Se réveiller avec son costume de #BadMother … ou le Mercredi de la Boulette

Il y a ces matins où je me réveille avec mon costume de #BadMother . Ces matins là, étrangement, le moindre son sortant de la bouche d’un de mes doudoux me fait aboyer. C’est moche. Je tente de me raisonner, de prendre du recul, et pourtant, à la moindre contrariété, au moindre son provenant de mes enfants résonnant dans ma tête, je m’enflamme sans raison.

On peut appeler cet état “Se lever du pied gauche”. Mais j’ai envie d’appeler cela “se lever avec son costume de BadMother.

Mercredi était un de ces jours où je ne supporte rien.

J’avais également le sentiment d’être dans un état second et de ne rien pouvoir y faire. Je n’avais pourtant pris aucune substances illicites.

Durant la matinée, j’ai essentiellement crié. Dans un meilleur jour, j’aurai pu rire des âneries de mes doudoux. Ou ne rien dire. Ou parler calmement, expliquer. Là, je criais direct.

Le mercredi après-midi est un après-midi taxi entre toutes les activités sportives.

Ce jour là, nous sommes arrivés 4 minutes en retard au cours de danse de Chupa. Par mon entière faute, même si, sur le coup, j’ai tenté d’accuser mes enfants. Ils auraient pu y mettre un peu plus du leur, m’aider plus. Mais surtout, j’aurai pu préparer le déjeuner plus tôt, me préparer plus tôt et ne pas allumer mon ordinateur.

Le vestiaire étant déjà fermé à clé et le cours commencé, nous sommes repartis, direction le cours de basket de T-Biscuit, Chupa en pleurs.

Durant le cours de BasketBall, T-Biscuit s’est retrouvé sans bouteille d’eau. Il croyait en avoir assez, mais il ne restait qu’un fond et personne n’avait vérifié. Chichi aussi a soudainement eu soif.

La salle étant à 3 min en voiture de la maison, je suis partie chercher des bouteilles d’eau. Mais devant la maison, impossible de trouver mes clés.

Logique … elles étaient sur la porte d’entrée, à l’extérieur. Et la porte n’était pas fermée à clé …

Je me suis souvenue avoir laissé T-Biscuit à l’intérieur pendant qu’il finissait de faire ses lacets pour rattraper Chichi qui s’enfuyait, bien décidé à aller dans la voiture de son papa plutôt que la “mienne”. T-Biscuit avait claqué la porte, j’étais montée en voiture et nous étions partis. Voilà voilà ….

Ce jour là, en partant du cours de basketball, en sortant de ma place de parking, j’ai fait l’erreur du conducteur débutant : j’ai fait confiance à mes rétroviseurs sans tourner ma tête et … je me suis retrouvée à un cheveu d’emboutir la voiture qui passait à ce moment là … L’angoisse … Il s’avérait en fait que mon rétro côté passager avait été touché et était mal réglé, mais je ne m’en suis aperçu que le lendemain.

Après tout cela, j’étais à fleur de peau, à 2 doigts de craquer et je ne supportais encore moins les chamailleries des doudoux. Je m’avais qu’une hâte : Qu’il soit l’heure de les mettre au lit et de profiter de ma soirée seule ! Et oui, en plus, MrRéglisse n’était même pas là pour me réconforter de cette journée de crotte.

Avec le recul, je me suis convaincue que toutes ces boulettes accumulées, qui auraient pu avoir des conséquences mais qui heureusement n’en avaient pas eu, avaient pour but de me faire prendre conscience qu’il faut faire un peu plus attention à l’avenir … et arrêter de tout faire dans la précipitation. Si nous avions été prêt plus tôt pour le cours de danse, je n’aurai pas été stressé à courir après Chichi et à vouloir partir vite. Je n’aurai pas oublié de fermer la porte à clé.

Le soir venu, Chupa s’est excusée pour son comportement de la journée et je me suis également excusée d’avoir été une BadMother car dans l’histoire, j’avais aussi beaucoup de torts !

 

Les autres #badmother sont toujours à découvrir chez FoxyMama et Maud PetitsDiables.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

16 commentaires sur “Se réveiller avec son costume de #BadMother … ou le Mercredi de la Boulette

    Maman louzoù

    (10 janvier 2014 - 19:16)

    C’est horrible ces journées là 🙁
    Bon W.E

    Bealapoizon

    (10 janvier 2014 - 19:18)

    j’ai aussi des journées comme ça où je ne supporte rien et c’est vrai que quand ça tombe un mercredi c’est encore pire !

    Merci je me sens moins seule 🙂

    Mère débordée

    (10 janvier 2014 - 20:48)

    Je connais bien aussi ce type de journée. Effectivement, nous ne sommes pas infaillibles. Bisous à toi

    PetitsDiables

    (10 janvier 2014 - 19:50)

    Il y a des jours comme ça, on est fatiguées, et puis on n’est ni infaillibles, ni des robots…
    Merci pour ta participation!

    Amandine

    (10 janvier 2014 - 21:22)

    Ahhhhh j’ai horreur de ces journées où rien ne va et où l’on finit par râler pour tout et surtout n’importe quoi… Heureusement elles ne durent mais nous apprennent la patience… Bises 😉

    Mano

    (10 janvier 2014 - 20:50)

    Ça m’arrive aussi et avec la même mauvaise foi 😉 que toi !
    Allez haut les cœurs, c’est pour tous les autres jours où on est des GoodMothers 🙂

    Pomdepin

    (10 janvier 2014 - 21:13)

    Ne t’en fais pas, on a toute des jours sans. La mère parfaite n’existe pas ou alors c’est une mythomane!

    lanabc

    (10 janvier 2014 - 21:26)

    On a toutes vécues des journées comme ça et pour moi ça peut être vrai aussi avec les élèves… D’ailleurs c’est plus avec mes élèves que ça arrive (pas souvent heureusement) et ça se répercute sur mes enfants. Maintenant comme il est grand, je le préviens, attention dure journée à l’école donc maman en mode “badmother”

    madamezazaofmars

    (11 janvier 2014 - 8:40)

    Moi c’était Jeudi et il doit bien y en avoir une par semaine

    maviedemere

    (11 janvier 2014 - 10:10)

    Je me lève souvent d’une humeur assassine. du coup quand vient l’heure de partir bosser je suis contente que les garçons n’aient pas à me supporter, et quand ça tombe un week-end j’essaye de me remettre sous la couette sur le canapé pour me reposer et repartir de meilleure humeur

    cleopat

    (11 janvier 2014 - 11:24)

    Je crois que nous avons toutes des jours comme ça!
    Et celles qui pourraient dire que non, je trouverais ça finalement assez suspect! 😉

    lilicerise

    (11 janvier 2014 - 16:23)

    Il y a des jours comme ça ….

    Luna Part

    (12 janvier 2014 - 21:11)

    En général le mercredi si je suis en retard à la 1ère activité, je suis quasi-certaine qu’on va être en retard à toutes les suivantes (et j’aime pas çaaaa !) et comme tu le dis si bien, si on réagit avec précipitation c’est catastrophes en série garanties :-/
    Pas évident d’être une “perfect mother” tous les mercredis sans faillir 😉

    Maud

    (12 janvier 2014 - 21:27)

    “le moindre son sortant de la bouche d’un de mes doudoux me fait aboyer” > je connais trop ça !
    Je pense qu’inconsciemment (ou consciemment), c’est justement parce que tu es seule ce jour-là, que tout va de travers… parce que ça t’agace à l’avance de tout gérer… donc t’es un peu contrariée, et donc tu prends tout mal / de travers… enfin, moi, c’est ça !

    J’essaie de ne plus crier… mais par moment j’explose !

    Heureusement, plus de peur que de mal… 🙂

    FoxyMama

    (14 janvier 2014 - 12:18)

    Je connais ces jours pied gauche et j’adopte ton expression “costume de BadMother”
    en général moi ça arrive après une nuit pourrave

    Vinie

    (14 janvier 2014 - 15:29)

    Que celui/celle qui ne s’est jamais levé du pied gauche te jette la première pierre 😉

    Et ce ne sera pas moi lol

Laisser un commentaire