Ce Que l’On Transmet …

monster munchEnceintes, nous nous demandons toujours à quoi ressemblera le petit être que nous portons. Aura-t-il les yeux de sa maman? La bouche de son papa? Les oreilles de sa mamie?

A peine sur Terre, tout le monde s’évertue à leur trouver toutes les ressemblances possibles…

Oh on dirait ton arrière grand-mère!” [ndlr : les bébés ressemblent toujours à des petits vieux]

Nous n’aimons pas toujours entendre que notre bébé est le portrait craché de son père… nous aimerions bien qu’il ait une toute petite chose de nous.  Mais parfois, tout le monde s’acharne. Non, c’est bien le portrait craché de son père. Et même si vous n’êtes pas d’accord, que vous reconnaissez bien votre nez, personne ne vient vous donner raison. Heureusement, ce bébé vous l’avait porté 9 mois durant. Vous êtes certaine que c’est le votre. Puis ça fait plaisir à la belle famille que bébé ressemble au papa plus qu’à la maman…

Je n’ai pas eu de chance [ou alors tant mieux pour eux car mon homme et mes belles-soeurs sont beaux/ belles], mais doudoux ont décidé de ne pas me ressembler, préférant ressembler à leur papa ou à mes belles-sœurs.

Quand l’enfant grandit, une fois que les ressemblances physiques sont établis, nous espérons que l’enfant ait hérité de l’intelligence de son papa ou de sa maman… ou bien des 2 si elles se complètent. Une maman littéraire et un papa matheux par exemple. Tout ce que nous souhaitons est que notre enfant soit intelligent.

Oui, il n’y a pas à dire, quand nous pensons à un futur petit être ou à un petit être, nous ne pensons qu’au meilleur de ce qu’ils peuvent hériter de nous… pas au pire… Pourtant …

Pourtant, si Chupa se paie des aphtes à répétition dans la bouche, c’est peut-être un peu à cause de moi… Si Chupa a facilement des fourmis dans les jambes, c’est aussi peut-être à cause de moi et de mes soucis de circulation du sang que j’ai moi-même hérité de ma mère.

Mais ça, nous n’y pensons pas forcément avant.

Aujourd’hui, quand je me regarde dans la glace, surtout durant la terrible épreuve du coiffeur, celle où l’on s’admire dans le miroir durant des heures sous une lumière néon ne nous mettant pas du tout en valeur, ce que je vois surtout, c’est ma bouche, celle de mon père… Trop charnue, trop petite, pas harmonisée au reste de mon visage. Je vois aussi mon double menton, hérité de mes 2 parents, celui qui ne disparait pas, que je pèse 48 kg ou 60 kg… une affaire de famille, des choses que j’ai hérité de mes parents et  dont parfois je me serai bien passée, mais qui font que je suis moi.

Chupa aura-t-elle, elle aussi un double menton ? Espérons que pour ça, elle tienne aussi de mes belles-soeurs. Mais si elle pouvait hérité de mon métabolisme, ce serait pas mal…

Nous ne pensons pas toujours à ce que nous allons transmettre… et si nous y pensions, nous finirions par ne plus nous reproduire j’imagine. De toute façon, la vie, c’est comme une boîte de chocolats… On ne sait jamais sur quoi on va tomber! [J’ai regardé Forrest Gump en rédigeant ce billet]

Chupa sera-t-elle nulle en sport comme moi ? TiBiscuit sera-til bon en maths comme Mr Réglisse ?

Seul l’avenir nous le dira… et puis quelle importance! Ils seront eux, tout simplement.

C’est juste toujours plus embêtant de transmettre des pathologies graves et héréditaires à ses enfants… Mais doit-on pour autant s’interdire d’avoir des enfants parce qu’on souffre de diabète [par exemple] … Chacun à sa propre idée sur la question, qu’elle paraisse égoïste ou altruiste.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

62 commentaires sur “Ce Que l’On Transmet …

    madamezazaofmars

    (20 avril 2010 - 7:56)

    Je ressemble a mon pere, genre les gens qui ne me connaissant pas mais qui connaissent mon pere me disent immediatement ” mais tu serai pas la petite …. ” ca me saoule. Et mon fils n’ y echappera pas non plus puisque les gens se plaisent a dire ” c’est tout madamezaza “, c’est flatteur mais ca saoulme au bout d’ un moment. J’ espere juste qu ‘ en grandissant il n’ aura pas mon nez

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:48)

      C’est ça de vivre dans un lieu où tout le monde se connait 😉

    Sandra

    (20 avril 2010 - 8:26)

    J’avoue que je pense surtout à ce que chacun de nous pourra lui apporter. Peu importe à qui il ressemble, je le trouve magnifique mon fils et il fait ma fierté

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:50)

      Tu sais, au fond, je m’en fiche aussi de savoir à qui ils ressemblent… enfin s’ils peuvent avoir mon métabolisme et la jolie peau hâlée de leur papa, tant mieux pour eux :p

    Poumok

    (20 avril 2010 - 8:49)

    “quand nous pensons à un futur petit être ou à un petit être, nous ne pensons qu’au meilleur de ce qu’ils peuvent hériter de nous… pas au pire…”

    C’est pourquoi l’annonce du handicap ou d’une maladie/syndrome etc est si difficile à vivre pour des parents, qui doivent faire le deuil du bébé parfait qu’ils s’étaient imaginé…! Je suppose que ce n’est déjà pas gratifiant de se rendre compte qu’on a transmis un de nos défauts, alors une pathologie grave…

    C’est un billet très juste et émouvant, MissBrownie !

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:51)

      Forcément, j’aurai préféré que Chupa n’ait pas d’aphtes, ni de vilains boutons qui font mal…
      Merci pour le compliment 🙂

    Le Journal de Chrys

    (20 avril 2010 - 9:01)

    Je ressemble à mon père qui ressemble à sa mère (visage) et mes enfants ont quelques ressemblances indéniables avec moi. Mais je perçois chez eux également des mimiques, des détails de leur visage qui est paternel.

    Je sais depuis toujours, depuis mon enfance que je suis la fille de mon père tant on me l’a dit et ça me plaît, ça m’amuse. Je suis fière de lui, je l’aime et cela ne me dérange absolument pas de lui ressembler.
    J’ai vu le visage de mon père quand mon fils est né et il est vrai qu’il lui ressemble beaucoup.

    Quant au caractère et aux habiletés, c’est une autre chose…

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:52)

      C’est vrai que dans la gestuelle ou les mimiques on reconnait l’un ou l’autre des parents, voir les grands-parents 🙂

    chocoladdict

    (20 avril 2010 - 9:13)

    j’espère surtout transmettre assez d’amour et de confiance en lui (et ça c’est pas gagné pour quelqu’un qui n’a pas confiance en elle-même et le papa est pareil) pour que mes enfants deviennent des adultes équilibrés et qui sauront voler de leur propre aile

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:53)

      Tu as entièrement raison, c’est effectivement le plus important !

    Bibina

    (20 avril 2010 - 9:17)

    Ma puce est paraît-il mon “portrait craché” (je n’oublierais jamais la mine déçue de ma belle-mère quand elle est venue nous voir à la maternité …) et mon p’tit pirate est apparemment le portrait de son père et de son grand-père (mine réjouie de la grand-mère !!!)
    Mais à moi, ça ne me saute pas aux yeux … Je n’ai jamais été douée au jeu des ressemblances !!!
    Par contre, j’ai toujours trouvé que tous les deux se ressemblaient énormément … tout en étant tellement différents …

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:54)

      Je pense la même chose de mes doudoux 🙂 C’est marrant 😉

    lexou

    (20 avril 2010 - 10:19)

    Toutes ces questions me trottent dans la tête depuis 8 mois et demi….J’espère qu’elle aura mes cheveux, qu’elle sera grande comme son père, mais surtout qu’elle ne soit pas asthmatique comme moi, ou nerveuse comme son papa…pour les ressemblances phyqsiques il n’y a plus que 3semaines à attendre, pour le reste seul l’avenir nous le dira.Très beau billet!

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:54)

      J’imagine bien à quel point toutes ces questions doivent accaparer ton esprit 🙂

    Faustine

    (20 avril 2010 - 10:42)

    Un bébé c’est une vraie pochette surprise 😉

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:55)

      Oui, une poche surprise qu’on a toujours hâte de découvrir 🙂

    Virginie B

    (20 avril 2010 - 10:53)

    j’espère qu’ils seront en bonne santé et heureux… qu’ils aient confiance en eux… pour vivre leur vie ! les ressemblances euh les trois miens sont tous différents et c’est génial !

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:56)

      C’est clair que Rosalie et Jules ne se ressemblent pas beaucoup… Dur à dire concernant Violette pour le moment 😉

    Evilysangel

    (20 avril 2010 - 11:29)

    Mon fils est mon portrait craché. A tel point qu’une de mes amies, en feuilletant son album photos depuis sa naissance, et tombant sur une photo en particulier, me dit :”Mais pourquoi t’as mis une photo de toi au milieu de celles de ton fils?”… Ceci dit, j’espère bien qu’il n’aura pas mes problème de circulation sanguine non plus…lol… Ce que je lui ai transmis génétiquement parlant n’est pas ce dont je suis le plus fière, c’est plutôt l’amour de la lecture, le respect et la gentillesse que je lui ai appris, transmis, qui me rendent le plus fière… Comme toutes les mamans, ce que l’on veut pour son enfant c’est le meilleur, en espérant qu’il s’en sortira bien plus tard…

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:57)

      Les problèmes de circulation chez les hommes sont plus rares 😉 Il devrait y échapper 🙂

    mistinguett

    (20 avril 2010 - 11:39)

    j’ai entendu dire que si souvent on dit au papa que le bébé lui ressemble c’est pour le rassurer sur le fait qu’il soit réellement le papa…

    sinon, c’est vrai que pendant neuf mois on imagine son bébé mais ce qui est encore plus sûr c’est que lorsque l’on tiens son enfant pour la première fois, on le “reconnait” de suite, comme si, il avait toujours fait partie de notre vie….comme une évidence.

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:58)

      J’ai entendu ça aussi pour la ressemblance avec le papa 😀 Mais les miens c’est tellement flagrant!

    Camille

    (20 avril 2010 - 13:13)

    tu sais qu’il est carrément super, cet article? je ressemble beaucoup à mon papa, j’ai beaucoup pris de son côté, physiquement parlant et intellectuellement. de ma maman, j’ai son sale caractère, sa maniaquerie, et son intolérance.
    et même si c’est un peu explosif, je suis fière de ce mélange!
    (et puis la génétique, c’était ma matière préférée…)

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 21:59)

      Attention, peut-être que bientôt tu feras 2 choses en même temps en appelant ta maman toi aussi 😉

    missbrown

    (20 avril 2010 - 13:21)

    intéressant tout ça…et tellement vrai ! on a juste envie que nos enfants se portent bien en fait et les petites particularité (pour ne pas dire défauts) on les oublie !

    charline

    (20 avril 2010 - 13:37)

    cest pas faux tout ca…
    je sais que jai hesite a avoir nounoute, car je suis tellement malade que je ne voulais pas quelle ai les meme choses que moi
    jen ai discute pas mal puis mat ma rassuree un peu et donc on a fait un bb….
    apres pour le physique meme maintenant personne nest daccord! certains disent que cest mon portrait cache, dautres que cest son papa, en tout cas moi je pense quelle ressemble beaucoup a mathieu au physique, et elle est un peu maniaque deja comme ca maman…pour le reste ma foi on verra!

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:01)

      Oui, je sais bien que tu as hésité à cause de tout ça… Vu sa bouille, tu aurais eu tort de ne pas la faire ta puce!

    marie (unefillelatoile)

    (20 avril 2010 - 13:41)

    Moi je suis un mélange des deux aussi: beaucoup de ma maman de visible. Pourtant, plein de petits détails (malheureusement rarement les meilleurs) de mon papa.

    Carole

    (20 avril 2010 - 13:58)

    Pour la santé je me suis souvent posée la question… je crois qui si j’avais une maladie génétique grave, je n’aurais pas fait d’enfant! pour le reste j’espère elle aura ce qu’elle aura! on verra bien, pour l’instant on reconnaît les deux parents!
    mais sinon ça dépend aussi de l’éducation, j’adore lire et aller au ciné par exemple, donc elle suit et du coup elle apprécie… on leur transmet aussi ce qu’on aime.

    Sophie L

    (20 avril 2010 - 14:01)

    Moi aussi je suis un mélange des deux. Quant aux gremlins, les filles tirent de mon côté et le petit gars de son papa. Tout le monde est content! Et, bien heureusement, aucune tare handicapante n’est à déplorer.

    Flannie

    (20 avril 2010 - 14:35)

    j’aime la réflexion de FAUST’ IN. 🙂 un bébé, c’est en effet, une vraie pochette-surprise ! Cinqpommes et Miette ont pris des deux côtés: les yeux du père, le teint de la mère, les pieds du père ou de la grand-mère, etc… Un joli mix au final. Ceci dit, j’ai eu un petit moment d’hésitation à la maternité pour ma seconde mise au sein. je me suis rendue compte à ce moment-là que Cinqpommes, quelques heures après la naissance, était le portrait craché de mon beau-père et j’étais tétanisée, en train de m’imaginer donner le sein à mon beau-père. Un grand, grand moment de solitude !!!

    Dom

    (20 avril 2010 - 14:44)

    Parfois aussi, et c’est le lot des parents, on ne se reconnait absolument pas dans ses enfants, ni père, ni mère, ils ont leur propre individualité, comme quoi ce sont vraiment des êtres uniques.
    C’est même dérangeant.

    Et pour ce qui est de transmettre, (et j’en reviens au billet de l’autre jour qui, oui, a fait quelque peu grincer mes dents) on transmet surtout des valeurs, des modes de pensées, de vie.
    En ce qui me concerne, je tente par exemple de leur transmettre des valeurs où la sexualisation n’a pas sa place, où l’égalité et la parité tiennent, par contre, la première.

    Je rejoins chocoladdict en ce sens que d’élever ses enfants est pour moi les préparer au mieux à vivre sans moi, être indépendants, forts et capables de s’intégrer dans une société de plus en plus dure, et de savoir se défendre et défendre leurs valeurs.

    Je me fiche finalement de savoir à qui, il, ou elle ressemblera, par contre, je tiens à ce que mes enfants ne soient pas élevés dans des stéréotypes dans lesquels je ne me reconnais pas, et de développer au mieux leur libre arbitre, le fait de toujours penser par eux mêmes.
    Et rien que cela, ce sera déjà énorme, si je réussis.

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:05)

      Je comprends bien ton point de vue 😉
      Et malgré ce que je peux écrire, pas de stéréotypes véhiculés chez nous 😉 On explique tout.

    Angie

    (20 avril 2010 - 15:09)

    Un petit gentil tout mignon et pas besoin de ton homme pour y répondre http://angie.bleublog.lematin.ch/archive/2010/04/19/81a5da639012800c2bc221187441b384.html

    Cristalle

    (20 avril 2010 - 15:26)

    Je ne vais pas tarder à accoucher et c’est vrai que je me surprends souvent à imaginer ma puce avec les yeux magnifiques et la jolie bouche de son père, mon côté rêveur, la folie de son père, …
    Mais tout compte fait, j’espère seulement qu’elle sera elle, heureuse, équilibrée et en bonne santé. 😉

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:07)

      Au fond, on espère toujours que notre bébé sera le plus beau et il est le plus beau !

    Kahlan

    (20 avril 2010 - 16:12)

    Voilà, le plus grave, ce sont les pathologies. Le reste, c’est juste la nature, ça n’a finalement pas trop d’importance !
    Par exemple, ma tante a appris seulement après s’être mariée que son mari avait une pathologie héréditaire…résultat, son fils a cette maladie aussi, mais sa fille a été épargnée.

    Libelul

    (20 avril 2010 - 17:25)

    çà m’a toujours terriblement ennuyé quand ma mère me disait que j’étais comme untel ou untel … j’espère laisser à James être unique et ne pas trop lui imposer de l’hérédité.

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:16)

      Un enfant est forcément un être unique, un mélange de tous ses ancêtres 🙂

    Louloute

    (20 avril 2010 - 17:27)

    C’est bizarre, mon frère et moi on est un (beau) mélange de nos deux parents.

    D’un point de vue de la carrure, lui c’est maman, moi c’est papa. Mais d’un point de vue du visage, je ressemble beaucoup plus à ma maman, et c’est de plus en plus flagrant (même si j’ai hérité des cheveux de mon papa et donc de sa prédisposition à avoir des cheveux blancs très tôt).

    Par contre, du côté des enfants de mon frère, son fils est le portrait craché des femmes du côté de sa femme (ma belle soeur quoi), sa fille est mon portrait craché au même âge.

    Bref.

    Les mélanges se font différemment selon les parents je suppose. Mais il est bien vrai que le plus grave c’est la maladie, c’est la que “la roulette russe” est finalement la plus angoissante.

    Pour le reste, Dame Nature a souvent une âme artiste ! 😉

    Astridm

    (20 avril 2010 - 17:39)

    hé justement je lis ton article alors qu’hier j’ai eu une grande discussion avec Mr M sur ce qui se cache dans mon ventre ! A qui ressemblera-t-elle ? sera-t-elle un peu comme sa soeur ??? 😉

    stephaline

    (20 avril 2010 - 18:40)

    Pour les ressemblance, c’est vrai qu’a la naissance, c’est un peu barbant tout ces gens qui vous font leur replique mais bon avec le temps on s’y habitue .. et puis, on s’apercoit que d’une periode a l’autre ca change donc … pas grave
    Par contre, coté patologie, c’est plus grave et délicat .. perso, aucun pb dans la famile donc la question ne s’est pas posée mais si ca avait été le cas, je pense que je n’aurais peut etre pas pris le risque .; mais bon, va savoir ! avoir un enfant, c’est tellement magique …
    En tout les cas, très sympa ton article !
    bisous

    MissOChoco

    (20 avril 2010 - 18:51)

    Mon frère et moi ne nous ressemblons déjà pas du tout, et avec mes parents, c’est un peu la même! Nous avons beaucoup de nos grands-parents, mais sommes un mélange 50% papa/50% maman en caractère ^^
    Malheureusement j’ai également hérité de beaucoup de problèmes, genoux, circulation, système digestif foireux… Ce qui ne m’empêche pas d’être fière de tout ce mélange, de bon comme de mauvais, qui me renvoie à mon identité, à une filiation!

    Pour ce qui est de transmissions de gènes causant des handicaps plus ou moins lourds, je sais que je m’en voudrais vraiment beaucoup, mais la science n’étant pas en mesure de donner toutes les clés, on ne peut pas non plus s’arrêter de donner la vie!

    Bon petit sujet, tellement riche à discussion 😉

    Bisousss!

    Ausecoursmonfilsmapprendlavie

    (20 avril 2010 - 18:54)

    Ce serait bien de pouvoir cocher, sur la commande à la cigogne :
    menton : papa
    bosse des maths : maman
    circulation : papa
    teint : maman…

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:19)

      Dans quelques années, ce sera peut-être possible mais où est la magie ?

    ElodieVeryPetit

    (20 avril 2010 - 21:14)

    Bel article ! Moi, j’ai physiquement tout hérité de mon père, et bien évidemment, ma mère qui n’a aucun poil sur les jambes n’a pas trouvé bon de me faire hériter de ça, les boules ! En revanche, ses énormes pieds très difficiles à chausser, ça, elle me les a donnés !

    My

    (20 avril 2010 - 21:22)

    qu’est-ce que c’est vrai !

    Delph

    (21 avril 2010 - 1:24)

    Physiquement je ne ressemble à aucun des deux (sauf pour le nez rouge de ma mère), j’espère juste ne pas hériter des migraines de ma mère. Pour l’instant je touche du bois, je n’en ai que très rarement mais j’ai vu comment ça pouvait “ruiner” une vie!

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:21)

      Ah! Le nez rouge, je connais aussi 😀
      Pour les migraines, j’espère que tu y échapperas !

    maman@home

    (21 avril 2010 - 8:08)

    Ben moi je ressemble un peu, de loin à mes parents … j’ai longtemps été rousse/auburn et du coup j’ai eu droit à “mais t’es la fille du facteur toi”, même pas mal je m’en moquais. Cela dit j’aime bien les ressemblances, ça donne une espèce d’appartenance à un “clan”… mon fils ainé est le portrait craché de son père (papa n°1) et le petit loulou c’est un peu pareil (papa n°2)… j’aurais aimé qu’il ait quelque chose de moi, ne serait ce qu’une oreille lol

      MissBrownie

      (21 avril 2010 - 22:22)

      Ils doivent bien avoir un petit quelque chose de toi mais tu ne le vois pas 😉

Laisser un commentaire