Naufrage

1407403116209

Par dessus mon combishort de bain, j’ai enfilé mon bermuda Rip Curl de surf et mon tee-shirt anti-uv Sea Surf Sun, mais ce n’était pas pour aller surfer. Pourtant, ce jour là, il y avait beaucoup de vent et la mer arrivait sur la plage en rouleaux dignes des vagues de l’océan Atlantique. J’aurais éventuellement pu surfer si j’avais eu une planche et que j’avais su surfer. Mais il y avait bien trop de monde dans l’eau de cette plage du centre ville.

Si j’étais autant habillée pour aller me baigner, ce n’était pas non plus pour éviter les piqûres de méduses. Pourtant, celle de la veille aurait pu me pousser à prendre quelques précautions.

Mais si je n’étais baignée en combishort, j’aurais été la personne la plus dénudée de la plage. Ici, toutes les femmes entrent dans l’eau avec au minimum un corsaire et un tee-shirt en matière maillot de bain, ou pas.

Si nous avions décidé de nous rendre sur cette plage, c’est surtout parce qu’elle est plus proche de la maison de belle-maman et il est donc plus facile de faire des aller-retour pour y aller avec toute la famille. Puis, nous avions appris que la veille, il y avait eu des incidents dans l’hôtel où nous allons habituellement et nous n’avions pas vraiment envie d’y mettre les pieds… il semblerait que cet hôtel soit à éviter pour y séjourner.

Cependant, je n’aime pas la plage du centre ville, mais j’ai fait un effort, j’ai pris sur moi. Elle est si sale … Les gens sont si peu respectueux de l’environnement. J’ai peur d’y attraper une maladie.

Cela me fait penser à quel point je me rends compte ici du fléau que sont les sachets plastiques pour la planète. Ils sont partout, souillant la nature, la rendant moins douce à regarder, l’étouffant … et il faudrait des années pour nettoyer ce carnage.

Mis à part, T-Biscuit a adoré la plage du centre ville et ses grosses vagues. Avec Chupa, son cousin et MrRéglisse, ils sont restés longtemps à sauter, se laisser emporter ou se battre contre elles. Ils n’ont même pas râlé que l’eau soit infesté d’algues ressemblant à des brocolis marrons.

Chichi, lui, même avec sa bouée et dans les larges bras de son papa, était terrorisé.

Lui et moi sommes restés un peu à lutter contre les rouleaux.  Nous nous en sommes pris une puis deux puis trois dans le visage et on a abdiqué.  De toute façon, j’étais désormais aveuglée. L’eau très salée me brûlait les yeux, je n’arrivais plus à les ouvrir.

MrRéglisse m’a mis Chichi dans les bras et j’ai tenté de rejoindre la plage tout en gardant ma dignité, sans tomber ou bousculer, malgré mon aveuglement passagé.

De retour à notre emplacement, j’ai bien eu du mal à trouver une serviette dans le sac. Je n’y voyais rien.  MrRéglisse ne comprends pas que l’eau de mer me brûle à ce point les yeux.  Comme si je le faisais exprès …

Chichi aimant beaucoup la mer a tout de même voulu tenter d’y retourner, armé de sa bouée, là où l’eau était moins profonde et les vagues moins fortes, mais il était comme un naufragé, se laissant porter par les flots, accroché à sa bouée.

J’ai tenté de lui apprendre à sauter avec la vague. Il s’est vite lassé, tout tremblant de peur et a préféré jouer au bord de l’eau avec pelle et seau.

De là, nous avons observé un bateau touristique en bois passer, puis un blanc. Mon tout-petit continuait à observer l’horizon dans l’attente d’un 3ème bateau.  Jamais 2 sans 3 dit-on. Mais il n’est jamais arrivé.

Épuisés, Chupa et MrRéglisse sont sortis de l’eau, se sont séchés et nous avons décidé de faire un premier aller-retour vers la maison. T-Biscuit souhaitait en profiter encore alors il resta avec son cousin et son oncle 15 minutes de plus.

Peu après notre départ à tous, le 3ème bateau est arrivé.  Un plus gros bateau en bois : le Sultan. Un concurrent du bateau touristique Barberousse au port de plaisance. Les vagues étaient fortes. Il n’a pas pu éviter les rochers.  Et sur la plage où nous étions 30 minutes plus tôt, les baigneurs ont pu le voir s’échouer avec 153 personnes à bord.  Un Naufrage sur la plage.

Heureusement, tout le monde a pu être secouru avant que le Sultan ne coule.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

4 commentaires sur “Naufrage

    FoxyMama

    (8 août 2014 - 13:53)

    ben dit donc, quelle chute !
    j’ai un jour assisté à la chute d’un petit avion de tourisme à la plage de Dunkerque. Les gens ne sont pas morts heureusement, ils ont juste évité la plage bondée de justesse pour s’échouer dans la mer.

    nuagedelexou

    (9 août 2014 - 8:51)

    Et ben…ça doit être impressionnant une histoire pareille!!!

    cleopat

    (9 août 2014 - 11:38)

    Des passagers qui ont du avoir une sacrée peur Quelle panique ça a du être sur le bateau et sur la plage ! Heureusement ça semble bien finir pour tout le monde ! Et tant mieux si tes enfants n ont pas assisté à tout ça

    Vinie

    (9 août 2014 - 14:34)

    Oh bah dis donc, ça doit faire bizarre de voir ce genre de choses arriver…

Laisser un commentaire