La vie douce et piquante [Sem 5 * 2016]

img1454922473965

La semaine dernière …

Le coolégien devait réaliser un mobile à partir d’une collection pour un projet en art plastique. Je ne sais pas s’il m’avait bien expliqué le sujet et le sens de collection, mais mon grand ne collectionne rien. Je lui avais proposé de prendre ses vieilles cartes pokémon, de les plier façon origami et d’en faire un mobile, mais il trouvait que c’était la honte de rapporter des cartes pokémon de bébé … Au risque de paraitre (ouais, je mets la nouvelle orthographe du verbe) monomaniaque, le coolégien voulait faire un mobile avec des requins puisqu’il se passionne pour cette bébête marine. Son 1er projet sur le thème d’une expression en couleur était déjà avec des requins : “avoir une peur bleue”. Comme il est buté, j’avais fini par lui imprimer des requins sur papier bristol et lui filer un portemanteau (je ne suis pas obligée de mettre un trait d’union) … enfin non, un cintre, pour faire son mobile. Puis son superpapa est arrivé et a proposé de faire des requins en découpe laser. Fallait juste que je trouve des modèles de silhouettes en vectoriel. Après validation auprès de la prof que c’était autorisé, le projet mobile requins en découpe laser était lancé ! Avec MrRéglisse, nous avions pleins d’idées, mais il fallait que ce projet reste celui du coolégien. En tout cas, le résultat final plait à T-Biscuit et c’est bien cela l’essentiel. Nous aussi, on le trouve très chouette.

Comme MrRéglisse était lancé dans la découpe laser, je lui ai envoyé les fichiers pour réaliser les jolis “trophées” DIY proposés par Merciquimercibibi. Je m’attendais à ce qu’il les fassent en bois, mais non, il a choisi du plexi. Dommage, celui de la tête de lion n’a pas résisté à nos manipulations.

Mon homme a fini la semaine en faisant des gravures sur plexi. On peut dire que ses pauses déjeuners étaient douces, ludiques et créatives.

J’ai fait des crêpes pour la chandeleur. J’avais envie de faire plaisir aux enfants pour la sortie de l’école et que le goûter soit plus doux. Finalement, Chichi en avait déjà mangé à l’école et le coolégien n’en voulait pas. Heureusement, Chupa et sa copine étaient là pour se régaler. Au moins il en restait pour que moi aussi j’en profite au moment du dessert.

J’ai peu pris le ciel et les nuages en photo … une raison à cela : le ciel était moche. D’ailleurs, c’est parce qu’il pleuvait et ventait qu’un matin, la discussion entre mamans après avoir déposé les enfants à l’école s’est vite transformée en café pris au chaud : la toute première fois que j’étais invitée à boire un café et j’ai accepté. C’était le jour de la journée de l’amitié qui était le même jour que la journée contre le cancer [on n’y comprend plus rien à ces journées spéciales trucs et machins]

Il a fallu acheter un cadeau d’anniversaire pour un copain de classe de Chupa. Une invitation de dernière minute. Avec Chupa et Chichi, on est allés lui trouver le tome manquant d’une BD qu’il aime chez Cultura. Pour Chupa, Cultura est un peu le temple de la tentation … Au détour d’un rayon, nous sommes tombés sur un présentoir de Tsum Tsum Zuru. Ce sont de très petits tsum tsum en plastique qu’on peut empiler. La finition des peintures n’est pas top, mais c’est trognon tout de même. Chupa ayant perdu presque toutes ses dents de lait, elle avait un peu d’argent dans sa tirelire [nos doudoux n’ont pas d’argent de poche et préfèrent encore avoir des cadeaux que de l’argent pour les anniversaires et Noël], du coup, elle s’est offert 5 petits tsum tsum zuru pour commencer une collection [contrairement au coolégien, elle adore faire des collections]. Chichi a même joué avec quand Chupa était à son cours de trampoline. Il était rigolo à faire parler et bouger ces petites figurines.

Avec ma BFF à moi, on s’est fait un dernier Quick entre copines avant les vacances, sachant que pendant 2 semaines, on ne se fera pas. Nous étions étonnées car dans le Quick où nous allons, avant, il y avait peu de monde, mais depuis 1 mois, il est plein. Bref, on déjeunait tranquillement (on en était au dessert) quand un gars est venu s’installer à la table d’à côté. Il s’assoyait (ouais, y a plus de e à s’assoir ) puis se levait, faisait un tour dans le restaurant, s’assoyait ailleurs et revenait. Puis deux copains (dans la trentaine voire plus) l’ont rejoint. On tente de ne pas être paranos, de ne pas voir le mal partout, de ne pas tomber dans les clichés, mais ces mecs là, je ne les sentais pas. Je sais pas, j’ai un genre de réaction épidermique quand les gens ne me paraissent pas de confiance, quelque soit leur origine. On peut écouter ou ne pas écouter son intuition.Je les surveillais du coin de l’œil, en toute discrétion. Je sentais aussi leurs regards sur nous. L’air de rien, j’avais rapatrié mon sac de l’autre côté car il était sur une chaise proche d’eux. J’avais fait semblant de chercher quelque chose dedans pour le déposer ailleurs. Le sac de ma copine était accroché à la chaise et son manteau était pardessus. Un des mecs était un peu trop proche à mon goût. A un moment, j’ai vu sa main, sa grosse main fouillent dans son sac à main. Sur le coup, je crois que je n’ai pas réfléchi, j’ai tiré sur le sac et j’ai demandé discrètement à ma copine de vérifier le contenu, que tout était bien là. Les mecs eux, ont fait style de rien. Ils ont discuté 1 ou 2 minutes, se sont levés, sont partis s’assoir ailleurs, n’ont rien consommé et sont partis. Une jeune couple proche de nous nous a demandé de vérifier nos poches et sacs car eux aussi avaient été fouillés. Heureusement, ils n’avaient rien pu prendre. Je n’ai pas arrêté de retourner la situation dans tous les sens. Ai-je bien fait de ne rien dire, de ne pas engueuler ces mecs ? Mais s’ils avaient eu un couteau ou je ne sais quoi … Chupa m’a dit que j’aurai peut-être du prévenir la direction du Quick. Je pense qu’elle a raison mais sur le coup, je n’ai rien fait. C’était le moment piquant qui te fait redescendre sur terre, qui te rappelle que nous ne sommes pas chez les bisounours et qu’on ne peut pas avoir confiance en tout le monde, qu’il y a des gens pourris à l’intérieur, sans fierté ni morale …

En famille, nous avons fêté les 9 ans de mon filleul. Un doux moment comme toujours. Les cousins/cousines ont joué à Juste Dance édition Disney en duo. Ils étaient tous très motivés et les 2 grands garçons ont explosé les scores. Ils étaient les meilleurs danseurs. Même Chichi et son cousin de 2011 ont dansé.

Chupa est repartie avec mes parents, sa cousine et mon frère, pour quelques jours à la campagne, loin de ses frères. Et on a dit aurevoir à mon frère qui repart à Osaka avec un aller simple [si vous connaissez quelqu’un qui recherche quelqu’un à Osaka pour bosser, mon frère cherche du boulot là-bas dans le commerce, le luxe ou les spiritueux (il a fait une école de commerce à Bordeaux spécialisé dans les spiritueux) – On ne sait jamais] … quand le reverrons nous en France ? Mystère … Il se donne les moyens de vivre la vie qu’il veut en prenant des risques (bye bye la zone de confort chez papa et maman – c’est courageux)

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

8 commentaires sur “La vie douce et piquante [Sem 5 * 2016]

    jenesuispasunesupermaman

    (8 février 2016 - 21:37)

    Adorables les mini Tsum Tsum!
    Ton déjeuner au Quick aura cette fois été moins agréable que d’habitude…
    Il est pénible d’être ainsi ramené à la réalite quand on partage un bon moment.

    Nancy

    (8 février 2016 - 22:36)

    Bonnes vacances à la petite tribu de Miss Brownie ♡
    C’est vrai que le ciel n’était pas top cette semaine, je me suis fait la réflexion aussi…snif
    Super l’idée des découpes laser ★

    maud1202

    (8 février 2016 - 23:10)

    j’ai pensé à toi la semaine dernière quand un matin mon homme a posté une photo du ciel du fb… il est un peu comme toi 🙂
    moi aussi j’aime pas les gens louches… j’aurais pas été rassurée à ta place ! on en parlait justement aujourd’hui chez mon amie, qui a également installé une alarme chez elle suite à un cambriolage… y en a plein partout en ce moment… et on disait qu’on était obligé d’installer des trucs comme ça, pour se protéger des gens des pourris, de dépenser des sous pour ça.. bref, non, on est pas chez les bisounours… même si parfois, on le pense.
    trop chouette ce mobile requins ! il a de la chance d’avoir un papa qui peut faire de la découpe laser ! à l’école on a acheté une silhouette portrait… c’est un mieux, mais ça découpe pas le plexi !! 😉
    bonnes vacances 🙂

    sysyinthecity

    (9 février 2016 - 9:18)

    merci pour la jolie découverte des tuto à découper !
    il est trop beau son mobile requins, c’est chouette !!

    Cambroussienne

    (9 février 2016 - 10:36)

    On tente de s’entourer d’une bulle de coton, de protéger ses proches du mieux possible mais on reste vigilant. C’est ce que tu as fait. Tu n’es pas responsable des agissements de ces 3 personnes.

    aggieagit

    (9 février 2016 - 22:34)

    Ah mon cousin vit à Osaka depuis 1,5 an. Il s’y plait beaucoup, j’espère que ce sera pareil pour ton frère.
    Pour ce qu’il s’est passé au Quick, je ne saurais te dire ce que tu aurais dû faire. Mais tu as bien fait de te fier à ton intuition, ton amie n’avait rien remarqué quant à leur comportement?

      MissBrownie

      (9 février 2016 - 23:20)

      Mon frère a passé 2 mois 1/2 à Osaka cet automne. Il s’y est beaucoup plu. C’est pour cela qu’il y retourne 😉
      Mon amie trouvait également ces mecs étranges mais elle n’avait pas remarqué qu’ils étaient trop proches de son sac et de son manteau.

    La vie en Tisanie

    (11 février 2016 - 19:17)

    ^pas cool du tout l’expérience au quick dis moi!! moi aussi j’aurais tendance à ne rien dire…;pour au final me dire que j’aurais dû ouvrir ma gueule…
    très beau le mobile requins!!

Laisser un commentaire