Comment j’ai brisé la carrière de super héros de mon tout-petit

Je connais la fascination de mon tout-petit pour les super-héros.

Je sais bien qu’il aimerait qu’ils existent pour de vrai dans notre monde. Il me l’a déjà dit. Il pensait même qu’ils existaient.

Je me souviens que T-Biscuit admirait surtout spiderman et que j’avais parfois peur qu’il saute du dossier du canapé en essayant de projeter une toile collante de ses avant bras, comme si être un super-héros, c’était juste dans la tête et qu’y croire très fort suffisait.

J’ai trouvé ça drôle quand Chichi m’a dit que ses copains et lui étaient des super-héros : super merguez, super saucisse et super frite.

Ensuite, ils sont devenus super citron, super banane et super tomate. C’était mignon.

Un soir, Chichi m’a dit un secret, tout bas, dans le creux de mon oreille. Un secret que je n’avais pas le droit de répéter. Bon, je vais trahir sa confiance car je vais vous le confier … Il m’avait chuchoté qu’il avait réellement des super pouvoirs, mais qu’il les gardait cachés. D’ailleurs, selon lui, tout le monde a des super pouvoirs, c’est juste qu’on ne le sait pas, mais ils sont là, en nous.

Bref, Chichi et ses copains sont de jeunes super-héros.

Un samedi midi, après l’école, il avait un nouveau secret …

Depuis quelques temps, il aime bien regarder la série Power Rangers sur Canal J. Puis il a vu le film au cinéma.

Donc Chichi avait un secret dans sa poche et il ne souhaitait pas vraiment que je le découvre. Il se doutait certainement de ma réaction. Mais j’ai insisté et du fond de sa poche de pantalon, j’ai sorti un gros morceau de verre. Un morceau épais, pas vraiment tranchant, mais bon, un morceau de verre tout de même.

Chichi m’a confié l’avoir découvert pendant la séance jardinage à l’école. Et s’il l’avait trouvé lui, ce n’était pas un hasard. Il en était persuadé, c’était son énergène, comme dans un épisode d’une saison de Power Rangers. Il était destiné à devenir un power ranger vert !

Forcément, j’ai brisé ses rêves. J’ai mis le bout de verre dans la première poubelle que j’ai croisé sur notre chemin.

Mon tout-petit était vraiment triste. Il regardait la poubelle, prêt à plonger dedans pour récupérer son énergène. Il m’a dit qu’il suffirait de le tailler pour qu’il ait la bonne forme.

“Grâce à lui, j’aurai pu vivre pour toujours et rester jeune … A cause de toi, je ne pourrai pas …”

Si vous ne connaissez pas les power rangers, sachez que les énergènes leurs permettent de rester jeunes et immortels.

Voilà comment j’ai brisé les rêves et la carrière de super héros de Chichi … pour son bien !

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

3 commentaires sur “Comment j’ai brisé la carrière de super héros de mon tout-petit

    mamansurlefil

    (24 mai 2017 - 19:36)

    Bouhhh, mauvaise mère, briser les rêves de ton tout petit pour un simple morceau de verre inoffensif !! je rigole, bien sûr (je préfère préciser au cas où, sait-on jamais, enfin les gens, quoi !)… Non, plus sérieusement je crois que cela m’aurait autant brisé le cœur à moi qu’à mon loulou cette histoire ! Moi, trop sensible ? Pas du tout !

    Bonne soirée à toi et ton super-héros

    Virginie

    Emilie

    (25 mai 2017 - 5:58)

    Pauvre Chichi c’est trop mignon

    Nancy

    (29 mai 2017 - 21:24)

    Tellement mignon cette période où ils pensent tous avoir des pouvoirs <3
    Chichi a beaucoup d'imagination, en plus d'avoir de si beaux yeux 🙂

Laisser un commentaire