Toujours le Sourire (ou Presque)

sac-chatC’est comme ça, je suis incapable de faire ma malheureuse... Pourtant, en ce moment, j’aimerais vraiment y arriver. Il faut que je m’entraîne. D’ici 10 jours, il faut que j’ai l’air d’une petite malheureuse. Mais c’est comme ça… Je déteste me plaindre. Il y a tellement pires situations que moi que je trouve toujours injustifié de me plaindre, limite ridicule, une vraie preuve de faiblesse. Je n’aime pas faire pitié, inspirer de la compassion. Non, je suis forte, je garde toujours le sourire.

Tout ça à cause de mon sas de décompression.

Même si le matin, les doudoux m’ont poussé à bout, même s’ils m’ont foutu les nerfs en pelote, une fois seule dans ma voiture avec la radio, je m’apaise. Et même si j’aimerais parfois arriver au boulot avec ma tête des mauvais jours, non, je souris quand même… dès le “Bonjour” ou “Salut” passant mes lèvres.

Et chaque soir, même si je suis exaspérée par ma journée de boulot, même si je suis fatiguée et que tout m’a énervé, il suffit d’entrer dans mon sas de décompression pour que ça aille mieux. Si parfois mon sas de décompression devient un sas de stress à cause de la route, des bouchons, dès que je vois le visage de mes doudoux, un sourire renaît sur mon visage.

Mais voilà, pour une fois, j’aimerais réussir à ne pas faire celle qui dit “Je vais bien, tout va bien“, surtout devant un médecin. Parce que non, tout ne va pas bien. Je dors très mal la nuit depuis 3 semaines; j’ai un point dans le dos, enfin dans les côtes du dos pour être précise, quand je suis assise; le chichi bouge énormément et pas toujours avec délicatesse, en plus je le sens très bas; l’ambiance au boulot est stressante et pas toujours bonne (même si mes collègues sont extra), il y a de mauvaises nouvelles pas très gaies… Pourtant, toutes ces choses, je sais que je vais les minimiser devant mon médecin, voir ne rien dire et que j’aurai le sourire parce que je n’arriverai pas à avoir l’air triste ou déprimée.

Je dois apprendre à dire “Non ça ne va pas” car d’autres ne se gênent pas. Si ma tension pouvait m’aider un peu à me justifier… mais non, elle est toujours bonne même quand je me sens au bout du rouleau.

Je me console en me disant qu’au pire dans 6 semaines, je pourrai souffler un peu.

Rien qu’en écrivant ce billet, je me dis que j’abuse quand même… Je suis juste enceinte, pas malade… Puis mon médecin n’est pas un psy, qu’est ce qu’il en a faire si je lui dis que j’ai été 10 jours seule avec les doudoux durant le mois qui vient de s’écouler, que TiBiscuit a parfois été infecte avec moi et que chaque matin je les porte encore tous les 2? Je n’y arriverai pas.

[Après une vraie nuit de merde, une vraie, avec genre 4 heures de sommeil, je ne sais pas si je vais réussir à sourire…]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

31 commentaires sur “Toujours le Sourire (ou Presque)

    Alice

    (9 décembre 2010 - 8:07)

    hO la la Courage!!
    Je crois qu’à un moment, il faut savoir dire que cela ne va pas. Juste le fait de verbaliser (sans forcément se plaindre) peut aider..
    Il faut dire les choses, ça les expulse plus vite. Enfin je crois.
    Je suis de celles qui ont toujours l’air d’aller bien même quand je me sens au plus mal, je donne toujours l’impression qu’on peut encore charger la mule parce que j’ai le sourire aux lèvres.

    Allez, offre toi le droit de demander une pause syndicale. Même une journée. Rien que pour toi toute seule.
    Bises

    Bibina

    (9 décembre 2010 - 7:54)

    Et attends, tu as le droit de te plaindre et de dire que ça va pas … Surtout à ton médecin … Tu devrais même déjà y être !!!
    Courage ….

    Memy

    (9 décembre 2010 - 8:58)

    J’ai fait celle pour qui tout va bien, qui a toujours le sourire, toujours la pour les autres pendant 2 ans, j’ai fini depressive. C’etait il y a quelques annees. C’est fini.
    Cette annee, j’ai fait celle pour qui tout va bien, qui a toujours le sourire, j’ai minimise ma fatigue, mes douleurs pendant des mois et des mois. Je suis en arret depuis un mois et demi et je recupere a peine… et apparemment j’ai pas fini de morfler.
    Prends soin de toi, la sante c’est ce qu’on a de plus important, surtout avec deux enfants et un troisieme qui pousse.

      MissBrownie

      (10 décembre 2010 - 7:27)

      Mince 🙁
      J’espère que tu vas vite aller mieux…
      J’espère ne pas en arriver là.

    Nanette

    (9 décembre 2010 - 8:22)

    Nanette, sors de ce corps 😉

    Arrête toi MissBrownie, tu en as besoin. Si ça te pèse, juste quelques jours.
    J’avais des scrupules (même en ayant des soucis au boulot) parce que je me sens bien la plupart du temps. Mais je ne peux pas rester debout longtemps, il m’arrive de faire un pas et d’être terrassée par la sciatique. Et je suis fatiguée, vite, très vite.
    Et le médecin m’a donné raison : mon corps bosse pour la petite, mais pas pour moi. Et comme toi, je suis souvent seule donc il a jugé que je ne pouvais pas travailler et m’occuper de la maison…
    Ca me fait un bien fou d’être seule pour souffler.
    Et puis par cette neige, reste au chaud 😉 Bises !

    Tamagochan

    (9 décembre 2010 - 10:30)

    C’est très bien de relativiser et d’être optimiste dans la vie. Mais là, ta santé ne te concerne pas uniquement toi, elle implique aussi ton chichi. Alors hop, tu vas chez le médecin, et tu te dis que c’est comme si tu amenais un des doudoux se faire soigner!

    La Mère Joie

    (9 décembre 2010 - 9:48)

    Tu veux que je te briefe ? 😀
    Faut que je sois à l’agonie pour louper le boulot mais pour moi la grossesse, c’est précieux et je ne prends aucun risque (de toutes les façons, j’ai même pas besoin de pleurnicher, ici les médecins n’ont plus n’en prennent pas).
    Tu as le droit d’être crevée car certes tu n’es pas malade mais tu n’es pas non plus dans ton état normal.
    Alors écoute-toi, ton corps te parle avec justesse. Allez, si, tu vas y arriver. 😉
    Bisous

      MissBrownie

      (10 décembre 2010 - 7:27)

      Tu ne prends aucun risques peut-être parce que tu as des antécédents mais moi, même avec un col ouvert à 2 à 7 mois, voir avant, j’ai toujours été à terme sans souci alors je me dis que j’ai peut-être abusé pour mes 2 premières grossesses en pensant devoir me ménager… :worried:

    Nanou2104

    (9 décembre 2010 - 9:58)

    J’ai fait pareil quand j’étais enceinte de chouquette… malgré la chaleur (j’ai accouché mi-septembre), les 3h de trajet en bus et en train par jour, les douleurs de dos, des allergies au pollen… à chaque fois que j’allais voir ma gynéco et qu’elle me demandait si ça allait… ba oui, ça allait ! Incapable de dire que j’en pouvais plus! Et pareil, toujours une bonne tension, aucun problème de ce côté là ^^ Sur la fin j’ai quand même eu mes 15 jours de congés patho mais j’ai culpabilisé de les avoir pris… Alors fais pas comme moi! N’hésite pas à te plaindre, ça fait du bien !

    stephaline

    (9 décembre 2010 - 11:41)

    ben dis donc .. pa

    stephaline

    (9 décembre 2010 - 11:42)

    ben dis donc .. c’est pas top tout ca … ca devait te peser lourd pour que ca sorte comme ca, tout d’un coup …
    Prends soin de toi la belle ! C’est important pour toi et pour bébé aussi …

    Faustine

    (9 décembre 2010 - 11:43)

    Non mais tu as tout à fait le droit de lâcher la soupape de temps en temps. Et puis, si tu gardes tout en te disant que tout va, un jour, tu ne vas rien comprendre et ça va te sauter à la figure. Donc lâche les vannes parfois avant que ça ne déborde.
    Plein de bisous …

    shalima

    (9 décembre 2010 - 11:49)

    Tu sais quoi ? Tu imprimes ce billet, et tu lui tends direct 😉

      MissBrownie

      (10 décembre 2010 - 7:29)

      😀
      Il va me prendre pour une folle en plus!
      Mais bonne idée… par contre je ne pense pas que j’oserai…
      Une copine me propose d’aller direct dans son cabinet, un matin où TiBiscuit aura été infecte :-p

    Dom

    (9 décembre 2010 - 13:04)

    Pas con la proposition de Shalima, tu imprimes le billet épicétou.
    Bien sûr t’as le droit de plaindre, encore faudrait il te l’octroyer non ?
    Allez, écoute un peu ton corps ! 🙂

      MissBrownie

      (10 décembre 2010 - 7:29)

      Je me donne rarement le droit de me plaindre… Jamais assez justifié à mes yeux…

    lolotte

    (9 décembre 2010 - 12:48)

    te plains pas mais entre chez ton médecin en boitant..

    My

    (9 décembre 2010 - 13:44)

    Je suis tout comme toi !
    Devant le toubib tout pareil !
    Allez ça va aller, de toute façon tu fais ce que tu peux au boulot et picétout !

      MissBrownie

      (10 décembre 2010 - 7:31)

      C’est peut-être notre éducation qui fait ça… Comme on n’a jamais su quémander, on ne sait pas se plaindre non plus…
      Mais t’inquiètes, moi je sais que pour toi, c’est très dur aussi! Même certainement beaucoup plus dur que moi parce que tes lapinous sont encore petits.

    My

    (9 décembre 2010 - 13:49)

    Et du coup comme personne ne me plaint puisque je me plaint que peu, ou ne compatis, et bien j’ai l’impression que ça arrange bien du mon d de faire comme si j’étais pas enceinte !
    Y’a qu’a la première grossesse qu’on est une princesse d’façon, après tout le monde s’en fiche.
    même dans les magazine style enfants, parents, familli, ils ne font des articles et éloges, conseils que par rapport a la première grossesse ! Nulle !

    Angie

    (9 décembre 2010 - 16:18)

    Se plaindre est facile, bien se plaindre est un art, que moi non plus je ne possède pas. Je suis admirative des gens qui arrivent à le faire et qui obtiennent gain de cause.

    cleopat

    (9 décembre 2010 - 15:28)

    tu as le droit de te plaindre et tu dois le faire!
    ça n est pas bon à force de tout garder pour soi
    moi aussi devant le médecin je garde le sourire et ça m énerve car de cette façon on n’est pas toujours entendu, ni compris !
    et si si le médecin est là pour t’écouter sinon à quoi sert- il? à prescrire uniquement? non non!
    je peux dire qu un d e mes enfants a eu des soucis à l adolescence et le médecin a si bien trouvé les mots que ça l a beaucoup aidé!
    donc parle! et si tu ne vas pas bien autant qu il te mette en congé, dit on encore, pathologique?
    allez mauvais passage j espère que ça va vite aller mieux 🙂

      MissBrownie

      (10 décembre 2010 - 7:32)

      Les congés patho, on a le droit à 2 semaines avant ou après le congé mat.
      Si je les ai, j’arrêterai dans 4 semaines.

        Coco

        (10 décembre 2010 - 19:14)

        Bah oui sauf que c’est maintenant que tu es fatiguee, dans 4 semaines ce sera une autre histoire! Il te faudrait qq jours de repos des maintenant quitte a renouveler toutes les semaines? ou bien amenager ton emploi du temps pour faire des journees moins longues, ou faire du teletravail ponctuellement c’est pas possible?

    Mlle toutouille

    (9 décembre 2010 - 17:00)

    Je suis comme toi, meme si ca ne va pas je souris et prétend que tout va bien, impossible de ne pas agir comme ça.

    LMO

    (9 décembre 2010 - 19:02)

    Ma pauvre, tu me fais mal au coeur…
    Suis les conseils de tpout le monde! Pense à toi!!

    Marjoliemaman

    (9 décembre 2010 - 22:12)

    La grossesse n’est pas une maladie, certes mais c’est un état qui nécessite parfois de se poser et de calmer le rythme. Le fait d’avoir deux enfants doit être pris en compte et si ton médecin est bon, c’est aussi son boulot de t’écouter et de voir ce qui va ou pas, que ce soit physique ou moral. Je te fais plein de gros bisous et j’espère que tu vas pouvoir souffler.

    leoetlisa

    (9 décembre 2010 - 23:26)

    “la grossesse n’est pas une maladie” à tous les coups c’est un mec qui a sorti cette phrase toute faite. La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme, on est fragilisé et on a plus besoin de repos, c’est une réalité !

    Surfcity

    (10 décembre 2010 - 1:15)

    Courage et dis lui a ton medecin si ca ne va pas, il est la pour ca !!!

    MissBrownie

    (10 décembre 2010 - 7:33)

    Je n’ai pas pris le temps de répondre à chacune d’entre vous, mais MERCI à toutes!
    Je vais essayer de suivre vos conseils.
    Enfin je dis bien essayer 😉
    Mais promis je file chez le médecin si je sature.

    Fanny

    (10 décembre 2010 - 10:30)

    Explique-lui ton stress, au mieux il va te donner des solutions pour te calmer, au pire, il te file 2-3 jours de repos pour décompresser. Faut écouter ton corps sinon c’est risque pour toi et ton Chouchou.

Laisser un commentaire