Ne me prends pas par la Main

20140905_120039

J’écoute mes enfants. Beaucoup. Pas toujours assez pour eux.

Comme je les écoute, je pense les connaître très bien. Pas parfaitement. Mais je pense que je les comprends mieux que MrRéglisse, même si nous ne sommes pas toujours d’accord et que lui aussi pense très bien les connaître. Néanmoins, je prends toujours son avis en considération. Puis je peux toujours me tromper.

Je vois et je sais quand ils ne vont pas bien. D’ailleurs, je ne lâche jamais prise, jusqu’à ce qu’ils finissent par m’avouer ce qu’il ne va pas.

Je suis assez contente de savoir qu’ils n’ont pas peur de me parler, même si parfois, il y a des choses que j’aimerai ne pas entendre, même si parfois, ils me parlent un peu comme si j’étais leur copine.

Comme Chichi n’a que 3 ans 1/2 et qu’il parle bien que depuis 1 an environ, je dirai que j’apprends à le connaître. Son caractère évolue. Le petit garçon qu’il devient est différent du bébé qu’il était. L’école l’a transformé.

Je l’observe, j’observe ses réactions, je tente de mettre le doigt sur ce qu’il attend du monde qui l’entoure, de ce qu’il a besoin pour que ce soit plus facile.

L’école est une usine à règles.

Je vous l’ai déjà dit, Chichi a du mal avec l’autorité.

Hier soir, je l’ai vu. Quand l’Atsem a posé sa main sur sa tête pour l’empêcher de venir vers moi parce qu’il y avait encore 2 parents devant, son visage s’est fermé. Le petit garçon souriant est soudainement devenu sombre. Ensuite, c’est sur moi qu’il s’est libéré de cette frustration. j’avais tout fait mal : je n’avais pas rapporté sa moto, je n’avais pris qu’un ourson alors qu’il avait très faim. Il n’a fait que râler et crier.

Chichi ne veut pas qu’on le prenne par la main, pas si il ne l’a pas décidé. Je veux dire par là qu’il ne veut pas qu’on l’accompagne dans les expériences de la vie s’il n’en ressent pas le besoin. Il n’attend pas qu’on vienne à son secours. Le secours, il le demande s’il le veut. Alors il n’aime pas que j’anticipe l’aide que je pourrai lui apporter, que ce soit pour mettre son déguisement ou aller faire pipi.

Il veut faire tout seul.

Il veut rentrer dans la classe tout seul, même si c’est en pleurs. Il ne veut pas de la maîtresse ou de l’Astem pour lui donner la main et l’accompagner dans la classe. Alors ce matin, il a tenté de se faufiler pendant que la maîtresse avait le dos tourné, mais elle est revenue quand il était à mi parcours. Il a paniqué et est revenu se blottir contre moi en pleurs, me confiant “Y a quelqu’un, je peux pas passer”. Finalement, l’Astem l’a pris par le bras. Il a hurlé. Je suis partie car rester aurait été pire.

Ce midi, une Atsem attendait, lui tendant la main pour le conduire au dortoir avec un autre petit garçon. Telle une fusée, il m’a lâché puis a couru vite dans le couloir, évitant la main tendue. J’ai dit à l’Atsem :

“Il veut y aller tout seul

– D’accord, c’est aussi bien comme ça, m’a-t-elle répondu”

Voilà, Chichi, c’est Monsieur tout seul, ou plutôt Monsieur Ne me Touche pas, sauf si tu as gagné ma confiance, comme cette petite fille de sa classe qui a eu l’immense chance de pouvoir le serrer dans ses bras. Elle n’imagine pas le privilège qu’elle a eu. Il ne laisse que peu d’enfants le toucher, hormis son frère, sa soeur et ses cousins-cousines.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

4 commentaires sur “Ne me prends pas par la Main

    alameresi

    (5 septembre 2014 - 15:50)

    Je le trouve attachant dans ta façon d’en parler de Chichi ! Plume a le même problème avec le “toucher”, elle n’aime pas les bisous à part ceux de son frère et les nôtres. Cette année, sa maitresse réclame un bisou matin et soir à tous les enfants de la classe. Plume a réussi à lui dire doucement “non, juste bonjour avec la voix”, ce fut un grand soulagement pour elle. En petite section, elle a mis beaucoup de temps comme chichi à dire bonjour à haute voix en regardant bien sa maitresse… Ah cette réserve…

    lanabc

    (5 septembre 2014 - 20:27)

    “Chipoune veut faire toute seule ” est une phrase que j’entends très très souvent et pourtant elle a à peine 2 ans et demie… Et elle n’aime pas les bisous et n’est pas très câline… Je sais que Chichi est né le 11 mars ma Chipoune le 13 et je dirais que je suis aussi comme ça, je déteste qu’on me touche et je veux faire toute seule, je suis née le 9. C’est peut être dans le caractère des poissons

    petitdiables

    (8 septembre 2014 - 12:03)

    Avec un peu moins de force, Cromignon est pareil: il veut faire tout seul. On lui apprend petit à petit à demander de l’aide, ce n’est pas évident!

    mapoussetteaparis@yahoo.fr

    (9 septembre 2014 - 11:38)

    Le côté faire tout seul c’est pareil pour Little Marmot souvent je plaisante en disant qu’il nous va nous demander son studio l’an prochain. On verra comment l’école accepte son besoin constant d’autonimie et d’indépendance l’an prochain.

Laisser un commentaire