Scandale …

Depuis quelques jours, chaque soir, mon regard est attiré par de petites affichettes bleues collées deçà delà sur les murs de la ville. Sur ces affichettes, un texte en gras et surtout un titre : “LE SCANDALE DES ENFANTS ROMS MENDIANTS DOIT CESSER”.

Il est vrai que pendant un temps, chaque soir, je croisais ces enfants sur le bord de la route. J’avais même écrit un billet sur les enfants mendiants sur le bord de la route. Leurs comportements étaient parfois dangereux, très dangereux et aucun adulte ne semblait être là pour les surveiller. Maintenant, je ne les vois plus, sauf parfois le week-end, accompagnés d’un adulte.

Voici le texte que j’ai trouvé qui explique la présence des affichettes. Affichettes qui accusent Martine Aubry d’être attentiste.

« Le scandale des enfants roms mendiants doit cesser »  Danielle Cattelin-Denu, conseillère municipale d’opposition, se saisit du problème de la mendicité des enfants roms et demande « instamment » à la municipalité et à la préfecture d’intervenir. Il y a, selon elle, un aspect humanitaire : « Ces pouvoirs vont-ils enfin agir pour que cessent les conditions de vie déplorables de ces malheureux que la Ville cache en de multiples endroits comme atteints d’une maladie honteuse ? » Mais il en va aussi de la sécurité des enfants qui mendient porte de Valenciennes ou rue de la Chaude-Rivière : « Devra-t-on attendre un accident grave pour que les pouvoirs municipaux et préfectoraux interviennent ? » interroge Danielle Cattelin. • « La Ville ne ferme pas les yeux »  Interrogée par téléphone sur le communiqué de Danielle Cattelin-Denu, Marie-Christine Staniec a trouvé les propos « un peu excessifs ». Mais sur le fond, elle explique que l’accompagnement des familles roms est assuré par des associations « mandatées par la Ville », comme l’Areas. « De notre côté, nous faisons en sorte que les enfants roms soient inscrits dans les écoles, explique l’adjointe à la lutte contre l’exclusion. L’Éducation nationale assure sa mission en envoyant des enseignants spécialisés dans les écoles. Pour les familles, c’est important que les enfants réussissent. » Enfin, la municipalité demande régulièrement des évacuations des camps improvisés « pour ne pas laisser s’installer des bidonvilles. Il y a un travail à l’échelle de l’agglomération à mener, il faut que l’État mette les moyens pour trouver des hébergements. »

Je ne sais pas si c’est la réponse de Martine Aubry à ces accusations mais tout ce que je sais, c’est que pendant les vacances de la toussaint, il n’y avait pas moins de 15 enfants roms dans le centre de loisirs où étaient les doudoux. 5 dans chaque sections.

Le soir, 2 fourgonnettes arrivaient dans la cour de l’école et 3 hommes venaient récupérer tous ces enfants.

Un soir, TiBiscuit m’a même dit : “Tu as vu maman tous les enfants! Ils sont de la même famille ? C’est bien une grande famille comme ça. Moi aussi je veux une grande famille.”

Certains de ces enfants sont aussi scolarisés dans l’école de TiBiscuit. Le petit Romualdo est d’ailleurs dans la classe de TiBiscuit. Il a du mal à s’intégrer. Il est arrivé 1 mois après la rentrée des classes… ça n’aide pas. TiBiscuit et ses copains ne font peut-être pas d’efforts non plus pour l’intégrer… Il parait qu’il pleure beaucoup et qu”il a la reniflette.

Toujours est-il qu’à ce que je constate, les accusations portées sont peut-être un peu fortes.

Ces 15 enfants ont passé 10 jours dans un centre loisirs où ils ont reçu un repas équilibré le midi et au goûter,  où ils ont été à la piscine, où ils ont vu “Les rebelles de la forêt”, où ils ont été au cirque, comme n’importe quel enfant de leur âge, comme mes doudoux. Et ça, c’est plutôt chouette, non?

Enfin, au risque de passer pour une horrible personne, même si je trouve l’action de la ville très bien pour ces enfants et approuve totalement, j’avoue que la première pensée que j’ai eu est :” J’espère qu’ils n’ont pas de poux ou jenesaisquellemaladie” . Il faut avouer que leur hygiène avait l’air plus que douteuse…

C’est nul et moche mais voilà…

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

22 commentaires sur “Scandale …

    juju

    (6 novembre 2008 - 9:23)

    des fois il faut savoir etre egoiste pour proteger les siens… et j’avoue que j’aurais aussi pensé à cela….

    @ J’ai pensé ça, mais j’avais aussi mal au coeur pour ces enfants qui on le sentait, manquaient d’éducation…

    Bidibulle

    (6 novembre 2008 - 9:48)

    Aîe… C’est difficile hein le combat entre le bien pensant et le pensant tout court? Enfin je prefere retenir de ton article que tu t’es sincerement réjouie que des petits gamins qui n’ont rien ont pu aussi profiter un peu de ce qu’on les nôtres sans même s’en aperçevoir. une petite pensée pour le petit Romualdo pour qui ça ne doit vraiment pas être facile…

    @ Je pense réellement que c’est une très bonne chose que ces enfants soient à l’école plutôt que dans la rue et qu’ils aient droit à un bon repas , à l’éducation et à s’amuser. Et oui, pour le petit Romualdo, ce n’est pas facile, surtout que les enfants ne sont pas toujours très tendres entre eux 🙁 Mais j’explique à TiBiscuit que ce n’est pas bien de se moquer, qu’il n’aimerait pas qu’on lui fasse à lui …

    Maïpi

    (6 novembre 2008 - 9:48)

    oui c’est pas facile de les accueillir pour de vrai, au quotidien, dans sa propre vie… alors qu’on s’insurge tout de suite contre leurs conditions de vie et qu’on crie haut et fort qu’il ne faut pas les laisser ainsi…
    ceci dit le problème est complexe et épineux et la Danielle Cattelin-Denu elle a surtout trouvé un moyen de faire parler d’elle, à mon avis.
    je doute que la municipalité ne fasse rien, et je doute que Mme Cattelin-Denu ignore totalement les actions des uns et des autres, les limites de pouvoir de la police (par exemple) et l’impossibilité, surtout, de sauver les gens malgré eux !
    mais bon, ça doit faire écho dans les têtes des concitoyens, son texte, et donc faire parler d’elle… le but inavoué, non ?

    (PS : je ne sais pas de quel bord est ta mairie ni cette dame, mais je me méfie toujours des grandes sorties verbales des gens dits “de l’opposion” qui, en général, à part s’opposer (à tout et n’importe comment), ne font rien !)

    @ Je ne sais pas de quel partie est Danielle Cattelin-Denu mais dans le nord, tout est à gauche 😀 Ma mairie et celle de Lille sont de gauche et font beaucoup pour l’école et les enfants 🙂

    virginie B

    (6 novembre 2008 - 9:03)

    trop fort TiBiscuit… qui veut une grande famille !!!! enfin je te comprends parfaitement bien pour tes petits…même si on partage et qu’on comprends on est aussi un peu égoïste aussi !!! et tant pis tu as raison c’est dit et pensé !

    @ Tu parles, je suis sûre qu’il aurait du mal à partager avec tous ces frères et soeurs! Il a déjà du mal avec 1 seule soeur 😀

    pivoine

    (6 novembre 2008 - 10:22)

    Je me souviens quand j’étais gamine parfois il y avait des enfants qui arrivaient à l’école, ils restaient 15 jours et repartaient. Ils n’était pas sédentaires.
    Maintenant en ville je ne sais pas comment ça se passe, j’en vois qui lavent les carreaux au carrefour je ne pense pas que tous soient scolarisés…
    Et je ne pense pas que j’aurais eu peur des poux tout ça mais mon homme oui c’est clair 😉
    (enfin je dis ça je dis rien car mon fils n’est pas concerné hein!)

    @ Le pire dans l’histoire c’est que les doudoux pourraient attraper des poux mais pas spécialement de ces enfants là! Les enfants très propres peuvent aussi en avoir!

    Elisabeth

    (6 novembre 2008 - 10:25)

    L’un de mes voisins a vendu son immeuble à la commune qui a décidé de le rénover pour en faire des logements sociaux. Quand ils l’ont appris, la plupart de mes voisins ont voulu vendre leur maison. Tous, mes parents y compris, pensent que ce n’est pas une bonne chose, que notre rue si calme, si tranquille (et surtout si bourgeoise) va être perturbé. Ils disent qu’ils vont venir pour profiter de la France et des ses honnêtes travailleurs, qu’ils auront tous les droits et se croiront tout permis, qu’on ne pourra plus laisser nos maisons vide pendant les vacances ni nos voitures garées dans la rue la nuit… Comme eux, j’appréhende ! Je ne sais pas ce qui a venir vivre ici mais qui c’est, ce sera peut-être des gens très bien ! Je préfère ne pas juger sans voir même si intérieurement, c’est déjà fait ! Tes propos ne me choquent pas. On ne peut pas s’empêcher de juger, de critiquer, on est tous pareil ! L’important, c’est de ne pas rester sur sa 1ère impression et de leur laisser une chance !

    @ Quand tu dis logement sociaux, tu veux dire HLM ? C’est dur les propos de tes voisins… Il n’y a pas que des étrangers qui profitent des logements sociaux… Et les étrangers ne sont pas des voleurs profiteurs… mais ça ce sont les préjugés qui ont la peau dure! Dans la commune de mes parents, ils ne souhaitent pas voir de logements sociaux s’installer, pour garder leur tranquillité de petit bourg… Parce que des voleurs, même en campagne perdu de 280 habitants, ils en ont [et des français!]
    Même si j’ai eu cette pensée, jamais je n’aurai eu l’idée de demander à mes enfants de ne pas approcher ces enfants ou de les retirer du centre… comme je le dis, je trouve ça bien qu’ils aient la chance de venir à l’école plutôt que de trainer dans la boue. Puis ils ont été lavés à la piscine 😛

    okatarinabella

    (6 novembre 2008 - 10:28)

    je me souviens quand j’étais à l’école 15 jours par an (au moment de l’arrivée des manèges dans la ville) on avait quelques enfants qui arrivaient dans notre école, dans ma classe il y avait Christian qui venait (c’est dingue je me souviens de son prénom…) il était plus grand que nous, tant par la taille que par l’age, il était super beau, mais super pas propre aussi….

    on l’intégrait pas trop mal parce que c’était un habitué (il revenait tous les ans pendant ces quelques jours)…mais c’est vrai qu’en classe on aimait pas trop être à côté de lui parce que on avait peur des bébettes….

    logique ta peur…et c’est normal que les enfants aient du mal à intégrer un enfant “différent” : les parents en général ont déjà du mal à intégrer les adultes…..alors….

    bises miss

    @ Dans ma classe, il y avait aussi des forains une fois par an 🙂 Et encore pour moi les forains sont bien différents des roms. Leurs conditions de vie ne sont pas les mêmes…

    Mamzelle M'

    (6 novembre 2008 - 10:35)

    Entre ce que notre cerveau nous dit et ce que nos tripes de maman (protectrice power) nous font faire …

    J’adore le coté constructif de l’opposition (quelle qu’elle soit d’ailleurs !) :p

    @ 😉 Pas facile d’être une maman!

    Mam'ZelleYoko

    (6 novembre 2008 - 11:12)

    je l’avoue, cela me ferai un peu peur aussi … Les pauvres gosses quand même! Ça ne doit pas être facile! Déjà quand je vois pour moi, un déménagement; donc changement d’école tous les 3 à 4 ans, c’est pas facile !

    Annabelle

    (6 novembre 2008 - 10:15)

    trop mignon TiBiscuit alors c’est pour quand la grande famille ????
    Vaste sujet effectivement on est très fort pour dire qu’il faut faire quelque chose mais pas quand ça touche notre petit cocon :-/
    On est tous un peu égoiste dans ces cas-là et on cherche à protéger nos enfants mais de quoi ??? je pense qu’on contraire les différences sont une bonne chose pour les enfants et qu’ils comprennent que oui certaines personnes sont “différentes” physiquement, culturellement, socialement mais c’est un plus aussi.

    @ Il y a une grande mixité sociale dans l’école de TiBiscuit et je trouve ça plutôt bien ! Comme tu dis, il faut que les enfants comprennent la différence. Euh la grande famille, c’est pas pour tout de suite… 😛

    electromenagere

    (6 novembre 2008 - 11:22)

    Sujet complexe qui n’est pas à la portée de mes neurones à cette heure ! :tired:

    mallou

    (6 novembre 2008 - 11:07)

    Je crois que tout le monde réagis comme toi sans forcement oser le dire. En même temps, ici dans mon petit coin de bretagne on a pas a faire face (ou du moins pas visuellement parlant ) a ça. Je sais pas comment je réagirais si cela arrivait.

    e-zabel

    (6 novembre 2008 - 11:10)

    Très difficile sujet en effet…. nos préjugés à la con n’aident pas, même si au fonds, on a envie d’aider, de les faire aider… que l’on trouve cela injuste. LA fameuse différence ! En tout cas, il faut en profiter pour expliquer tout ça aux enfants je pense que c’est un bon moyen pour eux de voir qu’ils n’ont pas tous les mêmes conditions de vie, etc…. ça évitera peut-être plus tard certaines injustices et incompréhension.

    @ Depuis, TiBiscuit n’est plus sûr de vouloir de jouet pour Noël, mais surtout il veut donner ceux dont il ne se sert pas 😉

    emanu124

    (6 novembre 2008 - 12:46)

    Ben oui, pauvres gosses..
    Il n’ont pas forcément de salle de bain à portée de main. Mais ce n’est pas drôle quand tes propres gosses attrapent des trucs.
    Ceci dit, tu as des mômes à l’hygiène douteuse dans tous les milieux !!!
    😀

    @ En effet, tu as raison 😀

    Camille

    (6 novembre 2008 - 12:52)

    je crois aussi que c’est un peu normal, une réaction comme ça…
    disons qu’on est dans une société où ceux qui ont de la chance ont tendance, moi la prmeière, à juger un peu de haut kles autres, je crois, et on pense peut-être d’abord à notre confort perso avant même de la simple survie des autres.
    mais je te jette pas la pierre, je suis pareille, et parfois (parfois) j’en ai honte.

    ceci dit, c’est quand même une chouette initiative, et j’espère que ces enfants, qui ont absolument rien demandé au monde, vont pouvoir grandir un minimum normalement!

    @ Malheureusement, c’est ça, on redevient vite égoïste… 🙁

    Maguy

    (6 novembre 2008 - 12:21)

    Je crois que n’importe quel parent aurait eu la même pensée que toi. C’est l’instinct de protection de ses petits et il n’y a pas à en avoir honte.

    @ Bienvenue Maguy! 🙂 Merci de me rassurer!

    Gazelle

    (6 novembre 2008 - 13:23)

    Je suis assez d’accord avec toi, et c’est pas plus mal pour ces enfants en fait..

    Ninon

    (6 novembre 2008 - 13:53)

    Ici, dans mon quartier, les gitans (Gitanos en espagnol) sont nombreux, comme dans l’école de mon fils. Ils sont scolarisés et accueillis à la cantine, mais pour une grande partie d’entre eux, rentrent le soir dans des campements insalubres. La municipalité va les reloger, apparemment. Ils me font une peine terrible. Le directeur de l’école, quand il m’en a parlé, m’a dit qu’ils vivaient “dans un autre monde”. En même temps, il faut les accueillir. Pour autant que je puisse en juger (je ne suis pas là depuis longtemps), cela ne semble pas générer de problèmes particuliers (là où je vis).

    @ Ici non plus ça n’a pas l’air de générer de problèmes particuliers et tant mieux!

    Pimousse

    (6 novembre 2008 - 14:10)

    moi je trouve cela bien que ces enfants aillent dans des centres. Comme tu dis, ils sont nourris convenablement et ont des activités d’enfants (et ne trainent aps dans les rues). Maintenant je comprends tout à fait tes pensées et je trouve que c’est humain. Même si de l’autre côté tu as de la peine pour eux.

    @ Humain mais un peu contradictoire … :worried:

    Oum

    (6 novembre 2008 - 18:28)

    Très complexe cette histoire…et ce petit Romulado qui pleure à l’école. Ca doit être super dur pour lui. J’espère que les enseignants se sont aperçus de ça.

    missJulie

    (6 novembre 2008 - 23:09)

    Sur Paname, les p’tits roms ilste font les poches dans le métro sur ordre des parents, alors oui c’est sûr ils seraient mieux à l’école!! Quelle triste destin pour tous ces momes…:(

    evy

    (7 novembre 2008 - 20:33)

    Le souci de ces enfants c’est bien les adultes avec lesquels ils sont. Car sur Paris s’ils ne rentrent pas avec le montant attendu, il peuvent retourner faire la manche. C’est triste c’est sur. En meme temps beaucoup ont de belles caravanes et des belles voitures. L’hygiène n’est pas aussi importante que chez nous, voire secondaire.
    et en effet c’est une vie de nomades, de terrain vague en terrain vague. A Paris tu vois aussi ceux qui lavent les pare brise, les éclopés qui font la manche, les femmes enceintes dans le métroceux qui distribuent les trucs pour les soit disant associations de malentendants aux feux rouges etc etc… C’est très bien organisé tout ça… et tellement triste pour les enfants. Bravo à ta mairie, c’est une bonne initiative. Mais je ne pense pas que ces gens la recherchent la sédendarité. En même temps j’en sais rien du tout…
    Pour l’hygiène j’aurais pensé pareil, mais voilà la notion d’hygiène n’est pas la même…

Laisser un commentaire