La réalité des smartphones au collège

smartphones au collège

J’ai reçu un mail m’invitant à signer une pétition destinée à notre Président de la République pour faire interdire les smartphones dans les collèges. Je ne l’ai pas encore signée. Je ne sais pas encore si je la signerai parce qu’il me semble que le problème est plus profond qu’une simple interdiction. Cependant, cela a été l’occasion d’engager une discussion à table avec mes collégiens.

Quand je leur ai parlé de cette possible interdiction, Chupa s’est indignée :

“Non mais ils ne peuvent pas faire ça ! Comment on vous [les parents] préviendra sinon ? “

J’ai failli éclater de rire.

Chupa ne prend quasiment JAMAIS son smartphone au collège.

Tous les matins, elle le laisse posé sur le meuble où nos devices rechargent.

MrRéglisse a tenu à lui en acheter un dès son entrée au collège, créant un sentiment d’injustice chez T-Biscuit qui avait du nous convaincre durant des semaines de la réelle utilité de l’objet.

A la maison, avec le wifi, elle l’utilise beaucoup [trop], mais au collège, sans forfait internet, elle n’en voit pas l’utilité. Du coup, je râle souvent car je dois passer par sa copine [qui a un forfait avec connexion internet 4G et qui prend donc son smartphone] pour la contacter. Quand elle doit m’appeler, idem, elle emprunte le téléphone de sa copine. Ça m’agace.

Depuis peu, et grâce à une promo free, T-Biscuit a un forfait avec connexion internet 4G. Cela ne durera que le temps de la promo. Avant d’avoir ce genre de forfait, il y avait toujours un copain pour lui faire un partage de connexion alors, même si nous ne souhaitions pas forcément qu’il ait accès aux jeux en ligne ou aux vidéos sur ses temps de pause, il trouvait le moyen d’y accéder. Pour éviter cela, il ne faut pas acheter de smartphone. Il faut revenir aux simples téléphones portables avec un clavier et un mini écran, juste pour téléphoner et envoyer des sms … Un bon vieux Nokia par exemple.

Je savais que durant la pause méridienne, les smartphones surchauffent. Jeux vidéos, selfies, vidéos de youtubeurs, bandes annonces de films … et parfois bien pire, mais je préférais être ignorante.

L’année dernière, T-Biscuit m’avait confié que certains de ses copains regardaient les vidéos d’un mec qui humiliait des filles de diverses façons et les frappait face caméra. Depuis, le mec en question a bien fait le buzz et a arrêté ses vidéos. J’avais été choquée que des garçons de 12 ans puissent regarder ce genre de vidéos. Maintenant qu’ils ont 13 ans, ils regardent bien d’autres choses malheureusement … Les parents discutent-ils avec eux ? Je n’en sais rien. Il y a certains garçons (des gentils garçons) que je connais depuis leurs 7 ans alors j’avoue, je suis déçue … De tous temps les jeunes pré-pubères ont cherché à avoir accès à ce genre de médias, par curiosité, mais j’aurais espéré que les choses évoluent.

Pour ma part, je tiens formellement à ce que mes ados n’aient pas une vision déformée des choses de la vie, de l’amour et tout le reste alors je parle beaucoup avec eux et tant pis si parfois cela m’emmène sur des chemins que je préférais éviter. Je veux que mes fils respectent les filles et que ma fille sache se faire respecter, qu’elle n’accepte pas n’importe quoi par amour, pour plaire ou parce que les autres le font. Vous allez penser que je suis peut-être naïve mais j’ai confiance en mon ado et pour le moment, s’il a déjà vu des images que ses copains regardaient, il ne regarde pas ce type de vidéos de lui-même. Il a mis Youtube en mode restreint justement pour éviter certaines vidéos (même si on sait tous que les vidéos les pires ne sont pas sur ce canal).

J’aurais voulu que les ados du 21ème siècle soient des bisounours …

Le papa ayant lancé la pétition regrettait que son fils de 11 ans ait vu les images d’un film d’horreur et que depuis il ne dorme plus la nuit. Nous avons connu cela. Malheureusement, nous ne pouvons pas blâmer les smartphones dans les cours d’école pour cela puisque c’est arrivé dans la famille. Nous n’avions jamais pensé que le cousin, juste un peu plus vieux que nos aînés, leur montrerait des séquences de films d’horreur sur sa tablette. Chupa n’avait pas encore 10 ans et durant des mois, elle n’a plus voulu dormir seule dans sa chambre.

Quant à T-Biscuit, en 6ème, il arrivait à avoir des angoisses à cause des récits de certaines histoires ou films d’horreur … juste des histoires racontées comme celles qu’on peut se transmettre autour d’un feu de camp, aucune image et seulement l’imagination. Moi-même à 12 ans, je me gavais de films d’angoisse et je tremblais en regardant sous mon lit avant d’aller dormir.

Aujourd’hui, T-Biscuit est bien plus prudent face aux films que son petit frère peut voir que nous l’avons été avec lui. Il nous rappelle toujours à l’ordre quand nous envisageons de voir un film en famille. Il faut dire que Chichi peut cogiter sur un film pendant longtemps après l’avoir vu …

Voilà, toutes nos expériences de vie me font penser qu’interdire les smartphones dans l’enceinte des collèges ne résoudra pas tout.

Un premier pas serait de brouiller la 4G si cela est possible. Puis il faudrait informer. Informer les parents et les élèves. Donner des noms d’applications gratuites permettant de protéger nos enfants de ces vidéos choquantes. Honnêtement, je devrais connaître ce genre d’applications mais je n’en connais aucune qui me convienne parfaitement. De plus, j’ai voulu désinstaller Youtube de mon smartphone pour ne laisser que Youtube Kids et je n’ai pas réussi. Youtube ne pouvait être totalement désinstallé. Il restait présent, en version de base.

Protéger ses enfants n’est pas simple. Surtout à l’adolescence. Même les ami(e)s qui semblent bien sous tous rapports peuvent réserver des surprises (nos enfants aussi – mais je préfère penser que les miens sont suffisamment éduqués pour ne pas tomber dans le piège)

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

28 commentaires sur “La réalité des smartphones au collège

    Nancy

    (28 septembre 2017 - 12:13)

    Sujet très brûlant : je crois que discuter avec nos ados reste la meilleure des préventions, mais tous les parents ne prennent pas le temps de le faire.
    Même en discutant ce n’est pas toujours simple…

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 17:26)

      Ils me semblent que certains parents ne se soucient pas de ce que regardent leurs enfants sur leurs smartphones du moment qu’ils ont la paix. J’avoue, c’est tentant de le faire. Heureusement T-Biscuit regarde ses vidéos la plupart du temps dans le séjour, avec le son pour en faire profiter tout le monde (LOL) Quant à Chupa elle regarde dans sa chambre pour être tranquille mais je sais qu’elle regarde uniquement des YTbeuses unboxing, beauté, nail art … des trucs de filles.

    Picou

    (28 septembre 2017 - 13:38)

    Je comprends tout à fait ton point de vue…Je crois que la base d’une communication ouverte et réaliste, sur les dangers d’internet, et pas seulement une leçon de morale type “regarde pas le porno/les films d’angoisse c’est pas bien”. Evidemment, c’est facile à penser, pour l’instant mes filles sont minus, donc j’ai l’impression que tout ça est très loin mais je me doute que quand on y est, c’est bien plus difficile à faire…En tout cas j’essaierai au maximum d’accompagner ces risques avec du dialogue – on ne peut pas empêcher, mais on doit l’essayer au maximum et surtout élever le sens critique de nos enfants.

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 17:29)

      Les filles me semblent moins exposées aux vidéos choquantes que les garçons. Mais cela m’empêche pas que des copines puissent regarder des séries que nous ne laisserions pas voir à notre fille de même pas 12 ans, genre OITNB

      Maud1202

      (28 septembre 2017 - 19:40)

      unboxing ?? ça a un rapport avec la boxe 🙂

      pour la paix…c’est clair ! et il y en a tellement malheureusement… 🙁

    MissCoquelicot

    (28 septembre 2017 - 14:40)

    Dans le collèges des enfants, le question ne se pose pas. les portables sont interdits, point final !
    Bien sûr, la très grande majorité en possède un, mais il est interdit de l’utiliser dans l’enceinte du collège. Et ca me convient très bien !

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 14:44)

      Si certains collèges fonctionnent déjà ainsi, je ne comprends pas pourquoi cela n’est pas généralisé.
      En même temps, le prof de dessin a mis en mot en début d’année pour informer que les élèves pourraient être amenés à utiliser leur smartphone pour faire des photos pour un projet artistique

    madamezazaofmars

    (28 septembre 2017 - 14:45)

    L’empereur a eu un smartphone pour son entrée au college pour des raisons purement pratique parce que l’établissement se trouve 6 km et n’est pas ou peu desservi en dehors des heures d’entrée le matin et de sortie le soir. J’ai choisi volontairement un forfait sans la 4G. Il peut ecouter de la musique en la synchronisant sur Deezer mais ça s’arrete là. A la maison, comme Chupa, c’est une autre histoire mais je crois que le portail du college devrait être la limite de ces appareils dans l’établissement. Apres comment gere ça je n’en sais rien du tout mais l’idée des brouilleurs me semble excellente

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 17:32)

      je crois que ça rendrait également service aux profs de les interdire car l’année dernière, une prof de Chupa a du batailler avec une fille qui envoyait des sms durant son cours. La fille est devenue hystérique quand la prof lui a confisqué l’objet …

    Anne M.

    (28 septembre 2017 - 15:45)

    Je comprends et partage ton point de vue. Les enfants avec lesquels on discute peuvent avoir le recul nécessaire à la maison sur les images montrées ou partagées par les copains. Pour les autres c’est plus problématique. Quoi qu’il en soit je pense qu’un collège doit rester un lieu d’apprentissage et pas l’endroit où on voit des horreurs sur son Smartphone entre midi et deux.

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 17:34)

      Je suis d’accord avec toi, surtout que le collège propose assez d’activités le midi pour qu’ils fassent autre chose

    maman est occupée

    (28 septembre 2017 - 15:57)

    Mon Grand a désormais un smartphone, maintenant qu’il est en 6ème : cela lui permet d’être joignable facilement et de pouvoir gérer ses heures de sortie. Pour l’instant, il découvre, il est prudent toutefois… et Papa est occupé vérifie régulièrement le contenu de ses SMS (c’est une chance d’avoir un geek à la maison !)

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 17:39)

      On a également dit à nos enfants qu’on pouvait vérifier leur téléphone à tous moments. Mais bon, à l’âge de T-Biscuit, ils se refilent les techniques pour effacer les traces, ils ne sont pas bêtes (pour ce qu’ils veulent)

    Vinie

    (28 septembre 2017 - 16:27)

    Tim vient d’avoir une tablette pour ses 10 ans et il nous tanne pour avoir un téléphone portable (qu’il n’aura qu’au collège) mais j’ai peur aussi du contenu sur lequel il pourrait tomber…

    Malgré notre interdiction, Lù (6 ans au moment des faits) a regardé son cousin jouer à un jeu interdit aux moins de 16 ou 18 ans (et pourtant on allait vérifier à tour de rôle régulièrement) à Noële t on a eu le droit à au moins 3 mois de cauchemars derrière…

    Bref, on aimerait leur faire confiance mais je sais que mes enfants sont influençables et juste pour s’amuser et amuser la galerie, je ne sais pas si ils ne seraient pas capable de regarder du contenu qui ne leur est pas approprié et ça me fait peur… On parle beaucoup avec eux et on aimerait qu’il n’y ai aps de tabou mais si on pouvait aborder certains sujets le plus tard possible 😛

      MissBrownie

      (28 septembre 2017 - 17:41)

      Chichi n’a le droit d’aller que sur YT Kids depuis qu’il est tombé sur des vidéos violentes en voulant juste regarder des vidéos de toboggans … Il a bien compris que c’était pour le protéger. néanmoins quand on parle d’un film qu’il n’a pas vu à cause de son jeune âge, il pose des tas de questions et le risque est qu’il imagine comme il a envie même avec peu de détails.

    Mano

    (28 septembre 2017 - 21:54)

    Je suis surprise que l’utilisation des tels/smartphones soient autorisés dans l’enceinte du collège… Je croyais qu’ils étaient interdits dans tous les collèges, c’est le cas dans celui de mon fils et je trouve ça complètement normal, ça devrait être généralisé. Ils passent suffisamment de temps sur leurs écrans, pas besoin d’en passer encore sur la pause méridienne et même si bien sûr ils peuvent voir les images dont tu parles en dehors du collège, je pense que l’interdiction au collège limite quand même un peu l’exposition…

      MissBrownie

      (29 septembre 2017 - 9:14)

      Je me rends compte que la politique appliquée varie d’un collège à l’autre. Dommage. Il faudrait qu’il y ait des directives de bons sens imposées partout.

    pascale20

    (29 septembre 2017 - 6:25)

    Dans notre collège privé, les téléphones sont autorisés, éteints! Si ils sont chopé avec un tel allumé, il est confisqué et c’est aux parents d’aller le récupérer dans le bureau du directeur 🙂
    S’il y a un appel urgent à passer, ils peuvent aller voir le CPE qui autorise la mise en route de l’appareil et à appeler.
    Mes deux enfants en ont un, seul mon fils l’emmène, celui de ma fille reste à la maison. Ils ont tout les 2 un forfait 4G mais finalement ils l’utilisent surtout en wifi à la maison…
    Mon fils avait été choqué de voir l’an passé tous ses copains allumer leur téléphone pendant l’exercice de confinement, alors que justement ils sont censés ne pas le faire!!

      MissBrownie

      (29 septembre 2017 - 9:17)

      C’est ce que j’aurai pu répondre à Chupa, que la CPE peut m’appeler si besoin. D’ailleurs l’année dernière elle l’a fait plusieurs fois car des profs étaient absents.

    mamansurlefil

    (29 septembre 2017 - 8:33)

    Ce sujet me fait tellement peur ! J’aimerais les protéger de toutes ces dérives. malheureusement, je sais que ce n’est pas possible. Les réseaux sociaux me foutent la trouille également. Alors même si je sais qu’il me reste encore quelques années, cela va venir bien trop vite !

    Virginie

      MissBrownie

      (29 septembre 2017 - 9:09)

      Quand mes aînés avaient l’âge des tiens, tout cela n’existait pas encore, les ados n’avaient pas de smartphones, ni de forfait 4G … les choses changeront encore d’ici là et on aura peut-être plus de recul et des solutions adaptées. Là pas de chance, c’est la génération qui découvre et apparemment tous les établissements scolaires n’ont pas la même politique

    Carole Nipette

    (29 septembre 2017 - 11:27)

    Ici le téléphone est bien utile car les enfants prennent le car et si problème à la sortie, heureusement qu’ils l’ont… sinon ils n’ont pas le droit de l’utiliser sauf dans un endroit réservé pendant les pauses du midi… ma fille m’appelle parfois mais c’est toujours pour une question pertinente ! tu as raison, les images violentes ou pires, ils n’ont pas besoin d’être à l’école pour que ça arrive… après il y a des collèges où les élèves utilisent le portable en cours mais là j’avoue ne pas comprendre, c’est un problème d’autorité à la base… dans notre collège, les règles sont respectées…

    lesdelicesdeframboise

    (29 septembre 2017 - 12:53)

    Je n’en suis pas encore là avec le mien mais clairement ce moment où il voudra un téléphone me fait peur ! Le papa n’arrête pas de dire qu’il en aura pas avant tel âge. Je suis plus nuancée que lui car il est impossible de ne pas en avoir si tout le monde en possède. Je pense qu’il faut être vigilant même si on ne peut tout contrôler et d’essayer de communiquer avec son enfant !
    Bisous

    Cleophis

    (29 septembre 2017 - 12:57)

    C’est une vraie question. Les enfants sont encore petits mais nous envisageons de leur prendre un portable pour l’entrée au collège, sans internet, juste pour pouvoir passer des appels et des sms. On verra bien à ce moment-là…
    Pour les brouilleurs, ça me paraît compliqué car je sais qu’en maternelle et en primaire, les directrices sont obligées d’avoir un téléphone portable professionnel en permanence sur elles en cas d’alerte (attentat ou autre). J’imagine que c’est la même chose dans un collège.

    Lucky Sophie

    (29 septembre 2017 - 13:29)

    Dans notre collège (public), c’est très strict, interdit d’avoir son téléphone à la main, il reste dans le sac sinon c’est confisqué, ce qui est pas mal car les enfants peuvent l’emmener pour prévenir leurs parents mais ne restent pas collés à leur écran. Ceci dit, je pense que cette pétition n’est pas une solution, il suffit du trajet, d’aller chez un copain, etc… pour qu’ils voient des choses qu’on préfèrerait éviter. C’est pourquoi je te rejoins, le mieux c’est d’en parler avec eux !

    Authentik Vietnam

    (29 septembre 2017 - 15:30)

    C’est la question de notre époque.

    Maristochat Bellemam

    (30 septembre 2017 - 15:47)

    Ohlala que c’est compliqué ces histoires de smartphones .. et à gérer pour les enseignants également !

    lanabc

    (9 octobre 2017 - 19:51)

    A l’époque de mon fils, les portables étaient officiellement interdits au collège. Ils savaient bien que tout le monde en avait. Par contre si il sonnait en classe, il était confisqué et les parents devaient aller le chercher.L’adjoint faisait en sorte que le téléphone soit retenu au moins 15 jours….

Laisser un commentaire