Un Retour Doux et Piquant {Sem 33 * 2014}

img1408355785022

Lundi dernier, nous sommes allés faire un dernier doux plongeon dans la méditerranée puis nous avons dit “A l’année prochaine ! ” à la plage. Pour cette dernière journée complète sur le sol tunisien, il faisait vraiment très très chaud. Trop chaud. Heureusement, pour soulager mes piquantes jambes lourdes, j’avais pensé à emporter mon gel Circulymphe de Santé Verte. Sans cela, je crois que j’aurai passé une bien piquante nuit, malgré la climatisation de la chambre.

Mardi, comme demandé sur les réservations de vol, nous sommes arrivés à l’aéroport pour nous enregistrer à 13h30, après un dernier déjeuner en famille. A peine entrés dans le hall, nous apprenions déjà que notre vol aurait 50 minutes de retard. Finalement, il a eu 2 piquantes heures de retard … ce qui ne nous arrangeait absolument pas puisque nous devions prendre un TGV après afin de regagner Lille … Nous avions vu large sur les horaires de train, mais avec 2 heures de retard sur l’heure de décollage prévue, ça devenait très très piquant.

Notre avion a finalement atterri à 21h pour un TGV à 21h47. Le temps de descendre de l’avion, de prendre le bus, de passer le contrôle de douane, de récupérer les bagages, de courir du terminal 3 jusqu’à la gare en traversant la route puis en prenant la navette CDGVAL et bien il était un peu plus de 21h50 et je n’avais plus de souffle (c’est ça de ne pas faire de sport). Nous avions raté notre train.

Heureusement, tout n’était pas perdu puisqu’il y en avait un dernier pour Lille à 22h07. Enfin, suite à une mauvaise gestion du trafic, le train venant de Montpellier et celui venant de Marseille qui devaient fusionner pour ne plus faire qu’un n’ont jamais fusionné et ce dernier train est parti avec 30 minutes de retard. Nous avons réussi à trouver des places libres en 1ère classe.

Nous sommes arrivés en gare de Lille Europe à presque minuit et totalement frigorifiés par les 16° lillois car, pour une raison obscure, je n’avais pas prévu de pulls pour le retour alors que j’en prévois toujours. Seul Chichi avait un gilet. Je pense qu’à force d’avoir entendu MrRéglisse me répéter : “Ça, tu en as vraiment besoin . Ne prends que ce qui est utile, il n’y a pas de place dans les valises“, et bien j’ai oublié les pulls dans un coin.

Chupa a pleuré tellement elle tremblait. Elle avait peur d’avoir mal à la gorge.

Trouver un taxi pour 5 à minuit en plein mois d’août n’est pas chose aisée … Heureusement, après une dizaine de minutes d’attente, un taxi est apparu et même s’il ne pouvait prendre que 4 personnes en toute légalité, il nous a reconduit tous les 5 chez nous.

La maison avait été rangée avant notre départ donc elle paraissait propre. J’étais même contente, Zétoune n’avait laissé qu’un vomito de boule de poils sur un tapis et cette fois, elle n’avait pas eu la mauvaise idée d’avoir un abcès au cucul qui … enfin bref, tout me paraissait parfait. Il y avait juste beaucoup de poils à aspirer sur les tapis de la salle de bain, du palier et sur la couette de Chupa.

Sauf qu’en y regardant de beaucoup plus près, il y avait des trucs qui bougeaient parmi les poils … des puces !!! Et oui, malgré les coups de spray anti-puces sur le chat avant notre départ, des puces avaient proliféré en notre absence dans les poils de Zétoune. Dans ces cas là, tu regrettes un peu d’avoir voulu un chat semi-angora avec pleins de poils mi-longs … un peu comme quand j’avais regretté que Chupa ait les cheveux très longs quand elle avait eu des poux.

Fatiguée par le retour et le froid lillois, je me suis réchauffée en retirant tous les draps, les lavant directement à 60° en programme vapeur anti-allergie et j’ai passé l’aspirateur jusque 2 heures du matin.

Depuis notre retour, nous tentons toutes les méthodes pour venir à bout des puces : spray anti-puces, shampooing répulsif, pipette traitement anti-puces actif 1 mois dans le cou, sans oublier le spray sur les tapis et le canapé … malgré tout, à chaque fois que nous peignons Zétoune avec le peigne spécial, on retrouve encore une ou 2 piquantes puces … Une chose est sûre, Zétoune n’a jamais eu le poil aussi doux et soyeux.

Le mercredi matin, T-Biscuit s’est réveillé avec l’oeil gauche tout rouge et qui grattait … Heureusement, il me restait du dacryoserum. Périmé depuis 2 mois, mais qu’est ce que 2 mois ?

Mercredi et Jeudi ont donc été consacrés aux courses : pour remplir le frigo et les placards vides et pour remplir les cartables de fournitures scolaires, et au nettoyage.

J’en ai également profité pour chouchouter un peu mes cheveux qui ont souffert du vent, du sable, du sel et des baignades quotidiennes … C’est bien simple, ils étaient devenus incoiffables : une sorte de paille fourchue. Je ne pensais qu’à couper. Sauf qu’après un shampooing ultra doux sans silicone, un démêlant au miel sans silicone ni parabène puis de l’huile suprême PHYTO Paris, ils m’ont semblé à nouveau tout doux.

Les doudoux ont eu de douces retrouvailles avec les enfants des voisins.

Vendredi, nous avons fait une douces soirées pizza entre amis, avant l’arrivée de 2 prochains bébés dans notre petit groupe qui perdure depuis la fin de mon DUT. 14 ans de douces soirées post-DUT entre amis. Bientôt nous serons tous dans le clan des parents.

Samedi, il y a eu la virée chez Leroy Merlin pour choisir le carrelage des futurs toilettes du haut. Mais nous ne sommes pas encore vraiment fixés. Puis MrRéglisse n’arrive pas à trancher : toilettes suspendues ou pas ? Avec un tout petit espace et la pente du toit, c’est un peu compliqué surtout que mon homme fait ça seul.

Dimanche, doux repas de famille chez Myzotte (toujours au top avec son Ours pour le menu et le gâteau d’anniversaire !) pour fêter les 5 ans de ma nièce Poupouce et revoir la Souricette qui a déjà 1 mois.

Dommage qu’on ait perdu 20° pendant nos 2h30 de vol et que nous ayons retrouvé la pluie … Passer de l’été à l’automne en 2h30, c’est piquant.

Ah! J’oubliais, j’ai terminé mon roman “Le Maître de la lande” juste avant de partir. J’ai ainsi pu le rendre à ma belle-soeur avant le retour en France. C’est un roman à suspens plutôt court avec beaucoup de description de la lande durant les 150 premières pages, mais dont les 100 dernières pages sont plutôt prenantes. En attendant l’avion, j’ai débuté un roman que j’avais en version ebook sur mon téléphone : “50 nuances de Grey”, mais j’avoue être relativement déçu par l’écriture trop simpliste, les répétitions … bref, j’ai un peu de mal, mais je continue car je veux en savoir plus sur l’énigmatique Christian Grey.

Retrouvez plus de photos sur mon compte instagram

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

8 commentaires sur “Un Retour Doux et Piquant {Sem 33 * 2014}

    Mam Alamaison

    (18 août 2014 - 19:51)

    Sacrement piquant le retour en effet, ça fout un peu le bourdon de rentrer mais d’enchainer avec les petits tracas dur dur, quel courage d’avoir gérer les fournitures si tôt après le retour. Bon on peut dire que maintenant t’es de nouveau un peu tranquille non?

    La fée Lili

    (18 août 2014 - 21:29)

    Ouille, un retour plus que piquant en effet ! Ici aussi, on est passé directement de l’été à l’automne, dur dur de retourner au travail aujourd’hui 🙁

    Bon courage pour les derniers préparatifs avant la rentrée.

    alicedeaaz

    (18 août 2014 - 21:53)

    je donnerais un 2/20 à ce retour un peu (beaucoup) trop piquant… ma pauvre copine <3

    lavieentisanie

    (19 août 2014 - 0:14)

    dur dur le retour!!!!
    chez nous c’est pareil, on n’arrive pas à se débarrasser des puces! quelle plaie!!!
    et pour la météo….no comment….

    La montréalaise

    (19 août 2014 - 9:16)

    Piquant retour quand même!!

    Féelyli

    (19 août 2014 - 15:03)

    Pas facile le retour et le choc des températures ! Bon courage pour les puces et bonne nouvelle semaine.

    Maud

    (19 août 2014 - 20:57)

    déjà pour nous ça a été un choc le changement de températures…. alors je n’ose pas imaginer pour vous !!
    pour les puces, un jour, j’ai eu un chat et surtout des puces, dans mon petit studio de 24m2 c’était la plaie, impossible de m’en débarrasser… j’ai fini par acheter une sorte de grenade : on dégoupille et on quitte la pièce… 😮
    moi j’en suis à la fin du 2… je connais Grey de mieux en mieux 😉 bientôt le 3 !

    madamezazaofmars

    (19 août 2014 - 22:01)

    J’avais suivi ça de loin et j’ai beaucoup pensé a vous, quelle galère !

Laisser un commentaire