La Vie Douce et Piquante {sem 51 et 52 – 2018}

Les deux dernières semaines de 2018, il y a eu, si je me souviens bien …

  • Un voyage. Celui de MrRéglisse en Tunisie pour assister au mariage d’une cousine. Il est revenu juste à temps pour fêter Noël en famille.
  • Une réunion parents-profs. A laquelle je n’ai finalement pas assistée. La première fois que ni MrRéglisse ni moi n’y allons. En même temps, la prof de T-Biscuit avait perdu la feuille avec mes souhaits de rendez-vous et ce dernier avait dit à sa prof “Ma mère ne veut voir personne”, puis concernant Chupa, on m’avait donné des rendez-vous avec des profs que je n’avais pas demandé, en oubliant ceux que je désirais voir. Première fois qu’il y avait autant de cafouillage. Le jour J, 2 des profs que je devais voir étaient absentes. Il ne me restait que la prof de sport à rencontrer. J’ai envoyé un mail à la CPE pour m’excuser de mon absence. La prof n’a jamais eu mon message. Vu les bulletins de mes collégiens, les profs n’auraient pas eu grand chose à me dire.
  • La fête de Noël du club de BasketBall. Après un spectacle de magie qui a plu aux enfants, le Père Noël est arrivé avec des sacs de goodies pour les enfants (sponsorisée par kinder lol) . Chichi n’a pas voulu faire la photo de groupe. Il n’apparaît donc pas sur cette photo qui est la nouvelle bannière de la page facebook du club.
  • Une chorale de Noël. Comme tous les ans, les CP et CE1 ont appris des chants de Noël et ont chanté pour tous les parents juste avant les vacances. Seuls 2 adultes par famille étaient autorisés et c’est bien suffisant vu la taille du préau. Seulement, MrRéglisse n’étant pas là, j’étais seule. Chichi a été déçu de ne voir ni T-Biscuit ni Chupa à mes côtés. Il a néanmoins mis tout son coeur dans ses chants.
  • Un peu de rab chez mes parents. Après presque 5 jours en maman solo, j’ai fait les sacs, mis tous les cadeaux de Noël dans le mini coffre de la Corsa (heureusement Chichi ne croit plus au Père Noël parce que les paquets cadeaux étaient bien visibles … à vrai dire, il n’y a jamais cru car dès qu’il a été en âge de comprendre, Chupa lui a révélé le “Pot-aux-roses”) et nous avons pris la route direction l’Aisne. Chichi a loupé la fête de Noël du judo et un anniversaire mais je préférais aller me faire chouchouter chez mes parents, au coin du feu de cheminée. En plus, on a été accueillis avec une bonne raclette.
  • Un réveillon de Noël en famille. Si les 2 tsunamis de 2011 étaient assez surexcités en début de soirée, étonnamment, à 23h, aucun enfant n’avait réclamé la venue prochaine du Père Noël. Ils étaient tous les 7 plutôt calmes. Avant le dessert, nous avons donc pu déposer les cadeaux tranquillement, en toute discrétion puisqu’ils jouaient tous à l’étage.
  • Quelques fails parmi les cadeaux de Noël. J’avais voulu faire une surprise à Chupa en lui offrant les 2 tomes manquant de son manga préféré : Princesse Kilala. Je n’ai réussi à les trouver que sur Momox. Ils sont bien arrivés mais j’ai eu la surprise de découvrir que le tome 4 était en … allemand ! Honnêtement ce n’était spécifié nulle part. On l’a tout de même gardé. Aussi, le sac à dos qu’elle avait demandé pour Noël est arrivé abîmé à une bretelle. Le sac à dos de remplacement n’était pas arrivé pour Noël, elle a donc trouvé un sac abîmé au pied du sapin.
  • Un bowling entre amis. J’ai été étonné de découvrir le nombre de famille se faisant un bowling juste après Noël. Si mon amie n’avait pas réservé bien à l’avance, nous aurions eu du mal à jouer tous les 16. Dans l’équipe des filles, je suis arrivée grande dernière ! J’aurai dû demander à enlever les gouttières, comme les enfants, et utiliser le toboggan. Enfin, peu importe, je ne suis pas mauvaise perdante. L’essentiel était de passer un doux moment entre amis.
  • Des sorties “shopping”. Euralille, complètement bondé avec des files d’attente de folie dans les magasins 3 jours après Noël, Ikéa, où j’ai utilisé mes 20€ de bon d’achat du sapin avec une panière à linge, une planche à découper, une poubelle de bureau et une orchidée, Auchan

J’en oublie certainement mais une rhino-pharyngite m’a attaqué le 31 décembre et m’embrume le cerveau depuis. Puis c’est bien assez !

J’en profite pour vous souhaitez une belle année 2019.

Je vous souhaite d’apprécier les bonheurs simples de la vie, d’apprendre à vous satisfaire de ce que la vie vous donne sans envier ou jalouser les autres parce que cela rend malheureux pour rien, mais aussi de vous donner les moyens de réaliser vos rêves.

Soyez heureux simplement.

En 2019, je conserve mes fondamentaux : cappuccino + chocolat praliné.

dernières semaines 2018

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

6 commentaires sur “La Vie Douce et Piquante {sem 51 et 52 – 2018}

    Nancy

    (3 janvier 2019 - 12 h 09 min)

    Très belle année 2019 à toi, douce, gourmande et sereine <3
    J'aime beaucoup tes souhaits et je suis contente que les fêtes se soient bien déroulées malgré les fails 😉

    Carole Nipette

    (3 janvier 2019 - 16 h 02 min)

    J’aime le même chocolat que toi 🙂 et je connais bien Momox !
    Belle et douce année à vous !

    Girls Nantes

    (3 janvier 2019 - 18 h 46 min)

    je te souhaite le meilleur en 2019, que tu soies heureuse et que ton cœur soit sans cesse rempli de joie et de bonheur

    bises

    julesetmoa

    (3 janvier 2019 - 22 h 26 min)

    Très belle année à toi aussi ! J’espère que tes enfants ont tout de meme apprécié leur cadeau.

      MissBrownie

      (4 janvier 2019 - 16 h 10 min)

      Oui, Chupa a tout de même apprécié 🙂 Elle a reçu le sac à dos en parfait état quelques jours plus tard et a regardé les images du manga. Elle a aussi été amusée de découvrir le nom des princesses Disney en allemand ^_^

    Isabelle d'EzEvEl

    (4 janvier 2019 - 10 h 14 min)

    Bonne année !!!

    Ils me font rire avec leur réunion parents/profs (j’en ai des échos avec ma collègue qui a un lycéen) ça devient du grand n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *