Comme un Ouistiti

2014-11-26 02.16.24Ce matin là, j’étais fière de moi.  A 8h38 à peine, nous étions dans la voiture.  J’avais l’espoir que les 2 portes d’entrée de l’école maternelle soient encore toutes les 2 grandes ouvertes à notre arrivée.

Sur le chemin menant de la voiture à l’école, soit environ 300 ou 400 mètres, j’ai du mal à évaluer les distances, je marchais à vive allure sur des talons de 5cm, mon max, et portant mon 18kg dans les bras, pour ne pas perdre de temps.  La brise fraîche du matin faisait larmoyer mon oeil droit, comme tous les matins. J’aime débuter mes journées avec la tête de la mère de famille désespérée que ses enfants ont déjà réussi à faire pleurer, même si c’est faux. En vrai, je pourrais régler cela en quelques séances d’orthoptie mais je fais au plus vite en réglant mes soucis à coup d’ibuprofene. Ce jour là d’ailleurs, ma mère a tenté de me rendre aveugle en me montrant un album jeunesse gris avec du orange fluo contrastant, sous un néon.  Le résultat a été immédiat.  Mes yeux n’ont pas supporté et la migraine ophtalmique a été directe.

Enfin, je faisais donc ma marche rapide matinale lestée de 18kg et je franchissais la ligne d’arrivée avec le peloton, heureuse de notre exploit.

Dans la bonne humeur, je notait un C, à côté du prénom du Chichi, pour cantine, pensant déjà à mon resto du midi, puis je checkais l’état du bavoir.

Pendant le câlin interminable de Chichi devant sa classe, je me disais à moi même que certains parents prenaient l’école pour un gala, en observant une petite fille vêtue de sa plus belle robe à volants, parfaitement parfaite pour Noël.

J’entendais encore les pleurs de Chichi quand dans la salle de motricité, j’ai croisé ce monsieur répandant des balles de plastique colorées sur le sol, sous des projecteurs.  Je ne savais pas qu’un spectacle était prévu …

Puis, sortant de l’enceinte de l’école, j’ai entendu :

“Aujourd’hui, les enfants sont tous sur leur 31 !”

Le flash ! La photo de classe !

J’ai visualisé mentalement mon tout-petit : le cheveu en bataille, la trace d’oreiller dans l’épi, portant son tee-shirt rayé banal et certainement un peu de chocolat au coin de la bouche …

J’ai zappé. Encore.

Il ne dira peut-être pas ouistiti mais il aura l’air d’un ouistiti …

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

14 commentaires sur “Comme un Ouistiti

    mamanuages

    (26 novembre 2014 - 6:17)

    Ça fera des bons souvenirs… Non ? Et puis même les cheveux en bataille ils sont toujours beaux nos loulous

    Anais de confidences d'une maman bio

    (26 novembre 2014 - 8:47)

    Je pense que tu n’étais pas la seule ! Et de toute manière, les consignes des photographes d’école sont tellement bêtes que les photos sont toujours nulles chez nous…
    Cette année la consigne c’était : “Ne montrez pas vos dent, souriez la bouche fermée”… bref un résultat calamiteux , du coup j’ai pris la version “grimace” de la photo de classe, au moins les enfants se sont lâchés, par contre les portraits individuels sont d’une tristesse 🙁

    madamezazaofmars

    (26 novembre 2014 - 9:09)

    C’est le genre de truc que j’oublie a coup sur et c’est quand j’arrive dans la classe et que j’entends les mamans donner des consignes à leurs enfants que ça me fait tilt

    cleopat

    (26 novembre 2014 - 9:41)

    bah il sera le plus mignon des ouistitis ! 😉
    je regardais justement des photos de classe des mes enfants ces jours ci et je me demandais pourquoi ils étaient habillés comme ça (pas terrible !^^)
    c est loin je ne m en souviens plus, mais il y a des chances que j’ avais du oublier aussi lol

    PetitDiable

    (26 novembre 2014 - 11:16)

    Ca m’est arrivé aussi de zapper, mais j’ai eu de la chance, Pouillette était bien habillée ce jour là, ouf! C’était un bon BadMother ça! ^^

    FoxyMama

    (26 novembre 2014 - 12:23)

    Hahaha j’ai habillé MissT de sa plus belle robe à volants de Noël hier pour la photo avec le Père Noël. Sauf qu’elle n’a pas voulu monter sur les genoux du barbu et qu’elle a renversé son bol de soupe sur sa robe à midi 😀

    myzotte

    (26 novembre 2014 - 12:06)

    ha ha :^)

    Lucky Sophie

    (26 novembre 2014 - 13:16)

    L’effet au saut du lit c’est très mode non ?! 😉

    lavieentisanie

    (26 novembre 2014 - 13:26)

    au moins tu auras une photo de Chichi au naturel! perso je préfère! le jour de la photo de classe, j’ai vu un mpetit garçon de la classe de Tisane avec un noeud pap’….j’ai trouvé ça too much!

    Maud

    (26 novembre 2014 - 14:15)

    Mdr 🙂

    Vinie

    (26 novembre 2014 - 15:11)

    Je n’habille jamais les garçons plus joliment que d’habitude pour la photo de classe. Je préfère les avoir au naturel, comme dans la vie de tous les jours 😛

    Marie

    (26 novembre 2014 - 15:42)

    ^^ J’imagine bien!
    Ici ça se passe en mai, voir juin du coup les tenues sont légère et je trouve que c’est plus simple de paraître au mieux ^^ En tout cas c’est la période de l’année où Chloé est constamment en robe et comme je prends soin de bien choisir les robes que j’achète, je suis jamais déçue .

    parisienneavincennes

    (27 novembre 2014 - 13:04)

    et dire qu’il font maintenant du gel “effet saut du lit” ..

    Maristochat Bellemam'

    (29 novembre 2014 - 19:59)

    Ça fait des anecdotes rigolotes à raconter! Et je suis sûre que ce ouistiti là sera très joli!

Laisser un commentaire