Innocence

20150604_170526 (1)

Je suis toujours amusée de voir avec quelle facilité Chupa parle à mon téléphone pour faire une recherche google alors que je me suis toujours sentie ridicule à dire 1, 2, 3 ou encore n’importe quel mot comme banque, assurance à une boîte vocale. Je préfère taper quelques lettres que de les dire à haute voix. Chupa s’est tout l’inverse. De toute façon, vous connaissez mon aversion pour le téléphone (mais je me soigne)

Pour être honnête, je n’ai pas hâte que des hôtesses d’accueil soient remplacées pour des androïdes comme certains prototypes japonais. J’aurai vraiment du mal à leur parler.

Mon petit Chichi, lui, est encore a cet âge plein d’innocence où répondre à Peg et son chat sur Piwi + quand ils posent une question, lui paraît naturel. Même s’il est entrain de jouer, sans regarder la télé, ses oreilles écoutent et je l’entends répondre.

Dernièrement, il avait ressorti son Dino Switch & Go d’un de ses bacs de jouets. Les piles fonctionnaient encore. Le jouet a dit :

“Ça va mon ami ?

– Oui, je vais bien, a naturellement répondu Chichi”

J’ai trouvé cela trop mignon.

Ses jouets, c’est un peu Toys Story, il doit penser qu’ils sont réellement vivants. La magie de l’enfance. Chupa se plait à y croire encore d’ailleurs. Puis, je préfère ça que de voir T-Biscuit rentrer de l’école en insistant pour tester une séance de “Charlie es-tu là” (version de esprit es-tu là) parce que ses copains lui en ont parlé et qu’il n’y croit pas … alors le meilleur moyen est de tester. Contre mon gré, il a testé. Il a dit que ça avait fonctionné.

Bref, Chichi, lui, parle beaucoup à son Ratou petit panda roux comme il se confierait à un ami. Mais c’est peut-être un peu de ma faute car je fais souvent parler ses doudous et il adore cela. Tout comme il adore que je lui lise l’histoire de Noisette l’écureuil en faisant parler Noisette. C’est Noisette qui raconte son histoire et Chichi rit beaucoup. Il veut également lui faire plein de câlins et bisous, comme s’il était réel alors que c’est mon index qui l’anime.

Mon esprit d’adulte m’interdit d’imaginer pendant quelques secondes que cette tête d’écureuil en tissu feutré puisse être vivante. Dans le monde merveilleux des enfants, c’est différent. La magie est là.

A 4 ans, mon tout-petit est un concentré d’innocence qui commence seulement à me demander :

“C’est une blague ?”

Quand je lui dis un truc qui lui paraît trop énorme à croire.

J’aime cette simplicité et je fonds quand je l’écoute jouer avec ses figurines, notamment quand je l’entends faire dire à ses jouets :

” On est des super héros en plastique”

JOUER COMME UN ENFANT

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

8 commentaires sur “Innocence

    Marie

    (9 juin 2015 - 11:14)

    Mes enfants n’ont jamais parlé aux dessins animés ou à leurs jouets. En revanche je les entend inventer beaucoup d’histoires avec.
    Liam, tout de même, appelle son doudou quand il l’a perdu “doudou, doudou?” comme si il allait lui répondre alors que c’est juste une gigoteuse son doudou lol
    J’adore le “on est des supers héros en plastique” ^^

    jenesuispasunesupermaman

    (9 juin 2015 - 21:13)

    Je retrouve totalement Lapinette dans cet article… Elle parle à ses doudous, joue à la maîtresse avec des marionnettes et répond “Oui!” au “Hé ho!Vous m’entendez?” qui débute le Soldat Rose!

    lanabc

    (9 juin 2015 - 22:53)

    Je retrouve aussi ma Chipoune qui déborde d’imagination

    Lili et ses filles

    (9 juin 2015 - 22:58)

    Ici aussi ma Pimprenelle s’invente un tas d’histoires, elle “bavarde” avec des amis imaginaires, mais si moi je fais pareil et que je commence à parler à son doudou, elle me dit “mais non, maman, c’est pas un vrai, c’est un doudou” ^^

    Pacotille

    (10 juin 2015 - 13:53)

    Moi je te rejoins surtout sur l’aversion pour le téléphone et encore + les serveurs vocaux… L’apanage des timides ?!

    anacoluthe

    (10 juin 2015 - 15:18)

    Noooon, c’est arrivé dans les cours d’école, cette histoire flippante de Charlie es-tu là, brrrr !

    Maristochat Bellemam

    (12 juin 2015 - 22:01)

    C’est la magie de l’enfance de croire au merveilleux ! J’ai aussi beaucoup de mal avec les robots !

    debullesenaiguilles

    (14 juin 2015 - 23:30)

    C’est adorable! Ici les enfants me répondent souvent que leurs doudous ne sont pas “vrais” quand je les fait parler mais eux les font parler sans cesse 😉 La MiniMiss a attribué des rôles à ses poupées et m’amène souvent mon ours en peluche pour qu’il ne soit pas triste !

Laisser un commentaire