Chroniques de ce Jeudi 9 avril 2015

dessin sur feuilles volantes

Ce jeudi 9 avril 2015, j’ai pris ma pause cappuccino à 17h30 … encore pire qu’un mercredi. Habituellement, je la prends vers 14h00 – 14h30. Enfin, avant la fin des feux de l’amour. Mais pas aujourd’hui.

Ce jeudi 9 avril 2015, j’avais décidé de remettre Chichi à l’école car il n’y étais pas allé mardi pour cause de fièvre modérée, grosse toux et regard tombant à la Droopy. Il a du prendre froid pendant la chasse aux œufs. Mais ce matin, toute sa classe allait au cinéma pour petits voir un film et je n’avais pas envie qu’il rate ce moment. Il avait tellement aimé la sortie précédente pour aller découvrir “Qui voilà”. Le matin, il n’a pas fallu traîner. Il fallait être à l’école 15 minutes plus tôt et MrRéglisse n’était pas là pour m’épauler. Il était dans un train qui le mènerait à l’aéroport afin de se rendre à Madrid pour 2 jours. On a réussi. Même si je suis sortie non maquillée et non coiffée.

Ce jeudi 9 avril 2015, j’ai regardé l’émission des Maternelles sur l’accouchement sans péridurale et au même moment, je recevais un doux message sur le billet du récit de la naissance sans péri de Chichi.

Ce jeudi 9 avril 2015, on a vu le meilleur copain de Chichi à la sortie des classes, celui qui ne vient pas depuis plusieurs semaines à cause d’une jambe cassée. Il est plâtré jusqu’à la taille, dans un fauteuil roulant légèrement incliné. Il ne peut pas bouger. Heureusement, la maman m’a dit qu’à l’hôpital, il a pu faire de chouettes activités avec les éducateurs. Ils étaient contents de se revoir les petits bouts. Il manque beaucoup à mon tout-petit.

Ce jeudi 9 avril 2015, il y a eu grève de cantine. Le jeudi, d’habitude, les doudoux mangent tous à la cantine. Je devais déjeuner avec une amie. A la place, j’ai passé mon temps à crier. Je me suis rendue compte que je n’avais pas crier depuis longtemps et franchement, ça ne me manquait pas. Mais là, ils étaient tous infernaux entre les 2 grands qui maronnaient parce que leurs copains vont avoir des cadeaux de bulletin et pas eux et le petit qui, malade, est d’une humeur grognonne.

Ce jeudi 9 avril 2015, après avoir ramené les grands à l’école, je suis allée chez le médecin avec Chichi car tout de même, depuis lundi, son état ne s’améliore pas. Le jeudi, c’est consultation sans rendez-vous de 14h00 à 16h00. Nous sommes arrivés à 13h50. Il y avait 8 personnes devant nous. 8 personnes ! La doctoresse est arrivée à 14h20. Plusieurs fois, j’ai eu envie de prendre mon Chichi sous le bras et de rentrer chez moi prendre ma pause cappuccino. Mais je suis restée.

Chichi a déchiré des formulaires de tests pour connaître sa motivation à arrêter la cigarette ou sa dépendance à la nicotine et a dessiné dessus : un dauphin avec ses nageoires, des bonhommes avec un zizi …

Chichi a voulu que je regarde absolument cette dame qui avait les cheveux comme moi mais au moins 20 ans de plus. S’il avait pu me dévisser la tête, il l’aurait fait.

La dame est partie. Elle est revenue 1 heure plus tard mais n’a pas repris sa place, elle a laissé passer les autres. Qui va à la chasse perd sa place ! Quand elle a parlé pour informer la future maman de la salle qu’elle passerait après tout le monde et que cette future maman pouvait entrer dans le cabinet, Chichi est exclamé :

“Mais elle a une voix de garçon !!! C’est un garçon !!!”

Il a insisté, bien fort. Je n’ai pas osé regarder la dame. Mais il me semble qu’elle ne lui en a pas tenu rigueur puisque plus tard, quand il a voulu s’enfuir en sachant qu’il était le prochain, elle le surveillait en souriant dans le couloir et lui a dit :

“Le docteur va t’ausculter, toi et ton doudou ratouille, il ne faut pas avoir peur”

Chichi s’est parfois traîné par terre dans la salle d’attente ou a tenté de promener mon sac à main comme un chien en laisse. Il a été un petit garçon de 4 ans certes malade mais plein de vie. Je n’ai jamais haussé le ton contre lui. Je lui ai toujours parlé calmement et doucement, même quand j’avais honte de ce qu’il disait, comme quand il m’a appelé “Maman crotte de nez”. Puis pendant au moins 30 minutes, on a bien ri en jouant à Pangoland sur mon téléphone. Nous avons mis tous les copains sous un nuage de pluie et ils étaient tous le poils ébouriffés et pas contents. Nous les avons accrochés sur le fil à linge et leur avons trop donné à manger, jusqu’à l’indigestion.

Les 2 heures sont passées finalement assez vite.

Ce jeudi 9 avril 2015, la doctoresse a dit que Chichi a une grosse bronchite et qu’il lui faut des antibiotiques (et même de la cortisone que j’hésite à lui donner vue son état même malade). Alors nous sommes allés à la pharmacie. Chichi a demandé pourquoi la mamie attendait assise sur une chaise, pourquoi il y avait de petites chaises avec une petite table, pourquoi il y avait des chaussures par une et pas par deux … La mamie m’a demandé si je voulais sa place comme Chichi était dans mes bras. Elle voulait même me laisser sa place dans la file d’attente, elle qui ne venait chercher que du sélénium, de l’éther et des minéraux. Pendant que la préparatrice remplissait mon sachet biodégradable de médicaments, Chichi, dans mon dos, touchait les paquets de serviettes hygiéniques et les boîtes de préservatifs … Avant de partir, il a réclamé sa sucette sans sucre. Il l’a eu, mais uniquement parce qu’il tousse beaucoup, dixit le pharmacien.

Ce jeudi 9 avril 2015, après tout cela, il était déjà l’heure d’aller récupérer les grands à la sortie des TAPs, puis que T-Biscuit se prépare à aller à son entrainement de basket et réussir à donner sa dose d’antibiotiques à Chichi.

Après, seulement après tout cela, je pus prendre ma pause cappuccino.

Ce jeudi 9 avril 2015 fut une journée comme je n’aime pas vivre tous les jours … et encore, elle n’est pas finie !

Demain, Chichi n’ira sûrement pas à l’école. Il ne pourra pas faire sa salade de fruits d’anniversaire avec les 3 autres enfants de mars. De toute façon, je n’ai pas eu le temps d’acheter les 4 oranges et 1 citron, je n’ai que 5 pommes bio dans le frigo. La journée ne sera pas encore de tout repos.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

11 commentaires sur “Chroniques de ce Jeudi 9 avril 2015

    jenesuispasunesupermaman

    (9 avril 2015 - 17:48)

    Et je suis persuadée qu’il t’a semblé meilleur que les autres ce cappuccino 😉
    Courage ce jeudi 9 avril touche à sa fin!

      MissBrownie

      (9 avril 2015 - 17:53)

      Haha c’est vrai qu’il était bon 🙂 Il avait même un goût de pas assez 😉
      Je redoute la soirée et la mise au lit sans le papa, mais j’y arriverai ^_^

    mariebbkawaii

    (9 avril 2015 - 19:52)

    Mince, dur jeudi.
    J’espère que le coucher s’est bien passé. Bon courage pour demain.

      MissBrownie

      (9 avril 2015 - 21:29)

      Bah en fait pas très bien lol
      Chichi a craché 2 fois de suite son antibio qu’il trouve dégoûtant et a beaucoup pleuré, puis Chupa m’a fait part d’angoisses suite aux dires d’une de ses copines qui leur a parlé d’attouchements que subirait une de ses cousines de la part d’un prof de sport. J’ai du lui faire un coup de spray Rescue dans la bouche.
      Well well well …

        mariebbkawaii

        (10 avril 2015 - 8:36)

        Mince, jusqu’au bout!
        C’est inquiétant l’histoire de Chupa.
        Allez, motivée pour aujourd’hui!!! 🙂 (bon moi j’ai du mal à me bouger…)

    Maud

    (9 avril 2015 - 19:57)

    moi je peux même plus boire de capuccino ! 🙁 certes ma journée était meilleure que la tienne (finalement) mais pas de capuccino quand même !! 🙁
    pas de grève donc chez toi, pour aucun des doudoux, sauf cantine ! ici léo c’était ni classe, ni cantine, ni continuité scolaire, ni garderie… heureusement, dans mon malheur, le jeudi, c’est justement le jour où il ne mange pas à la cantine ici ! donc, pas de grand changement… c’était même mieux, parce qu’on avait plus de temps que quand il faut retourner à l’école à 13h20, alors on est allés en ville, et on a mangé au resto avec ma mère en terrasse… 🙂 un doux moment….
    je sais pas comment tu fais avec tout ce que te sort chichi devant les gens… ^^ 😮

      MissBrownie

      (9 avril 2015 - 21:31)

      Ah oui, tu t’en sors bien quand même 😉

      J’ai oublié de dire qu’à la pharmacie, Chichi a aussi demandé bien fort pourquoi le monsieur derrière nous n’avait pas de chaussettes … 17° et il était tranquillou en claquettes.

    petitdiables

    (10 avril 2015 - 9:55)

    Bon courage…malade =sieste chez nous, j’espère que tu y auras droit…

      MissBrownie

      (10 avril 2015 - 9:56)

      Ah non, un Chichi même malade ne fait pas la sieste -_-

    charlotte

    (10 avril 2015 - 14:41)

    waouh longue journée!!

Laisser un commentaire