Comment les Algorithmes ont participé à ma détox digitale

Le sujet de la détox digitale revient régulièrement sur les blogs. Pourtant, les blogueurs / youtubeurs / instagrameurs ne sont pas forcément les seuls à passer trop de temps sur leurs smartphones.

Personnellement, je ne me suis jamais imposée de détox. Il existe des applis sympas pour se motiver. D’ailleurs j’avais aimé celle présentée par Aurore. Cependant je n’ai jamais ressenti le besoin d’une aide pour me détoxifier car le temps a fait son oeuvre.

J’ai connu des périodes durant lesquelles j’étais accro à certains jeux, ou bien durant lesquelles je consultais frénétiquement mon compte instagram ou facebook. Mais les jeux, je finis toujours par me lasser. Bon, parfois c’est plus ou moins long. Puis instagram, depuis le changement d’algorithme, j’y vais beaucoup moins souvent. Savoir que de toute façon je vais louper des publications et que j’aurai beau scroller, je verrai toujours les mêmes choses (et louperai les mêmes), ne me donne pas spécialement envie d’y passer beaucoup de temps. Instagram est en mutation, entre les photos scénarisées ou retouchées et les utilisatrices qui s’en servent comme d’un blog (je trouve que c’est une belle idée mais je déteste taper des commentaires sur mon smartphone) et je m’y retrouve moins …

J’ai donc la sensation de m’auto-réguler la plupart du temps, bien qu’il y ait eu des périodes d’excès.

Il y a quelques temps, MrRéglisse a arrêté de jouer à un jeu auquel nous jouions à la base presque en famille. Chichi avait son compte, T-Biscuit aussi, ainsi que MrRéglisse & moi, jusqu’à ce que les garçons se lassent et que MrRéglisse trouve qu’il y perdait trop de temps. Du temps qu’il aurait par exemple pu consacrer à l’apprentissage d’une langue étrangère sur un application en ligne. J’étais un peu triste d’être la seule à continuer ma collection et mes combats de monstres. Finalement, mon homme a installé un jeu de cartes en réseau à la place. Un jeu qui fait soit-disant réfléchir mais qui fait (selon moi) perdre également du temps. Jouer en ligne aux cartes avec des inconnus sur son smartphone, c’est presque comme jouer au casino en ligne suisse.

Difficile pour notre génération de ne jouer à aucun jeu sur smartphone ou en ligne. Qui n’a pas eu sa période Candy Crush ?

Ma meilleure amie a elle-aussi désinstallé Criminal Case pour gagner du temps à faire des choses utiles.

Le plus dur est souvent de supprimer définitivement une application de son smartphone, compte facebook ou pc pour ne plus jamais y retourner.

Pour le moment, je garde mon jeu de monstres, mais je sais que je peux très bien ne pas le mettre en route pendant plus de 24h. Pareil pour twitter (où je ne vais quasiment jamais), facebook ou instagram. De plus en plus, je sais me passer de mes réseaux sociaux sans sensation de manque, sans me demander ce que les autres ont bien pu raconter pendant que je ne regardais pas. Honnêtement, les algorithmes de ces réseaux m’ont aidé à les abandonner. Désactiver les notifications aussi !

Les dernières fois où j’ai mangé au Quick ou au resto avec mes amies ou famille, je me suis aperçue que je ne pense même plus à immortaliser le moment par une photo et à partager ce moment de ma vie.

Et vous, besoin d’une détox digitale pour les fêtes ? 

Croyez moi, ça fait du bien !

Le jour où c’est ton ado qui te demande de lâcher ton smartphone, tu comprends qu’il y a un souci.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

2 commentaires sur “Comment les Algorithmes ont participé à ma détox digitale

    Anne M.

    (22 décembre 2017 - 20:20)

    Je vais avoir du mal mais je vais tenter la detox digitale pendant les fêtes! Bonnes vacances

    mamansurlefil

    (24 décembre 2017 - 8:05)

    Je suis encore dans une phase où j’ai du mal… Mais j’y travaille ! Je te souhaite donc de superbes fêtes de fin d’année sans smartphone à proximité !

    Virginie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.