Ici, c’est pas la Crèche …

Je pensais que la rentrée scolaire, ce serait cool. Cool pour mes tympans et pour mes cordes vocales surtout. Je pensais que j’arriverai à mieux travailler à la maison, plus efficacement du moins. Mais j’avais oublier une variable d’importance : mon bébé !

Durant 2 mois, il a passé son temps à jouer, enfin surtout crier avec ou sur TiBiscuit et Chupa. Certes, ils l’embêtaient, mais au moins, ils l’occupaient. Chichi n’avait pas à jouer seul. Il cherchait simplement à échapper aux deux grands et ça lui prenait pas mal de temps.

Du jour au lendemain, il s’est retrouvé seul. Seul avec moi. Et il a commencé à tourner en rond sans savoir quoi faire. Tutute dans la bouche et doudou à la main, il a entamé le chant de l’ennui.

Depuis, il cherche à s’occuper comme il peut, avec ou sans moi.

Ce matin par exemple, après un week-end sans ouvrir l’ordinateur [bon, ok, je l’ai ouvert samedi matin 1 petite heure, pas plus], je devais absolument écrire. Un article à rendre impérativement avant midi. Pas le choix.

Comme d’habitude, une fois TiBiscuit et Chupa partis vers 8H40, j’ai rangé un peu le séjour. De 7h30 à 8h40, je ne m’occupe que de mes 2 grands doudoux. Mon ventre gargouillait. Je voulais prendre mon petit déjeuner même si je n’étais pas douchée. Au moment où le diiinggg du micro-ondes retentissait, Chichi m’appelait. Il ne me restait qu’à préparer son biberon.

Après le biberon, je n’abandonne jamais mon bébé comme ça, sur le canapé pour aller rejoindre mon ordinateur. Il y a toujours le temps du câlin. Après seulement, je laisse Chichi en espérant qu’il trouve à quoi jouer.

Mais ici, ce n’est pas la crèche. Il n’y a pas d’autres enfants pour motiver, donner des idées. Juste un doudou à caresser. Alors ne sachant quoi faire, Chichi vient s’assoir à côté de moi sur le banc. Je le trouve mignon comme ça, il me fait craquer. Puis, il éparpille mes céréales, les mange ou les jette. Il s’assoit carrément sur mes genoux, tente de kidnapper ma souris, appuie sur quelques touches, me demande des crayons [un des seuls mots qu’il prononce bien]. Impossible de me concentrer.

A la maison, pour Chichi, ce n’est pas la crèche, d’ailleurs il ne connait pas. Je n’ai jamais réussi à instaurer un rythme comme ceux de la crèche. Si à 11h30 je sens que mon bébé est fatigué, je le couche. Tant pis si dans les crèches, c’est l’heure du repas. Peu importe s’il se réveille ensuite à 15h pour le déjeuner. Moi ça m’est égal, même si avoir un rythme serait plutôt une bonne chose pour organiser les journées. Ainsi, je pourrai me dire que de 12h30 à 15h30, c’est l’heure de la sieste.

Pour l’instant, pas de rythme. Ni d’organisation.

Vouloir travailler à la maison avec un bébé de 18 mois, ce n’est pas simple, mais malgré tout, j’aime cette situation. J’aime pouvoir légèrement râler le soir, en disant “Chichi n’a pas beaucoup dormi aujourd’hui, je n’ai pas pu bien travailler”. Au moins j’ai une excuse. Valable. Surtout, j’aime écrire le soir.

Non, je ne voudrais rien changer, même si je sais pertinemment que Chichi va être de plus en plus présent. Fini le nourrisson qui dormait toute la journée. Tant pis si je dois passer l’aspirateur pour nettoyer mes céréales étalées sur le carrelage. Un peu de stress n’a jamais fait de mal et travailler dans l’urgence, c’est mon truc. Puis dans un an avec un peu[ou plutôt beaucoup] de chance, il ira à l’école le matin uniquement.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

19 commentaires sur “Ici, c’est pas la Crèche …

    Madame Moustick

    (10 septembre 2012 - 13:00)

    Je ne sais pas comment tu y arrives (bosser à la maison). Ça demande une organisation que je n’ai pas. Bon courage pour ton rendu d’article.

      MissBrownie

      (10 septembre 2012 - 15:18)

      Justement, c’est de la non-organisation me concernant. Pour bien faire, il faudrait que je me lève bien avant tout le monde pour me préparer, déjeuner, tout ça tout ça, comme avant quand j’allais au boulot, mais je n’ai pas encore trouvé le courage.

      Sinon pour mon article, pas de souci, il a été rendu bien avant l’heure. Le sujet m’inspirait bien 🙂

    maman@home

    (10 septembre 2012 - 13:08)

    Et dis moi tu ne souhaites pas du tout le mettre à la crèche, même pas en demi journée?

      MissBrownie

      (10 septembre 2012 - 15:20)

      Si je le mettais genre 2h à la halte garderie, ce serait surtout pour pouvoir aller chez le coiffeur ou faire les courses … Je suis sûre que j’y perdrai plus de temps.
      Puis la crèche a un coût non négligeable et ce que je gagnerai peut-être en plus, partirait dans les frais de crèche…

    lexou

    (10 septembre 2012 - 13:14)

    j’ai tenté plusieurs fois, enfin plutôt par obligation, de travailler avec ma fille.Lorsqu’elle était toute petite , jusqu’à ses un an ca allait encore, même si le rythme est la, la sieste ne dure que 2 heures, et 2 heures au lieu de 7 à travailler, ca change tout!travailler avec un bébé ou un enfant en bas âge c’est évident que c’est pas facile!

    Vinie

    (10 septembre 2012 - 13:28)

    Ici les siestes ont toujours été organisés.
    Maintenant que Tilùciole a 2 ans, c’est après le repas de 13h30 à 16h30 en général. Et je peste si c’est chamboulé ! 😀

      MissBrownie

      (10 septembre 2012 - 15:50)

      😀
      Pour mes aînés, c’était plutôt heuré aussi mais ils allaient à la crèche en semaine

      Maud

      (10 septembre 2012 - 20:39)

      Vinie, je suis comme toi ! tout est très rythmé chez nous… et je râle aussi quand c’est chamboulé… et si j’en suis la cause, je culpabilise d’avoir chamboulé leur rythme !

        Vinie

        (11 septembre 2012 - 10:25)

        Moi aussi, je culpabilise quand je chamboule leur rythme… Ca arrive parfois le week-end et je n’aime pas ca du tout…

    juju

    (10 septembre 2012 - 13:45)

    Avec les jumeaux entrés à l’école, j’avoue, c’est un sacrée différence niveau boulot à la maison. C’est assez dingue comme je bosse plus vite!

    Je serais du genre à te dire qu’ à 18 mois “quand-meme-lui-imposer-un-petit-rythme-ca-ne-ferait-de-mal-ni-à-lui-ni-à-toi”. Notamment parce que POUR MOI il est impensable de vivre sans rythme établi (ça m’angoisse). Mais si ça te convient…

    Comme dis maman@home, pourquoi ne pas voir pour une crèche ou une garderie de temps en temps?

      MissBrownie

      (10 septembre 2012 - 16:23)

      Ca ne m’étonne pas du tout qu’on bosse bien plus vite sans enfant 😉

      Pour la garderie, comme je l’écrivais à maman@home, j’ai le sentiment que le bénéfice financier de cette garde partirait justement dans les frais de garde.
      Pour le moment, cette solution ne m’attire pas 😉

    working-mum

    (10 septembre 2012 - 13:54)

    bravo pour réussir quand même! J’ai de la chance la mienne dort bien (15 mois) ce qui me permet d’écrire pour mon blog ou de faire du bénévolat 🙂 le soir par contre, j’ai rarement la frite!

    crisprolls

    (10 septembre 2012 - 14:38)

    je dirais que si cela te convient à toi comme rythme et que tu arrives à bosser tout de même en jonglant avec les demandes de bébé why not (mais on ne peut pas être partout !!)

    Bobine

    (10 septembre 2012 - 15:15)

    Ah c’est sûr que si je bossais de la maison, en dehors de son créneau de sieste, je ne pourrai rien faire! Te te débrouilles super bien si tu arrives à produire quand même un peu.
    Et tu en aurai de la chance qu’ils te le prennent à l’école à 2 ans. Le mien est de janvier et la directrice m’a déjà dit que ça serait impossible (ils sont déjà 30 par classe!) donc il ira chez la nounou jusqu’à 3 ans et 9 mois.

    Sandy

    (10 septembre 2012 - 16:09)

    Tiens, ça me rappelle vaguement quelqu’un cette histoire 🙂 …
    C’était un peu la même chose à la maison jusqu’à cette semaine, ma fille de 20 mois n’était pas gardée, et moi bossant à la maison, la cohabitation était un peu “compliquée”. En pratique je finissais par bosser le soir et le week-end, difficile de profiter de sa famille de cette manière ! Depuis peu, elle va à la crèche le matin, ce qui me permet d’avancer beaucoup mieux. Et, j’ai toujours les aprés-midi pour pouvoir profiter pleinement de ma fille ( et plus sereinement !) !

    amanda

    (10 septembre 2012 - 15:53)

    Encore ca va, tu arrives quand même à t’organiser à ta façon, c’est l’essentiel.
    Pour mon petit Gaël, les siestes sont programmées ici, à part si il n’est pas fatigué, je repousse un peu, mais il fait ses 2 siestes par jours en général.
    Mais je n’arrive pas à faire grand chose quand il est réveillé ensuite car il est dans sa période (il à 13 mois) pot de colle, il a du mal à jouer seul, alors qu’il y a un mois, c’était sans problème, mais y a du mieux depuis qu’il fait du 4 pattes, il explore un peu plus la maison, c’est super sympa.
    Moi j’attend qu’il arrête les siestes du matin pour pouvoir le mettre quelques matinées à la halte pour pouvoir prendre un peu de temps pour moi, c’est important.
    a très bientôt et ne change rien (hi,hi)

    Amy

    (10 septembre 2012 - 17:34)

    Oui, ça ne doit pas être évident de bosser dans ces conditions, mais si tu aimes bosser dans l’urgence, alors c’est un bon stimulant.;)

    alameresi

    (10 septembre 2012 - 19:54)

    Bon courage à toi, un enfant de 18 mois c’est vraiment très prenant, j’imagine bien que l’organisation ne doit pas être facile…

    Lucky Sophie

    (11 septembre 2012 - 11:29)

    BBLucky éteint le bouton de l’ordi direct si j’essaie de m’asseoir devant comme ça , c’est réglé ! 😉

Laisser un commentaire