Grossesse : “Pendant 9 mois, C’est Zéro Alcool”

Dans notre société, si tu es une femme et que tu refuses un verre d’alcool, on te soupçonnera presque immédiatement d’être enceinte. Certainement parce que dans notre inconscient, il est bien ancré que les femmes enceintes ne doivent pas boire d’alcool. Alors quand on ne veut pas dévoiler sa grossesse dès les premières semaines, il faut trouver des astuces pour ne pas éveiller les soupçons. C’est ainsi que parfois, les futurs papas se retrouvent à finir les verres de la future maman discrètement …

Je n’ai jamais eu ce genre de soucis car je ne bois pas d’alcool. C’est plutôt mes envies de pipi fréquentes et ma grande fatigue qui m’ont trahie. Sans oublier les nausées.

Néanmoins, quand la “tradition” des apéros est bien présente, ce qui est le cas dans de nombreuses familles françaises, il faut l’avouer, avoir quelques prétextes pour refuser est bienvenu.

Dans le dépliant de Santé Publique France sur “L’alcool et la grossesse”, voici les conseils donnés :

Comment résister à la tentation ?

L’alcool est très présent autour de nous. On vous proposera peut-être d’en boire un peu durant votre grossesse. N’hésitez pas à rappeler à votre famille et vos amis que pendant 9 mois c’est zéro alcool.

Si vous ne voulez pas dire que vous êtes enceinte au début, trouvez des prétextes pour refuser le verre d’alcool que l’on vous propose : « je suis sous antibiotiques »,  « j’ai mal à la tête », « je suis au régime », « j’ai trop bu hier » …).

Cependant bien qu’on sache que l’alcool est fortement déconseillé durant la grossesse et l’allaitement, j’ai déjà entendu des personnes dire qu’un verre de temps en temps était sans conséquence … Est-ce vrai ? Rien n’est moins sûr donc par principe de précaution : Zéro alcool durant la grossesse !

Et oui, si d’après une étude, 86% des personnes interrogées sont conscientes des risques pour le foetus d’une consommation excessive d’alcool même une seule fois pendant la grossesse, près de 60% pensent qu’une femme enceinte peut boire quelques gorgées d’alcool de temps en temps ou un verre pour les grandes occasions sans prendre de risque pour son bébé (source Santé Publique France).

La grossesse est donc le moment idéal pour tester tous les cocktails sans alcool de la carte de votre restaurant ou bar préféré et de remplacer votre mojito entre copines par un virgin mojito. Même sans alcool, la fête peut être folle !

Il vaut mieux laisser les bières, le vin et le champagne au frigo pendant 9 mois que de prendre des risques pour votre bébé. Pour en savoir plus sur l’alcool et la grossesse, vous pouvez lire cet article.

Prochainement, ce sera la journée de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale, l’occasion de communiquer sur ce sujet et casser certaines idées reçues sur l’alcool pendant la grossesse.

inf_3_OK

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site AIS (Alcool info service)

Article rédigé en partenariat avec Santé Publique France

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

9 commentaires sur “Grossesse : “Pendant 9 mois, C’est Zéro Alcool”

    Maristochat Bellemam

    (7 septembre 2016 - 19:18)

    L’alcool en général a une place tellement (trop) importante dans notre société.
    Nous ne buvons pas d’alcool non plus, je ne compte plus les remarques et réfléxions que l’on a pu nous faire, ça m’énerve !!

      MissBrownie

      (8 septembre 2016 - 9:54)

      Oh je ne savais pas que vous ne buviez pas. Cool, on pourra vous inviter sans se soucier de l’alcool, sans se dire “Mince, ils vont trouver cela bizarre un apéro sans whisky/bières/mojito et un repas sans vin”.
      Mes parents ont longtemps continué à nous demander si on ne voulait pas une petite coupe de champagne pour fêter un événement. Fêter quelque chose au coca, pour eux, c’est bizarre 😉

      Encore ce week-end, on nous a demandé “mais vous ne buvez jamais ? Vraiment jamais ?”

    lanabc

    (7 septembre 2016 - 22:20)

    Je ne bois pas et je n’ai jamais bu et moi aussi j’ai entendu de nombreuses réfléxions et surtout que je ne saurai pas m’amuser. Maintenant, on m’a déjà demandé si j’étais une ex-alcoolique… Bref, ce n’est pas à ce détail que je me faisais prendre mais au fait de devoir changer mes habitudes alimentaires car toxo négative

      MissBrownie

      (8 septembre 2016 - 9:57)

      Toxo négative pour moi aussi alors que j’ai traîné toute mon enfance dans la terre et le sable certainement souvent souillé par les chat … bref …
      Je ne savais pas que tu ne bois pas d’alcool 🙂 La question sur l’ex-alcoolisme ne m’étonne pas. On est tellement hors norme pour la plupart quand on ne boit pas. Et si, nous savons nous amuser et on maîtrise nos paroles et nos gestes, on ne se met pas à rigoler pour rien et dire n’importe quoi :-p

        lanabc

        (8 septembre 2016 - 22:53)

        Moi aussi j’ai trainé dans la terre toute mon enfance… Disons que j’ai côtoyé des alcoolos dans mon enfance qui m’ont dégouté à tout jamais…Avec nos amis, nous avons déjà fait des jours de l’an au cidre doux parce que le brut c’est trop fort.

    lanabc

    (7 septembre 2016 - 22:23)

    J’oubliais, de par mon métier, j’ai déjà vu le résultat de l’alcool pendant la grossesse car j’ai eu une élève victime de ce syndrome et c’est pas joli joli. La pauvre gamine avait 6 ans et était limité au niveau mental.

    maud1202

    (17 septembre 2016 - 16:01)

    Moi, c’est clair, j’ai beau ne pas boire beaucoup, mais toujours un petit verre si on me propose un apéro entre amis, que c’est ce qui m’a vite trahie ! même si j’ai toujours essayé de noyer le poisson… mes amis me connaissent trop bien !
    Pendant mes grossesses, ça ne m’a pas empêchée de partager les apéros entre amis, avec de la bière sans alcool, et les fêtes de fin d’année avec le d’Artigny ! 🙂 ça faisait très bien office de.
    J’aime bien boire de l’alcool de temps en temps, selon les circonstances, mais je ne bois pas de vin au quotidien, ni d’apéro sans raison, sans amis. Mais “à deux”, ça reste occasionnel, très rare. Et je n’ai jamais pris de cuite, et ne suis jamais mal/ pas bien / malade/ plus maître de ce que je dis ou fais ! et ça me dépasse les gens qui se mettent dans cet état là…
    J’ai plein d’amies (que des filles bizarrement!) qui ne boivent pas, c’est pas rare 😉

    Caroline

    (10 novembre 2016 - 12:02)

    Bonjour, c’est clair éviter alcool et tabac c’est pas mal durant sa grossesse. Surtout qu’il existe des bières très bonnes sans alcool. J’en ai testé une que j’ai reçu dans une box et depuis je ne bois plus que celle-ci !!!!

Laisser un commentaire