Un Cri libérateur

*illustration de My

la colère : courte folie déjà pour les Anciens, entraînant parfois des actes regrettables. Son démon est Bélial

Si je dois ne trouver qu’un exemple pour illustrer la colère chez MissBrownie, je citerais celui que notre Maman nous contait si souvent.

La mini-MissBrownie se donnait souvent en spectacle aux caisses du vieux Carrouf [Mammouth à l’époque] en se roulant de rage pour obtenir son gage.

Aujourd’hui, en tant que jeunes mamans, peu peuvent prétendre ne pas devoir subir de colère de la part de leur loulous de plus de 12 mois ?
A ce sujet, je suis au tout début d’une lecture “Pleurs et colères des enfants et des bébés ” d’ Aletha J. Solter.
J’en comprends que le besoin d’évacuer sa colère est physiologique et nécessaire, et qu’il faut laisser l’enfant s’exprimer.

Lecture à suivre.

La mini-MissBrownie aimait aussi souvent laisser exprimer sa colère en claquant les portes puis en poussant un cri strident libérant ainsi sa rage, mais heurtant au passage les oreilles de ses parents…

Mais vous ? N’avez vous jamais eu envie de crier, hurler au grand air?
Et après vous ne vous sentez pas mieux ? comme apaisée, vidée du mal-être ?

Une bonne colère vaut mieux qu’une bonne douche. La douche fatigue, la colère apaise…
[Henri Jeanson]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

5 commentaires sur “Un Cri libérateur

    Malou

    (26 juillet 2008 - 10:43)

    POur ma part j’ai plutot tendance à me défouler sur quelque chose (pas sur quelqu’un hein !) genre j’ai pêter la vitre de ma chambre (involaontaire quand même j’ai jeté un truc mais j’avais pas vu qu’il y avait un truc dur dedans), fait un trou dans la porte du cellier (en sootant dedans) mais ça c’est quand je suis très en colère, vaut mieux pas me chercher loll !!

    Pivoine

    (26 juillet 2008 - 17:32)

    Je crie souvent, pas de souci.
    Mais ça me ferait le plus grand bien d’aller crier dans un endroit désert à pleins poumons 😉

    emanu124

    (26 juillet 2008 - 19:25)

    Oui, je dois m’énerver environ 3500 fois par jour dont la moitié du temps avec des colères modérées à moyennes et de temps à autre une crise force 12 sur l’échelle de Richter.
    C’est à ce moment là que famille et proches courent se réfugier dans l’abri anti-sismique le plus proche.
    La zénitude ne passera pas par moi. Imagine si je devais garder tout ça à l’intérieur !

    ithaa

    (26 juillet 2008 - 22:27)

    C’est tout un paradoxe, je suis super zen mais ça m’arrive d’hurler et il faut dire que ça fait du bien des fois!

    Anne

    (26 juillet 2008 - 22:31)

    Parfois face aux critiques que j’entendais de certains amis français sur les Etats-Unis, j’avais envie d’hurler: J’aime New York et alors!!!!!

Laisser un commentaire