Première fois à la Cantine et Dommages collatéraux

20140802_190900

Tout a commencé lundi soir.

Cette année, avec MrRéglisse, nous avons pris la décision de mettre tous les enfants à la cantine 1 journée par semaine. Une grande première pour Chichi. Mais avoir un jour par semaine sans aller-retour à faire, j’en ressentais le besoin. Cette journée me permettra de pouvoir déjeuner avec mes amies, avec MrRéglisse, de prendre des rendez-vous sans grosses contraintes horaires … bref, une décision un peu égoïste. Malgré tout, je pense que cela peut être bénéfique pour mon tout-petit de manger en collectivité, de voir comment ça se passe.

Jusqu’aux vacances de la Toussaint, cette journée de cantine est le mardi.

Elle changera peut-être après car finalement, le mardi est une grosse journée pour T-Biscuit qui, l’après-midi, enchaîne piscine avec 1h30 d’entrainement de basket.

Lundi soir, je culpabilisais déjà d’imposer la cantine à Chichi et appréhendais sa réaction.

La cantine, sans savoir vraiment ce que c’était, il rejetait et disait ne pas vouloir y aller. Alors je n’insistais pas trop, me disant qu’il serait toujours temps le lendemain matin de lui expliquer à nouveau.

Alors, le lundi soir, pour faire diversion, Chichi m’a plutôt raconté sa journée.

Être assis sur les toilettes est une formidable position et un lieu magique pour confier ses peurs. C’est ainsi que pour la première fois de la journée, juste avant d’aller au lit, Chichi me racontait que la maîtresse avait fait quelque chose, peut-être une comptine ou un jeu, je ne sais pas, où il fallait tourner ses bras l’un au dessus de l’autre comme un moulin et que c’était bien.

“Toi aussi, tu as tourné tes bras comme la maîtresse ?

– Non, z’ai pas fait moi

– Pourquoi tu ne l’as pas fait

– Bah ze pouvais pas, ze n’avais pas mon pouvoir …

– Ah bon ? Mais il était où ton pouvoir ?

– Dans mon ventre

– Il fallait le sortir de ton ventre alors …

– Mais je l’ai avalé alors il voulait pas sortir”

Ce pouvoir j’imagine qu’il s’appelle “confiance en soi” et pour le moment, en classe, Chichi est trop … je ne sais pas , introverti ou timide ou peureux ou juste observateur pour avoir le pouvoir. I’ve got the power ! C’est tout à fait ça.

Du coup, je lui ai dit que j’espérai que le lendemain, il arrive à faire sortir son pouvoir de son ventre. Son pouvoir lui donnerait peut-être la force d’aller à la cantine.

Mardi matin, T-Biscuit et Chupa ont expliqué à leur petit frère qu’eux aussi mangeaient à la cantine et qu’ils se verraient certainement. Du coup, Chichi était un peu plus motivé.

Nous sommes partis dans la bonne humeur à l’école.

Puis, en sortant Chichi de la voiture, je remarque qu’il n’a pas pris de doudous … Pas de doudous pour une journée complète d’école avec sieste … Oups !

Bien évidemment, il s’en est aperçu devant la porte de la classe, pendant que je lui expliquais où je mettais son bavoir, sa couleur et que je lui montrais l’éléphant dessus.

Je l’ai dit à la maîtresse qui m’a conseillé de le ramener au plus vite. Elle m’a dit “surtout pour Chichi“, comme s’il était particulièrement pleurnichard.

Du coup, j’ai poussé Chichi dans sa classe en lui disant que j’allais chercher son doudou et que je le rapportais après. Il m’a répondu OK et est parti dans sa classe sans pleurer, pour la 1ère fois depuis la rentrée.

Comme je n’avais pas d’enfants à récupérer le midi, j’avais prévu de déjeuner avec mes copines, chez mon amie, jeune maman depuis 3 semaines. Première fois que j’allais découvrir son bébé tout chaud.

Pour avoir eu 3 enfants, je sais bien que les jeunes mamans mangent à n’importe quelle heure donc, avant d’y aller, je suis allée me chercher un sandwich.

Je voulais un Subway. Je n’en avais pas mangé depuis que Chichi était un tout petit bébé comme celui de ma copine … enfin pas vraiment puisqu’il avait l’air d’avoir 2 mois à la naissance. Arrivée devant le Subway, j’ai découvert qu’il était fermé … pour toujours. Je me suis rabattue sur une boulangerie Paul. Avec mon menu, je voulais un Orangina, mais il n’y avait plus de canette. Il n’y avait que des bouteilles pour 0,70€ de plus.

Je ne suis jamais allée toute seule chez mon amie alors j’ai voulu utiliser mon GPS. Mais il me fallait son adresse, que j’avais sur Messenger, sauf que je n’étais pas chez moi et que mon téléphone m’annonçait que j’avais mangé tout mon forfait internet. J’ai maudit T-Biscuit et son jeu Clash of Clan à cet instant et j’ai rechargé mon option internet. Là, mon téléphone m’a annoncé un trajet de 3h et 10 minutes … Y avait-il des bouchons ? Non, j’ai compris quelques kilomètres plus loin que mon téléphone me donnait le trajet piéton …

Après toutes ses émotions, j’ai enfin pu me détendre avec mes amies, tout en ayant une grosse pensée pour mon tout-petit qui devait être à la cantine.

Le soir, après les TAPS, Chichi avait le sourire et son doudou entre les mains. Il avait vu T-Biscuit à la cantine et était tout fier d’y avoir mangé, prêt à réitérer, même s’il paraît qu’il a pleuré pour ne pas y aller. La peur de l’inconnu.

Les grands doudoux nous ont rejoint. T-Biscuit avait les cheveux mouillés. Il sortait tout juste de la piscine. Quand j’ai annoncé qu’on rentrait à pieds, il a protesté :

” Maman ! Tu sais bien que j’avais piscine et qu’après j’ai basket, ce n’est pas le jour pour rentrer à pieds … tu sais bien que la piscine me donne mal au ventre … En plus, je n’ai pas de chaussettes car Machin les a mouillé dans le vestiaire !”

Arrivés près de la maison, T-Biscuit est parti derrière le gros tableau électrique à l’entrée du clos plutôt que de marcher sur le trottoir, pour rire, je lui ai dit :

“Qu’est ce que tu vas faire derrière ? Tu vas faire caca ? (Oui, humour nul digne d’un enfant de moins de 10 ans, mais comme il avait mal au ventre, je voulais le taquiner)

– Mais maman, ce n’est pas un chien, a protesté Chichi”

A peine rentrés, juste le temps pour T-Biscuit de se changer et il fallait repartir. 1er cours de basketball de T-Biscuit pour cette nouvelle saison. Les mamans étaient assises sur le banc à papoter, mais un papa restait debout. Chichi le regarde, puis dit bien fort juste à côté de lui :

“Pourquoi il ne s’assit pas lui ? Il va casser le banc ?”

La suite et fin de l’histoire est moins drôle. Chichi m’a fait tourner en bourrique entre vouloir rester au basket et rentrer à la maison, puis a failli me faire mourir d’une crise cardiaque 3 fois en voulant s’enfuir de la salle de sport dont la porte est toujours ouverte. J’ai fini par l’attacher dans son siège auto, le laissant hurler tout son soûl, pour les 10 minutes d’entrainement qu’il restait, prévenant T-Biscuit de me rejoindre dans la voiture.

Mon tout-petit était comme fou en rentrant à la maison, hurlant qu’il voulait retourner au basket.

Chupa a demandé :

“Qu’est ce qu’il lui arrive ? Il a la rage ?”

Nous ne l’avions jamais vu comme cela. Dans un accès de colère, il s’est jeté sur moi pour me mordre le bras. Outch.

A-t-il voulu me faire payer sa première fois à la cantine ?

Ah, et plus tard, Chichi m’a appris qu’il avait finalement fait sa sieste sans son doudou car il ne le trouvait pas dans le filet à doudous …

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

22 commentaires sur “Première fois à la Cantine et Dommages collatéraux

    lavieentisanie

    (10 septembre 2014 - 8:52)

    ça faisait beaucoup d’émotions pour lui….tn tous cas, son histoire de pouvoir qu’il n’arrive pas à sortir du ventre me fait penser à Tisane…en PS et début de MS, elle refusait de participer, chanter en classe. Puis la maîtresse de MS a beaucoup travaillé sur sa confiance en elle, et je pense que ça va mieux depuis.

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 22:58)

      Il m’a encore parlé de son pouvoir ce soir. Il m’a dit que si demain c’est la Maitresse A qui est là, il n’aura pas son pouvoir …
      T-Biscuit n’a pas sorti un son en TPS et PS. En classe de MS, sa maîtresse l’a pris en soutien pour voir s’il était plus à l’aise en petit groupe et ça a été une révélation, même s’il faut encore qu’il se motive fort fort pour lever le doigt en classe.

    Maud

    (10 septembre 2014 - 8:55)

    Le début m’a bien fait rire…. Mais la fin est piquante !

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 22:59)

      Oui, très piquante … 24h plus tard, j’ai encore une marque sur l’avant bras :-/

    petitdiables

    (10 septembre 2014 - 9:14)

    Outch…j’ai un petit colérique, même si ça passe vraiment avec le temps, alors je compatis…

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:00)

      Ses colères sont rares mais celle là était puissante :-/

    Mam Alamaison

    (10 septembre 2014 - 9:19)

    C’est bien qu’il réussisse à exprimer son angoisse ou manque de confiance avec cette histoire de pouvoir, une étape de plus de passée, celle de la cantine, pas simple tout ça pour des petits, mais il s’en sortira grandi et plus confiant aussi… et toi un peu plus légère ça fait du bien de penser à soi un peu.

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:02)

      Oui, finalement, la cantine ne l’a pas traumatisé

    madamezazaofmars

    (10 septembre 2014 - 9:52)

    Si il parle c’est déjà beaucoup, au moins il extériorise

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:07)

      Oui, c’est vrai que j’ai la chance qu’il s’exprime beaucoup et plutôt bien donc il est plus facile à comprendre

    Vinie

    (10 septembre 2014 - 10:32)

    Hé ben dis donc, on peut dire qu’il avait un trop plein d’émotion à décharger ton Chichi !

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:09)

      C’est ce que je pense … parce qu’il avait fait la sieste donc il n’était pas fatigué.
      Même s’il n’avait pas vraiment mal vécu sa journée, il a eu besoin de me le faire payer lol

    Marie

    (10 septembre 2014 - 10:34)

    Dur la fin de la journée.
    Ici aussi, 1ère fois à la cantine cette semaine et ouf il réclame d’y retourner. Pas de soucis voyons ^^
    Pareil, Chloé et Liam peuvent se voir pendant l’inter classe. C’est quand même bien pratique c’est écoles qui font maternelle et primaire, et ça rassure les petits derniers.

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:12)

      T-Biscuit et Chupa ne peuvent pas croiser Chichi durant les récréations mais ils mangent à la même cantine donc si les grands vont au 1er service, ils se croisent 🙂

    Bobine

    (10 septembre 2014 - 12:08)

    Ce n’est pas moi qui te culpabiliserait de les laisser à la cantine. Je suis à la maison depuis début septembre mais ils mangent à la cantine 3 jours sur 5. Sinon comme tu le dis, je ne peux rien faire de mes journées. Ils n’ont pas l’air de s’en plaindre (à part le poisson du vendredi :))

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:14)

      T-Biscuit s’en plaindrait d’y manger plus, même si avant il y mangeait tous les jours. Là, 1 journée, ça lui va.

    lanabc

    (10 septembre 2014 - 21:41)

    La fille de ma copine fait aussi des crises depuis sa rentrée en PS. Faut dire qu’elle était garder aussi par sa mère et ne comprend pas ce qui lui arrive.
    Tu as bien raison de prendre une journée pour toi, il va s’y faire

      MissBrownie

      (10 septembre 2014 - 23:24)

      C’est clair que Chichi était beaucoup plus cool avant de découvrir la vie en collectivité mais bon, c’est comme ça ^_^

    Emma FoxyMama

    (10 septembre 2014 - 22:46)

    Bref n’importe quoi !

    lamiteorange

    (12 septembre 2014 - 10:33)

    Hé bah dis donc…

    Emma FoxyMama

    (13 septembre 2014 - 12:42)

    La journée du n’importe quoi je veux dire 😉

Laisser un commentaire