J’ai visité le grand atelier des lutins de vertbaudet #BrigadeVertbaudet

Voyez-vous, j’ai une commande vertbaudet à aller récupérer dans mon relais colis. La différence par rapport à mes précédentes commandes est que désormais, je connais toutes les étapes qu’ont connu les articles de mon colis avant d’arriver au relais. Il aurait pu arriver dans ma boîte aux lettres, ça aurait été pareil [enfin sauf pour mon porte-monnaie].

Si je connais tout cela, c’est parce que dernièrement, je suis allée visiter les entrepôts logistiques de vertbaudet dans le cadre de ma mission de reporter de la brigade vertbaudet.

En tant que cliente, quand on passe une commande sur internet, nous n’avons qu’une envie : qu’elle arrive vite ! Parce que souvent, nous avons besoin de ce que nous avons commandé tout de suite.

Mais derrière, il y a de nombreuses clientes comme nous, ayant passées leur commande le même jour. Puis il y a également les clientes de vertbaudet allemagne, car leurs commandes partent du même entrepôt logistique que les nôtres. D’ailleurs, ce ne sont pas les seules à être traitées dans l’entrepôt de Marquette, une commune proche de Lille. Il y a également celles de Cyrillus et Somewhere.

Avant de pouvoir être mises dans nos plus ou moins gros colis, la marchandise doit être en stock. Elle arrive par camion. Le transporteur est accueilli par Jacky avant que la marchandise puisse être déchargée car il y a de nombreuses formalités à contrôler avant.

Tout est fait pour que les cartons soient déchargés le plus facilement et sans se faire mal au dos. Sur un tapis roulant, les cartons sont scannés un par un. Plus loin, ils passent devant un imprimeur laser qui leur grave dans le carton l’emplacement où ils devront être stockés dans l’immense réserve qui donne le tournis. Certains cartons, eux, sont dirigés vers le contrôle qualité avant de s’assurer que la marchandise est conforme et n’a pas de défauts. Toute cette mécanique est assez impressionnante.

Pour le reste, toutes les nuits, de gros listings sont édités avec toutes les commandes, classées selon différents critères comme par exemple le mode de livraison.

Dès le petit matin, des personnes arpentent les allées pour remplir des chariots d’ articles pour ensuite aller les garer devant les postes de celles et ceux qui placeront chacun de ces articles dans le bon colis.

En photos, ce processus sera peut-être plus limpide pour vous …

20141113_102857

Les cartons sont déchargés du camion de livraison. Le tapis roulant les guide vers la zone où ils seront stockés ou vers le contrôle qualité grâce à un scan de leur code

20141113_103545

Les cartons arrivent en zone de stockage

20141113_113249

Les allées de picking, là où des hôtesses viennent prendre les articles des commandes reçues. Un chariot presque complet  – il sera complet avec près de 300 articles

20141113_115710

Les box avec les articles qui étaient dans le chariot et qui ont été dispatchés par commandes et qui seront placés dans des sachets ou cartons
20141113_115441

Le poste d’une hôtesse remplissant sachets ou cartons avec les articles commandés. Les instructions s’affichent sur l’écran d’ordinateur. Les boutons verts indiquent les documents publicitaires qui seront intégrés au colis

20141113_120114

Remplissage de gros cartons par destination pour le mode de livraison “Colis Privé”, c’est à dire quand on choisit la livraison à domicile20141113_122249Une palette de cartons est filmée avant d’être chargée dans un camion

Mais le centre de logistique de Marquette (à côté de Lille), ce n’est pas seulement l’envoi de colis, c’est également la réception des retours clients. Chaque jour, les retours faits par la poste ou par relais colis arrivent ici et sont traités par des hôtesses (enfin, il n’y a pas forcément que des femmes). Les colis sont ouverts et ensuite, soit les articles sont reconditionnés et retournent dans les stocks, soit ils passent en 2ème choix et se retrouveront certainement aux magasins des Défis vertbaudet. Ici, il faut que tout aille très vite car l’objectif est que les clients soient remboursés le plus vite possible.

Comme je vous l’ai déjà dit, l’enseigne vertbaudet possède de nombreux magasins dans toute la France et leur réapprovisionnement part également de cet entrepôt, à la façon d’une grosse commande.

Les fêtes de fin d’année approchant, entre les tenues de fête et les jouets Imaginarium pour Noël, désormais, ce doit être l’effervescence à l’entrepôt logistique de vertbaudet !

J’espère que ce reportage vous aura plu.

 

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

3 commentaires sur “J’ai visité le grand atelier des lutins de vertbaudet #BrigadeVertbaudet

    Ju2Framboise

    (1 décembre 2014 - 16:47)

    J’adore ton billet !!!
    J’attends justement un colis (après un retour pou mauvais choix de taille) alors j’ai complètement imaginé le parcours des futurs habits de Gabriel.
    Merci beaucoup c’est très intéressant !!!

    Maristochat Bellemam'

    (1 décembre 2014 - 20:59)

    Très sympa de voir les choses de l’intérieur!

    Maman Est Occupée

    (2 décembre 2014 - 17:10)

    J’imagine que cela doit être impressionnant à visiter !

Laisser un commentaire