Et si on allait aux grottes de Han et à Dinant ?

S’il existait une liste de ce que j’aimerais faire ou voir avant la fin de ma vie, dessus il y aurait forcément “Visiter une grotte”. Je ne sais pas pourquoi, ça me fascine. Je pensais que toutes les grottes intéressantes à visiter étaient dans le sud de la France alors imaginez un peu ma joie quand, au hasard de mes recherches pour faire une sortie en famille à 2h maxi de route de chez nous, je suis tombée sur le site du domaine des grottes de Han.

Bon, apparemment, beaucoup connaissent déjà dans la région, pourtant je n’en avais jamais entendu parler.

Vous le savez, j’en ai déjà parlé, le plus dur pour organiser une sortie en famille chez nous est de motiver les ados. Enfin surtout T-Biscuit. Mais en lui parlant de grottes, de loups et d’ours, j’ai réussi à faire briller une petite étincelle de curiosité dans ses yeux. La veille de notre petit trip en famille, il est même allé sur le site du Domaine de Han pour savoir ce qui l’attendait réellement là-bas. Sauf qu’il a regardé le parcours spéléo plutôt que la visite classique de la grotte.

Réveiller les enfants à 7h30 un jour de vacances pour partir à 8h (et arriver là-bas à 10h) était un sacré défi ! J’ai engendré des enfants qui ne sont pas du matin, comme moi. Nous sommes finalement partis à 8h15.

Pas de chance pour nous, ce jour là, le soleil ne brillait pas et il faisait plutôt frais. Mais voyons le bon côté des choses, il ne pleuvait pas.

Arrivés à l’entrée de Han-sur-Lesse, notre GPS nous disait que nous étions presque arrivés. Sauf qu’on ne voyait rien qui ressemble à une grotte de près ou de loin …

En fait, il suffisait de rouler quelques mètres de plus et de se garer sur le parking à côté de l’église. L’entrée du Domaine des grottes de Han est pile en face. Pour aller à l’entrée des grottes, il faut prendre un tramway en suivant le chemin jaune à l’intérieur de la boutique et pour faire le safari-car dans le parc animalier, il faut suivre le chemin vert (je me trompe peut-être dans les couleurs, j’ai un doute)(rouge pour spéléo ?)

Nous avons choisi de faire les grottes en premier, comme beaucoup. Il y a un départ toutes les heures jusqu’à 16h. Notre tramway a démarré à 11h. Il y avait des groupes scolaires mais ils faisaient les visites de leur côté.

La balade en tramway vers l’entrée de la grotte de Han est agréable, le long de la forêt. Cependant nous avions choisi un wagon ouvert et avec le vent, j’avais un peu froid.

Arrivés à l’entrée de la grotte, nous avons dû nous séparer en 2 groupes : les francophones et les néerlandophones. Les francophones étaient beaucoup beaucoup plus nombreux. Le jeune guide était un peu impressionné par la taille du groupe mais il a assuré et surtout, à la fin, il nous a félicité car nous n’avions pas été bruyants par rapport à des groupes plus petits.

La visite de la grotte dure environ 2h pour visiter 2 km de galeries. On monte, on descend, à la fin on monte beaucoup de marches et il faut les redescendre après car on fait demi tour.

Durant la visite, on a appris, enfin surtout les enfants, les définitions de stalagmite et stalactite mais aussi colonne ou drapé, et également comment se sont formées ces grottes au fil des millénaires. D’ailleurs, les grottes de Han ont été découvertes dans les années 1800 pour les galeries à l’entrée, mais le reste a été découvert bien plus tard. Nous avons du trouver une tour de pise, un crocodile ou encore une piscine pour chauve-souris. Puis nous avons vu une stalagmite tellement haute qu’il est impossible de connaître son âge. Elle mesure 5 mètres de haut, personne ne sait quand elle a arrêté de grandir et il faut environ 1 siècle pour que la stalagmite prenne 1 cm. Impressionnant !

Personnellement, j’ai beaucoup aimé cette visite. T-Biscuit a été déçu car il pensait faire de la spéléo. Le côté aventure le motivait plus que suivre un groupe à travers les galeries.

Bon, excusez moi pour la qualité de mes photos, je n’avais qu’un smartphone avec une caméra de 8 pixels avec moi … et en plus, ça manquait de lumière aussi bien dedans que dehors.

Après notre visite des grottes de Han, nous avions faim ! Nous avions prévu des sandwichs et nous avions bien fait car n’étant pas en saison touristique, il n’y avait pas grand chose d’ouvert à part les restaurants du centre ville qui nous auraient fait perdre du temps sur notre planning.

A la sortie des grottes, quelques mètres plus loin, il y a une grande aire de jeux pour enfants très chouette. C’est là que nous avons déjeuné pendant que Chichi faisait des tours de toboggan. Heureusement il a eu le temps d’en profiter avant que les groupes scolaires arrivent à leur tour.

Nous avons visité le musée PréhistoHan un peu rapidement, de peur de rater le prochain départ du Safari-Car. Finalement nous l’avons loupé à quelques minutes près et sommes partis avec celui de 14h30 pour 1h30 de balade au milieu des animaux. Il est possible de visiter le parc animalier à pieds, soit 5km de parcours mais il faisait trop frais à notre goût pour tenter cette aventure. Avant d’entrer dans le parc animalier, nous avons eu droit à la chanson des grottes de Han et les enfants ont adoré danser dessus. Cet hymne met de bonne humeur. En sortant, on a eu la version néerlandaise.

Durant le Safari-Car, le guide s’arrête régulièrement et nous dit de quel côté regarder ainsi que le nom des espèces à voir. C’est parfois un peu frustrant d’être si loin puis au milieu de la flore forestière certains animaux sont bien camouflés. C’était un peu comme un jeu : “Où est le lynx ?”. Nous aurions aimé approcher les loups gris et arctiques de plus près. Pour les ours, on peut descendre du car et s’approcher plus près pour de belles photos (T-Biscuit en a de très belles sur son smartphone). Parfois le car passe au milieu de la plaine, là où des animaux pourraient venir nous faire une léchouille mais ils sont restés assez éloignés. Nous avons rencontré des espèces préhistoriques de chevaux ou bovidés qui ont été “recrées” génétiquement. Chichi a adoré la balade : son moment préféré de la journée !

Sur la première photo, il n’y a pas d’animaux, c’est juste une vue prise du point le plus haut du Mont. Sur les autres, vous pouvez jouer à “Où sont les sangliers, où est le loup … ?”

Après tout ça, une fois en voiture, les enfants se sont vite endormis. Mais je leur avais réservés une (mauvaise) surprise.

J’avais vu que la ville de Dinant était toute proche et que ça nous faisait un tout petit détour. Égoïstement, j’avais bien envie d’aller prendre mon goûter là-bas.

L’entrée dans la ville est impressionnante : on passe entre 2 bouts de falaise, comme si un gros menhir avait été posé là. Chaque coup d’oeil vers la ville posée à flanc de falaise grise est magnifique.

T-Biscuit n’a pas vraiment apprécié la surprise. Il rêvait de rentrer à la maison.

Nous avons pris le téléphérique pour aller visiter la Citadelle de Dinant : un lieu à voir. L’expérience est très intéressante. La petite plongée dans la guerre 14-18 avec des salles sensorielles est à faire. Nous avons particulièrement été surpris par la salle plongée dans le noir, à part un faisceau lumineux qui parcourt la pièce à notre recherche, puis le noir total et les coups de feu. Il y a un petit parcours dans les tranchées avec le bruit des balles qui sifflent au dessus de nos tête. La pièce qui m’a le plus impressionnée est certainement celle de l’abri qui n’a pas résisté aux bombardements et dans lequel plus rien n’est droit, ni le sol, ni les murs … il n’y a plus aucun repère et cela donne le vertige.

En fin de visite, il y a un parc de jeux pour enfants.

Pour finir la journée, nous sommes allés prendre le goûter chez “Fresh Belgian Chocolate” juste avant la fermeture de 18h30. J’ai eu le temps de boire un succulent macchiatto au spéculoos avec une part de tarte à la cerise. Chupa et MrRéglisse ont pris une gaufre liégeoise.

Ce petit trip en famille était une belle idée pour une belle journée. Dommage que le soleil ait été absent et qu’il ait fait froid.

Bon à savoir :

Prévoir de la monnaie pour aller aux toilettes (40 centimes par personne) et pour le pourboire des guides.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

3 commentaires sur “Et si on allait aux grottes de Han et à Dinant ?

    Nancy

    (27 avril 2017 - 13:18)

    Très jolie idée de visite(s) !
    Merci pour ton retour et les très chouettes photos
    Ici aussi on adore visiter des grottes !

    Vinie

    (27 avril 2017 - 14:58)

    Que de bons souvenirs tu me rappelles 🙂

    Il y a 6 ans, on avait été passé quelques jours à Dinant et avions pris le téléphérique aussi 🙂

    sysyinthecity

    (28 avril 2017 - 8:14)

    on est fan de grottes à la maison, on en a fait plusieurs, effectivement dans le Sud 🙂

Laisser un commentaire