Disque d’Or

Quand j’étais boutonneuse (quoique mes charmants enfants vous diront que je le suis toujours), adolescente et que je chantais seule dans ma chambre, en m’époumonant, pensant que personne ne m’entendant alors que ma mère  mourait d’envie de se mettre des boules quies, j’étais contrainte d’acheter des compilations de chansons sur lesquelles je n’aimais que la moitié des chansons, dans le meilleur des cas. Je passais donc la moitié du temps à passer les musiques qui ne me plaisaient pas. Sur CD, c’était assez rapide, mais sur K7, c’était beaucoup plus fastidieux.

Quand je me sentais très courageuse, mais surtout très patiente, j’écoutais la radio en me jetant sur le bouton “record” dès qu’une de mes chansons favorites passait. C’était la seule solution pour me faire ma compil de rêve … avec un son pourri et parfois quelques mots de l’animateur radio coupés sur le vif.

Aujourd’hui, mes doudoux sont nettement plus chanceux.

Les compilations existent toujours, c’est donc que certaines personnes continuent d’en acheter. Pourtant, il est désormais possible de se créer sa propre compilation, en mixant de vieilles chansons avec les récentes, en mélangeant les genres …

C’est comme cela que mes grands doudoux fonctionnent. Ils entendent une chanson qu’ils aiment, ils me demandent de leur acheter. Parfois ils me compliquent la tâche, surtout quand à la fin d’un film ou d’un dessin animé, ils me demandent la chanson qu’ils ont entendu dedans. Parfois, je dois faire de fastidieuses recherches. Parfois, je reviens bredouille.

Lire la suite de à proposDisque d’Or