Quand ils se prennent pour les parents

fleurs printemps

Jusqu’à preuve du contraire, je suis la maman de 3 enfants. Un parent donc. Un parent et adulte qui tente d’éduquer ses enfants selon son instinct, son humeur, son caractère, sa patience et pas vraiment comme c’est expliquer dans les livres (parce que je n’aime pas suivre des modèles).

Bref, je ne suis pas forcément un modèle. Il m’arrive de choisir la facilité pour éviter les conflits et les cris. Vraiment, je n’aime pas les conflits et encore moins les cris. En plus, j’ai une résistance au bruit très faible qui me donne juste envie de fuir loin (genre dans la cuisine, collée au radiateur, cachée derrière le meuble, en espérant que les enfants m’oublient et règlent leur mésentente seuls. En théorie, c’est ce qu’il faut faire : les laisser trouver une solution seule. Sauf que souvent, ils crient de plus en plus fort ou se tapent et pleurent … et finissent tous dans leur chambre pour se calmer. Bien que Chichi refuse d’aller dans sa chambre et multiplie donc les pardons sur un ton implorant. Il sait y faire le petit !

Mais en fait, ce n’est pas de cela que je voulais parler. Je voulais simplement mettre le doigt sur l’art qu’ont mes aînés de vouloir agir comme s’ils étaient MES parents. Vous savez, ceux qui me disent ce qui est mieux pour le bien de tous.

Déjà, Chupa, l’ex-bordélique repentie, a décidé qu’aucune chaussure ne devait traîner dans l’entrée au risque de nous refaire la comédie musicale de Bob Razwoski dans Monstres & Cie “Sinon, j’tape une crise …”. Du coup, régulièrement, elle balance les baskets de ses frères en vrac dans le vestiaire, avec les chaussettes du coolègien qui retire chaussures et chaussettes dès qu’il rentre. Quand à mon tour je rentre et dépose mes low boots sur le tapis, elle me regarde d’un air désapprobateur pour me dire “Maman ! Tes chaussures ! Ranges les !” Parfois, je cherche désespérément une paire de chaussettes propres pour le coolégien et je m’aperçois qu’elles attendent toutes sagement en vrac dans le vestiaire et qu’évidemment, elles sont sales, sous les chaussures et les moumoutes …

Le combat de Chupa ne s’arrête pas là. Tous les soirs, elle nettoie les traces de dentifrice de ses frères sur la vasque grise anthracite de la salle de bain. Elle range également les produits de beauté que j’aurai pu oublier de ranger (ce qui m’arrive fréquemment car je pense à trop de choses en même temps et passe vite à autre chose). Genre ce matin, j’ai eu droit à :

“Ah non maman, tu ne laisses pas la boîte de ta crème sur le lavabo !”

Le coolègien, lui, c’est sur l’éducation de son petit frère qu’il a des choses à redire ou sur la sienne quand il était petit. Genre nous n’aurions pas du le laisser sur les genoux de son papa quand il jouait à “Age of Empire” alors qu’il n’était encore qu’un bébé.

Avec le coolégien, Chichi ne devrait pas jouer aux jeux vidéo. Enfin, pas autant du moins. Parce que ce sera de notre (ou de ma) faute s’il devient un geek à lunettes et boutons. Le rapport entre jeux vidéo, lunettes et boutons n’a jamais été prouvé !

C’est ça aussi l’adolescence …

En même, temps, je le sais, ils n’ont pas vraiment tort : L’entrée et la salle de bain sont plus jolies rangées et propres et Chichi ne doit pas trop jouer aux jeux vidéos.

Ces situations me font plutôt sourire et me donne l’impression de ne pas être totalement adulte (oui, j’en doute parfois).

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

5 commentaires sur “Quand ils se prennent pour les parents

    Maristochat Bellemam

    (25 mars 2016 - 13:26)

    OHlala je ne suis pas pressée qu’ils grandissent …

    Vinie

    (25 mars 2016 - 13:59)

    Bah finalement je me trouve un peu plus normale 😀
    J’ai horreur de les entendre crier aussi et je n’aime pas quand ils sont en conflits, ça me saoule vite 😛

    sysyinthecity

    (25 mars 2016 - 15:19)

    oh je trouve ça super mignon 🙂

    lanabc

    (28 mars 2016 - 20:03)

    Mon Ado aussi fait des réflexions de ce genre et surtout il veut éduquer sa soeur et je lui dit souvent qu’il n’est pas son père

      MissBrownie

      (30 mars 2016 - 18:00)

      Il me semble que j’étais un peu pareille avec mon frère 10 ans plus jeune ^_^

Laisser un commentaire