Spider-Kids !

structure-cordeIl existe, quelque part, un lieu où les enfants se transforment presque tous en Spider-Kids.

Aucune araignée transgénique et pourtant, dès qu’ils voient la structure faite de cordes, telle une toile d’araignée, tous se mettent à grimper, espérant atteindre le sommet.

Mais pour de petits Spider-Kids inexpérimentés comme mes doudoux, la 1ère plateforme d’atterrissage est déjà bien assez haute.

Un jour peut-être, ils atteindront le sommet pendant que je tremblerais comme une feuille en bas, à l’idée qu’ils tombent d’en haut ou qu’ils se prennent pour Spider-Man.

Je les ai vu, les autres mamans aux regards inquiets, celles dont les enfants se tenaient debout au somment, juste le dos en appui, sans les mains. Et sans les dents ? J’ai même pensé qu’une petite fille allait tenter le grand saut, de tout en haut. Mais non, c’était juste une Spider-Girl, agile comme un petit singe au milieu des cordes.

Il existe, quelque part, un lieu où les enfants se sentent pousser des ailes et tentent de dominer le monde, juste quelques secondes.

spider-kidspider-kid-2spider-kid-3

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

21 commentaires sur “Spider-Kids !

    Bibina

    (19 juillet 2010 - 9:13)

    “Je tremblerais comme une feuille” … Tu parles de moi là !!!!
    Comme les tiens, mes moussaillons ne vont pas plus haut que le 1er niveau … sauf une fois où ils étaient seuls sur la structure de jeux, ils en ont profité pour monter jusqu’au sommet … Ils étaient super fiers (et moi aussi, mais j’avais une boule dans le ventre et super hâte qu’ils redescendent sur la terre ferme !!!)

    la bande à Jules

    (19 juillet 2010 - 9:43)

    ils aiment monter de plus en plus haut à chaque fois… et ils adorent nous un peu moins

    La Mère Joie

    (19 juillet 2010 - 9:57)

    Le sommet est à combien de mètres du sol ?

      MissBrownie

      (19 juillet 2010 - 17:47)

      J’ai un peu de mal avec les hauteurs mais je dirai bien entre 7 et 10 TiBiscuit empilés… Je ne sais pas, 10 mètres. Mais j’ai un doute…

    lexou

    (19 juillet 2010 - 9:28)

    rassure moi y’a bien des gros matelas en mousse en dessous au cas ou?!!!!

      MissBrownie

      (19 juillet 2010 - 17:43)

      Rien… Juste de gros copeaux de bois pour amortir 😉

    Madame Parle

    (19 juillet 2010 - 12:11)

    oula je crois que j’aurais trop peur…

    pivoine

    (19 juillet 2010 - 12:54)

    vu ce qu’il me fait déjà je n’aurais pas plus peur que ça ^^

    Angie

    (19 juillet 2010 - 13:20)

    Le pire c’est que si tu montais dessus, tu aurais peur de tomber, que la liane lâche ou que toute la plate-forme lâche, alors que nos chères têtes blondes, ne pensent jamais à ce genre de détail.

    marie (unefillelatoile)

    (19 juillet 2010 - 13:40)

    Avec mon vertige, je suis même pas sûre que je saurais monter aussi haut que tes doudoux !

    Carole

    (19 juillet 2010 - 13:50)

    Il y en a une qui me terrorise, c’est celle du Parc Floral de Vincennes, elle est immense et à chaque fois je me dis qu’un jour arrivera et qu’elle aura l’âge d’y monter et non je n’arrive pas à l’imaginer, je crois que je boycotterais le parc en temps voulu! 😉

    Captain

    (19 juillet 2010 - 13:56)

    J’adorais ce genre de jeu quand j’étais plus jeune… et à vrai dire, je n’en voyais pas le danger et ne comprenais pas l’inquiétude de mes parents

    Kahlan

    (19 juillet 2010 - 14:02)

    Je ne suis pas sûre qu’à leur âge, j’aurais osé jouer là-dessus !

    juju

    (19 juillet 2010 - 14:15)

    moi je montais et je faisais le cochon pendu en haut sur une des cordes…..

    e-zabel

    (19 juillet 2010 - 15:04)

    ce matin encore choupie a fait 2 nouvelles manipulations sur le jeu du parc… je te dis pas comme j’ai flippé, et j’avoue je ne la croyais pas capable… et puis si, elle m’a épaté, tenace, elle a réussi !…. moi j’étais pas du tout casse-cou alors, ça me fait tout drôle, et avec le p’tit je pense que je vais juste mourir d’angoisse !

    Oum

    (19 juillet 2010 - 16:16)

    Qu’est-ce que j’ai grimpé sur des structures comme ça quand j’étais petite… Ca me rappelle des souvenirs 🙂

    madamezazaofmars

    (19 juillet 2010 - 18:59)

    Je suis toujours impressionnée par leur agilité

    Camille

    (19 juillet 2010 - 20:32)

    J’ador(ais)e ce genre de jeux. Mais j’ai toujours été assez agile et toujours adoré faire des acrobaties, ça aide!

    stephaline

    (20 juillet 2010 - 7:38)

    c’est drole ces jeux . les gamins s’y éclatent dans tous les sens, ca se bouscule, ca crie, ca rit et pourtant jamais aucune chute ….

    Poumok

    (21 juillet 2010 - 20:30)

    Petite j’adorais ce genre de structures ! Et pourtant moi aussi j’ai peur maintenant, quand j’y emmène les enfants du centre de loisirs… parce que s’il arrive un truc, c’est nous les responsables, les parents n’étant pas présents ! Et ça, ça fout vraiment les jetons, et ce d’autant plus quand tu vois que certains enfants sont un peu dans la lune… :-S

    Philippe R

    (22 août 2016 - 11:29)

    J’ai 58 ans et je monte aussi jusqu’au sommet dans ces structures (oui je sais, comme un grand gamin), dont hier, celle du parc floral de Vincennes, effectivement c’est l’une des plus grandes que je connaisse.

    Effectivement par rapport aux parcours accrobranches, l’on est pas attaché, et pourtant, celui qui a concu ces structures, de la manière dont c’est fait, a réalisé un exploit : Celui d’être fiable et sûr :

    Plus on se dirige vers le sommet, plus les cordages sont rapprochés et resserrés, et dont la probabilité de tomber réduite. Si un tel cas peu probable arrivait, on se retrouverait tout de suite retenu par les cordages enchevêtrés du dessous et ainsi de suite.

    De plus sur ce genre de cordage élastique, on s’aggrippe très facilement par les mains, et les pieds instinctivement (j’ai même réussi à tenir dessus en équilibre en lâchant les bras quelques secondes, mais on se réagrippe très vite par réflexe)

    Les cordages balancent davantage et sont plus espacés en bas qu’en haut.

Laisser un commentaire