3 jours à Athènes en Amoureux

Il y a tout juste 2 semaines, MrRéglisse et moi nous réveillions aux aurores pour prendre un vol direction Athènes. 3 jours en amoureux dans la capitale Grecque.

Mon homme devait y aller pour le boulot, alors il m’avait parler des bons plans de voyages en Grèce de ce site, pour que je l’accompagne. Il avait insisté. Nous n’étions pas partis seuls, en amoureux, depuis notre week-end spa en Belgique. Comme c’était les vacances scolaires et que mes parents ont accepté de garder les enfants, j’ai dit OUI !

J’avoue, avec Chupa malade juste avant de partir, j’avais l’impression d’avoir tous les symptômes de sa grippe, ou je prenais tout pour des symptômes, du coup j’anticipais en me gavant de vitamines et de paracétamol. J’avais envie de pouvoir profiter. Je gardais un souvenir mitigé de notre week-end en amoureux à Paris durant lequel j’avais eu une grosse conjonctivite.

Nous avons atterri à l’aéroport d’Athènes : c’était la tempête. La météo était plutôt pessimiste pour notre week-end … mais nous gardions espoir. Nous espérions au moins pouvoir nous promener entre 2 averses. Puis nous avions pris nos parapluies.

Ce qui est très pratique à Athènes, c’est que depuis les derniers jeux Olympiques, l’aéroport est relié au centre ville par le métro. Certes, il y a 1 métro toutes les 30 minutes, le prix du ticket est à 8€ pour aller jusqu’au terminus de l’aéroport et il faut compter 40 minutes de trajet, mais cela reste moins onéreux qu’un taxi. Nous avions pris un pass métro 72 heures à 20€ qui incluait le trajet jusqu’à l’aéroport.

L’hôtel que nous avions choisi était idéalement placé, proche de tout : du métro, du nouveau musée de l’acropole, de l’acropole, de l’aéropage, du quartier de monastriaki et de Syntagma. Notre hôtel était l’Herodion. Nous l’avons sélectionné sur Hotels.com. Au début, MrRéglisse avait failli en choisir un ayant 1/2 étoile en plus et une déco beaucoup plus rococo dans le genre mythologie grecque. Mais en lisant les derniers commentaires, nous avons vite changé. Nous avions pris une chambre supérieure avec vue sur l’acropole. Nous avions également vu sur la cour de récréation d’une école mais ce fut plutôt rigolo le lundi matin d’entendre le petit discours d’arrivée à l’école avec levée de drapeau.

Nous avons eu le plaisir d’être accueilli en français, comme cela était spécifié sur TripAdvisor. La literie était au top : j’ai vraiment super bien dormi, et le choix au petit-déjeuner m’a satisfaite. L’hôtel possédait également une terrasse au 5ème étage avec vue sur l’acropole illuminée la nuit, ainsi que 2 jacuzzis au 4ème mais nous n’en avons pas profité. Enfin, aucun regret concernant notre choix d’hôtel, il était top.

Le vendredi, sous la pluie, nous avons fait un tour rapide du quartier pour finir par choisir de visiter le nouveau musée de l’acropole. Vu le temps, c’est ce qu’il y avait de mieux à faire, surtout qu’il faisait déjà nuit. Le nouveau musée de l’acropole est un très beau musée, très grand et à l’architecture intéressante, mais je dois avouer que nous ne sommes pas très musée … Néanmoins, nous avons regardé un petit film sous-titré en anglais sur l’histoire de l’acropole et ce fut fort instructif.

Ensuite, sous la pluie et dans la nuit, nous avons continué notre tour d’Athènes jusqu’à la porte d’Hadrien. Je fus étonnée que la route soit bloquée par la police, mais j’ai su après qu’il y avait une manifestation anti-gouvernement en cours.

Pour finir la journée, nous avons échoué dans un petit döner kebab, mais nous nous sommes régalés.

Le samedi matin, la météo était en mode nuages et éclaircies. Il faisait une dizaine de degrés et c’était juste parfait pour monter tout en haut de l’acropole. Malgré la saison peu touristique, il y avait tout de même du monde pour visiter les vestiges grecques et j’ai un peu de mal à imaginer comment on peut en profiter en plein été. Les conditions étaient pour nous idéales en ces premiers jours de mars. MrRéglisse a multiplié les selfies avec son nouveau téléphone et nous avons souri devant tous les touristes chinois munis de bras télescopique pour prendre leurs plus beaux selfies.

Après la visite de l’acropole, nous sommes retournées du côté de la porte d’Hadrien et avons marché autour des ruines de l’Olympiéion : le temple de Zeus. Nos pas nous ont ensuite mené face au Zappéion, dans le parc national de la ville. Là, nous avons décidé d’aller vers le stade des Panathéniens. Une fille, certainement une blogueuse mode, se faisait prendre en photo avec ses Stan Smith aux pieds … Nous y avons découvert l’incroyable collection de flammes Olympiques et d’affiches annonçant les jeux que possède la ville.

Dans notre guide du Lonely Planet “Athènes en quelques jours”, MrRéglisse avait repéré un petit restaurant un peu plus loin. En marchant à travers les petites rues athéniennes et en faisant des zigzags, nous avons fini par le trouver le Vyrinis. Il n’y avait plus de place sous la véranda, mais l’intérieur était plutôt charmant. Nous y avons été très bien reçus et avons bien déjeuné pour pas cher.

Nous sommes ensuite repassés par le parc nationale, en ayant un peu le sentiment d’être dans un mini central parc, sans les écureuils, pour ensuite rejoindre le parlement grecque et assister à la relève de la garde. Nous en avons profité pour faire un tour dans les rues commerçantes piétonnes qui se trouvent en face, jusqu’à échouer dans un starbuck coffee.

Le soir, nous sommes ressortis pour manger au resto. Ayant beaucoup marché dans la journée, nous avons préféré prendre le métro pour rejoindre Monastiraki, mais le soir, il y avait peu de métro et beaucoup de jeunes de sorties. Nous avons attendu plus de 20 minutes. Les rues étaient bondées. Tout le monde mangeait en terrasse, sous de petits chauffages d’appoint. Nous avons choisi un restaurant ayant vu sur l’Agora antique. J’y ai dégusté une bonne moussaka. Et nous avons décidé de rentrer à pieds. Pas envie d’attendre le métro 20 minutes. A pieds, nous avons mis 30 minutes.

Le dimanche matin, nous sommes retournés du côté de Monastiraki en prenant la grande promenade. Nous nous sommes arrêtés pour grimper en haut de l’aéropage et nous sommes redescendu façon randonnée pédestre alors qu’il y avait un chemin bien plus simple. Nous avions comme programme de visiter l’Agora antique de jour, mais également de faire un tour sur le marché aux puces et dans les petites rues aux allures de souk. Nous avons beaucoup marché, pour finir du côté du marché aux poissons et du marché aux légumes qui étaient fermés le dimanche. Affamés, nous avons mangé dans le döner juste à côté, mais le plat était décevant. Peu importe, nous avions repris des forces.

Dans un moment de folie, nous avons décidé d’aller du côté du mont Lycabette après, en passant par le parlement puis le quartier chic d’Athènes. Après avoir monté environ 200 marches ou plus, nous sommes arrivés pile en face du funiculaire. 7 € chacun pour monter sur le sommet d’Athènes. Nous y sommes allés. La vue était waouh ! (il y avait également beaucoup de vent).

Inutile de vous dire qu’après ça, j’avais les genoux en compote … et il fallait redescendre les 200 marches ou plus … Je ne pouvais plus plier le genou droit : impossible. Malgré tout, j’ai voulu rentrer à pieds. Nous étions bien loin de notre hôtel mais le temps était tellement agréable que je voulais en profiter. Enfin nous avons tout de même fait une halte dans un starbuck coffee en chemin.

En rentrant, nous avons juste la force de prendre des parts de pizza à emporter et de mettre des canettes très froides autour de mon genou.

Le lundi matin, avant de nous rendre à l’aéroport en métro, nous sommes repassés à pieds devant l’Olympéion, puis devant les vestiges de bains romains et devant le parlement. Il faisait beau et chaud.

En 3 jours, nous avons beaucoup marché dans les rues d’Athènes, si bien que maintenant, nous sommes capables de très bien nous repérer. Une chose m’a surprise dans les rues de la capitale : le nombre de chats et de chiens se baladant seuls (et pourtant aucune déjection sur les trottoirs)

Ce fut un doux week-end en amoureux  dont voici une toute petite partie de mes photos.

nouveau-musee-acropole

acropole lego

ACROPOLE 1

THEATRE DIONYSOS ACROPOLE 2

olympieion

PANATHENIENS

RECUEIL TOMBE SOLDAT INCONNU

DINER CHANDELLE

PORTE GRECQUE
AGORA ANTIQUE

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

6 commentaires sur “3 jours à Athènes en Amoureux

    madamezazaofmars

    (13 mars 2015 - 21:11)

    J’ai adoré suivre tes aventures sur instagram

      MissBrownie

      (16 mars 2015 - 15:25)

      Je trouvais assez souvent une connexion wifi gratuite pour pouvoir partager, c’était plutôt cool 🙂

    Myzotte

    (14 mars 2015 - 8:39)

    Super, j’attendais cet article avec impatience 🙂
    Je veux voir vos selfies !
    Poyr les trottoirs propres malgré les chiens errants, comparé à la France où les chiens sont domestiqués, la réponse me saute aux yeux, ce dont les maîtres les inciviles.

      MissBrownie

      (16 mars 2015 - 15:28)

      On fera une séance photo samedi soir, comme ça, tu pourras voir les selfies LOL
      Beaucoup de chats et chiens sont dans la rue mais des gens leur réservent des endroits où ils leur donnent à manger, leur font des abris, ça m’a assez surprise.
      Et les chiens dans la rue sont très calmes. Ils dorment au milieu de la foule, sans embêter personne. Ils paraissent domestiqués sans avoir de maîtres, c’est étrange.

    mariebbkawaii

    (16 mars 2015 - 17:46)

    La Grèce, ça a l’air très chouette. J’aime ces terres chargées d’histoire!!

    Elodie

    (31 mars 2015 - 15:18)

    Si vous retournez à Athènes je vous conseille le quartier alternatif et très peu alternatif d’Exarcheia où l’on trouve les meilleures tavernes de la ville : http://www.goodmorningeurope.fr/les-tavernes-dexarchia/

Laisser un commentaire