Une Histoire de Glands

garde-manger écureuil

Cette année scolaire [que je n’ai pas vu passer et qui arrive presque déjà à son terme], je l’ai vécu comme une parenthèse. Je ne sais pas comment se déroulera la prochaine année scolaire, mais celle-ci fait partie de ces années qui n’arrivent que rarement, celles où T-Biscuit et Chupa sont dans deux établissements différents, celles où T-Biscuit se sent grand, différent et heureux. C’est sa parenthèse.

Et cette année plus que tout, en ayant des horaires différents de son frère et sa soeur, il se sent à part et vraiment, il adore ça.

Dans ses relations avec sa soeur, je le sens beaucoup plus apaisé. Honnêtement, je crains le pire pour l’année prochaine, mais cette année, je savoure leur complicité retrouvée. Chupa aussi ne loupe aucun des petits gestes de son frère. Ils ont retrouvé des passions communes comme discuter des dernières vidéos (qui ne parlent pas de gaming, mais plutôt de ses chats) de Squeezie ou du dernier épisode de Soy Luna sur DisneyChannel.

Dans certaines fratries, les petites attentions sont tout ce qu’il y a de plus normal entre frère et soeur, mais avec T-Biscuit, ce n’est pas toujours le cas. Il peut être dur et se construire une carapace pour paraître moins sensible.

Du coup, durant notre week-end au Center Parcs De Kempervennen, Chupa (et moi également) a apprécié que son frère ne râle pas à l’idée de dormir dans la même chambre qu’elle, dans des lits jumeaux mais  totalement collés. Et tant pis si du coup, Chichi se retrouvait tout seul dans une chambre … Même le pillow pets et le doudou de Chupa prenaient leurs aises du côté du lit de T-Biscuit et il n’a rien dit. Quand Chupa s’est mise à renifler sans cesse, il est resté calme alors que MrRéglisse et moi avons râlé.

Ils ont inventé leurs histoires à 2, leurs aventures, alors forcément Chichi était parfois mis de côté mais Chupa sait se diviser entre ses frères et quand T-Biscuit partait avec MrRéglisse,  elle était là pour son petit frère.

Puis, T-Biscuit a vu un écureuil roux ( voire même un 2ème gris) sur notre terrasse, sauf qu’il a été le seul à le(s) voir. Il était un peu comme moi le jour où j’ai vu un ovni dans le ciel roubaisien et que personne ne voyait sauf moi (qui voyait très bien). Tu te sens un peu seul quand personne d’autre n’a vu et c’est parfois compliqué de convaincre, mais Chupa l’a cru immédiatement.  Tellement qu’elle a entrepris de transformer notre table de salon de jardin en garde-manger pour écureuils. Avec ses frères, elle est partie en expédition pour ramasser des glands et des noisettes, a ouvert quelques noisettes pour faciliter la tâche de l’écureuil, a mis une tasse d’eau au cas où l’écureuil ait peur d’aller boire dans le lac et a ajouté les restes de pain dur. Nos voisins hollandais avaient bien laissé leurs spaghettis sur leur terrasse …

Mes doudoux avaient même décidé de faire une photo avant et après passage de l’écureuil.

Malheureusement, à chaque fois que nous rentrions, les enfants couraient voir si un écureuil était venu se régaler, mais rien …

Puis, lors d’une sortie, je suis rentrée en avance avec T-Biscuit et Chichi.

T-Biscuit a filé dehors pour enlever quelques noisettes et glands, mettre un peu de bazar. Je l’ai grondé de “détruire” le travail de sa soeur. J’ai pensé que son geste était avant tout “méchant”. Mais il m’a répondu :

” C’est pour qu’elle pense qu’un écureuil est passé, pour pas qu’elle soit déçue d’avoir fait ça pour rien … comme ça, elle sera contente. Vous ne lui direz pas que c’est moi, dites lui que c’était comme ça quand on est arrivé”

Finalement, j’ai trouvé cette attention trop touchante.

Bon Chupa n’a pas été naïve mais elle a apprécié le geste.

L’écureuil roux, nous avons fini par le voir dans le grand pin. Il a filé tout en haut, près de la cime. Mais il n’est jamais venu manger. Par contre, quand j’ai mis le pain plus loin, un martin pêcheur, une pie et quelques oiseaux se sont régalés !

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

5 commentaires sur “Une Histoire de Glands

    Maud1202

    (14 mai 2016 - 10:25)

    Oh lala, ça m’a mis les larmes aux yeux… Dommage qu’il ne soit pas tout le temps comme ça. Pourvu que ça dure… Peut être qu’en grandissant il sera plus mur pour éviter ce genre de comportement.

    La vie en Tisanie

    (14 mai 2016 - 17:21)

    Peut-être que c’est juste qu’ils grandissent tous les 2! j’espère en tous cas que cette belle complicité perdurera après l’entrée au collège de Chupa!

    Maristochat Bellemam

    (15 mai 2016 - 9:43)

    C’est tellement adorable ! Difficile j’imagine de les sentir moins complices à certaines périodes… Je le vis déjà mal avec mes beaux-enfants, alors j’imagine avec les tiens !
    Très joli billet !

    Vinie

    (16 mai 2016 - 17:38)

    Oh bah dis donc que de changements de la part de T-Biscuit envers sa soeur ! 🙂

    Ca risque de changer l’an prochain parce qu’ils seront tout deux au collège ?

    Nancy

    (17 mai 2016 - 11:32)

    Merci pour ce joli partage de complicité frère/sœur. Il y a toujours des hauts et des bas dans les fratries mais en tant que maman, on apprécie tellement les “hauts” 😉

Laisser un commentaire