La Peinture, c’est comme les nuages

Chichi est un drôle de petit artiste en herbe. Parfois, il me rappelle Chupa qui jusqu’en grande section était qualifiée de “pas douée” en graphisme. Je me rappelle à quel point sa maîtresse de moyenne section se désespérait qu’elle fasse enfin un dessin qui ressemble à quelque chose de réelle pour le broder sur un sac, plutôt que de faire du Mirõ. Pourtant, aujourd’hui, Chupa a un certain don artistique. En tout cas, elle dessine de magnifiques renards et loups.

Chichi ne dessine pas beaucoup. Il sait faire des bonhommes patates, mais juste le minimum. Quoique, ils ont des cheveux et souvent un zizi. Mais il préfère largement “construire” un bonhomme avec des piles ou des crayons alignés que de le dessiner. Il me fait sourire quand il me dit :

“Maman, il me faut encore une pile, mon bonhomme n’a pas de bras”

Il me fait sourire également quand il aligne des craies crasses et les fait parler entre elles, leur donnant comme prénom leur couleur. Dans ses moments, je me demande pourquoi on achète des jouets aux enfants. Petit, mon homme jouait avec des bouchons de bouteille, les transformant en soldats, faute d’avoir de vrais soldats et aujourd’hui, Chichi joue avec des crayons et des piles. L’imagination est merveilleuse.

Dimanche, Chichi était triste de ne pas pouvoir aller au cinéma. Je lui ai expliqué que son frère et sa soeur allaient voir un film que lui ne pouvait pas voir. Qu’en plus, ils mettraient des lunettes pour le regarder, comme quand nous avions été voir Dragons 2 et que cela lui faisait peur.

A la place, je lui ai proposé de faire de la peinture. Le genre de chose que j’accepte exceptionnellement. Mais j’étais malade et je voulais lui faire plaisir.

Il a accepté ma proposition avec joie.

Parmi toutes les couleurs au choix, il a d’abord voulu du noir. Beaucoup de noir. Puis du orange. Quand j’ai mis la photo de l’oeuvre sur instagram, une instagrameuse m’a fait remarqué que mon tout petit avait l’air très en colère. C’était sûrement vrai. 

Ce n’est qu’à la 3ème peinture qu’il a mis des couleurs douces et pastelles.

D’habitude, je jette les dessins et les peintures. Oui, j’en garde vraiment très très très peu. Sans regret. Mais là, cette peinture en rouge et noir, résultat de la colère de mon Chichi, je l’ai observé et comme quand je regarde les nuages, j’y ai vu des choses.

J’ai demandé à Chupa de me dire ce qu’elle y voyait. Le loup, elle l’a vu immédiatement, comme moi. Avec un stylo blanc PILOT, elle a dessiné le loup.

Le corbeau, elle ne l’a pas vu tout de suite, mais moi, je le voyais très bien alors j’ai fait son contour, parce que Chupa ne voyait pas un oiseau dans le même sens que moi.

dessiner sur peinture

Le résultat final nous a beaucoup plu. A Chichi aussi.

Cette peinture, je n’ai pas du tout envie de la jeter. J’ai envie de la conserver précieusement.

img1412027511362

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

2 commentaires sur “La Peinture, c’est comme les nuages

    madamezazaofmars

    (30 septembre 2014 - 14:49)

    Elle est tres belle cette peinture et je comprends tres bien que tu ne veuille pas la jeter.
    Moi je garde tout, je suis une maman un peu folle

    nuagedelexou

    (5 octobre 2014 - 8:50)

    Wahou c’est canon!il devait être frustré de ne pas aller au cinéma et à choisi des couleurs pour exprimer son mécontentement!tu devrais l’a transformer cette peinture en objet par exemple avec mme pop and kid´s non?

Laisser un commentaire