notre croisière en Méditerranée a été ponctuée par la pluie et les éclaircies. Les températures étaient printanières. Ni chaudes, ni froides : parfaites pour les excursions !

Dans ces conditions, il est vraiment très appréciable d’avoir 1 piscine couverte et chauffée à bord ! C’est le cas sur le Costa Serena ! Il y a même 2 piscines d’eau de mer pouvant être chauffées et couvertes. Elles l’ont été quasi toute la durée de la croisière. Ces piscines étaient bordées de jacuzzis bien chauds et interdits aux enfants.

Lors de la journée en mer, quand on se rend bien compte qu’il y a 3000 touristes à bord, la surveillance autour de la piscine est accrue pour faire respecter les règles.

Je rêvais du jacuzzi mais MrRéglisse étant enrhumé, j’ai du me sacrifier et accompagner Chichi dans la piscine d’eau de mer. Pendant 30 minutes, j’ai un peu fait la tête (comme une petite fille capricieuse) car la piscine était bondée d’enfants qui ne savent pas dire “pardon” (dans aucune langue) et qui t’éclaboussent et te donnent des coups (mais la sécurité a bien fait son travail en les rappelant à l’ordre). T-Biscuit et Chupa, eux, étaient aux anges.

Quand il fait beau, il y a également une piscine extérieur avec toboggan. Les jacuzzis extérieurs étaient ouverts, ainsi que le mini bassin bien chaud pour bébé dans lequel il n’y avait presque jamais personne.

Pour les adultes désireux de calme, sur le Costa Serena, il y a le spa Samsara. Pour les parents avec enfants, il faut réussir à mettre les enfants au club, chose que nous n’avons pas réussi à faire … A chaque fois que nous y sommes allés (au mini club), T-Biscuit faisait 3 pas en arrière en voyant que la majorité des enfants étaient plus jeunes que lui. Chupa aurait aimé y aller, mais avec son frère. Puis Chichi, nous ne l’aurions pas mis sans T-Biscuit et Chupa avec lui. Pourtant, je suis certaine qu’ils auraient apprécié. Surtout Chupa et Chichi. T-Biscuit se rapproche désormais trop de la Teen Zone. Ils ont préféré jouer les boulets.

Du coup, pour me détendre un peu et m’éloigner un peu des disputes frère-soeur, je suis allée profiter de l’espace Spa seule. Musique zenifiante, calme, chaleur. Je me suis réchauffée sur les bancs chauffants avec vue sur le port, puis j’ai fait un tour dans les bains turcs, dans le sauna qui ne m’a pas paru très chaud (en tout cas, je préfère la chaleur sèche au hammam), dans la salle de thé où l’on peut se préparer un thé, dans la salle de repos avec air thermal et dans la piscine balnéo bien chaude.

Le Spa Samsara est un joli endroit, à l’écart de l’agitation du reste du bateau.

Sur le Costa Serena, tout est fait pour qu’on ne reste pas en cabine et qu’on profite des animations. Contrairement à Croisière de France où les cabines sont équipées d’une télé récente, proposant des chaînes françaises et même des films très récents chaque jour, ce qui permet de rester en cabine sans s’ennuyer (pour moi du moins), chez Costa croisière, la télé est vieille, les films sont payants et les chaînes sont italiennes à 80%. Avec Chupa, nous avons tout de même regardé The Voice of Italy ou How I Met Your Mother et Once Upon a Time en italien … même Horse War en italien ! On s’y fait ^_^

Hors cabine, il est possible de s’occuper au cinéma 4D ( que l’on a testé et aimé), à la salle de jeux vidéo (que l’on a énormément testé), aux tables de ping-pong et au babyfoot (souvent pris d’assaut, mais mes hommes ont réussi à y jouer un soir), sur les ponts, à regarder la mer ou encore sur le terrain de sport où T-Biscuit a joué un peu au basket lors de la journée en mer.

Le soir, nous mangions au premier service de 19h00. Après, nous allions au spectacle de 21h45 (le même que celui de 20h15 mais pour les gens du 1er service).

Le spectacle du soir était un moment très attendu par les enfants. T-Biscuit et Chupa voulaient toujours être au premier rang. Parfois, l’animation était même assurée au restaurant grâce à un groupe de serveurs pro en chorégraphie et en playback. Des moments de bonne humeur partagée entre croisiéristes.

Les shows des artistes indépendants étaient assez chouettes et le show de Gala de la troupe du Costa Serena était vraiment beau.

Le soir, avant ou après le spectacle, les croisiéristes se promènent dans les boutiques, regardent les photos, boivent des cocktails, participent aux animations du grand bar Appolo, jouent au casino …

Le soir, après 22h, il y a de l’ambiance et c’est plutôt plaisant !

MrRéglisse et Chupa ont testé les pistes de danse du grand bar Appolo et du salon Luna où il y a chanteurs et orchestre, dans une ambiance assez jeune.

Quelques soirées, il y a également eu de l’animation autour de la piscine, notamment lors de la nuit blanche. Comme je restais en cabine avec Chichi (qui dormait un peu plus tôt ayant zappé la sieste), je n’ai pas vraiment profité de tout cela, mais les échos que j’ai eu de ma petite troupe étaient très positifs.

Je me suis souvent demandée comment certains pouvaient se réveiller à 7h, profiter des escales, puis profiter des animations jusqu’au bout de la nuit … mais ça ne devait pas être les mêmes personnes. Ce n’est pas possible lol

J’oublie certainement des choses sur la vie à bord, mais mon billet est déjà assez long comme ça. Une chose est sûre, cette nouvelle croisière n’a fait que confirmer que nous aimons la formule “croisière” ! Se réveiller chaque matin dans un nouveau port, un nouveau décor, c’est fantastique. Cela nous donne encore plus envie de tester d’autres destinations. Nos voisins de TGV revenaient d’une croisière à Gibraltar et maroc par exemple.

Made, notre steward de cabine nous a souvent fait sourire avec les animaux en serviettes éponge qu’il laissait sur nos lits, puis il m’a sauvé, un soir où MrRéglisse m’avait laissé sans carte avec un Chichi épuisé alors que ses doudoux étaient enfermés dans la cabine d’en face.

Notre serveur, un jeune philippin ayant été blogueur avant de monter à bord et ayant fait 5 ans de philo, était également quelqu’un de très souriant et sympathique.

Si au départ, j’ai eu un petit coup de blues de découvrir que nos chambres n’étaient pas communicantes, finalement, nous nous sommes bien adaptés à la vie à bord. Notre semaine est passée à la vitesse de l’éclair et nous laisse de nombreux doux souvenirs (même si on a prévenu T-Biscuit que la prochaine fois, il restera chez ses grands-parents car il râle trop – même si au final, il finit par apprécier).

N’hésitez pas à poser des questions.

piscine exterieur costa serena

sculpture serviette eponge

 

vesuve costa serena

 

Croisière offerte par Costa Croisière pour reportage

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

7 commentaires sur “La vie à Bord du Costa Serena

    maman est occupée

    (29 avril 2014 - 17:01)

    C’est bizarre mais j’ai lu ton article et ça ne me donne pas du tout envie : c’est peut-être le côté “club de vacances” et les horaires imposés qui me rebutent un peu.

      MissBrownie

      (29 avril 2014 - 17:18)

      Une croisière, c’est totalement ça : un club de vacances sur l’eau 😉 Moi ça ne me dérange pas les horaires. Même si on se réveillait tard, il y avait toujours ce qu’ils appellent le buffet “petit-déjeuner continental” ouvert jusque 11h. Après au buffet, on trouvait des parts de pizzas toute l’après-midi et soirée si on voulait. Ne pas avoir à cuisiner ni penser aux courses, c’est un tel confort pour moi 😛

    Marie

    (29 avril 2014 - 20:01)

    C’est vrai que la croisière c’est une super chance de pouvoir visiter pleins de villes de différents pays. Il faudrait que j’en fasse une, un jour ^^

    Vinie

    (29 avril 2014 - 22:09)

    Ah lala, ça laisse rêveur quand même !

    lanabc

    (29 avril 2014 - 23:00)

    Moi ça me tenterait bien quand même. ce qui m’attire le plus c’es la mer. En lisant ta conclusion, je me suis dit que Ti-Biscuit avait les prémices d’un Ado…

    madamezazaofmars

    (30 avril 2014 - 20:49)

    Moi je voudrai vivre la meme chose mais beaucoup plus au Nord 🙂

    StephV

    (2 mai 2014 - 17:19)

    Ca me fait trop penser au club med en fait …
    et sinon, les croisières ça ne sera jamais pour moi ….. mal de mer, je vomis tripes & boyaux :-/

Laisser un commentaire